AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ne pas se fier aux apparences | Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 14 Fév - 20:16


Une robe de soie blanche, un léger maquillage qui relevait son regard et une coup de champagne dans la main. Voilà à quoi ressemblait la soirée de Mackenzie, pas vraiment le genre de soirée qu'elle affectionnait en règle générale. Cependant, elle avait entendu parler de cette soirée privée par l'un des clients qui fréquentait le Penthouse. Mackenzie aimait squatter ce genre de soirée qui sentait le fric à plein nez et qui n'avait d'autre intérêt que de se montrer et d'évaluer sa virilité que par la grosseur de son porte feuille. La jeune femme s'amusait et faut dire qu'elle était assez bonne comédienne pour s'inventer une vie. Fille d'aristocrate, riche héritière ou encore princesse d'une île parfaitement inexistante rien ne semblait l'arrêter et ce soir encore elle avait bien envie de s'amuser. La jeune femme évoluait parmi les invités, s'arrêtant de temps en temps pour saluer un petit groupe ou encore un couple. Bien évidemment, elle ne les connaissait pas, cependant et malgré le trouble dans leurs regards il suffisait d'un sourire et d'un petit mot bien placé pour que ça passe. La jeune femme avait attrapé une coupe de champagne qui passait à sa portée avant de faire une légère grimace en regardant la foule. Visiblement, les riches étaient tous plus ou moins fait dans le même moule. La cinquantaine, chauve ou presque et avec un air lubrique sur le visage qui aurait presque donné envie de vomir à Mackenzie. Enfin apparemment, fallait pas mettre tout le monde dans le même sac. Un homme avait attiré l'attention de Mackenzie, et il n'avait rien à voir avec les hommes déjà présent ce soir. Mackenzie avait trempé ses lèvres dans le champagne alors que mentalement elle aurait préféré boire une bonne bière bien fraîche. La jeune femme avait penché la tête sur le côté pour pouvoir apercevoir l'homme en question, elle l'avait déjà vu quelque part surement au Penthouse mais elle n'en était pas persuadée. Mac avait reposé son regard sur un homme qui s'était posté devant elle. L'homme avait débuté son monologue alors que Mac avait un léger sourire sur les lèvres en remarquant que sa proie du moment avait déjà l'air de s'ennuyer alors qu'il venait à peine d'arriver. La jeune femme avait fini sa coupe de champagne puis tendu à l'homme qui se tenait face à elle avant de le dépasser et de se diriger vers le mystère de sa soirée. _ Dansez avec moi. Mac avait posé son regard dans celui de l'homme qu'elle venait de rejoindre, ne prenant même pas la peine de poser son regard sur les hommes qui l'entouraient. _ À moins que vous préfériez le côté soporifique de leurs discours ? Seulement, vous êtes bon pour y gagner une migraine et je m'en voudrais de laisser cela arriver. Mackenzie avait fait un sourire au jeune homme avant de lever sa main. Après tout, elle pouvait très bien s'être trompé sur l'homme face à elle et juste se faire remballer proprement mais c'était un risque qu'elle avait voulu prendre. La jeune femme avait attrapé sa robe pour faire un demi tour sur elle même et faire une révérence alors que de léger sons de protestations venaient de ses hommes bien pensant qui ne comprenaient pas qu'une femme se comporte ainsi devant eux. Mackenzie avait un sourire amusé sur les lèvres alors qu'elle se redressait et faisait de nouveau face au jeune homme. Mackenzie avait son regard posé sur le visage de ce type, elle essayait d'y déchiffrer la moindre petite expression mais il semblait impénétrable ce qui poussait la jeune femme à percer ce mystère. _ Vous ne savez peut être pas danser ? à moins que vous préfériez la compagnie des hommes... La jeune femme avait un air sérieux sur le visage même si intérieurement même si ce type ne voulait pas danser avec elle au moins ça lui avait permis de passer le temps. Il avait été sa distraction malgré lui.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 13 Mar - 21:49



L’ennui était parfois le seul ami de Samuel. Il avait beau avoir une vie de dingue, courir à droite et à gauche et ne pas avoir assez de vingt-quatre heures dans une journée. Il lui arrivait parfois de s’ennuyer et l’ennui pointait très souvent son nez dans des soirées mondaines qui étaient juste l’occasion de se montrer. Pas de jolies filles à mettre dans son lit, pas de danseuse exotique à admirer, pas d’amis proches à qui parler… bref une soirée de merde s’annonçait pour lui mais il était un Hamilton et devait être présent. Alors il ferait comme toujours, il ne parlerait qu’aux personnes qui avaient de l’intérêt pour ses affaires, il s’enfilerait quelques verres et quitterait les lieux vers vingt-trois heures pour se rendre à son bureau et faire quelque chose qui avait plus d’intérêt à ses yeux. La soirée ne s’annonçait donc pas exceptionnelle jusqu’au moment où une voix le sorti de ses pensées. Vu l’intonation il se doutait déjà de ce qu’il verrait sous ses yeux dans les secondes à venir, et son imagination ne fut pas à la hauteur. Une femme, brune, sensuelle, un regard de louve, une robe de soie parfaitement portée et une assurance. Samuel était sous le charme, voilà tout à fait de quoi le divertir. Elle l’invitait à danser, pourquoi pas, il n’était pas contre un petit rapprochement surtout si c’était pour finir par un réel rapprochement entre eux. Cependant elle lui disait quelque chose, ce qu’il l’embêtait c’était de ne pas se souvenir où il l’avait croisé. Une femme aussi belle ne pouvait pas s’oublier, pourtant il n’arrivait pas à se souvenir. Un sourire se dessina au coin de ses lèvres, il aimait ce genre de personnalité. En effet une bonne migraine était à prévoir avec ce genre de discours et de personne. Il l’admirait, l’observer alors qu’elle faisait un tour sur elle-même avant de faire une révérence. Elle jouait ouvertement, se moquant des regards des autres, provoquant Samuel et il aimait cela. Pourtant son visage ne laissait rien apparaître et c’est sûrement pour cela qu’elle reprit la parole alors qu’il n’avait toujours pas dit un seul mot. Il arqua un sourcil prenant enfin la parole « J’aime la compagnie des hommes pour les affaires mais lorsqu’il est question de me divertir j’aime évidemment celle des femmes. » Il tendit sa main laissant la jeune femme mettre la sienne. « Vous allez pouvoir constater à quel point je suis un bon danseur. » Il avança avec la belle brune, il était fier comme toujours mais il l’était forcément davantage aux côtés d’une si belles créature. Hamilton aimait les belles femmes et les belles voitures, oui je sais mauvaise comparaisons mais c’est ainsi qu’il pense! Il garda la main de la jeune femme dans la sienne, posant la seconde sur le bas de sa taille. Il s’approcha d’elle gardant cependant une distance, il n’était pas un de ceux qui s’approprier une femme comme si elle n’était qu’une poupée, il avait une classe ! Samuel, même si il n’était pas franchement le meilleur des hommes, aimait séduire, le faire proprement et laissait un bon souvenir. Bien sûr qu’il pensait déjà à la mettre dans son lit mais il n’allait pas lui mettre une main aux fesses, il préférait séduire et le faire intelligemment. Suivant le rythme de la musique, guidant la jeune femme il prit la parole, ce n’était pas une musique de boîte de nuit, ils étaient tout de même dans une soirée mondaine correcte et ça leur laissait la chance de pouvoir parler. « Comment vous appelez-vous ? » Peut-être qu’avec son identité il arriverait à savoir où il l’avait déjà rencontré. «Vous êtes une habituée de ce genre de soirée ? » Il était perplexe, il n’avait pas le souvenir de l’avoir déjà vu dans une soirée de ce genre.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 15 Mai - 16:04

