AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 I think I wanna marry you | Kath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 22 Jan - 0:54

Le fait qu’il lui ouvre la portière l’avait fait beaucoup rire, mais elle avait surtout trouvé ça incroyablement mignon. Alors elle s’était prise au jeu sans la moindre hésitation. Elle avait même eut envie de l’embrasser en passant à côté de lui, de l’embrasser juste un instant, mais ce n’était sans doute pas le bon moment. Katherina haussa les épaules en entendant sa remarque, « tu t’en sors plutôt bien ! », lança-t-elle en étirant un petit sourire en coin avant de s’installer sur son siège.

La brunette avait profité du trajet pour se reposer un peu. Elle avait posé sa tête contre la vitre et s’était laissée emporter par la fatigue, juste un instant. Katherina s’était réveillée à temps pour dire au revoir à Anton et Abigail avant de reprendre sa place sur son siège. Elle observait Isaak avec un petit sourire en coin, l’écoutant parler en se mordant un peu la lèvre, elle adorait l’entendre parler, mais ce qu’elle voulait réellement c’était l’embrasser. La brunette haussa un peu les épaules, « non je vous ai pas entendu, mais il venait souvent à la maison pour me raconter et aussi pour me dire de ne jamais me marier… Ou de ne pas compter sur lui pour m’aider », lança-t-elle en riant un peu.

Vint ensuite le moment de parler de la voiture de Katherina, ou plutôt du bordel de Katherina. Faisons simple, on trouvait presque tout à l’intérieur : vêtements, chaussures, nourritures, gadgets inutiles et parfois même des objets non identifiés. La brunette fronça les sourcils en entendant sa remarque et se permit même de lui donner un petit coup à l’épaule, « hey ! C’est pas toujours le bordel… ». Bon, d’accord, ça l’était 90% du temps. C’était Isaak le plus organisé, ou plutôt le plus maniaque, elle c’était le genre de fille à laisser traîner ses vêtements partout, à balancer ses affaires dans un coin et se plaindre ensuite de ne pas les retrouver.

Lorsqu’ils arrivèrent devant chez elle, Isaak s’était précipité pour lui ouvrir la porte et lui tendre la main. C’est surtout le surnom qui l’avait fait rire, ou plutôt qui l’avait touché, c’était mignon… Soudain, mais mignon. Katherina haussa les épaules sans lâcher sa main, « je préfère princesse, c’est plus mignon ! ». Elle s’approcha lentement de lui, frémissant légèrement en sentant ses doigts se mêler aux siens… Et son cœur manqua d’exploser lorsqu’il accepter de rester avec elle. La brunette resta silencieuse un instant, en se demandant si elle n’était pas en train de rêver, s’il avait vraiment accepté… Et sa respiration se coupa en le voyant se pencher sur elle, son cœur battait de plus en plus fort. Katherina mourrait d’envie de se mettre sur la pointe des pieds pour réduire la distance entre eux et s’emparer de ses lèvres. Mais elle fronça rapidement les sourcils en se rendant compte qu’Isaak venait de s’arrêter, et qu’il n’allait pas l’embrasser tout de suite… Est-ce que sa maison est aussi bien rangée que sa voiture ? La brunette étira un petit sourire en se mettant sur la pointe des pieds pour s’approcher à son tour, suffisamment pour que ses lèvres effleurent lentement celles d’Isaak, « si tu veux savoir il va falloir venir vérifier… », lança-t-elle avant de simplement embrasser le coin de ses lèvres.

Katherina s’éloigna ensuite pour marcher lentement vers la maison, elle attendit un instant avant de tourner la tête vers Isaak et le regarder en faisant les yeux doux, « tu viens ? », souffla-t-elle en étirant un petit sourire en coin. Elle s’arrêta devant sa porte, le temps de chercher ses clés dans son sac.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Ven 27 Jan - 20:20


C'était difficile d'être dans la même voiture que Katherina. D'être à quelques centimètres d'elle et pourtant si loin. Il aurait pu utiliser sa main libre pour la poser sur elle. Sur sa cuisse, sur son bras. Attraper sa main ou caresser sa joue. Il aurait pu, mais il voulait faireles choses bien, ne pas se précipiter et ne pas foncer tête baissée au risque d'un retour à la réalité des plus violent. Isaak tenait le coup et ils parlèrent encore un peu d'Anton et de l'organisation du mariage. « Et pourtant, il sera le premier à vouloir t'aider quand ça arrivera. » Il faisait toujours ça. Le coup de dire de ne surtout pas faire une chose, ou de ne pas lui demander de l'aide par la suite. Mais c'était bien toujours Anton qu'on voyait proposer des alternatives, faire des recherches et prêter main forte le moment venu.

Visiblement, la jeune femme n'avait pas changé en ce qui concernait le rangement, puisqu'elle réagit de la seule façon avec laquelle elle avait presque toujours réagi lorsqu'Isaak lui énonçait une vérité et qu'elle ne voulait pas l'entendre. Si le Russe avait exagéré la douleur sur son visage en réponse, il avait dissimulé sa joie qu'elle lui donne une tape sur l'épaule : c'était le signe que les choses allaient vraiment mieux. « Pas toujours parce que tu la vides quand tu vas faire un contrôle au garage ? Comme quand tu bourrais tes affaires pour donner l'illusion d'une chambre rangée ? », se moqua-t-il gentiment. Ce n'était pas comme s'il avait déjà vécu sous le même toit qu'elle pendant de nombreuses années. Il n'essaya même pas de s'imaginer la voiture de la jolie brune, il savait déjà que ce serait bien pire que cela. Il savait aussi parfaitement qu'il ne faudrait en aucun cas qu'il commence à regarder attentivement le contenu du véhicule, sinon il allait 1) lever les yeux au ciel en soupirant ; 2) s'interroger sur bon nombre d'objets, et ne pas avoir de bonnes surprises, et 3) ressentir l'envie de tout ranger correctement. Elle le tuerait probablement par la suite, si la voiture et ses occupants n'auront pas déjà fait le sale boulot.

Elle trouvait l'appellation Princesse mignonne. C'était plutôt pas mal de marquer des points dès le début. « T'y habitue pas trop non plus, je te vois venir... » Non parce que sinon, c'était la porte ouverte à toutes les dérives. Il pourrait devenir serviteur et obéir à ses ordres. Non, pour le moment, Isaak se contenterait de l'appeler par les surnoms avec lesquels il avait déjà appelé Katherina. Chaque chose en son temps, ils n'avaient fait qu'échanger deux baisers. Ils auraient pu en échanger un supplémentaire si le Russe n'avait pas décidé de jouer encore un peu, pour son plus grand plaisir de la voir piégée. Mais c'était sans compter sur Miss Sullivan et son goût immodéré pour le jeu et la vengeance. Isaak le savait pourtant, jouer avec Katherina, c'était prendre le risque d'être à son tour piégé et de (presque) le regretter.

