AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « untitreici »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 5:46




Adèle Sarrow Kane
« Rien arrive pour rien. »




FICHE D'IDENTITE


✿ NOM : Kane ✿ PRÉNOMS : Adèle Sorrow ✿ SURNOMS : Del. ✿ AGE : 27 ans - ✿ DATE DE NAISSANCE : 31 décembre 1987✿ NATIONALITÉ : Franco-Américaine✿ SEXUALITÉ : Hétérosexuelle✿ SITUATION AMOUREUSE : Veuve ✿ EMPLOI/ETUDES : Anciennement infirmière. ✿ NOM DU QUARTIER : Orange ✿ ANIMAUX DE COMPAGNIE : Un chat nommé Monsieur Moustache. ✿ CHIFFRE PORTE BONHEUR : 13
LE CARACTÈRE


Les gens ne croient pas que les fantômes, enfin que les âmes des gens restent sur terre après. Lorsque la vie nous coupe ça court, nous avons un souhait qui est de rendre les gens que nous aimons heureux. Ma femme n’est pas assez solide pour affronter tout ça, encore moins seule. C’est une fille courageuse, mais elle ne pourra pas survivre à tout ça. Adèle est une fille, une femme avec beaucoup d’orgueil. C’est étonnant non ? Elle ne supporte pas ce défaut chez les autres, mais elle-même est très certainement la femme la plus orgueilleuse que je n’ai jamais connue. Elle n’aime pas la défaite, elle n’aime pas perde. C’est une bien mauvaise perdante – laissée la gagner au Monopoly, elle sera heureuse et la voir heureuse rend les gens heureux – et pourtant… ouais, c’est ça. Adèle est charmante, c’est une petite coquine qui aime faire des blagues aux gens qu’elle aime, j’ignore ce que je trouvais le plus drôle chez elle ; la blague ou l’énergie qu’elle prenait pour faire une blague. Elle est une fille passionnée de la vie, cela ne paraît pas toujours, mais croyez-moi, elle fonce dans des projets plus fous les uns que les autres. Celui qui la fera retombée amoureuse devra pouvoir suivre le rythme. Adèle est une fille un peu colérique dans l’intimité de sa vie, elle réagit avec force à plusieurs choses, parfois stupides certes, mais elle est faite ainsi. Je ne suis pas tombé amoureux d’elle à cause de son talent en cuisine par contre, c’est vraiment la pire cuisinière que je n’ai jamais croisée, j’ai toujours fait semblant d’apprécier et même notre chien Buddie n’aimait pas ça.

C’est si simple, Adèle est une fille aux facettes multiples. Je croyais avoir toute la vie pour la découvrir, malheureusement je laisserais cette chance à quelque d’autre…


NOUS AVONS TOUS UN PASSE, UN PRESENT ET UN FUTUR.
La petite pièce me rendait claustrophobe, j’avais l’impression oppressante que les murs voulaient m’engloutir d’une seule bouchée, j’avais mal au cœur. La femme devant moi écrivait avec son crayon, qu’est-ce qu’elle pouvait bien écrire après tout, je ne parlais même pas. J’en étais à ma cinquième séance avec la docteure Lewis et je n’avais pas encore ouvert la bouche. Elle ne connaissait même pas le son de ma voix. Connaissais-je le son de la sienne ? Probablement, mais depuis quelques semaines déjà les informations ne se rendaient pas jusqu’au cerveau. Je sentais ma chevelure sale et terriblement grasse. Quand était-ce la dernière fois que j’avais pris une douche ? Je levai doucement mes mains jusqu’à mes joues humides de mes larmes. Lewis continuait de prendre des millions de notes, ce qui m’agaçait horriblement. Je me disais que probablement elle notait à quel point j’étais mal vêtue, cette affreuse robe bleu d’hôpital, ouverte dans le dos et qui permettait à n’importe qui de voir mes fesses, ne me mettait pas du tout en valeur. La spécialiste des troubles mentaux enleva ses lunettes et les posa sur ses genoux. Pourquoi les gens faisaient-ils ça ? David aussi le faisait et je ne comprenais pas. Le visage rayonnant de David me brisa le cœur et j’explosai en sanglot. Un torrent de sanglot qui ne pouvait se finir. Je sanglotais bruyamment, la douleur que j’éprouvais dans tout le corps était mentale, c’était l’avis des médecins, d’après eux je ne pouvais rien ressentir de la douleur vu la forte dose de médicament, je souffrais mentalement et c’était bien pire. Lewis se pencha vers moi et déposa une main sur mon genoux, j’aurais tant aimée pouvoir bouger les jambes pour lui faire savoir que je n’appréciais pas du tout ce rapprochement et cette invasion sur mon corps. J’appuyai mon visage entre mes mains, je ne pouvais plus m’arrêter de pleurer. Le temps s’était subitement arrêtée, plus rien ne fonctionnait, la terre avait cessé de tourner autour du soleil. La vie tel que je l’avais toujours connue était à tout jamais disparue. Comment est-ce que je pourrais continuer comme ça, comment est-ce que je pourrais continuer de faire semblant ? Comment est-ce que les gens peuvent s’en sortir un jour ? Était-ce un mythe ? « Mademoiselle Sorrow… » Je n’écoutais déjà plus le reste de sa phrase, je releva lentement mon visage et brusquement mes mains frappèrent les siennes, toujours sur mes genoux. « Kane. Je m’appelle Madame Kane ! » Lui hurlais-je au visage. Mon cœur battait fort la chamade, mon cœur allait bientôt rendre l’âme. « Je refuse, vous comprenez bien, je refuse que les gens oublient qui je suis. Je suis la femme de David Terrence Kane. Vous avez compris ?! Ne m’appeler plus jamais… jamais Sorrow ! » Ma haine était vive, ma douleur était tranchante et je n’avais qu’une envie et c’était de passer cette stupide psychiatre à travers le mur…