Mackenzie avait posé son regard sur l'homme qui se tenait à présent face à elle. Mac n'aurait su dire pourquoi mais elle avait été attirée par lui dès l"instant qu'elle avait posé son regard sur lui. Elle avait doucement glissé sa main dans la sienne alors qu'elle avait légèrement baissé son regard en sentant sa main se poser sur le bas de sa taille. Un léger sourire sur les lèvres, elle tenait sa robe d'une main et se laissait entraîner à suivre le rythme que lui imposer presque cet homme. C'était bien une des seules fois où Mackenzie se laissait imposer quoi que ce soit. Elle avait reposé son regard dans celui du jeune homme quand il avait repris la parole alors qu'un sourire s'était tout naturellement dessiné sur ses lèvres. Elle se doutait qu'il voudrait en savoir plus sur elle cependant la jeune femme était farouchement décidée à ne pas lui révéler la moindre information après tout elle ne le connaissait pas et puis surtout elle n'avait rien à faire dans ce genre de soirée mondaine. _ Est-ce vraiment important ? Mackenzie jouait les mystérieuses mais en même temps il était vrai qu'elle trouvait ce genre de détail complètement futile et puis après tout il était son envie d'évasion de la soirée, son espérance en entre chose pour le temps d'une chanson. Elle avait resserré légèrement sa main dans la sienne avant de se mordiller légèrement la lèvre inférieure. Il ne lui avait pas menti, il était très bon danseur mais certainement que ce genre de prestation faisait parti de son quotidien. Mackenzie avait laissé un léger rire franchir ses lèvres en entendant la seconde question de son mystérieux inconnu. _ Pas vraiment, à vrai dire je trouve ça rafraîchissant en général car ça me conforte dans l'idée que ce genre de réception n'a pas grand intérêt à mes yeux mais peut être que ce soir vous allez me faire mentir. La jeune femme avait fait un sourire en coin avant qu'il ne la fasse tourner sur elle même et qu'elle revienne de nouveau reposer sa main dans la sienne. La jeune femme savait qu'ils n'évoluaient pas dans le même monde et pourtant l'espace d'un instant ça n'avait pas d'importance. Elle ne pensait plus à sa vie, à ce qu'elle devait faire ou amasser le moindre dollars alors que les trois quarts des personnes présentent dans cette salle n'avait qu'à claquer des doigts pour gagner en une seconde ce qu'elle devait gagner en une année. _ Et vous, pourquoi venir dans ce genre de réception ? Visiblement, vous n'aviez pas envie de vous trouvez là ce soir ? La jeune femme avait l'habitude d'aller droit au but et puis quelque chose lui disait que l'homme face à elle ne lui en tiendrait pas rigueur. Surement, qu'il allait lui répondre qu'il avait des obligations et pour la première fois de la soirée, elle était vraiment curieuse de savoir qui pouvait bien être son mystérieux inconnu. Enfin, il ne serait pas très compliqué pour Mac que de se renseigner sur cet homme, au vu du parterre qui l'entourait un instant plus tôt quelque chose lui disait qu'il devait avoir un rang plutôt important dans la société. Cependant, ce n'est pas ce qui intéressait Mackenzie pour le moment. Elle avait posé son regard dans celui de son partenaire et essayer de savoir à quoi il pouvait bien penser à cet instant précis, c'était très difficile de deviner ses intentions et elle devait avouer que pourtant en temps normal elle arrivait assez rapidement à cerner la gente masculine. _ Vous aviez raison. Mackenzie avait laissé un léger sourire se dessiner de nouveau sur ses lèvres avant de légèrement se rapprocher et de lui murmurer. _ Vous êtes un excellent danseur. Elle s'était de nouveau reculée avant de poser son regard sur les personnes se trouvant dans la salle, l'espace d'un instant elle avait complètement oublié le monde extérieur à cette bulle qui s'était créée autour d'eux.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Sam 25 Juin - 22:21

« Franchement ? Non. » Ca évitait à Samuel de se tromper sur son prénom, chose qui pouvait malheureusement lui arrivait vu le nombre important de conquête de ce dernier. Il tombait enfin sur une femme qui ne souhaitait pas lui indiquer son identité, bien sûr il restait dans le flou, il ne savait toujours pas qui elle était mais franchement c’était excitant. Il aimait le mystère, Samuel n’aimait pas les situations faciles parce que ça n’avait rien d’intéressant. Samuel était un lion et non un lézard, il aimait le risque, il aimait se battre et il aimait le fait de ne pas savoir la fin d’une situation à l’avance. Il sourit alors qu’elle parlait librement de son avis sur cette soirée. Elle n’avait pas tort, ça n’avait pas grand intérêt sauf pour les affaires. C’était assez ennuyeux, ce n’était pas le genre de soirée où l’on trouvait des strip-teaseuses ! Ces soirées étaient réellement faites pour montrer l’importance de chacun, pour se satisfaire de cette vie dans lequel ils étaient tous, sourire, saluer et se pavaner voilà les trois choses essentielles à cette soirée. Samuel préférait les siennes ou celles de ses amis. « On ne fait pas toujours ce que l’on veut. » Les trois quart des personnes présentes à cette réception ne souhaitaient pas être là, mais c’était ainsi, leur monde était fait de la sorte et tout le monde devait se prêter à ce jeu. « Si je n’étais pas présent ce soir, tous ces hommes qui nous observent et m’envient d’être là avec vous, serait en train de s’imaginer des choses. Des choses qui ne seraient pas bonnes pour mes affaires et pour ma réputation. Alors je viens, je salue ceux qui le méritent et qui me sont utiles, je bois quelques verres pour porter des toasts à nos futurs contrats et après je me sauve pour reprendre ma vie. » Ce pouvoir, Samuel l’aimait, il était dans ses veines, ça coulait en abondance dans son sang et ça lui procurait énormément de plaisir. D’ailleurs danser avec cette inconnue et lui parler de son monde, celui qu’elle ne semblait pas connaître lui donnait cette importance. Il aimait en mettre plein la vue. Sa présence était requise, si Samuel Hamilton n’était pas présent tous commenceraient à se poser des questions. C’était ainsi que ça marchait. Les questions seraient à la fois sur l’entreprise et à la fois sur la famille, tous se demanderaient si l’un des membres n’avait pas un problème, un nouveau mort ? Une nouvelle tentative de suicide ? Ou bien si Samuel n’avait pas perdu un gros contrat qui faisait qu’il devait se concentrer sur autre chose ou bien éviter quelqu’un dans cette soirée pour ne pas être ridicule. C’était la jungle et Samuel y participait le premier, il avait remarqué l’absence d’un membre ancien et qui il y a quelques jours encore avait de l’importance. Malheureusement il avait des affaires, de mauvaises affaires et Hamilton lui avait prêté un peu d’argent sachant bien qu’il ne pourrait jamais lui rembourser. Aujourd’hui Samuel avait récupérer des terres, une entreprise et avait ruiné cet homme. Il s’en était vanté dès son arrivée à la soirée. C’était ainsi, c’était un jeu ! « Sachez que j’ai toujours raison. » Il lui adressa un sourire, à quoi bon se vanter si cela est faux ? « Danser avec une partenaire aussi séduisante ça ne peut que être facile. » Ses yeux s’étaient littéralement glissés dans ceux de la jolie brune, il resserra un peu son étreinte. Il faisait monter la tension, il avait envie d’elle, pourquoi s’en cacher, il la voulait et il ne comptait pas la laisser partir dans les bras d’un autre. « J’espère que vous n’avez rien de prévu, j’aimerais bien fuir de cette soirée à vos côtés. »