Elle s'était approchée encore plus, tant et si bien qu'il ne fallait qu'un geste de plus pour que leurs lèvres se scellent à nouveau. C'était facile, quelques millimètres et smack. Le Russe tenta tant bien que mal de se contenir et de résister à cette douce mais cruelle tentation, enivré par le parfum de la brunette et par l'envie de la prendre à nouveau dans ses bras pour sentir son corps contre le sien. Pourtant, ses lèvres n'eurent droit à rien, mais dans ses oreilles sonnaient encore le défi de Katherina qui l'invitait à venir vérifier par lui-même l'état de la maison, tandis qu'elle reculait en lâchant sa main. Isaak resta interdit quelques secondes avant que son regard ne suive la jolie brunette. Puis il finit par laisser échapper un petit grognement de frustration. Un bisou au coin des lèvres. Sérieusement ? Elle se vengeait comme ça ? Pourquoi pas un highfive, tant qu'on y était ?Elle ne perdait vraiment rien pour attendre... Ses yeux doux, son « Tu viens ? » et son sourire en coin n'aidèrent vraiment pas.

Alors qu'elle était arrêtée devant la porte, sans doute le temps de récupérer ses clés, le Russe verrouilla sa voiture avant de la rejoindre à grandes enjambées. Il s'arrêta juste derrière elle, suffisamment loin pour ne pas vraiment la toucher mais suffisamment près pour l'effleurer juste ce qu'il faut, prenant appui sur la porte pour s'aider et la dominant de toute sa grandeur. Il baissa juste la tête pour arriver poser son menton sur son épaule. Les effluves de son parfum l'enveloppèrent et il étira un petit sourire satisfait tout en tâchant de rester le plus concentré possible pour résister à cette envie bien trop forte de la faire se retourner pour l'embrasser contre la porte de la maison. Il l'admira un instant du coin de l'oeil avant de baisser le regard jusqu'à son sac à main. « Comment tu peux trouver tes clés dans tout ton bordel... Non attends, je change ma question ! Comment tu fais pour mettre autant de choses dans un si petit sac ? », dit-il en s'assurant que son souffle vienne trouver refuge dans le cou de la jeune femme. Il jouait encore.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 29 Jan - 1:10

Katherina haussa les épaules en souriant. Evidemment qu’Anton serait le premier à vouloir l’aider si l’occasion se présentait, elle était même quasiment sûre qu’elle n’aurait pas besoin de lui demander pour le voir débarquer avec des tonnes de bouquins aux pages marquées et des milliers de conseil. « Evidemment ! Je lui épargnerais ça, le pauvre, tu l’as vraiment épuisé… », lança-t-elle en laissant un petit rire s’échapper. La brunette se souvenait encore de toutes ces soirées où le père d’Isaak avait débarqué chez elle pour s’y cacher – parce que c’était le seul endroit où il pouvait échapper à son fils.

La brunette fronça légèrement les sourcils en voyant Isaak faire semblant d’avoir mal après qu’elle lui ait donné un petit coup, « je t’ai à peine touché, chochotte ! ». Ce n’était pas forcément grand-chose, mais ça faisait du bien de retrouver une certaine complicité avec lui, quelques gestes, quelques paroles, c’était un bon début. Katherina leva les yeux au ciel en entendant sa remarque, surtout parce qu’il avait raison… Mais ça il n’était pas obligé de le savoir ! « En fait, c’est rare que je la nettoie… Même avant un contrôle, mais ils ont l’habitude avec moi… Et sache que ma chambre été toujours rangée, c’est juste toi qui es trop maniaque ». Et ce n’était pas totalement faux, Isaak avait toujours été maniaque : le genre mal à l’aise quand une culotte traîne, m’voyez ? Katherina espérait qu’il n’allait pas faire un malaise en voyant sa voiture.

La brunette afficha une mine innocente en haussant un peu les épaules, « moi ? Je vois pas du tout de quoi tu parles… ». Bon d’accord, appeler Katherina « princesse », c’était prendre le risque qu’elle se transforme réellement en princesse, mais surtout prendre le risque de se faire frapper par un sceptre si l’ordre n’est pas correctement exécuté. Alors ne l’appelez pas princesse, jamais. Ils auraient pu s’embrasser ensuite, oui ils auraient pu si Isaak n’avait pas décidé de jouer un peu. Katherina aurait pu se mettre sur la pointe des pieds, elle aurait pu attraper ses lèvres et l’embrasser, mais puisqu’il voulait jouer, ils allaient jouer. Tout ce qu’elle lui offrit, c’est un baiser au coin des lèvres, quelque chose de rapide, de quoi l’énerver. La brunette s’était éloignée lentement, en prenant soin de lui faire les yeux doux pour le provoquer un peu plus.

Katherina s’était arrêtée devant sa porte le temps de trouver ses clés dans son sac, ce qu’elle aurait pu faire rapidement si un russe n’était pas venu la perturber un peu – beaucoup. Elle l’avait entendu s’approcher, et surtout elle l’avait senti s’arrêter suffisamment près d’elle pour l’effleurer et lui arracher un frisson. La brunette leva les yeux un instant en sentant Isaak poser son menton sur son épaule, elle tourna alors légèrement la tête pour d’abord l’embrasser sur la joue, et ensuite laisser ses lèvres glisser lentement contre sa peau… Avant de finalement s’arrêter pour baisser les yeux et reprendre la recherche de ses clés. Et puis le but était de jouer, non ? Katherina laissa un petit rire s’échapper en entendant sa question. « C’est un bordel organisé, je sais exactement où sont mes clés », et ce n’était pas un mensonge. « Pour le reste… C’est un secret de fille », souffla-t-elle en attrapant ses clés pour les glisser dans la serrure.

Elle n’ouvrit pas la porte tout de suite, notamment parce que sentir son souffle au creux de son cou l’avait suffisamment perturbé pour lui faire perdre ses moyens. Ce tout petit geste lui avait arraché un long frisson, et lui avait fait pencher légèrement la tête sur le côté… Par réflexe. Katherina s’échappa ensuite afin de se tourner et de s’adosser à la porte. Elle croisa le regard d’Isaak et étira un petit sourire en coin, pinçant légèrement sa lèvre, elle jouait, encore. Sa main s’approcha lentement, jusqu’à ce que ses doigts se posent contre son torse et l’effleurent lentement.

Il ne fallut que quelques secondes à Katherina pour craquer, rapidement elle serra sa chemise entre ses doigts pour pouvoir tirer dessus et réduire la distance entre eux. « Il y a quelque chose que j’ai très envie de faire avant qu’on entre… », murmura-t-elle avant de se mettre sur la pointe des pieds pour s’emparer de ses lèvres et l’embrasser doucement. Elle n’avait plus envie de jouer, plus maintenant. Alors ses bras glissèrent autour de son cou, son corps se colla au sien, et elle n’attendit pas plus longtemps pour intensifier le baiser.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Jeu 2 Fév - 0:53


Isaak, épuiser Anton ? C’était plutôt l’inverse oui ! Combien de temps avaient-ils passé ensemble pour que tout soit parfait pour le grand jour ? Les derniers réglages, les choix à faire. Le jeune Russe avait dû pousser son père dans ses retranchements, certes, parce que ce dernier était borné comme un âne et qu’il fallait au moins ça pour lui faire entendre raison ! Isaak leva les yeux au ciel sans répondre. Lui savait qu’elle était la vérité, pas besoin de se justifier.