La docteure se recula pour s’appuyer contre sa chaise brune en cuir, très confortable comparé à mon stupide fauteuil roulant. Ce bon vieux fauteuil d’hôpital dessuait… Charmant ! Lewis écrivit encore des mots dans son stupide calepin. « Qu’est-ce que vous écrivez sans cesse de même ?! Je ne vous parle même pas, qu’avez-vous à écrire comme ça ?! » Lewis me sourit, pourquoi faisait-elle ça ? Je ne lui parlais même pas gentiment, pire encore j’étais exécrable avec elle. « J’écris ce que je ressens, ce que votre histoire me fait vivre, ou plutôt ce que votre histoire me faire revivre malgré vous. » « Vous ne savez pas ce que je vie… » « Vous savez Madame Kane, vous n’êtes pas la seule à avoir perdu un être cher. » Un brin d’empathie m’agrippa le cœur. « Vous aussi vous avez perdu votre mari ? » Elle secoua la tête de gauche à droite. « J’ai perdu ma fille… Faisons un marché Adèle, raconter-moi votre histoire et en échange, je vous raconterais la mienne. » J’ignore ce qui m’as pris… mais je commença à tout lui dire… absolument tout sur moi.

Je suis toujours un peu maladroite dans ce genre de description de ma vie. Je commence comment ? Je n’ai pas une vie d’une conte de disney, je ne la commencerais donc pas par ‘’Il était une fois’’. Ce genre d’histoire se termine toujours par un happy end et moi ce n’est pas ce qui m’attend. Donc je la commencerais en présentant ma famille, histoire que vous sachiez de qui je parle et que vous ayez une image de qui je parle…
Je suis l’aînée de la famille Sorrow, je suis Franco-Américaine. Je suis née au New Jersey, mais ma mère est d’origine française, je parle donc les deux langues. Mes parents m’ont prénommée Adèle en l’honneur de la grand-mère de ma mère qui est décédée semaines avant ma naissance. Je porte fièrement ce prénom, de toute façon j’ai l’impression que ce nom m’était destinée, autrement je m’aurais nommée Emily, un prénom qui se dit autant en anglais qu’en français. Je suis née le 31 décembre 1986. Je suis arrivée juste avant le début de la nouvelle année, je suis arrivée plutôt que prévue, je suis une enfant prématurée. Ma date prévue d’accouchement était prévue pour le 30 janvier 1987, je suis arrivée plus rapidement. Heureusement j’étais une petite boule toute en santé et qui faisait la joie de mes parents. Je crois que j’ai voulu offrir la chance à mon père de me voir venir au monde ; mon père est militaire de carrière, mais si vous le voulez-bien docteur Lewis nous reviendrons sous ce point un peu plus loin.

Pour faire un bref résumé de ma famille, car bon ils sont importants dans ma vie. Mon père était un homme important de l’armée américaine. Il était Capitaine de la cavalerie marine. J’aimais mon père plus que tout au monde, il est mon héros. Je ne l’ai pas souvent vue dans mon enfance, il voyageait beaucoup, sur une période d’environs douze mois nous passions cinq mois ensemble, en famille. Par contre, partout où il allait, il nous envoyait une photo avec une photo de nos visages. Nous étions toujours ensemble, même si ne nous nous voyons pas. Mon père se nomme Clayton Kane. Ma mère tant qu’à elle, était une femme au foyer. N’ayant pas la chance de voir notre père bien souvent, elle voulait être certaine que ma sœur et moi ayons un parent présent à la maison. Et pour conclure, j’ai une petite sœur qui a exactement dix mois de moins que moi. Ce qui s’est passée c’est que mon père voulait passer deux ans auprès de nous, donc la solution était de faire deux bébés un à la suite de l’autre. Ma petite sœur s’appelle Cassandra. Voilà, ça c’était ma famille. Ma sœur est avocate aujourd’hui.

Bon, comme je disais je suis née et j’ai passé ma vie entière au New Jersey. J’ai eu une belle expérience là-bas, je recommencerais sans hésitée. Disons que mes souvenirs sont plutôt flou jusqu’à l’âge de douze ans environs. Oui ok, j’ai des brides de souvenirs, mais rien de super wow casse-la-baraque pour autant. Ma vie pour moi commence autour de douze ans, quand j’ai commencée à m’intéresser à la médecine. Ma vie changea complètement à cette époque-là.