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 26 Juin - 15:24

_ Pourtant j'ai pas l'impression que vous soyez le genre d'homme à vous faire dicter votre conduite. Cependant, Mackenzie en était consciente, il était vrai qu'on ne faisait pas toujours ce qu'on désirait réellement, mais c'était la vie. Pourtant Mack' essayait en permanence de rester libre de ses choix et de ses actes seulement y avait toujours quelqu'un qui se croyait plus malin et qui se faisait donneur de leçon. Bon bien évidemment, Roy faisait parti de ces personnes mais à juste titre et Mack évitait de discuter en sa présence. La jeune femme avait levé un sourcil en l'entendant parler de ses congénères car il ne s'agissait ni plus ni moins de cela. Il faisait parti du même monde et il lui faisait bien comprendre. _ Hum je vois, c'est d'un ennui mortel. Quoi, elle était franche et elle comprenait mieux à présent cette mine renfrognée qu'il avait quand elle avait posé son regard sur lui la première fois. _ Je suppose que c'est un genre de " celui qui arrivera à pisser le plus loin " Mackenzie avait fait un sourire malicieux avant de reprendre quelque peu son sérieux aucune femme de la haute société ne se comporterait comme elle le faisait mais en même temps quelque chose lui disait que ce n'était plus si important à présent. Elle avait cependant tiqué en l'entendant lui dire qu'il avait toujours raison. _ Oh je vois, je trouve bien sûr de vous Mr Hamilton. Oui, son nom lui était revenu comme un flash en même temps il faisait parti des hommes les plus influents de la ville. Elle se mordillait la lèvre inférieure alors qu'un sourire en coin s'était dessiné sur ses lèvres. _ Merci mais je n'ai aucun mérite c'est la robe. Mackenzie avait tourné sur elle même pour prouver ses dires avant de reprendre place dans les bras de son partenaire. Mackenzie avait remarqué le rapprochement effectué par Samuel alors qu'elle glissait également son regard dans le sien. _ Je pense que j'aurais pu me libérer seulement... Mackenzie avait détourné son regard pour le poser sur le groupe d'hommes qui encerclaient Samuel avant que la jeune femme ne le kidnappe. _ Je m'en voudrais de les priver de votre présence, visiblement ils n'attendent qu'une chose que la musique s'arrête pour venir vous cirer les chaussures. Mackenzie avait reposé son regard sur Samuel alors qu'un sourire en coin se dessinait de nouveau sur ses lèvres. _ Parfaitement pathétique. La véritable question est est-ce que dans mon incroyable bonté, je continue à jouer les bons samaritains pour la soirée ou je vous remercie pour cette danse et vous dis à un de ces quatre. Mackenzie avait reposé son regard dans celui de Samuel, elle réfléchissait réellement à la question. Quelque chose lui disait de faire attention avec cet homme mais elle ne voyait pas pourquoi... Au diable, la prudence... Mackenzie avait lâché sa robe pour poser sa main sur la nuque de Sam et avait posé ses lèvres sur celle du jeune homme alors qu'elle l'embrassait avec passion. Mordant la lèvre de Sam à la fin de son baiser, elle avait fait un sourire amusé en regardant un couple de personnes âgés qui semblait choqué par son comportement. Mack avait reposé son regard sur Sam. _ On y va ? Je sens que je pourrais perdre le contrôle à tout moment.  Quoi ? Elle était sincère, elle avait envie de lui à présent et Mackenzie aimait assouvir ses envies. De plus, quelque chose lui disait que ça promettait d'être une nuit mouvementée. Elle espérait juste que son apollon serait à la hauteur de ses attentes pour sa part, elle ne se remettait jamais en question du moins pas dans ce domaine.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 17 Juil - 20:21