Selon la jolie brune, il était trop maniaque. Foutaises encore une fois. « Je suis pas maniaque, je suis juste organisé. Tu ne m’as pratiquement jamais vu demander où j’avais rangé telle affaire, moi. », se moqua-t-il. Il ne l’avouerait jamais, qu’il était un peu maniaque sur les bords. Maniaque du rangement, maniaque du contrôle. Il fallait que tout se déroule selon ce qu’il avait prévu, il fallait que tout soit à sa place. Il n’avait pas changé sur ce point. On aurait pu penser qu’adolescent sa chambre ressemblerait à un panier à linge sale avec les chaussettes partout et sans leur jumelle, mais c’était tout le contraire. Sûrement dû à la rigueur « à la russe » imposée par son père.

Et puis, il y avait eu ce jeu devant chez Katherina. Un jeu stupide où ils savaient parfaitement qu’ils allaient perdre de toute façon. La tactique d’Isaak avait semblé porter ses fruits, au premier abord, étant donné qu’il avait réussi à décrocher un nouveau bisou de la jolie brunette. Sa seule déception fut que ses lèvres se soient déposées sur sa joue. Encore un smack. Il avait espéré un peu plus en les sentant se bouger sur sa peau, puis la frustration s’envahit alors qu’elle détournait la tête. Il lui restait son arme du souffle dans le cou, alors qu’elle expliquait que son sac était en bordel organisé et que le reste était un secret de filles. « Hmhm… », laissa-t-il échapper, peu convaincu par la réponse. Pour lui, c’était clairement un spécimen commun de bordel, juste que la jeune femme ne voulait pas l’admettre.

Katherina pencha la tête, comme un appel pour qu’Isaak dispose de l’espace nécessaire pour en faire ce qu’il voulait. Le Russe passa discrètement sa langue sur sa lèvre inférieure. Il faisait de son mieux pour ne pas craquer. Et puis, finalement, elle s’échappa en retournant pour lui faire face. Le Russe haussa un sourcil en la regardant. Qu’est-ce qu’elle préparait ? Ses doigts contre son torse le firent frémir légèrement. Il avait envie qu’elle le touche. Il avait envie de presser son corps contre le sien. Mais il devait tenir. Il la laissa agripper sa chemise, non sans un sourire au coin des lèvres et il avança des quelques pas qu’il manquait pour se rapprocher. Elle avait très envie de faire quelque chose. Le même quelque chose que lui ? « Ah ? Et qu’est-ce que… » Pas le temps de finir de formuler sa question : Katherina s’était mise sur la pointe des pieds pour l’embrasser. Il ne fallut pas longtemps au Russe pour réagir. Il glissa ses bras autour de sa taille pour joindre ses mains dans le bas de son dos. Il pouvait effleurer sa peau mise à nue par sa superbe robe et ne se fit pas prier pour le faire. Son corps fut parcouru de frisson et il laissa échapper malgré lui un soupir de soulagement. Fini le jeu, enfin ses lèvres retrouvaient celle de la jolie brune, comme si elles ne s’étaient pas croisées depuis des années. Le baiser s’intensifia et Isaak éloigna une main du corps de la jeune femme pour ouvrir la porte derrière elle.

Il avait bien vu qu’elle l’avait déverrouillé et il ne manquait plus qu’une petite impulsion dans le mécanisme pour que le bois bouge. Il voulait les faire rentrer dans la maison, mais c’était sans compter sur une forme noire qui jaillit de l’intérieur pour se précipiter sur les deux jeunes gens, interrompant brusquement le baiser en cours. Le trentenaire grogna. « Merde ! Ah ! Couché ! Gentil le chien ! » Il n’avait pas peur des chiens. C’était juste que l’animal était massif, il avait eu l’occasion de le constater une fois alors qu’il avait offert Bob à la jeune femme. Il plaça ses bras devant lui pour empêcher le beauceron de se poser directement sur lui et recula de quelques pas. Rapidement, Baloo délaissa le trentenaire pour revenir vers sa maîtresse.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 5 Fév - 19:19

Katherina leva les yeux au ciel en se retenant de rire. Isaak, pas maniaque ? Bien sûr. « Tu es maladivement trop organisé ! Et ça s’appelle être maniaque », lança-t-elle d’un ton moqueur.  « Je n’ai jamais demandé où j’avais rangé telle affaire, c’est justement parce que mes affaires ne sont pas rangées que je les retrouve ». Elle était comme ça Katherina, désorganisée mais organisée selon sa vision des choses. Combien de fois la brunette avait perdu ses affaires en tentant de les ranger, elle s’y retrouvait mieux avec une chambre en bordel… Pour le plus grand malheur d’Isaak.

Katherina avait eu beaucoup de mal à se retenir pendant le petit jeu. Elle avait offert à Isaak un petit bisou sur la joue, mais il était évident qu’elle mourrait d’envie de glisser jusqu’à ses lèvres et l’embrasser. Elle l’avait laissé se trouver une petite place au creux de son cou, elle l’avait même laissé la torturer en soufflant contre sa peau. La brunette avait fait de son mieux pour rester concentrée sur son sac et la recherche de ses clés. Elle avait tout de même penché la tête sur le côté, comme un réflexe indiquant qu’elle en voulait encore plus, mais Katherina refusait de craquer tout de suite. La brunette avait réussi à mettre la main sur ses clés et à déverrouiller la porte, sans pour autant l’ouvrir tout de suite.

Elle avait préféré d’abord se détacher d’Isaak et se tourner pour lui faire face. Katherina l’avait regardé pendant un instant, étirant un petit sourire en coin. Il était beau, incroyablement beau. Alors ses doigts glissèrent lentement contre son torse, avant de s’agripper à sa chemise (t-shirt, chemise, c'est pareeeeeil) pour le faire avancer et réduire la distance entre eux. Il était beaucoup trop loin à son goût. La brunette étira un petit sourire en entendant Isaak commencer à parler, elle se mit rapidement sur la pointe des pieds et s’empara de ses lèvres sans lui laisser le temps de terminer sa phrase. Elle le laissa glisser ses bras autour d’elle et effleurer sa peau, tandis qu’un long frisson parcourait son corps. Katherina s’empressa d’intensifier le baiser, et de se coller d’avantage à lui en laissant échapper un soupire.

Elle avait senti la porte bouger, alors évidemment elle aurait pu prévoir la suite : Baloo qui, en entendant du bruit décide de descendre du canapé. Baloo qui découvre sa maîtresse dans les bras d’un homme qu’il ne connait pas. Baloo qui, possessif comme il est, fait une crise de jalousie et saute brusquement sur l’homme en question. Katherina prit un certain temps avant de revenir sur terre et se rendre compte qu’Isaak tentait de repousser le beauceron, « Baloo ! », cria-t-elle avant que le chien ne se décide à revenir vers sa maîtresse et réclamer des câlins. Mais la brunette fronça les sourcils et se contenta de l’attraper par le collier pour l’entraîner jusqu’au jardin et le forcer à sortir. Elle s’agenouilla en l’entendant pleurer et s’autorisa à lui offrir une petite caresse – uniquement pour ne pas culpabiliser toute la nuit. « T’es pas gentil Baloo ! On saute pas sur les gens comme ça, t’as compris ? », Katherina reçu un aboiement en guise de réponse et se redressa pour retourner à l’intérieur et fermer la porte derrière elle, ignorant les pleurs du beauceron en soupirant. Elle passa rapidement sa main dans ses cheveux en retournant auprès d’Isaak, affichant une petite mine gênée, « je suis désolée, il est vraiment possessif et il est pas habitué à voir… Quelqu’un d’autre rentrer avec moi… », lança-t-elle timidement.