J’étais… enfin je suis toujours intelligente et j’ai toujours adorée les études. Je n’avais pas énormément d’amis au lycée et ceux que j’avais étaient comme moi des rats de bibliothèques. C’est quelque chose qui me passionne complètement. J’étais heureuse dans mes bouquins. J’étais heureuse lorsque j’apprenais. Je n’avais pas le temps pour les petits copains, de toute façon cela ne m’intéressait pas non plus. Est-ce que j’étais normale ? J’ai même cru que j’étais peut-être lesbienne ! C’est fou quand même non ? Bref, c’est ça. Ma vie au lycée a été plutôt banale. J’ai étudié comme une malade tout au long de ma scolarité. Du coup, j’ai obtenu bourse complète pour l’université de Princeton…

Ma vie à réellement commencer à Princeton. Avant ça je n’ai pas grand-chose à dire et c’est pour ça que j’ai un peu abrégé vos souffrances en ne racontant que le minium. À l’Université j’étais une fille dans la norme, j’étais une fille populaire et cela m’est un peu monté à la tête. Je vais tout raconter dans les moindres détails mes trois années d’Université…

Lorsque je suis arrivée sur le campus, j’étais folle de joie. Les pelouses vertes à perte de vues, les bâtiments prêts à accueillir tous ses élèves brûlant d’envie de tout connaître. J’arrivais avec mes sacs à la main convaincue que je bâtissais mon avenir ici-même. J’étais l’une des petites chanceuses à avoir obtenue une bourse complète. Je n’étais pas très riche et je n’avais pas pu me faire d’économies, j’aidais beaucoup ma mère dans les finances en payant les choses superflues de Cassie et les miennes. Donc me retrouvée ici, à Princeton c’était un rêve devenir réalité, complètement ! Je me souviendrais toujours du moment où j’ai passée devant la maison des Kappa Alpha Theta. Les filles qui en sortaient étaient toutes magnifiques, elles riaient et s’amusaient. Je les aie aussitôt enviées. J’ignore comment encore aujourd’hui, mais je me suis retrouvée devant la porte d’entrée, toute souriante. Une fille en ait alors sortie en s’exclamant joyeusement ; « Salut ! Une future recrue ? Je suis Maddie, présidente des Kappa ! » Je la regardais avec admiration, elle et ses longs cheveux roux qui descendaient en cascade jusqu’au creux de ses reins. Madison, de son vrai prénom, était rayonnante de bonheur. « Je crois que oui… » C’est comme ça que mon aventure Kappaienne à débuter. La vie sur le campus était idéale. J’étudiais en médecine, j’étais devenue une fille Kappa et je me sentais heureuse. J’avais des amies formidables, nous étions une famille et même si j’étais la petite nouvelle de la sororité, les filles ne me le faisaient pas sentir du tout. Au contraire, c’était comme si j’avais toujours été l’une d’elle. Princeton a été le nid de mes premières fois. Premier petit ami, première relation sexuelle, premières vraies copines… Je n’aurais pas pu rêver mieux. J’étais complètement sous le charme et c’était réciproque, les gens m’adoraient aussi. Je crois que j’étais simple et amicale et c’est ce qui plaisait aux gens.

Je goûtais réellement le bonheur, j’étais encore plus pétillante lorsque j’ai rencontré celui qui serait mon premier véritable amour ; Kevin, un Alpha Epsilon Pi.

Kevin et moi avons commencés à sortir ensemble quelques mois après le début de ma première année. Il était en troisième année d’Université, il étudiait dans le marketing sportif. Dès que nos regards se sont croisés j’en suis tombée très amoureuse. Il était tellement beau, il avait les cheveux châtains, les yeux bruns chocolat et avait un petit visage innocent. Kevin était formidable, autant comme personne que comme petit copain. Il était là pour moi, nous étions heureux et amoureux. La première année s’est dérouler comme dans un rêve, c’était tout bonnement fantastique.

Les deux années passés ensemble sur le campus de Princeton a été un vrai charme. Lors de notre deuxième anniversaire de couple il m’a demandé en fiançailles, ce que j’ai évidemment accepter. J’étais bien avec lui, pourquoi ne voudrais-je pas passer ma vie avec lui ? Il m’aimait comme un fou, je l’aimais comme une folle aussi. Les choses ont commencés à se gâtée lorsque j’en était à mi-parcours dans mon périple scolaire. J’aimais la médecine, mais je n’aimais pas la méthode que nous devions appliquer. J’étais amoureuse du fait que j’avais le pouvoir d’aider les autres, j’avais le pouvoir de soulager les autres et d’offrir un peu de réconfort. Tout ce que j’apprenais à l’école était les techniques et surtout, comment rester insensible à la souffrance des autres. Dès le début le docteur qui nous enseignait nous la précisée ; les sensibles ne survivrons pas. La sensibilité est chez moi un trait de caractère dominant et petit à petit, cela commençait à me faire de plus en en plus mal. Kevin avait quitté l’Université pour le monde du travail, il venait me voir les weekends, mais ce n’était plus ça. Je ne pétillais plus. Même mes sœurs Kappa ne me reconnaissaient plus. J’ai donc décidée que je terminerais ma troisième année de médecine et que j’abandonnerais…