« Je fais toujours tout ce que je veux. » Il garda son regard posé dans celui de la jeune femme, n’appréciant pas qu’on le mette en doute de la sorte. Il était ici parce qu’il était important, bien sûr qu’il était obligé d’être là mais parce qu’il le savait, on ne lui imposait pas directement, il se l’imposait. C’était à quelque chose prêt à la même chose mais pour Samuel c’était mieux de penser que c’était deux choses différentes. Il sourit, oui c’était d’un ennui mortel et franchement c’était le cas à chaque fois, enfin pour ce genre de soirée mondaine basée uniquement sur les affaires. Les riches savaient s’amuser, il fallait juste tomber dans la bonne soirée. « On peut dire cela… enfin vous choqueriez bon nombre de personne à le dire ainsi. » Samuel n’était pas choqué, parce qu’il n’était pas vieux ni coincé ce qui le sauvait. Il faisait partie de cette nouvelle génération qui ne respectait pas l’éthique imposé par les anciens. Samuel n’avait pas envie d’aller au poker et de fumer un cigare avec les anciens pour parler des affaires, les anciens c’était du passé, lui était le présent et le futur, c’était lui l’homme, c’était lui le dieu aujourd’hui ! Il eut un petit sourire en coin alors qu’elle le trouvait bien sûr de lui, le fait qu’elle sache son nom ne l’intriguait pas, à vrai dire ça le flattait plus qu’autre chose. Il y avait évidemment des personnes qui ne le connaissaient pas mais dans ce cas-là il était préférable de ne pas s’intéresser à ce genre d’individu. « Vous vous trompez… la robe ne fait pas tout, si vous n’étiez pas si jolie elle ne serait qu’un nœud sur un cadeau empoisonné. » Franchement les robes ne rendez pas les femmes jolies, elles aidaient mais ce n’était pas cela qui faisait d’elles des femmes envoutantes comme l’était à cet instant la jolie brune. Cette robe lui allait à ravir, la mettait en avant mais il n’y avait pas de mensonge sur la marchandise ça se voyait en un coup d’œil. Il eut un rire, attirant le regard de certains curieux. « Vous croyez ? A moins qu’ils attendent que je libère la place… » Il haussa les épaules, après tout ils avaient peut-être envie de danser avec la jeune femme. Même si l’hypothèse qu’ils veuillent cirer les chaussures de Samuel soit pas mal non plus. « Je ne crois pas que vous le ferez. » Samuel semblait sûr de lui, il l’était parce qu’il avait une certaine expérience et qu’il savait reconnaître une femme qui se refusait réellement à lui. La jolie brune jouait autant avec lui que ce dernier le faisait, il y avait quelque chose, il le sentait, c’était fort presque dangereux mais tellement excitant qu’il ne pouvait pas laisser ce danger quitter cette pièce sans lui. Les lèvres de la brune vinrent se poser sur celle de l’héritier, la passion se ressentait, c’était intense et sûrement gênant pour ceux qui les entouraient. Il se pinça les lèvres alors qu’elle l’avait mordu en quittant ses lèvres, voilà qui annonçait une très bonne partie de jambe en l’air ! Samuel resserra son étreinte, sentant la poitrine de la jeune femme contre son torse, il aurait pu lui déchirer la robe sur place mais ce n’était pas l’endroit. « Attention ma belle, c’est moi qui risque de perdre rapidement le contrôle et de te faire perdre la tête. » Il se détacha de la jeune femme, passa sa main dans la sienne avant de traverser la piste de danse puis la pièce se dépêchant de sortir. Une fois dehors il la plaqua rapidement contre le mur, lèvre contre lèvre il prit la parole. « Tu as un choix à faire… chez moi, chez toi ou dans la voiture ! » Samuel ne comptait pas la jouer romantique ce n’était pas le but de ces deux-là, de plus la tension entre eux étaient de plus en plus élevée et cette précipitation de la part de Samuel faisait encore monter la température.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Lun 18 Juil - 7:42

Mackenzie avait un sourire malicieux sur les lèvres, bien sûr que non elle ne le ferait pas. Ce type était bourré de charme et puis elle avait bien le droit de s'amuser elle aussi alors autant joindre l'utile à l'agréable. D'ailleurs en parlant de ça, elle avait pris possession des lèvres de son partenaire tout en pressant son corps contre celui de son cavalier. Ce n'était certainement pas l'endroit pour faire ce genre de démonstration mais Mackenzie s'en moquait royalement. Elle avait passé sa langue sur ses lèvres alors qu'elle sentait la pression des mains de Samuel sur son corps. Apparemment, ils étaient sur la même longueur d'onde mais faut dire qu'elle n'en avait pas douté une seule seconde. _ C'est une promesse? Car il ne faut pas faire de promesse qu'on ne peut pas tenir Mr Hamilton. Oui, elle le cherchait délibérément mais quelque part ça rajoutait du piment et Mackenzie aimait faire monter la tension, ça ne pouvait qu'en être meilleur. Mackenzie l'avait laissé lui prendre la main pour l'entraîner vers la sortie. Rapidement elle s'était retrouvée le long d'un des murs extérieurs alors que son regard s'était reposé dans celui de Samuel. Elle avait remonté sa main dans les cheveux de l'héritier avant de tirer dessus alors qu'elle réfléchissait à la question. Un sourire en coin s'était dessiné sur ses lèvres, elle l'embrassait de nouveau passant ses mains à présent sur le corps de l'héritier. _ Chez toi, même si techniquement il faudra passer par la voiture avant d'y arriver. Quoi ? En même temps elle allait de toute façon y monter dans cette voiture. Mackenzie avait jeté un regard à Samuel avant de prendre possession de ses lèvres de nouveau cependant sa trajectoire avait quelque peu dévié vers son lobe d'oreille qu'elle avait été mordre sans ménagement. _ Tu me le montres ton jouet ? Mackenzie s'était décalée alors qu'elle laissait un léger rire franchir ses lèvres, elle parlait de la voiture... de quoi d'autre . Elle avait envie de champagne et son petit doigt lui disait que Mr Hamilton devait avoir ça chez lui...

La jeune femme regardait l'intérieur de la voiture alors qu'elle avait retiré ses talons. Faut dire qu'elle n'avait pas vraiment l'habitude d'en porter en général elle n'arborait pas du tout le même style. Mackenzie était plutôt le genre de femme à porter des jeans troués et des boots. _ Les hommes et leur voiture.. Mackenzie avait murmuré ça pour elle-même alors qu'un sourire s'était de nouveau dessiné sur ses lèvres. Elle avait bien une idée derrière la tête. La jeune femme avait remonté sa robe jusqu'aux genoux et avait entrepris d'aller s'asseoir sur les genoux de Samuel. Oui, il conduisait mais en même temps Mackenzie s'en foutait, elle avait envie de lui et peut importe si c'était dangereux il fallait bien mourir un jour où l'autre. Elle avait pris possession de ses lèvres un court instant avant de descendre ses lèvres dans son cou. La jeune femme avait légèrement pesté alors que le col de la chemise l’empêchait de descendre plus bas. Mack s'était légèrement redressée laissant tout de même un peu de visibilité au conducteur. Ses mains avaient retiré la cravate en un rien de temps faut dire que ce n'était pas la première que Mackenzie enlevait d'un col de chemise. Le morceau de tissu avait volé sur le siège passager alors qu'elle commençait à défaire lentement les boutons de la chemise de Samuel. Ses lèvres glissaient en même temps que ses mains, elle voulait lui faire perdre le contrôle enfin pas de la voiture. Mackenzie avait baissé son regard avant de se mordiller la lèvre dans une mimique malicieuse. Elle avait collé un peu plus son corps à celui de Samuel alors qu'elle bougeait lascivement, elle l'aguichait mais en même temps elle pouvait sentir à quel point ça lui faisait de l'effet. Elle avait descendu une main sur l'entrejambe de Sam avant de sentir que la voiture ralentissait... _ Dommage ça commençait à devenir intéressant. Mackenzie s'était redressée avant d'ouvrir la portière et de descendre comme elle le pouvait en sachant que c'était pas forcément la position idéale pour s'exécuter avec grâce. La jeune femme avait redressé la tête pour la poser sur la maison...enfin sur la villa serait plus exacte. _ Putain de merde.Oui Mack était plutôt vulgaire mais ces mots lui avaient échappé, elle avait bien vu des villas auparavant mais pas aussi impressionnante. ça transpirait le pognon tout ce que Mackenzie détestait enfin faut dire qu'elle vivait dans un vieil entrepôt qui avait des planches aux fenêtres et à part un canapé elle ne possédait pas grand chose.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Jeu 28 Juil - 22:40