La brunette embrassa rapidement Isaak avant d’entendre un petit miaulement et de sentir quelque chose à ses pieds. Elle s’empressa de se pencher pour prendre le chat dans ses bras et étirer un petit sourire en coin, « heyy… Regarde qui est là ! Lui au moins, il risque pas de te sauter dessus brusquement… », Katherina haussa un peu les épaules en laissant échapper un petit rire. Elle attendit un instant avant de lui tendre Bob, « Je peux te le laisser le temps d'aller me changer ? J'en ai pour 5 minutes ! »

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 12 Fév - 22:05


C'était typique de la relation entre Katherina et Isaak : tout se passe bien et puis un élément perturbateur fait son apparition et brise le moment. Le beauceron avait beau être imposant, Isaak en avait connu des pires. Il parvenait à le maintenir à distance de son visage, mais lui avait néanmoins concédé quelques mètres entre lui et la brunette. Cette dernière réagit d’ailleurs en l’appelant et en l’entraînant jusqu’au jardin. Isaak avait attendu dans l’entrée, qu’il observait. Un mélange d’émotions le prit au corps et il ne savait pas trop quoi faire. Lorsque Katherina revint en s’excusant, le Russe ne put s’empêcher de plaisanter. « Si j'avais su que tu avais déjà un copain, j'aurais été plus discret... », lança-t-il avec un sourire en coin. Il avait parfaitement noté chaque mot qu’elle avait prononcé. Le chien n’est pas habitué à voir quelqu’un rentrer avec elle. Donc elle ne ramenait pas grand monde dans cette maison. L’espace de quelques secondes, il se sentit comme privilégié.

Son corps s’électrisa à nouveau alors qu’elle reposait ses lèvres sur les siennes et il réprima tant bien que mal une mine déçue lorsqu’elle ne s’attarda pas trop, interrompue par la venue d’un animal beaucoup plus connu. « Oh, tu sais, il aimait l'aventure quand il était chez moi. Il grimpait sur ma jambe aussi. » Il tendit la main pour l’approcher. Bob avança la tête pour renifler l’odeur qui rentrait sur son territoire et finit par tendre la tête pour obtenir des gratouilles. Il n’avait pas oublié celui qui l’avait sauvé des rues crasseuses de la capitale américaine. Katherina lui tendit ensuite le chaton, prétextant de devoir aller se changer. Le regard du trentenaire passa sur le corps de la jeune femme. Était-elle vraiment obligée ? « Bien sûr, fais donc. Je ne bouge pas. » Alors qu'il mourrait d'envie de lui proposer son aide pour se changer, il s'abstint. Dans sa bonne résolution de ne pas aller trop vite, cette décision était la meilleure pour ne pas compliquer les choses. Elle partait pour un mois dans quelques heures, mieux valait ne pas crier victoire trop vite. Et si elle se rendait compte que ce n’était pas ce qu’elle voulait ? Et si elle rencontrait quelqu’un d’autre ? Et si ? Toujours plus de questions. Ce n’était vraiment pas le moment de penser à cela.

Isaak se reconcentra alors sur Bob. Cela faisait quelques semaines qu’il n’avait pas vu l’animal qui était alors encore faible à l’époque. Ce n’était plus vraiment le cas aujourd’hui. « Eh bah dis donc... T'as bien grossi depuis la dernière fois ! » Le chat laissa échapper un miaulement, comme une réponse vexée au Russe qui éclata de rire avant de lui gratouiller la tête. Il ne savait pas trop quoi faire en attendant la jeune femme. Il pouvait entendre respirer dans le salon et s’étira un peu pour apercevoir un autre chien. Il se recula alors pour ne pas le déranger plus longtemps et revint dans l’entrée pour attendre, plus ou moins patiemment.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Jeu 16 Fév - 23:45

Il fallait avouer que pendant un instant, elle avait complètement oublié Baloo. La seule chose à laquelle elle avait pensé, c’était emmener Isaak à l’intérieur sans lâcher ses lèvres. Mais les imprévus faisaient partie du jeu, c’était presque devenu une habitude. La brunette s’empressa de sortir le chien de la maison, non sans mal, avant de retourner auprès d’Isaak. Elle haussa légèrement les épaules, l’air un peu gêné, en affichant tout de même un petit sourire… « Je dois t’avouer que tu as clairement réussi à me le faire oublier ! », lança-t-elle en laissant finalement un petit rire s’échapper. « Je vais le laisser dehors, j’ai pas envie qu’il te saute encore une fois dessus... Il dort avec moi d'habitude, alors il risque de pas être content », mais surtout elle n’avait pas envie d’être interrompue à nouveau.

Katherina l’embrassa rapidement, elle aurait aimé prolonger le baiser… Mais un petit miaulement attira son attention. Visiblement ses animaux étaient particulièrement possessifs… Elle étira tout de même un petit sourire en prenant le chat dans ses bras, « Ah ? En ce moment il a tendance à me sauter sur les épaules. Alors du coup, il monte sur les meubles, attends que je passe à proximité et me saute dessus… ». Elle observa Isaak gratouiller le chat en souriant, il n’avait pas l’air de l’avoir oublié même si ça faisait un petit moment qu’il n’était pas venu le voir. Katherina s’empressa ensuite de lui tendre pour qu’il puisse le prendre dans ses bras, mais surtout pour qu’elle puisse s’éclipser, « j’en ai pas pour longtemps, promis », lança-t-elle avant de monter rapidement pour aller dans sa chambre.

La brunette constata rapidement que c’était clairement le bordel, que ses habits traînaient un peu partout au côté d’objets éparpillés sur le sol. Evidemment, Katherina n’avait pas prévu de rentrer avec quelqu’un ce soir, alors évidemment elle n’avait pas pris le temps de ranger sa chambre – et de toute façon, elle était beaucoup trop en retard pour prendre le temps de faire quoi que ce soit. Alors elle se mit à courir dans tous les sens pour récupérer un maximum d’affaires, pour les balancer dans ses armoires et surtout pour donner l’impression d’une chambre un minimum rangée – même si Isaak n’était pas stupide, et surtout qu’il connaissait suffisamment Katherina pour savoir que sa chambre était TOUJOURS en bordel.

Elle passa donc de longues minutes à tout remettre en ordre avant de finalement pouvoir se débarrasser de sa robe pour la remplacer par un long t-shirt – le genre de t-shirt qui faisait robe sur elle à cause de sa petite taille. La brunette passa rapidement par la salle de bain pour se démaquiller avant de rejoindre Isaak qui attendait toujours dans l’entrée… Elle fronça les sourcils en s’approchant, « donc... quand tu disais que tu ne bougerais pas, tu rigolais pas… ». Katherina étira un sourire en se plantant devant lui, elle joua nerveusement avec ses cheveux pendant quelques secondes, sans trop savoir quoi dire. « Tu… veux boire quelque chose ? », lança-t-elle timidement. C’était gênant, surtout parce que c’était la première fois qu’Isaak revenait ici depuis son départ… Du moins, la première fois qu’il revenait réellement, « ou alors on peut... Monter ».