La section de Kevin est un peu longue, j’espère que vous êtes patiente. En mai, lorsque j’ai terminé ma troisième année d’étude, je suis partie vivre à New York avec Kevin. Il avait un petit appartement là-bas, il avait obtenu une promotion dans la ville et pour couronnée le tout, j’étais près de chez mes parents. J’étais folle de joie à l’idée de revoir plus souvent ma mère et mon père. Cassandra elle, elle étudiait en droit à Harvard. Durant tout l’été suivant mon abandon des études, mon amoureux et moi nous nous sommes amusés comme des petits fous, visitant Time Square la nuit, mangeant dans plusieurs restaurants, jamais le même. C’était la belle vie entre nous, nous avions commencé notre mariage. J’étais très heureuse. Puis bon, septembre arriva et il commença un nouveau boulot.
Petit à petit Kevin à commencer à rentrer de plus en plus tard, il avait des rendez-vous par-dessus rendez-vous. Je ne me plaignais pas vraiment, au bout du compte il rentrait de l’argent et nous vivions très bien, je me cherchais encore donc c’était satisfaisant comme situation. Puis un soir de mars il rentra plus tôt que prévu à la maison et nous avons eus une discussion… ou plutôt nous avons eus LA discussion. J’étais assise sur le canapé du salon, mon ordinateur portable sur les cuisses lorsque la porte s’est ouvert. Kevin entre dans la pièce, un air soucieux au visage. « Kevin, tu es déjà ici ? » lui lançais-je avec un petit air joyeux, j’étais heureuse de le voir. « Del, j’aimerais te parler de quelque chose de très important. » Son ton ne laissait place à aucune imagination, c’était clairement une mauvaise nouvelle qu’il venait m’annoncer. Lorsqu’il prit place près de moi je levai mes grands yeux vers lui et il lança la bombe. « Cela fait des mois que je te mens sans cesse.» Il prit une pause, pendant ce temps mon cœur se brisa en morceau. Je détestais les mensonges, j’en avais tout simplement horreur. « J’ai une aventure depuis plusieurs mois avec une amie. Au départ ce n’était qu’une amie, puis doucement j’en suis tombé amoureux. Je t’aime aussi Adèle, mais je n’arrive plus à vivre loin d’elle. Pendant des mois j’ai essayé de l’oublier, mais son visage me hante. Je n’en pouvais plus de te mentir de la sorte, je n’en pouvais plus de vivre comme ça. J’aimerais… j’aimerais rompre avec toi. » Les larmes coulaient le long de mes joues, je n’arrivais pas à croire ce que j’entendais. Je n’arrivais pas à croire que nous avions planifié un mariage, qui devait avoir lieu d’ici quelques mois… pendant lui faisait l’amour à une autre femme. « Qui ? » murmurais-je… tout simplement. « Je… je suis amoureux de Cassandra. »

Le prénom de ma sœur résonna dans ma tête comme un écho sans fin. « Ma sœur ? » « Pardonne-nous Adèle. Je ne voulais pas tomber amoureux d’elle, elle non plus ne voulait pas tomber amoureuse de moi. Mais c’est arriver… » Je ne l’ai pas laisser finir sa phrase que ma main se dirigea vers sa joue avec une force incroyable. Je me sentais trahie, trahie par ma sœur, trahie par mon amoureux. Qu’est-ce que j’avais bien pu faire pour que cela m’arrive à moi. Je me levai et quitta l’appartement, en silence, pleurant toutes les larmes de mon corps.

C’est avec le cœur en morceaux que je quitta les États-Unis pour l’Irak. J’avais pris la courageuse décision de m’enrôler comme Aide-Soignante pour les militaires, je voulais me sentir utile, mais surtout je désirais voir plus de souffrance que la mienne. Je savais, j’étais consciente du fait que ma douleur était minuscule comparée à celle qu’endurait les militaires. Mon père me trouva un poste en Irak. La coïncidence voulut que je quitte le pays le 13 mars 2008, le jour où normalement j’aurais dû épouser Kevin.

Là-bas, croyez-moi, nous ne voyons pas de belles choses. Dès mon premier jour j’ai vue des bras arrachés, des hommes et des femmes complètement défigurés. J’ai vue des choses que je ne pourrais plus jamais oublier. Je préfère ne pas en parler, je préfère ne plus jamais revoir les horribles choses de ce pays de guerre. Cependant, sachez par contre que là-bas j’ai trouvé ma voie. En tant qu’infirmière je pouvais être qui je suis réellement, c’est-à-dire une personne compatissante et aimante. J’ai vue des sourires de désespérés, j’ai ressentie une dose d’amour incroyable pour tous ses gens. Ils me remerciaient de mon travail minutieux. Pendant trois belles années j’ai fait des aller-retour entre les États-Unis et l’Irak. Évidemment, lorsque je revenais d’Irak j’allais voir ma famille. La première fois que j’ai revue Cassandra et Kevin, j’avais le cœur en miette. La douleur était toujours ici vive, comme si je n’étais jamais partie. J’ai compris que je devais vivre ma peine jusqu’à la fin si je voulais un jour m’en sortir. J’ai assumée pleinement mon rôle de cocue et j’ai accepté la relation de ma petite sœur et de mon premier amour. Ce qui m’étonne le plus encore aujourd’hui, ça été de voir à quel point c’était naturel pour eux d’être ensemble. Je n’étais pas aveugle et je voyais bien qu’il la regardait d’une façon qu’il ne m’avait jamais regarder auparavant dans notre relation. Au bout du compte je me suis dit qu’ils étaient réellement faits l’un pour l’autre. J’imagine qu’ils se sont dit la même chose puisqu’ils ont fini par se marié et aujourd’hui ils attendent un enfant. Maintenant je suis très heureuse pour eux.

Pour revenir à nos moutons, j’ai vécu les pires et les plus belles années de ma vie là-bas. J’aurais pu passer ma vie là-bas, je m’étais fait un petit copain, un Irakien plutôt charmant que je voyais quelques fois. J’avais envie de rester là-bas… malheureusement quelque chose brisa ce nouveau rêve. Cette fois-ci, quelque chose de bien pire qu’une séparation ou une tromperie. J’étais en plein service lorsque deux officiers militaires vinrent m’annoncer le décès de mon père, disparu en mer. Mon univers tout entier s’effondra… Me voyant maintenant dans l’incapacité de continuer mon travail en Irak, les dirigeant de l’armée décidèrent de m’envoyer au JFK Johnson Rebanilitation Institute… C’est là que j’ai rencontré David.