« Je tiens toujours mes promesses. » Bien sûr c’était connu Samuel Hamilton tenait toujours ses promesses, c’était à mourir de rire, surtout pour ceux qui avaient osé le croire et qui avaient tout perdu. Cet homme ne tenait pas ses promesses, enfin si aux siens parce que la famille c’était sacré mais franchement croyez-vous une seconde qu’il pouvait tenir promesse à une inconnue ? Non. Par chance celle-ci il comptait bien la tenir ! Il sourit, amusé par la jeune femme, elle lui plaisait beaucoup. Elle était tout à fait le genre qu’il lui fallait, pas de prise de tête, que du sexe ! Pourtant un petit quelque chose au fond de lui, le laissait penser qu’elle avait quelque chose, un petit truc en plus qui lui donnait un regard diffèrent de la part de Samuel. Il ne cherchait cependant pas plus loin, hors de question de se poser des questions, ce n’était pas son genre et il était bien loin de penser actuellement à installer quelque chose avec la jeune femme. Pour le moment ces deux-là étaient plutôt du genre à vouloir s’envoyer en l’air. Il haussa un sourcil, bonne réponse, en effet il faudrait passer par la voiture et Samuel se voyait bien essayer cette nouvelle voiture et son intérieur cuir. Il rit alors qu’elle lui demandait de lui montrer son jouet, une phrase à double sens qu’il appréciait ! Bien sûr le jouet en question, pour le moment, était la voiture de monsieur Hamilton. Samuel était un collectionneur de voiture et de femmes, mais les voitures avaient bien plus d’importance que les femmes… Il avait une véritable passion, aucune marque coup de cœur, il aimait autant les vieilles voitures que les neuves, parfois il s’en séparait d’une ou deux, constatant qu’elles prenaient la poussière depuis des années. Ce soir il était dans sa nouvelle Bentley, un vrai petit bijou selon lui. L’héritier prit place derrière le volant, il baissa le volume, le moteur se fit entendre et il prit plaisir à disparaître très rapidement de la rue. Il adorait la vitesse et ce genre de voiture le permettait. Malgré son regard porté sur la route, il aperçut du coin des yeux que la robe de la jeune femme remontait, cette dernière prit d’ailleurs place sur lui. Il ne put cacher son sourire, elle lui plaisait de plus en plus ! Il lâcha l’une de ses mains du volant, la posant sur l’une des cuisses dénudées de la jeune femme, la caressant. Après un rapide baiser, il la laissa faire, tentant de se concentrer un minimum sur sa route, chose assez difficile mais peu importe c’était excitant. Il pencha la tête alors qu’elle se redressait, il n’avait pas envie de finir dans le décor ! Un nouveau rire sortit de sa bouche alors que sa cravate volait du côté passager, il faisait chaud dans cette voiture, pourtant la clim était bien en route. Le constructeur n’avait pas pensé à installer un système pour ventiler un homme sous l’emprise d’une femme ou plutôt d’une déesse parce que là il sentait réellement que la soirée serait parfaite. Il n’avait pas à faire à une débutante, ce n’était pas une gamine qui se lançait dans sa première relation ni à une femme qui voulait se venger de son copain. Non elle c’était diffèrent, la brune avait de l’expérience, elle était comme Samuel et c’était bien plus intéressant. Ils arrivèrent devant la propriété des Hamilton et il était temps car Samuel commençait à être à l’étroit dans son pantalon. « La suite le sera encore plus. » Il l’observa quelques instants avant de sortir à son tour, retirant le bas de sa chemise qui était coincée dans le pantalon. Il sourit posant son regard sur la brune « Ça fait toujours cet effet… c’est pour ça que ma présence est toujours attendu dans les soirées ! » Leur villa était grande ou plutôt gigantesque, mais c’était la moindre des choses quand vous avez la fortune des Hamilton et que vous êtes promoteur immobilier, il faut savoir en mettre plein la vue. Leur villa comportait énormément de pièce, beaucoup ne servaient pas d’ailleurs, ils avaient plusieurs piscines intérieurs et extérieurs, un immense parc de verdure et une vue très intéressante. Samuel était né là-dedans, pour lui ce n’était rien et il était impossible pour lui de vivre dans plus petit que cela ! Il attrapa la main de la jeune femme, la guidant vers l’arrière de la maison, passant près d’une piscine, longeant le bar extérieur avant de rentrer par une baie vitrée non fermée. Ils pénétraient dans la chambre de Samuel, il ne comptait pas faire rentrer la jeune femme par la porte principale, elle n’était qu’un coup d’un soir, pas une amie, elle n’avait pas à passer chez les Hamilton ni à rencontrer l’un d’eux. Il appuya sur une télécommande qui permit de fermer les rideaux devant la baie vitrée, de quoi être en intimité au cas où un des vigiles passerait par-là ! Il se plaça devant la jeune femme, posant son regard de séducteur sur elle, n’ayons pas peur des mots. Il la plaqua contre le mur qui se trouvait derrière elle, ses mains remontèrent le long de ses cuisses. « Je t’offre le champagne après… de quoi faire une petite pause ! » Oui Monsieur Hamilton n’était pas contre remettre ça une seconde fois. Il embrassa la jeune femme, l’une de ses mains quitta la cuisse pour se poser sur la nuque de la brune, intensifiant son baiser, il avait tellement envie d’elle, tellement envie de la connaître davantage, sans cette robe, la découvrir, la touche, la posséder. Cette femme lui provoquait un effet étrange, il aurait dû s’en méfier peut-être, penser aux conséquences futures mais il s’en moquait, il la voulait.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Ven 29 Juil - 22:33