C’était assez étrange de dire qu’ils allaient sans doute à nouveau dormir ensemble, dans un lit, dans le même lit surtout… Bien évidemment, les choses avaient changé depuis, les pièces n’étaient plus les mêmes, mais les souvenirs étaient toujours présents… Et c’était assez troublant, presque même trop pour la brunette qui commençait à sentir un petit nœud à l’estomac. La brunette haussa finalement les épaules avant de récupérer le chat et de le poser au sol, elle s’empressa ensuite de prendre la main d’Isaak et de reculer lentement en l’entraînant avec. Tout ce qu’elle voulait, c’était aller se coucher, s’allonger à côté de lui, voir même se blottir contre lui… Alors elle prit son courage à deux mains pour lui faire comprendre ce qu’elle voulait, en espérant que c’était ce dont il avait envie lui aussi.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 26 Fév - 0:42


Il lui avait fait oublier son animal. Isaak tenta de réprimer ce petit sourire fier qui s’étirait lentement au coin de ses lèvres. Il marquait des points et il faisait de l’effet à la jeune femme. Pour plus de sécurité – pour lui – elle allait laisser Baloo à l’extérieur, à son plus grand soulagement. « Oui, on va peut-être éviter… » Il n’avait pas envie de se réveiller nez à nez avec le beauceron. Il avait en tête une vision beaucoup plus agréable. Et puis même, le chien pouvait déjà rester dans les pattes de sa maîtresse alors que les deux jeunes gens se rapprochaient de manière plus ou moins convenable.

Quand ce n’était pas un chien, c’était un chat qui venait les interrompre. Sérieusement, il y en aurait encore beaucoup ? « Il me faisait pareil, sauf que la plupart du temps, il avait peur du vide, donc il sautait pas. » Bob avait toujours été aventureux. C’était encore un bébé et il découvrait le monde – et surtout la vie dans la chaleur d’un foyer. Mais il n’était pas méchant, loin de là.

Et puis elle avait disparu. Isaak la regarda monter les escaliers avec insistance, ne pouvant détacher son regard des courbes de la jolie jeune femme. Lorsqu’elle disparut enfin de son champ de vision, le Russe poussa un long soupir. Aucune fille ne lui avait ainsi retourné le cerveau. Heureusement, Bob était là pour lui tenir compagnie.

Au temps qu’elle avait disparu, Isaak était à peu près sûr qu’elle était plutôt en train de ranger sa chambre que de se changer. Malgré la forme de la robe, il ne fallait pas cinq minutes pour la troquer contre quelque chose d’autre. Du moins, avec Isaak, ça n’aurait pas pris autant de temps… Ce dernier ne put empêcher d’esquisser un sourire. Elle était toujours la même. Bordélique, mais cela faisait son charme – un peu.

Lorsque la brunette redescendit, il était toujours au même endroit, à gratouiller le chaton. Il leva la tête lorsqu’elle s’adressa à lui et elle était toujours aussi magnifique, même avec un simple t-shirt long et sans maquillage. Il lui fallut quelques secondes avant de répondre. « J’étais occupé à rattraper le temps avec un vieil ami ! » C’était vrai, il ne l’avait pas vu depuis décembre, au moment où il l’avait offert à Katherina.

Elle lui proposa à boire et Isaak se mit à réfléchir au décompte des verres qu’ils avaient eu tous les deux. « Je pense qu’on a assez bu pour la soirée... »
Ce n’était pas énorme, mais c’était suffisant. Il préférait nettement avoir les idées claires. « Et puis, il vaudrait mieux que tu te reposes un peu sinon tu vas vraiment louper ton avion… » Il fallait là y voir un immense panneau indiquant « JE VEUX JUSTE ALLER DORMIR AVEC TOI » à côté de lui. Il voulait juste se poser dans son lit et la prendre dans ses bras. Comme à l’époque, mais pas pour les mêmes raisons.

Le trentenaire la laissa reprendre Bob et lui souhaita télépathiquement une bonne nuit avant de sentir une main dans la sienne. Il esquissa un sourire un peu bête en la suivant lentement. « Ça a un peu changé… depuis la dernière fois… », commenta-t-il à voix basse. Revoir la maison et la parcourir, un peu plus que quand il était venu apporter Bob, ça lui faisait bizarre. Ça lui rappelait également d’horribles souvenirs qu’il avait toujours préféré oublier. Des images qui étaient gravées dans son esprit torturé encore aujourd’hui. Mais il était prêt à passer outre, pour le plaisir de rester avec elle, au moins le temps de cette nuit.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Mer 8 Mar - 1:05

La brunette s’en voulait tout de même pour Baloo. Il n’avait pas l’habitude de la voir avec un homme, alors la réaction qu’il avait eu avait été guidée par de la jalousie, de la peur. Mais d’un autre coté elle ne pouvait pas prendre le risque de le faire rentrer et de, probablement, gâcher ce petit moment qu’elle pouvait avoir avec Isaak avant de partir au fin fond de la jungle. Surtout qu’elle n’avait pas envie de se reveiller à côté d’une grosse boule de poil baveuse, pas quand elle avait la chance de se réveiller auprès d’Isaak. Desolée Baloo.

Finalement ce fut au tour de Bob, le chat, de venir les interrompre. Certes, il avait reconnu celui qui l’avait sauvé lorsqu’il n’était encore qu’un petit chaton, mais ne pouvaient-ils pas rester tranquille tous les deux ? Katherina étira tout de même un petit sourire en observant le chat. « Eh bien maintenant il n’a plus peur de rien, malheureusement pour moi… »
Elle les laissèrent finalement seuls le temps d’aller se changer. Où plutôt le temps de ranger sa chambre, surtout parce qu’elle savait qu’Isaak avait horreur que les choses ne soient pas ranger. Elle fit au plus vite – ou du moins, elle essaya de faire au plus vite. Mais il n’était pas dupe et il avait sans doute dû se rendre compte de la vérité. Alors rapidement elle retira ses vétement et attrapa la première chose qu’elle put : un long t-shirt, ça devrait être bon.

En redescendant, elle fut surprise de le retrouver à la même place. Elle s’approcha en étirant un petit sourire, mais surtout en l’observant… Il était beau, vraiment beau. Plus elle s’approchait et plus son cœur s’emballait. Il en avait profité pour rattraper le temps avec un vieil ami... Alors la brunette s’avança encore un peu, jusqu'à se planter devant lui et le regarder en se mordant la lèvre. « Et si tu rattrapais le temps avec moi maintenant ? », Katherina se mit à jouer avec une mèche de cheveux en étirant son sourire. Il avait passé assez de temps avec les animaux, c’était son tour maintenant…
Ils avaient assez bu… Isaak avait sans doute raison, bien qu’elle n’aurait pas refuser un dernier petit verre. Dans le fond, elle savait qu’il fallait qu’ils se reposent, et surtout qu’ils profitent du peu de temps qu’ils avaient avant qu’elle ne parte. « Tu as raison… On devrait aller se coucher », son estomac se noua légèrement à la fin de la phrase, elle commençait à stresser un petit peu, c’était stupide, vraiment stupide… Elle fronça un peu les sourcils en tentant de se calmer.