L’homme se tenait fièrement près de la porte, regardant avec admiration une femme, tout aussi belle, couchée sur un lit. La femme semblait un peu plus jeune que moi, elle devait avoir vingt-et-un ans… peut-être vingt-deux. Tous les deux se regardaient avec un amour à tout épreuve, complètement séduit l’un de l’autre. Mon cœur fit trois tours dans ma poitrine, les hommes mariés ce n’était vraiment pas mon truc, mais bon sang mon âme, mon corps, toutes les parcelles de mon être me propulsait à lui parler. Je le voyais bien pourtant, qu’il venait voir sa femme… « Salut ma puce » lança-t-il en embrassant sur le front la guerrière à la jambe droite absente. Ma patiente, Kÿla Kane lui décrocha un petit sourire en embrassant les jointures de sa main. Je m’approchai timidement d’eux, peut-être que je voulais entendre la conversation, je ne sais pas. « Tyler n’est pas venu avec toi ? » Tyler ? Peut-être était-ce son fils ? « Il s’en vient, c’est un grand garçon tu sais il n’avait pas besoin que je le guide jusqu’à l’amour de sa vie. » J’ai complètement fondu, il était si mignon en parlant de son fils. Au même instant un homme, un très grand homme arriva avec un immense bouquet de fleur, suivit de bruits de trompettes, tenant une petite boîte rouge velours entre les mains. La belle brune éclata en sanglot de joie lorsque l’homme déposa un genou au sol et lui dit. « Kÿla Jeannette Kane. Lorsque ton frère est venu m’annoncer que tu avais perdu une jambe au combat, j’ai été soulagé. Soulagé de savoir que tu étais toujours vivante. Ça été un choc pour moi… Je veux être avec toi tous les jours de notre vie, que nous ayons des enfants, une maison… » Un tonnette d’applaudissement retentit alors dans l’institut et ils s’embrassèrent amoureusement. David – son frère à Kÿla au cas où vous n’auriez pas compris – me regarda, nos regards se sont croisés… c’était le coup de foudre.

David et moi ça été quasi instantanée. Je suis tombée rapidement amoureuse de lui, plus rapidement que jamais dans ma vie et c’était réciproque. Il était si beau, un air un peu latino, il était espiègle, tellement attachant. Je n’avais aucun doute, c’était lui. C’était le bon, c’était inévitable. Moins de six mois après nous avoir rencontrés David et moi vivions ensemble dans mon petit appartement du New Jersey. C’est dans cet appart qu’il me demanda ma main. J’étais de nouveau fiancée, mais cette fois-ci je savais que je me rendrais devant l’autel. J’avais depuis longtemps pardonnée à Kevin et Cassandra, mais maintenant je n’avais même plus de rancœur, j’étais trop heureuse avec David. Il était parfait… vous comprenez, parfait… Notre mariage de rêve s’est passée à Huntington Beach, David étant originaire de ce coin de pays nous avons décidée de nous y installés. J’étais tellement heureusement avec lui. Nous nous sommes mariés dans une intimité simple, quelque chose qui nous représentait. Nous nous sommes mariés en octobre 2012. Ce jour-là je suis devenue Adèle Sorrow… Kane. Jamais je n’aurais cru que le mariage était un évènement aussi incroyable, aussi parfait, aussi tout !

Nous n’avions pas voulu partir en voyage de noces. J’avais mon boulot maintenant à la clinique, David était agent immobilier plutôt connu dans son domaine ; ce n’était pas le temps. Nous avions donc prévu d’y allés le Noël suivant notre première anniversaire de mariage. Le 25 octobre nous avons fêtés notre premier anniversaire et nous avons décidés de partir pour les Bahamas un mois… C’est là que tout est arrivé.

C’était le 13 décembre 2013, j’étais seule à la maison et je préparais nos valides. J’avais le cœur emballé, j’avais tellement hâte de sauter dans l’avion qui nous emmèneraient jusqu’aux Bahamas. J’avais une merveilleuse nouvelle à annoncer à David. Je regardai pour une dernière fois le petit emballage cadeau et la serra dans sa valise. Cela serait la première chose qu’il allait voir en ouvrant sa grosse valise ; un test de grossesse positif. Ça avait été si difficile de conservé le secret pendant douze semaines. J’avais été à ma première échographie seule, je voulais lui faire une surprise totale. Une petite photo en noir et gris était posée sur le test. Le médecin m’avait confirmé que je pouvais partir m’amusée aux Bahamas en toute quiétude. À 17h00, lorsque mon mari revint du boulot je l’attendais dehors, assise sur mon gros bagage rose bonbon. Je lui sauta au cou en rigolant. J’avais hâte de partir.

Malheureusement pour moi, David décida de reporté notre vol. Plutôt que de partir à 20h00 nous partirons à 1h00 du matin. Bon, pourquoi pas, nous avions quand même un mois entier à être là-bas et ce n’est pas quelques heures qui changeraient quelques choses. Nous sommes donc allés dans un super resto français, ma cuisine favorite, celui de Bébé Kane aussi, elle bougeait beaucoup dans mon petit ventre, je sentais des petites bulles. Après le repas nous sommes partie… et c’est en direction de l’aéroport que ma vie changea pour toujours.