_ Toujours ? Moi qui pensait être unique dans mon genre. Elle avait reposé son regard sur l'héritier avec un sourire malicieux sur les lèvres. Mack avait bien remarqué que Samuel était un homme à femme et elle était le énième numéro d'une longue liste. Cependant, Hamilton était également l'énième numéro d'une liste pour Mackenzie. La main de Samuel avait attrapé la sienne, elle l'avait suivi bien gentiment en regardant autour d'elle. Ils ne jouaient pas dans la même cours, si c'était pas sûr auparavant plus Mackenzie avançait dans la propriété plus elle en prenait conscience. La jeune femme s'était félicitée mentalement d'avoir retiré ses talons surtout à l'allure où l'héritier l'emmenait dans... Mackenzie avait jeté un œil à la pièce avant de faire une moue amusée. Sa chambre, elle avait posé son regard sur les rideaux de la baie vitrée avant de regarder de nouveau Samuel. La jeune femme l'observait sans pour autant s'en cacher, elle faisait ainsi avec toutes personnes qu'elle laissait l'approcher. Les mains de l'héritier remontaient le long de ses cuisses alors qu'il l'avait plaqué le long du mur qui se trouvait derrière elle. Mack avait posé ses mains sur celle de Samuel pour arrêter son ascension, elle décidait de la marche à suivre quand il s'agissait de son corps mais surtout elle avait horreur de se sentir vulnérable. _ Si je comprends bien, j'aurais le droit au champagne si je me monte à la hauteur des exigences de Mr Hamilton. Un sourire traînait sur les lèvres de Mackenzie alors qu'elle s'était dégagée de l'emprise de Samuel. Elle s'était retournée et avait posé la main sur son torse pour lui faire comprendre de rester à sa place. Sa main était venue attraper la fermeture de sa robe, alors que son regard était toujours posé dans celui de Samuel. Mackenzie avait délicatement retiré sa robe et l'avait posé sur le dossier d'un des fauteuils qui se trouvait dans la chambre. La jeune femme ne prenait pas son temps, non loin de là, elle ne faisait pas l'amour mais elle baisait ce qui pour elle était différent en tout point. Seulement, elle pensait juste à sa robe qu'elle avait payé assez chère pour ne pas que son amant d'un soir ne lui déchire sans ménagement. Maintenant les choses sérieuses allaient pouvoir commencer. Mackenzie s'était approchée de Samuel alors que c'était à son tour de le plaquer le long du mur. Quelque chose lui disait dans son regard que l'héritier n'allait pas lui laisser la main bien longtemps alors autant en profiter. La jeune femme avait arraché les boutons de sa chemise avant de laisser glisser sa main sur le torse de l'héritier pour pouvoir descendre sur son entrejambe. La jeune femme avait pris possession des lèvres de Samuel avant de lui mordiller la lèvre et de se laisser tomber à genou. Mackenzie avait fait un sourire appréciateur malgré elle...

Mackenzie avait le regard posé sur le plafond de la chambre alors qu'elle essayait de reprendre un rythme cardiaque dans la normale. Elle avait sa main posé sur sa poitrine, alors qu'elle contenait sa respiration. Un léger sourire sur les lèvres, elle devait avouer qu'Hamilton avait tenu sa promesse mais bien évidemment elle ne le dirait pas ouvertement. Mackenzie avait fini par se redresser s'asseyant le long du lit alors qu'elle remontait le drap sur son corps. Elle avait levé un sourcil avant de faire un sourire malicieux en voyant des griffures dans le dos de l'héritier. _ Tu me l'offres ce verre ? La jeune femme avait passé une main dans ses cheveux avant de les regrouper sur le côté de sa nuque. Elle s'était relevée et s'était dirigé vers Samuel avant de glisser ses mains sur les marques qui indiquaient le passage de Mackenzie. _ Ah moins que Monsieur soit trop fatigué pour un troisième round ? Oui, ils avaient à peine pu s'arrêter et c'est surement pour ça que Mackenzie était si essoufflée quelques secondes plus tôt. Faut dire que l'héritier se montrait vraiment à la hauteur de ses espérances. _ Et que je sois obligée d'aller me le servir moi-même. Mackenzie ne connaissait pas la villa mais elle n'était pas à ça près. Enfin, vu la façon qu'avait eu Samuel de l'emmenait directement dans sa chambre, la jeune femme se doutait qu'ils n'étaient pas forcément seul dans cette villa. Mack, elle, n'en avait rien à faire, elle pouvait très bien se balader complètement nu à la recherche du saint Graal même si y avait des risques de tomber sur de parfaits inconnus. De toute façon, Mack n'allait pas s'attarder mais elle avait comme l'impression qu'ils n'en avaient pas totalement terminé.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Jeu 25 Aoû - 22:29

Cette femme était différente des autres, elle avait un comportement, une approche et des gestes qui le prouvaient. Il y avait aussi son regard, le regard ne trompait personne et le sien supposait plusieurs choses que Samuel ne pourrait jamais connaître puisqu’entre eux c’était l’histoire d’une nuit. Samuel n’était pas le dominant de l’histoire, ils l’étaient tous les deux et il appréciait cela. Bien entendu parfois il aimait être le seul à décider, surtout lorsqu’il avait à faire à des jeunes filles sans trop d’expérience, qui le voyait comme un dieu et qui semblait être prête à tout juste pour lui faire plaisir. Mais encore une fois avec la jolie brune la situation était différente. Il observait la jeune femme retirer sa robe, délicatement, elle semblait en prendre soin. Samuel aurait bien été capable de lui abîmer, ne faisant pas plus attention que cela. La jeune femme prenait les choses en main, il se laissait faire, l’ambiance était torride dans la chambre de l’héritier, il était préférable de ne pas les déranger. Les choses sérieuses commençaient et ce n’était pas pour lui déplaire, qui aurait voulu qu’un tel moment s’arrête ? Personne. Il ferma quelques instants les yeux en sentant la main de la jolie brune, puis baissa son regard l’observant se mettre à genoux, il avait un sourire au coin des lèvres qui en disaient très long sur ce qu’il pensait.

Allongé sur le lit, Samuel était silencieux, occupé à reprendre sa respiration comme sa partenaire. Le seul bruit était leur respiration à tout deux, ce souffle coupé qui en disait long sur l’acte sexuel qui avait eu lieu. Elle était doué, il avait passé un très bon moment et commençait à se dire qu’il ne se contenterait pas que d’une seule soirée. Les bons coups il fallait les garder dans un répertoire ! Samuel posa son regard sur la brune, elle glissa ses mains sur les marques qu’elle avait faites sur le corps de Samuel. Ca ne le dérangeait pas, au contraire, il était du genre à aimer les ongles de ses partenaires dans sa peau et les morsures qui en disaient long sur ses performances. Il arqua un sourcil, sa main passa sous le drap caressant le corps dénudé de sa partenaire « Impossible d’être fatigué à tes côtés… je ne compte pas te faire le coup du mec fatigué, qui se lève de bonne heure et qui a une montagne de dossier en retard. » Ce genre d’excuse il les avait déjà sortis, à celles qui ne jugeaient pas assez douées pour vouloir retenter l’expérience une seconde fois. A vrai dire elles étaient assez rare celles à marquer l’esprit de Hamilton, pour le moment une seule avait réussi l’exploit de marquer son esprit et surtout son cœur à tout jamais. Samuel se leva, enfila son boxer avant de quitter la pièce. Il avait un mini bar dans sa chambre mais pas de champagne, il emprunta un long couloir desservant plusieurs chambres, il passa le salon avant de reprendre un couloir pour finir par se rendre dans l’arrière cuisine où se trouvait la cave familial. Il passa sa main sur sa nuque, s’étirant quelque peu avant de se saisir du meilleur champagne que possédait la famille. Il refit le chemin inverse s’en oublier de prendre au passage deux coupes. Il ne craignait pas de croiser quelqu’un dans les couloirs, il était chez lui, il faisait ce qu’il voulait et surtout ils étaient tous habitué aux conquêtes de Samuel. De toute façon sa chambre n’était pas proche de celles de son frère et ses sœurs, une chance pour eux vu le bruit !
De retour dans la chambre il posa la bouteille et les coupes sur une petite table basse qui se trouvait devant un canapé confortable qui lui permettait de regarder la télévision ou jouer à la console avec son frère. « Si tu as faim je peux demander à ce que l’on te prépare quelque chose ? » Il fit sauter le bouchon avant de remplir la première coupe puis la seconde, il avança vers sa partenaire lui offrant la coupe. « Je viens de me rendre compte que je ne connais toujours pas ton prénom ! » Ce n’était pas forcement dérangeant mais après ce qui venait de se passer il avait bien envie de le savoir.