Elle s’empressa ensuite de récupérer Bob et de le poser au sol avant de prendre la main d’Isaak, de mêler ses doigts aux siens et de le guider jusqu’à la chambre. Katherina monta lentement les escaliers, surtout parce qu’elle ne voulait pas prendre le risque d’aller trop vite et de le brusquer. Elle fronça légèrement les sourcils en hochant la tête, « Oui… J’ai changé la déco.  Et j’ai changé les pièces aussi… J’veux dire, j’ai déménagé dans ton… ancienne chambre », sans s’en rendre vraiment compte, elle serra plus fort la main d’Isaak, parce que certains souvenirs commençaient a refaire surface et qu’elle n’était pas vraiment prête à les revivre. L’ancienne chambre d’Isaak était la seule dans laquelle elle réussissait à dormir un peu sans faire trop de cauchemars.

Elle poussa lentement la porte de la chambre pour entrer à l’intérieur. Katherina s’arrêta ensuite et libéra sa main pour se tourner vers lui. La brunette passa de longues secondes à le regarder avec un petit sourire avant de se décider à s’approcher et à s’emparer de ses lèvres à nouveau… Après tout ils n’avaient pas terminer ce qu’ils avaient commencé dehors. Rapidement le baiser s’intensifia, tandis que ses mains remontèrent lentement le long de son torse. Elles se faufilèrent ensuite sous sa veste pour la lui retirer et la laisser tomber au sol. La brunette déboutonna quelques boutons de sa chemise avant de s’arrêter et de reculer la tête en mordant un peu sa lèvre. « Pardon, excuse moi… Je…  » Elle baissa les yeux, mais laissa tout de même ses doigts glisser sous sa chemise, effleurant lentement sa peau en soupirant. C'était stupide de s'excuser alors qu'elle mourrait d'envie de le toucher.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 12 Mar - 23:48


Isaak hocha lentement la tête. Oui, ils avaient du temps à rattraper. Beaucoup de temps. Peut-être même beaucoup trop. Son cœur se serra en pensant à toutes ces années qu’il avait passé sans la voir, et puis les années où il s’était contenté de rester loin d’elle, parce qu’elle ne voulait plus entendre parler de lui. Pourtant, ce soir, ils étaient là. De retour dans cette maison qui les avait vus grandir. Avec ses bons et ses mauvais souvenirs.

Ils ne boiraient pas plus. Même si Isaak n’avait finalement pas vraiment forcé sur l’alcool, il ne voulait pas plus. Il n’aimait pas ne plus se sentir maître de lui et il préférait être dans un état convenable pour passer la nuit avec Katherina. Il le devait. C’était stupide, mais il se sentait un peu comme un adolescent qui allait dormir pour la première fois avec sa petite amie, sans trop savoir ce qu’il allait se passer. Après le smack de collégiens avec lequel ils avaient commencé leur soirée, ça allait parfaitement. Le Russe prit une profonde inspiration. Ce n’était rien. Rien qu’une nuit avec Katherina. Ils l’avaient déjà fait par le passé. Oui, mais c’était différent. Ils ne s’étaient jamais embrassés à l’époque. Et puis, il y avait une autre raison, plus sombre.

Il avait évoqué le passé, sans trop le vouloir à la base. Il n’avait pas envie de se souvenir de cette partie du passé, et il avait encore moins envie de le lui rappeler à elle. Mais c’était trop tard. « Oh… Je vois… » À son annonce, il était un peu surpris. Après tout, elle lui avait tellement fait comprendre qu’elle lui en voulait vraiment et qu’elle le détestait qu’il avait pensé qu’elle aurait tout fait pour éviter sa chambre. La transformer en placard ou Dieu savait quoi. Mais non. Elle y dormait. Et à la façon dont elle serra sa main, le trentenaire compris qu’il ne devait pas s’attarder sur le sujet. Il tira sa main vers lui et y déposa ses lèvres, comme pour tenter de la rassurer, et s’excuser.

Il appréhendait l’arrivée dans la chambre, pour tout un tas de raison, parfois évoquées précédemment. Alors quand la jolie brunette ouvrit la porte, il retint sa respiration. Son regard passa sur les murs d’une autre couleur et sur la décoration changée. Lorsqu’il ne sentit plus la main de la jeune femme dans la sienne, il reporta son regard sur elle. Bon Dieu ce qu’elle était belle, surtout au naturel. Il n’eut pas le temps de laisser vagabonder ses pensées trop loin qu’elle était revenue vers lui pour l’embrasser. Son corps tout entier réagit à nouveau, presque comme la première fois, au mariage. Et puis tout s’accéléra. Le baiser devint plus fougueux, sa veste se fit la malle et les mains de Katherina s’activèrent pour déboutonner sa chemise. Isaak ne réfléchissait pas, ou plutôt, il ne réfléchissait plus. Il se laissait porter par son instinct, et celui-ci lui ordonna d’attraper la jeune femme par les hanches pour les coller contre son bassin, avide de proximité.

Et puis soudain, tout s’arrêta. Ses lèvres sur les siennes, le baiser fougueux, son nez contre sa peau, ses mains en train de défaire sa chemise. Isaak retomba lourdement dans la réalité. Quoi ? Pourquoi ? Non ! Il la fixa en fronçant les sourcils, légèrement inquiet. C’était trop rapide, ça allait trop loin, elle regrettait, elle voulait tout arrêter ? Encore des nouvelles questions. Et puis elle s’excusa. « T’excuse pas… » Pourquoi elle s’excusait, d’abord ? Pourquoi elle le faisait comme si elle voulait arrêter, alors qu’elle continuait Le Russe frémit à son contact. Il ne voulait pas qu’elle arrête. Pas maintenant. « Et t’arrête pas… », supplia-t-il presque. Pas après toutes ces années d’attente et de manque. Car oui, elle lui avait manqué. Maladivement. Il ne se passait pas un jour sans qu’il repense aux sorties qu’ils avaient faites, aux nuits qu’ils avaient passé l’un contre l’autre lorsqu’elle faisait des cauchemars, au rythme de sa respiration contre lui lorsqu’enfin, elle parvenait à s’endormir, à son odeur qui l’enveloppait quand il était proche d’elle.