C’était exceptionnel, le temps était mauvais. Il mouillait à verse dehors, c’était glissant. Chose plutôt anormale, David était anxieux, il n’avait pas l’habitude de conduire sur une route aussi mauvaise. Je ne vue que deux lumières blanches nous foncés dessus, je sentis la voiture se lever et être propulsé contre un arbre et tombé à l’envers, je me souviens dans la vive douleur du verre s’enfonçant dans ma peau… puis plus rien…



DERRIÈRE L’ÉCRAN


✿ Coucou tout le monde, je débarque sur H.B alors que personne ne me connaît alors autant faire les choses bien non ?! Tout d'abord il faut savoir que dans le monde des forums mon pseudo est J'en ai pas x), tandis que mon prénom est Daphné. Je suis âgé(e) de 20 ans et je vis actuellement du côté du Québec. Ce que je fais dans la vie ? ça ne vous regarde pas :p Passons aux choses sérieuses, j'ai connu ce forum sur Pub-RPG-Design, ma première impression en le voyant a été wow. Côté rp je vous préviens que mes fréquences de connexion seront de 5/7 et que mon niveau rp est de correcte ?.
Concernant mon personnage j'ai choisi Amanda Seyfrield comme célébrité, pas mal non ? Si vous avez bien lu ma fiche vous savez d'avance que je choisi I can't buy hapiness comme groupe ! Au faite j'allais oublier le code du règlement je le connais et il a été validé par Neela.
A bientôt sur le forum ♥




Dernière édition par Adèle S. Kane le Mar 1 Juil 2014 - 22:58, édité 16 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 9:48

le nom de famille + le choix d'avatar  Rolling Eyes ça me fais penser à Lilly
bienvenue sur HB & courage pour ta fiche   
si t'as besoin de lien j'suis là   
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 10:01

Bienvenue et bon courage pour ta fiche !
Excellent choix d'avatar
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 10:30

CA c'est du choix d'avatar qui me fait plaisir
Bienvenue en tous cas Bon courage pour ta fiche, hâte de voir ce que tu nous réserves
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 10:50

C'est un beau choix d'avatar !
Bienvenue sur Huntington Beach
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Mcneal
GOOD COP


› MESSAGES : 542
› EMMENAGEMENT LE : 09/03/2013
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : EN COUPLE AVEC SASKIA ;
› QUARTIER : CHEZ SA GRANDE SOEUR KATE, A LOS ANGELES ;
› PROFESSION/ETUDE : ANCIEN RÉDACTEUR POUR LE HUNTINGTON BEACH DAILY. IL ECRIT SON PREMIER ROMAN "SOUS LES PLUMES OBSCURES" ;
› HB AWARDS : (2013) PERSONNAGE LE PLUS COINCÉ (2015) PERSONNAGE LE PLUS COINCÉ ; HOMME PARFAIT (2016) PERSONNAGE LE PLUS SENSIBLE ; DUO LE PLUS IMPROBABLE AVEC NAYA ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : HAYDEN CHRISTENSEN ;
› COPYRIGHT : ELOW' ;

MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 13:00

                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              

Merci, merci, merci ! Je rêvais tellement de voir une Amanda dans le forum un jour, elle est tellement parfaite cette nana, mais en plus avec mon scena, laisse-moi pleurer comme un bébé

Ma boîte de mp est ouverte, je suis ton humble esclave. *sort*

_________________
    — 'Cause I've had my heart broken before and I promised I would never let me hurt anymore. but I tore down my walls and made room for one. So, baby, I'm yours. •

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 13:49

OH MON DIEU MAIS J'AVAIS PAS PERCUTE QUE C'ETAIT LE SCENA DE DUUUUDE
Encore plus grosse folie alors
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neela Meyers
THIS WORLD IS MINE


› MESSAGES : 15876
› EMMENAGEMENT LE : 02/03/2013
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : en relation passionnelle avec son cheeseburger parce qu'il n'y a que ça de vrai. en couple avec imran devil johar et il est boiling hot. maman de la petite maya meyers aka cutest baby girl ever.
› QUARTIER : presidente drive.
› PROFESSION/ETUDE : médecin, chirurgien cardiaque.
› DOUBLE COMPTE : naya m. quinton, la garce sublimissime que tout le monde déteste + taleisha campbell, aka da delicious cookie.
› CELEBRITE : vidya balan.
› COPYRIGHT : ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 14:00

bienvenue parmi nous et très bon choix de scéna

_________________

le petit tumblr magique de neela meyers : tumblr

haske dikha go deewane ko, jo ho raha hai ho jaane do. dil ke uljhan zubaan pe, aati hai to aa bhi jaane do. yeh hoton ki narmi yeh sanson ki garmi mere liye hai bas mere liye hai. show your smile to this crazy man, and let whatever is happening happen. the trouble of my heart is on my lips, let whatever is coming come. the softness of your lips, the warmth of your breath are mine, only mine.” (sholon si, shabd)
Revenir en haut Aller en bas
http://ranipyaarcreation.tumblr.com/
avatar
Dalía J. Almeida
lama ninja en formation secrète


› MESSAGES : 750
› EMMENAGEMENT LE : 09/02/2014
› AGE : 22
› STATUT CIVIL : En couple, secrètement amoureuse, le coeur et l'esprit en vrac...
› PROFESSION/ETUDE : Étudiante en 4ème année de gender & women's studies, mineure psychologie
› DOUBLE COMPTE : Leah I. Stewart
› CELEBRITE : Lauren Jauregui
› COPYRIGHT : ©.cranberry & ©neon demon

MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 15:23

Bienvenueeeee
Amanda super choix!
Bon courage pour ta fiche

_________________



I get lost in the beauty of everything I see. The world ain’t half as bad as they paint it to be.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 15:42

Bonne rédaction :)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: Re: « untitreici »   Lun 16 Juin 2014 - 18:17

Bon sang, ça c'est de l'acceuil ! Merci à tous !  :#21: 

_________________
    live
    We are born in a day ; we die in a day ; we change in a day ; we fall in love in one day ; anything can happen in one day △  J'ai peur. En faites non, je suis terrorisée par tout ces sentiments que je commence à ressentir à nouveaux. Pourtant, je m'étais promis de ne plus replonger. Je m'étais annihilé de toute formes d'émotions amoureuses. Mais t'es arrivé. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Ven 20 Juin 2014 - 1:02

C'est que ça avance bien cette histoire! Courage, étudiante de Princetown.

Sinon, j'aurais parié avoir à faire avec une compatriote :)

" J'avais étudié comme une malade"
" Qu'est-ce que vous écrivez sans cesse de même ?"

Lâche pas, tu y es presque!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: Re: « untitreici »   Ven 20 Juin 2014 - 19:14

  J'en suis à la troisième section de l'histoire. Ça avance, ça avance !!!

_________________
    live
    We are born in a day ; we die in a day ; we change in a day ; we fall in love in one day ; anything can happen in one day △  J'ai peur. En faites non, je suis terrorisée par tout ces sentiments que je commence à ressentir à nouveaux. Pourtant, je m'étais promis de ne plus replonger. Je m'étais annihilé de toute formes d'émotions amoureuses. Mais t'es arrivé. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: Re: « untitreici »   Sam 28 Juin 2014 - 20:34

Double poste simplement pour dire que je suis toujours présente :) J'avance petit a petit ma fiche.

_________________
    live
    We are born in a day ; we die in a day ; we change in a day ; we fall in love in one day ; anything can happen in one day △  J'ai peur. En faites non, je suis terrorisée par tout ces sentiments que je commence à ressentir à nouveaux. Pourtant, je m'étais promis de ne plus replonger. Je m'étais annihilé de toute formes d'émotions amoureuses. Mais t'es arrivé. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Sam 28 Juin 2014 - 20:37

MON DIEU mais c'est un roman cette fiche Hâte de lire tout ça
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Benjamin L. Cohen
BAD COP


› MESSAGES : 658
› EMMENAGEMENT LE : 08/06/2013
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : DIVORCÉ, DE RETOUR DANS LE LIT DE SES DAMES APRES AVOIR BRISER LE COEUR D'ALLY (ET LE SIEN).
› QUARTIER : UN APPARTEMENT DE LUXE SUR PRESIDENTE DRIVE. OUI, AU 69.
› PROFESSION/ETUDE : PDG DU GROUPE HÔTELIER INTERNATIONAL "COHEN DELUXE", ANCIEN FLIC DANS LA BRIGADE DES MŒURS ;
› HB AWARDS : (2015) MEILLEUR TRIANGLE AMOUREUX AVEC ALLY ET NAYA ; SEX SYMBOL JUNIOR ; MEILLEUR SECRET DEVOILE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : RYAN GOSLING ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: Re: « untitreici »   Sam 28 Juin 2014 - 23:52

Je suis pas sous Julian, ma ta fiche, elle est tellement bien ! vivement la suite.

_________________

    — PLEASE DON'T LET ME DOWN. You're the only right things left in my heart. •
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: Re: « untitreici »   Mar 1 Juil 2014 - 22:09

Ça avance, ça avance  :#22: 

_________________
    live
    We are born in a day ; we die in a day ; we change in a day ; we fall in love in one day ; anything can happen in one day △  J'ai peur. En faites non, je suis terrorisée par tout ces sentiments que je commence à ressentir à nouveaux. Pourtant, je m'étais promis de ne plus replonger. Je m'étais annihilé de toute formes d'émotions amoureuses. Mais t'es arrivé. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Adèle K. Sorrow
GOOD COP


› MESSAGES : 2015
› EMMENAGEMENT LE : 16/06/2014
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : En couple avec Greyson Hamilton.
› QUARTIER : Habite en Nouvelle-Orléans, mais vient de s'offrir un appartement à Pacific Lane.
› PROFESSION/ETUDE : Présidente et fondatrice de la Fondation David-Kane située en Louisiane.
› CELEBRITE : Amanda Seyfried
› COPYRIGHT : lolitaes(avatar)
When suffering is daily, we still he survive?

MessageSujet: Re: « untitreici »   Mar 1 Juil 2014 - 22:57

Double poste pour dire que j'ai enfiiiin fini ma fiche.

J'en profiterais pour dire merci de m'avoir laisser plus de sept jours pour faire la fiche.        