_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Dim 28 Aoû - 18:59

_ Monsieur est trop bon. Mackenzie avait levé un sourcil avant de faire un petit sourire amusé. Quoi ? En même temps, il semblait lui faire un faveur alors qu'en vérité elle savait qu'il avait aimé ce qui s'était passé fallait être aveugle ou sourde pour ne pas l'avoir remarqué. La jeune femme l'avait regardé se lever et enfiler son boxer alors qu'elle remontait quelque peu le drap sur son corps. Son regard se promener sur les choses qui se trouvaient dans la chambre de l'héritier. Bien évidemment, cette chambre devait faire deux fois voir trois fois la sienne, en réalité à elle tout seule elle devait représenter la superficie de son appartement. Enfin elle était bien plus classe et bien plus propre aussi, Mack avait fait une moue en pensant qu'il ne devait certainement pas y avoir de bestiole dans les mûrs et encore moins de rongeurs comme colocataire. Mackenzie devait penser à déménager mais en même temps elle était bien tranquille dans son coin sans personne aux alentours. Bon, un imbécile était venu coller une affiche pour prévenir que l'immeuble allait être détruit seulement Mackenzie ferait en sorte de trouver le connard de propriétaire et de faire en sorte de le faire changer d'avis. ( Rolling Eyes ) Elle s'était redressée avant de finalement voir l'hôte de ses lieux revenir avec le champagne. Un sourire au coin des lèvres, Mack profitait de la vue et ne s'en cachait pas. _ Tu peux demander à ce qu'on me prépare quelque chose ? Mackenzie avait jeté un regard à l'heure avant de reposer son regard sur Samuel. Ok ? Elle oubliait qu'il ne faisait pas parti du même monde et que l'homme face à elle n'hésiterait pas à réveiller une pauvre femme pour qu'elle lui prépare à manger. Mackenzie n'était pas choquée mais elle trouvait ça tellement égoïste. _ Dis-moi, j'ai une question il t'est déjà arrivé de te faire toi même à manger ? Mackenzie avait fait un sourire malicieux avant d'attraper l'élastique qui se trouvait à son poignet pour attacher ses cheveux. _ Pour répondre à ta question, non je n'ai pas faim de nourriture. La franchise en toute circonstance, enfin quand elle présumait que c'était nécessaire et y avait peu de chance que Mackenzie sache tenir sa langue. La jeune femme avait attrapé la coupe que Samuel lui tendait avant de relever son regard sur lui. _ C'est exact Mr Hamilton. Mackenzie avait fait une moue avant de tremper ses lèvres dans le champagne. La jeune femme se demandait réellement si elle lui donnait son véritable prénom car en général elle ne le faisait jamais c'était une de ses règles. Elle avait avalé cul sec la fin de son verre avant de se lever et de se diriger vers la bouteille. Ce champagne était une petite merveille, mais en même temps elle aurait été surprise qu'il en soit différent. Mackenzie avait abandonné la coupe de champagne pour prendre carrément la bouteille. Olivia ? Non... Luna ? Houla encore moins... _ Pénélope. Mackenzie avait fait une légère moue à peine visible, elle ne savait pas où elle avait été le chercher celui-là. Bon ça irait bien pour ce soir, de toute façon, elle n'avait pas l'intention de le revoir. Elle avait amené le goulot à ses lèvres, avant de boire une gorgée de champagne. Mackenzie avait fait un sourire en coin avant de finalement se rapprocher de l'héritier. _ 7/10, c'est plutôt pas mal mais tu ne vaux pas plus mon beau. Je pensais pourtant m'en tirer pour un bon 9/10, à vrai dire je suis un peu déçue. La jeune femme avait pris possession des lèvres de Samuel avant de se reculer et de carrément lui mordre la lèvre sans aucune douceur. _ Il n'est pas si tard, ma nuit n'est pas encore fini... Un frère ? Je suis peut être pas tombée sur le meilleur Hamilton. Mackenzie avait l'air parfaitement sérieuse mais en réalité elle cherchait à énerver l'héritier. Elle était persuadée qu'il était capable de beaucoup quand on le cherchait sans ménagement. Mackenzie était dangereuse autant pour elle que pour les autres et surement qu'un jour ça finirait mal mais pas ce soir du moins elle l'espérait car sinon elle s'était gourée sur toute la ligne concernant Hamilton.
Revenir en haut Aller en bas

Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard & Erin R. Preston
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Bazzart.