Il prit alors les devants et passa sa main sur sa joue, puis derrière sa nuque pour la ramener contre lui et l’embrasser à nouveau. Ils avaient tellement de temps à rattraper, tellement de baisers, tellement de choses. Et pourtant, elle partait demain. Tout à l’heure. Il ne savait plus l’heure qu’il était, et il s’en fichait, à vrai dire. Ses mains descendirent le long de ses courbes, comme pour les mémoriser. Il les glissa sous ses fesses pour la soulever du sol, sans quitter ses lèvres. Il parcourut les quelques mètres qui les séparaient encore du lit et la déposa délicatement sur le matelas. Il grimpa au-dessus d’elle et déposa ses lèvres dans son cou, respirant son odeur avec avidité. Une main se posa sur sa cuisse, relevant un peu plus le t-shirt qui cachait sa peau. Ses lèvres se faisaient un peu plus insistantes dans son cou, comme si c’était la dernière fois qu’ils se voyaient. Ou la première fois depuis des années. C’était le cas, pour les deux. Alors le Russe ne réfléchissait plus, il agissait seulement selon ses pulsions, qui lui disaient de continuer.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Ven 31 Mar - 0:12

Ils avaient commencé à reparler du passé, ou plutôt de ce Katherina avait fait de la chambre d’Isaak. Elle avait essayé de dormir dans différentes pièces, et sa chambre était le seul endroit où elle se sentait suffisamment en sécurité pour y dormir ne serait-ce que quelques heures. Evidemment, elle faisait toujours des cauchemars, mais au moins elle parvenait à se reposer un peu. La brunette ignorait pourquoi c’était cette pièce et pas une autre, sans doute parce qu’elle réussissait à sentir sa présence malgré le fait qu’ils ne dormaient plus ensemble… Du moins jusqu’à ce soir. Katherina fut surprise de sentir Isaak tirer sa main vers lui et y déposer ses lèvres, elle étira tout de même un petit sourire en le laissant faire. C’était agréable de le retrouver, de vraiment le retrouver.

Elle savait très bien que l’arrivée dans la chambre ne serait pas simple, surtout parce qu’ils avaient vécu beaucoup de choses, des choses auxquels ils préféraient parfois de plus penser. Alors Katherina s’empressa de lâcher sa main et de se tourner vers lui, elle l’observa pendant un instant en étirant un petit sourire. Il était beau, tellement beau qu’à chaque fois qu’elle croisait son regard, son cœur manquait d’exploser. La brunette céda à ses envies et s’approcha d’Isaak pour s’emparer de ses lèvres et l’embrasser. Ils avaient tellement de chose à rattraper, et si peu de temps pour le faire qu’elle refusait de perdre une seule seconde. Le baiser s’intensifia tandis que la brunette s’activa pour retirer à Isaak sa veste et commencer à déboutonner sa chemise. Dans le fond, elle n’était plus vraiment certaine de se contrôler, tout ce dont elle avait envie c’était le sentir contre elle, pouvoir caresser sa peau, l’embrasser encore et encore… Alors elle le laissa faire lorsqu’il l’attrapa par les hanches pour la coller contre lui, sentant son cœur au bord de l’explosion. Katherina attendait ça depuis tellement longtemps, pouvoir à nouveau se blottir contre lui, respirer son parfum, se sentir vivante à nouveau. C’était stupide, il lui avait terriblement manqué et elle n’avait jamais eu le courage de lui dire, ou bien trop de fierté pour lui avouer.

Tout allait tellement vite, si vite que la brunette eut un léger moment de panique. Pas grand-chose, mais suffisamment pour la stopper dans son élan. Elle n’avait déboutonné que la moitié de sa chemise, assez pour pouvoir glisser ses doigts contre sa peau. La brunette s’excusa, sans réellement savoir pourquoi puisqu’elle ne regrettait absolument pas son geste. Elle regardait Isaak avec un petit sourire en coin, se mordant discrètement la lèvre, jusqu’à ce qu’elle l’entende lui demander de ne pas arrêter, la supplier presque. Elle écarquilla un instant les yeux, se demandant si elle avait bien entendu. Et puis, sans avoir vraiment le temps de réaliser quoi que ce soit, ses lèvres se retrouvèrent à nouveau contre les siennes. Katherina en profita pour déboutonner le reste de sa chemise et lui retirer rapidement, effleurant ensuite du bout des doigts chaque parcelle de sa peau. Elle étira un petit sourire en glissant ses bras autour du cou d’Isaak, le laissant la porter et la déposer sur le lit. E elle le regarda en se mordant à nouveau la lèvre, laissant échapper un soupire lorsqu’il grimpa au dessus d’elle. Katherina avait l’impression de rêver, elle se demanda même pendant un instant si c’était réel, s’il était vraiment là… C’était même assez étrange de se dire qu’il y a encore quelques heures ils s’adressaient à peine la parole.

La brunette pencha légèrement la tête en arrière en sentant les lèvres d’Isaak descendre jusque dans son cou. Elle laissa même échapper un soupire en se cambrant légèrement. Plus ses lèvres se faisaient insistantes dans son cou, et plus Katherina en perdait la tête. Elle en avait connu des garçons, mais aucun qui était capable de la rendre dingue de cette façon, aucun qui réussissait à faire battre son cœur comme Isaak le faisait. Elle souleva légèrement la jambe pour la glisser autour de sa taille, frémissant en sentant sa main glisser contre sa cuisse, c’était si agréable qu’elle ne parvenait pas à y résister. La brunette pencha légèrement la tête, suffisamment pour pouvoir glisser ses lèvres contre son oreille, « tu m’as manqué… » souffla-t-elle doucement. C’était sorti tout seul, elle n’avait fait que dire ce qu’elle pensait, subitement, parce qu’elle avait envie qu’il le sache.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Ven 7 Avr - 8:49


Isaak savait se montrer rationnel et écouter sa raison plutôt que de laisser ses pulsions parler à sa place. Et puis il s’était retrouvé à ce mariage, celui de son père, avec à côté de lui une jolie brune qui lui fait tourner la tête depuis tant d’années sans qu’il n’ait jamais eu le courage de le lui avouer et à qui il n’avait plus vraiment parlé depuis longtemps à cause d’un passé trop difficile à assumer. Et puis, il y avait eu ce mec, Josh, qui avait cherché la merde et pour lequel Isaak s’était vraiment retenu de lui casser la gueule. Et puis Katherina l’avait embrassé, pour faire fuir Josh ou parce qu’elle en avait vraiment envie, il ne savait pas trop, mais le résultat était là, il était de retour dans cette maison, avec elle, prêt à passer la nuit. Depuis, toute rationalité avait disparu de son cerveau et il ne voulait qu’une chose : rattraper le temps perdu.

Rentrer dans son ancienne chambre n’avait pas été facile. S’il y avait bien évidemment certains souvenirs heureux d’enfants insouciants, la pièce avait également été témoin de longues nuits à réconforter la jeune femme, à la protéger, l’espace d’une nuit,

Il aurait pu aller plus loin, tellement plus loin. Il en avait envie, plus que tout. Ils avaient tellement de temps à rattraper. « Toi aussi, tu m’as manqué… » Sa tête se pencha légèrement sur le côté en l’observant. L’admirant. Elle était si belle. Tellement belle que son cœur lui faisait mal à force de cogner dans sa poitrine. Maquillée ou non, dans une robe, dans une blouse de médecin ou avec un simple t-shirt. Elle avait changé par rapport à il y a huit ans, bien évidemment, et pourtant Isaak n’avait cessé de la trouver magnifique, presque maladivement. C’était long huit ans. Bien sûr, on pourrait dire que cela n’avait fait que quatre ans, puisqu’il était revenu à Huntington Beach par la suite, mais ce n’était pas pareil. Cela faisait huit ans qu’ils ne s’étaient pas parlé comme deux connaissances, deux amis d’enfance qui avaient tant vécu ensemble. « Terriblement manqué…», murmura-t-il en déplaçant une main contre sa joue. Ses doigts caressèrent doucement sa peau, profitant de chaque parcelle comme s’il tentait de les mémoriser. Il attrapa une mèche de ses cheveux pour dégager son visage, tandis qu’il plongeait à nouveau son regard dans le sien. « Je suis désolé… Tellement désolé… », lâcha-t-il avec beaucoup d’hésitation. Dans son regard, une lueur triste, non, désespérée. Le désespoir des vieux fantômes du passé qui ressurgissaient encore et toujours.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1265
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : JUGBAND BLUES.