_________________
    live
    We are born in a day ; we die in a day ; we change in a day ; we fall in love in one day ; anything can happen in one day △  J'ai peur. En faites non, je suis terrorisée par tout ces sentiments que je commence à ressentir à nouveaux. Pourtant, je m'étais promis de ne plus replonger. Je m'étais annihilé de toute formes d'émotions amoureuses. Mais t'es arrivé. ©️endlesslove
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Julian Mcneal
GOOD COP


› MESSAGES : 542
› EMMENAGEMENT LE : 09/03/2013
› AGE : 30
› STATUT CIVIL : EN COUPLE AVEC SASKIA ;
› QUARTIER : CHEZ SA GRANDE SOEUR KATE, A LOS ANGELES ;
› PROFESSION/ETUDE : ANCIEN RÉDACTEUR POUR LE HUNTINGTON BEACH DAILY. IL ECRIT SON PREMIER ROMAN "SOUS LES PLUMES OBSCURES" ;
› HB AWARDS : (2013) PERSONNAGE LE PLUS COINCÉ (2015) PERSONNAGE LE PLUS COINCÉ ; HOMME PARFAIT (2016) PERSONNAGE LE PLUS SENSIBLE ; DUO LE PLUS IMPROBABLE AVEC NAYA ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : HAYDEN CHRISTENSEN ;
› COPYRIGHT : ELOW' ;

MessageSujet: Re: « untitreici »   Mar 1 Juil 2014 - 23:20

La fiche est tellement bien ! Tu as rajouté des trucs auquel je n'avait pas pensé et c'est génial ! J'approuve   

_________________
    — 'Cause I've had my heart broken before and I promised I would never let me hurt anymore. but I tore down my walls and made room for one. So, baby, I'm yours. •

Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité



MessageSujet: Re: « untitreici »   Mer 2 Juil 2014 - 0:36

Sois la bienvenue, Adèle!

On a des points en commun: un père américain, une mère francophone mais on est née dans des états différents!

En plus, tu as choisi Amanda Seyfried! Chouchou comme avatar!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Neela Meyers
THIS WORLD IS MINE


› MESSAGES : 15876
› EMMENAGEMENT LE : 02/03/2013
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : en relation passionnelle avec son cheeseburger parce qu'il n'y a que ça de vrai. en couple avec imran devil johar et il est boiling hot. maman de la petite maya meyers aka cutest baby girl ever.
› QUARTIER : presidente drive.
› PROFESSION/ETUDE : médecin, chirurgien cardiaque.
› DOUBLE COMPTE : naya m. quinton, la garce sublimissime que tout le monde déteste + taleisha campbell, aka da delicious cookie.
› CELEBRITE : vidya balan.
› COPYRIGHT : ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: « untitreici »   Mer 2 Juil 2014 - 17:42

pfouh lala cette fiche je valide


VOUS FAITES OFFICIELLEMENT PARTIE DE HUNTINGTON BEACH
bienvenue parmi nous


toutes nos félicitations ! votre fiche vient d'être validée et vous faites officiellement partie des habitants de huntington beach. les portes de la ville vous sont grandes ouvertes, vous pouvez commencer dès maintenant vous y promener et commencer votre jeu.
mais, avant d'aller plus loin, ne vous invitons à consulter le guide de la ville qui vous sera certainement utile :

  • vous pouvez dans un premier lieu préciser votre métier ou étude, ainsi qu'à décider quel sera votre logement.
  • si vous vous retrouvez complètement perdu dans les rues de la ville, sachez qu'un salon de parrainage est à votre disposition. tout ce qu'il vous reste à faire c'est de demander d'avoir un parrain qui vous servira de guide touristique et vous aidera à retrouver vos repères plus rapidement.
  • vous avez également la possibilité de constituer vos propres carnets de relations et de rencontres. eh oui ! il ne faut pas oublier qu'avoir une vie sociale palpitante vous aidera à mieux vous épanouir !
  • si vous vous attendez à ce que des personnes proches, amis ou ennemis, viennent vous rejoindre à huntington beach, n'oubliez pas qu'une catégorie pour la création des scénarii est consacrée à toutes ces personnes !
  • en parlant d'ennemis, on vous présente l'ennemi commun de tous les habitants. maître corbeau, dont l'identité reste inconnu, a comme passe-temps préféré vous torturer l'existence grâce à ses fameuses lettres anonymes qui risquent de mettre une fin à votre vie tranquille.
  • vu que tout ce qui rime avec secret, rime avec potins, n'hésitez pas de visiter le buzzer pour être informé de tous les secrets mis en danger. peut-être ceci réveillera-t-il le Sherlock Holmes qui sommeille en vous pour en trouvez d'autres vous-même !
  • pour finir, si vous aimez pimenter votre vie, une section défis où tout le monde peut vous défier !


n'oubliez cependant pas que vous devez informer le staff de votre plus sombre secret. ne jouez pas aux innocents, car au fond, personne n'est un ange ! Si besoin le staff peut vous aider à trouver un secret. (contacter Marissa - contacter Naya)

en cas de besoin ou de question, le staff du forum sera toujours là pour vous, n'hésitez surtout pas à le contacter par mp ou à tout simplement poster vos questions dans le sujet consacré aux membres qui se trouve ici.

_________________

le petit tumblr magique de neela meyers : tumblr

haske dikha go deewane ko, jo ho raha hai ho jaane do. dil ke uljhan zubaan pe, aati hai to aa bhi jaane do. yeh hoton ki narmi yeh sanson ki garmi mere liye hai bas mere liye hai. show your smile to this crazy man, and let whatever is happening happen. the trouble of my heart is on my lips, let whatever is coming come. the softness of your lips, the warmth of your breath are mine, only mine.” (sholon si, shabd)
Revenir en haut Aller en bas
http://ranipyaarcreation.tumblr.com/

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « untitreici »   

Revenir en haut Aller en bas
 

« untitreici »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• LES CARTES D'IDENTITES :: •• FICHES VALIDEES-