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Lun 26 Sep - 14:51

L’héritier arqua un sourcil, surprit aux premiers abords par sa question. Pour lui c’était normal, c’était comme ça depuis qu’il était né et ça serait toujours ainsi. Il n’avait pas besoin de se préparer à manger, il y avait du monde pour cela, on n’attendait pas de lui qu’il soit derrière les fourneaux mais plutôt derrière un bureau. La question de la brune voulait tout dire, il sourit amusé « Oui ma belle… un sandwich… une fois ! » il leva les épaules, désolé mais pas réellement, c’était ainsi il ne voyait pas ce qui était choquant là-dedans. Si la jeune femme voulait quelque chose il ferait appel à l’un de leurs domestiques, et si ce qu’elle voulait ne se trouvait pas chez eux, quelqu’un sortirait pour lui trouver. Ces personnes étaient payées pour ça. La jolie brune ne voulait rien, en tout cas elle n’avait pas faim de nourriture ce qui voulait tout dire et Samuel avait bien entendu cette différence. Il n’était pas contre un sandwich mais qui à choisir il était bien plus emballé par la jeune femme que par la nourriture, même si l’homme qu’il était finirait par grignoter quelque chose. Samuel souhaitait connaître le prénom de l’inconnue, ça ne changerait rien à sa vie et ça ne la rendrait pas plus importante à ses yeux mais il aimait bien savoir, parce qu’il avait apprécié ce moment et qu’il ne serait pas contre la revoir. Elle avait à première vue le profil de la fille qu’on appelle pour passer du bons temps. Il observa la jeune femme, qui ne disait rien, trop occupée à avaler le verre sans apprécier ce doux nectar qui était très diffèrent de la merde qu’elle devait avaler habituellement, à moins qu’elle soit souvent bien servi, surtout si elle traîne avec des hommes comme l’héritier. Pénélope, voilà il pouvait enfin mettre un prénom sur ce visage. C’était joli, ça lui allait plutôt bien surtout qu’il imaginait que ce prénom allait bien mieux à une brune qu’à une blonde… bref. Il arqua à nouveau son sourcil, qu’il n’aimait pas quand on commençait à lui parler ainsi, mettrait-elle en cause ses performances ? Elle prit possession de ses lèvres, le mordant, forcement ça l’excitait à nouveau mais il n’avait pas oublié son affront et d’ailleurs elle continua sur sa lancée. « Si tu t’ennui je ne te retiens pas. Il porta sa coupe à ses lèvres, terminant cette dernière qu’il déposa sur la table basse avant de reprendre la parole. « Je te déconseille mon frère, non pas qu’il ne soit pas un bon coup, c’est un Hamilton il est forcément doué mais je pense que tu n’aimerais pas entendre ce qu’il pense des filles de ton genre. » Quoi ? Elle n’était pas une femme à marié, elle ne s’en cachait pas et n’allait pas être choquée ? Même si elle l’était ça ne le dérangeait pas, elle le titillait il répondait. Il posa sa main sur la nuque de la jolie brune, rapprochant leurs deux visages, l’embrassant langoureusement. Glissant sa main sur la chute de reins de la jeune femme il décolla ses lèvres le front contre celui de la brune « J’ai l’impression que tu en redemandes » Il saisit brusquement la jeune femme, les mains sous ses fesses il la plaqua sur le mur, la tenant fermement il se sentait déjà à l’étroit dans son boxer. L’embrassant à nouveau, la soirée qui était annoncé comme ennuyeuse avait pris une tournure plus qu’intéressante, il posa la jeune femme dans le canapé glissant ses lèvres sur son cou, découvrant à nouveau ce corps si parfait. Il se redressa l’observant quelques instants avant de prendre la parole « Peut-être préfères-tu y aller ou on tente le dix sur dix ! »

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas

Mackenzie Hawkes
petit lama égaré


› MESSAGES : 46
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : Tag


MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Jeu 29 Sep - 21:06

Mackenzie était une garce par moment, quoi qu'en réalité elle l'était les trois quart du temps. Faut dire aussi qu'elle avait toujours dû se débrouiller toute seule alors avec les années elle avait appris à ne plus se laisser faire. Cette nuit, elle s'en prenait à l'un des plus riche héritier d'Huntington Beach, seulement elle se foutait royalement de l'argent y avait autre chose dans le comportement de cet homme qui la faisait rester et qui l'obligé à se montrer piquante. Mackenzie avait un sourire au coin des lèvres alors qu'elle prenait une nouvelle gorgée de champagne. Partir ou rester ? Le choix était difficile, en tant normal Mackenzie n'aurait pas traîné et elle serait partie sans la moindre hésitation. Mack avait levé un sourcil en l'entendant lui dire que son frère n'était pas du tout le même genre que celui qui se trouvait dans la même pièce qu'elle. Un peu plus coincé visiblement, enfin Mackenzie avait fait une moue malicieuse. _ Une fille dans mon genre ? Tu veux dire à fort caractère et qui a une facilité déconcertante à ouvrir les cuisses ? La jeune femme avait le regard posé dans celui de Sam alors qu'il s'était de nouveau approché d'elle. Mackenzie avait prolongé le baiser que l'héritier lui donnait avant de laisser un léger hoquet de surprise franchir ses lèvres en sentant Samuel la soulever. Elle se retrouvait à sa merci alors qu'il venait de la poser dans le canapé et qu'il se retrouvait au dessus d'elle. _ J'aime les hommes ambitieux. Mackenzie s'était redressée et avait pris de nouveau possession des lèvres de Sam. Elle était prête pour un troisième round...

Mack se retrouvait allongé sur le lit la tête au pied alors qu'un bras lui entourait la taille. Visiblement, ils étaient tous les deux tombés de fatigue. La jeune femme avait posé son regard sur Samuel qui semblait dormir avant de faire une moue et de glisser hors du lit en essayant de ne pas réveiller le propriétaire des lieux. Elle avait fait une moue alors qu'elle cherchait sa culotte qui avait visiblement décidé de jouer à cache-cache. Le jeune femme avait abandonné les recherches quand elle avait entendu Samuel bougeait légèrement. Une fois sa robe enfilée, elle avait fait une moue avant d'attraper la veste de costume de Samuel. Il ne devait pas faire très chaud dehors et elle était persuadée qu'il en avait des dizaines comme celle là dans son dressing. Attrapant sa pochette, elle avait sorti son rouge à lèvre avant de s'approcher d'un des miroirs de la chambre.

- 9.9/10 Seulement parce que la perfection n’existe pas !! M. -

Mackenzie avait fait un sourire amusé avant de se mettre du rouge à lèvre et d'embrasser le miroir. En général, elle ne laissait pas de mot de ce genre après un coup d'un soir mais elle tenait à lui préciser qu'il avait surement été le meilleure coup de sa vie. Cependant, elle ne comptait pas le revoir pour autant alors pas question de lui laisser son véritable prénom et encore moins son numéro de téléphone. Mack avait jeté un dernier regard à Samuel avant de se faufiler par la porte vitrée. Le reste de la bouteille de champagne dans une main et ses talons et sa pochette dans l'autre. Mackenzie n'avait qu'une hâte pouvoir retrouver son lit enfin plus précisément son canapé qui lui servait de lit. Mackenzie avait un sourire sur les lèvres, cet homme était étonnant il était un des rares à avoir réussi à gardé Mack tout une nuit. Elle partait rarement au petit matin mais quelque part ça ne l'a dérangeait pas au contraire.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Ne pas se fier aux apparences | Samuel   Aujourd'hui à 9:42

Revenir en haut Aller en bas
 

Ne pas se fier aux apparences | Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Peterson Irish Oak & Samuel Gawith St James Flake
» FIN DE PARTIE de Samuel Beckett
» Torréfier dans son four?
» Ne pas se fier aux premières impressions...
» Comment défier les lois de la pesanteur avec un VTT

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• RUES PRINCIPALES :: •• AUTRES-