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Sam 15 Avr - 22:17

Dans le fond, Katherina n’arrêtait pas de se dire que ce n’était pas réel, que la situation ne pouvait pas être réelle. Hier encore, ils ne s’adressaient pas la parole, et ce soir Isaak était là, sur elle. C’était son corps qu’elle sentait se presser contre le sien, c’était sa main qu’elle sentait glisser contre sa cuisse, et c’était ses lèvres qu’elle sentait dans son cou. Elle aurait tout donné pour que ça ne s’arrête pas, pour qu’il continue encore, pour qu’ils rattrapent tout le temps perdu. Mais elle le laissa tout de même se redresser légèrement, et l’observa en étirant un petit sourire en coin.

Tout lui avait manqué, sa présence, son parfum, ses bras, et même ses expressions. Il avait l’air tellement triste que son cœur se serra légèrement. Il était beau, mais il l’était encore plus avec un sourire éclatant. La brunette ferma un instant les yeux en appuyant sa joue contre sa main, laissant échapper un petit sourire en sentant ses doigts glisser contre sa joue. Elle n’avait pas envie qu’il s’arrête, jamais. Et le fait qu’elle s’envole demain pour un mois au fin fond de la forêt amazonienne l’angoissait un peu : et si ça changeait tout entre eux ? Et si à son retour il n’était plus là ? La brunette n’avait pas envie de perdre à nouveau Isaak, elle n’avait pas envie de souffrir à nouveau.

Pour le coup, Katherina fronça légèrement les sourcils en l’entendant s’excuser. Dans le fond, c’était évident qu’elle avait envie de lui dire la vérité, de lui dire qu’il lui avait littéralement brisé le cœur, qu’il l’avait laissé en mile morceaux et qu’elle ne s’en était probablement jamais remise. Elle avait aussi envie de lui dire qu’elle ne lui avait pas réellement pardonné, et qu’elle lui en voulait encore de l’avoir abandonné au moment où elle avait le plus besoin de lui. Mais elle ne pouvait pas faire ça, elle ne pouvait pas gâcher la seule bonne soirée qu’ils passaient depuis des années, elle n’en avait pas envie. Alors à la place, la brunette prit appuie sur ses coudes pour se redresser légèrement et frotter son nez contre celui d’Isaak, doucement, en étirant un petit sourire. Elle finit par le faire basculer pour passer au dessus de lui et plonger son regard dans le sien. Elle le regarda avec tendresse, faisant de son mieux pour ne pas laisser transparaître la tristesse qu’elle ressentait elle aussi, « c’est rien… ». Katherina laissa tout de même un soupire s’échapper, ce n’était pas rien, mais elle ne pouvait pas lui dire, « tu es là maintenant… », et c’était l’essentiel. Non ? « On devrait…. Se reposer, au moins un petit peu ! », et surtout fuir cette conversation.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 69
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   Dim 16 Avr - 15:13


Parce que ce moment était parfait et qu’il ne voulait jamais s’arrêter, justement tout cessa lorsqu’elle lui avoua qu’il lui avait énormément manqué. Que pouvait-il ajouter à cela ? Pouvait-il lui dire la vérité et lui avouer qu’il n’avait pas quitté son lit pendant de longues semaines, inquiétant son père, avant de finalement retrouver la force de se lever. Qu’il était parti faire un tour en Europe pour tenter de l’oublier, mais que ça n’avait jamais vraiment marché. Qu’il s’était engagé au FBI pour tenter de devenir plus fort pour la protéger enfin convenablement ? Qu’il avait toujours conservé une photo d’eux sur lui, et qu’il continuait à le faire ? Qu’il était revenu par hasard à Huntington Beach et qu’il avait eu peur de sa réaction ? Mais ce n’était rien comparé à ce qu’il lui avait fait subir.

Alors il s’était excusé, mais il savait que ce n’était pas suffisant. Elle lui dit que ce n’était rien, mais Isaak n’était pas dupe. Il savait pertinemment qu’il avait brisé quelque chose entre elle et lui. Il savait qu’avec une excuse, il n’irait pas loin, il ne serait pas pardonné pour autant. Il aurait tellement voulu l’embrasser encore, mais il s’était retenu. Il la laissa passer au-dessus de lui. Il « était là maintenant »… « Oui… » Oui, il était là. Oui, il resterait là, mais il ne voulait pas le dire à haute voix. La dernière fois qu’il avait fait la promesse de rester, il était finalement partie. Ses mains se posèrent sur ses cuisses, sans bouger plus que cela. « Oui… Il faut que tu dormes un peu pour être en forme pour sauver le monde. », lâcha-t-il. Il tenta de dissimuler sa déception. Déception de beaucoup de choses. Il était déçu que ce moment qu’ils avaient partagé avait cessé. Il aurait voulu parcourir chaque parcelle de sa peau des lèvres, respirer son odeur, balader ses mains sur son corps comme pour en mémoriser chaque courbe. Il était déçu qu’elle parte dans quelques heures pour si longtemps. Il savait qu’il attendrait patiemment (ou non) son retour, mais qu’en était-il pour elle ? Et si elle rencontrait quelqu’un qui la rendait plus heureuse et qu’elle décidait de rester là-bas ?

Le Russe laissa échapper un petit soupir avant de se redresser. Il l’embrassa rapidement et passa ses bras autour d’elle. Puis il se laissa retomber sur le lit en l’entraînant avec lui. Il se tourna pour se mettre sur le côté tout en la gardant contre lui. Par le passé, ils avaient déjà dormi ainsi, alors que la brunette avait été tourmentée par un énième cauchemar. Sauf que cette fois, c’était différent, et Isaak ferait en sorte qu’aucun cauchemar ne vienne troubler le sommeil de Katherina. Il fouilla dans sa poche pour en sortir son téléphone. Il régla son réveil avant de le poser sur la table de nuit et remit son bras autour de la jeune femme. « Bonne nuit, Kathouchka… », souffla-t-il en déposant un baiser sur son front. Il posa son menton sur son crâne, se laissant envelopper par son odeur qui lui rappelait tant de souvenirs.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: I think I wanna marry you | Kath   

Revenir en haut Aller en bas
 

I think I wanna marry you | Kath

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» I think I wanna marry you | Kath
» The woman who still wants to marry
» [OST] Marry Me !
» Emma Caulfield dans "I want to marry Ryan Banks"
» Dakishimetakunai {I don't wanna hold on you} - Naono Bohra

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• RUES PRINCIPALES :: •• AUTRES-