AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something in the way you move.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Something in the way you move.   Sam 2 Avr - 22:00


    Des talons se posèrent sur le sol, une jeune femme vêtue d’une robe sortie d’une voiture de luxe. La porte claqua, sa main glissa dans ses cheveux. Verrouillant  la voiture, offerte par son père biologique, premier et dernier cadeau qu’il avait eu le temps de lui faire avant son décès. Cette voiture ne lui ressemblait pas vraiment, elle avait toujours conduit les épaves de son père adoptif et n’aurait jamais pensé se retrouver un jour au volant d’une telle voiture. Pourtant depuis qu’elle était à bord de ce véhicule le regard des gens avaient changé, la pauvre gamine des quartiers moyens qui n’intéressaient personne avait à présent droit à des regards envieux se poser sur elle. La petite Sawyer discrète osait à présent porter des talons, mettre son corps en avant dans des robes qui se voulaient sexy bien plus que son short en jean et ses tee-shirts vintages. Clairement l’interne se cherchait, elle faisait une sorte de crise d’adolescence avec une dizaine d’années de retard. Que voulez-vous elle était paumée, clairement depuis le décès soudain de ce père retrouvé trop tard, sa séparation avec son petit ami violent et volage sans oublier son père adoptif qui était plus près de la mort que de la vie Sawyer était plus que paumée. Elle en avait marre d’être cette jeune femme souriante et gentille, qui s’excuse pour un rien, qui laisse les autres parler sur elle ou bien encore écorcher son prénom pourtant si simple à prononcer. La jeune femme ne voulait plus être une Lexie Grey mais une Cristina Yang ! Sawyer restait cependant Sawyer, et malgré toutes ses tentatives elle redevenait très souvent la petite Sawyer naïve et fragile. Mais la jolie brune n’avait pas dit son dernier mot, elle avait envie d’une autre vie, elle avait envie de gouter autre chose, de prendre des risques et de casser les codes. Cette tenue, ces talons n’étaient pas présents pour rien, Sawyer voulait séduire, elle voulait être belle, elle voulait provoquer quelque chose sur une personne bien précise. Un homme. Un vrai. Terminé les garçons de son âge qui ne savent rien, qui ne veulent pas décider, qu’ils ne veulent pas s’affirmer. Depuis quelques mois la jeune femme fréquentait une autre tranche d’âge, elle charmait des hommes plus vieux qui se laissaient faire et elle se sentait réellement désirer, parfois en dangers mais tellement désirée qu’elle voulait que cela continue. Puis elle avait croisé son chemin, un soir, à la plage alors qu’il promenait ses quatre chiens. Quatre chiens ce n’est pas rien, c’est des responsabilités et pas seulement. C’était un bon point pour lui, savoir qu’il était capable de gérer autant de chiens ça laissait penser beaucoup de choses positives. Il s’était montré distant, peu bavard, qui était-il ? Que faisait-il ? Elle n’en savait rien mais elle avait aimé ce moment. Un article dans un journal quelques jours plus tard lui apprenait qui était cet inconnu, Alexander Ballmer. La jolie brune tellement loin de ce monde avait dû faire quelques recherches sur le net pour en savoir davantage sur cet homme qui en une rencontre avait provoqué tellement de choses en elle. Il y avait quelque chose qui l’attirait, elle ne savait pas quoi mais cette attirance virée presque à l’obsession. Sawyer provoqua le destin et leur prochaine rencontre, elle prit goût à ce petit jeu de tomber presque par hasard devant Lex ! Sawyer ne voulait pas être une gamine à ses yeux, quelqu’un sans expérience, elle tentait d’être une croqueuse d’homme mais n’était pas franchement douée pour cela et Alexander l’avait compris. Le fait de voir qu’il voulait prendre son temps, qu’il ne voulait pas la mettre dans son lit si rapidement eut un effet très positif sur la jeune femme. Sawyer était sous son emprise, dangereux pour elle plaisant pour lui. Ce soir elle avait décidé de débarquer chez lui, pas de fausse rencontre, non elle voulait le voir, elle avait besoin d’être à ses côtés et ne comptait pas s’en cacher. La jeune femme sonna à la porte, tenant d’une main un sac contenant de quoi manger. Elle glissa sa main dans ses cheveux, elle avait presque le trac.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Lun 4 Avr - 16:15


Assis dans la cuisine à l'américaine, la mine fermée, l'esprit vide… Alexander tenait dans sa main gauche une pierre à aiguiser tandis que dans la main droite il tenait fermement un couteau de cuisine. Il passait soigneusement le fil de la lame sur la pierre grise qui émettait un bruit caractéristique et familier pour l'oreille attentivement de l'homme. Sur sa droite, une dizaine de couteaux de cuisine qui attendaient leur tour pour retrouver le coupant du premier jour. De temps à autre il trempait la pierre dans un bol remplit d'eau, une technique qu'il tenait de son grand-père qui lui avait expliqué que de cette façon on abîmait moins la lame. Méthodiquement, soigneusement, Lex répétait le geste avec dextérité et tranquillité. Il n'y avait rien qui pressait.

Le reste de la villa était bien silencieux, on entendait que le bruit de la lame sur la pierre. Couchés sur leurs tapis, les chiens tendaient l'oreille. Thor poussa un soupire tandis que Loki regardait le jardin arrière par la baie vitrée du salon. De temps à autre Alex leur jetait des coups d’œil mais les animaux ne bougeaient pas d'un poil. Malgré les bouilles adorables des deux pinschers qui penchaient la tête sur le côté à chaque fois qu'il passait la lame, l'homme ne décrochait pas un seul sourire. Les dobermans avaient l'habitude de voir leur maître se livrer à ce genre d'activité et ne daignaient même plus faire attention. En les regardant à nouveau, il se demandait s'il ne prendrait pas des rottweilers… Après quoi il retourna à sa besogne, ne manquait plus qu'un tablier de boucher.

Une voix s'éleva soudain « Monsieur, Miss Clarks vient d'arriver ». Le majordome se tenait dans l'encadrement de la porte de la cuisine, se faisait plus silencieux qu'un chat. Lex reposa le couteau à émincer, se passant une main dans la barbe avant de pousser un léger soupire. Sans même savoir si s'était un signe d'exaspération ou un simple réflexe dû au fait qu'il devait s'arrêter là pour le moment. Le majordome avait déjà disparu lorsqu'il daigna enfin quitter le tabouret sur lequel il était juché. Calmement, il rangea un a un les couteaux à leurs places habituelles. Une fois le dernier rangé, on frappa à la porte d'entrée. Léo et Attila furent les premiers sur le coup en sautant aussitôt de leurs tapis, aboyant comme des fous tout en cavalant vers l'entrée de la villa. Thor et Loki préférant rester auprès d'Alex tandis qu'il se dirigeait vers le salon.

Le majordome ouvrit alors la porte, les pinchers nains sur ses talons pour voir qui avait oser troubler le calme de la maison. L’aboiement de chiens de garde se transforma en un aboiement joyeux et joueur en reconnaissant Sawyer. « Bonsoir Miss Clarks, Monsieur Ballmer vous attend au salon. » Il invita la jeune femme à rentrer avec son flegme habituel tandis que les chiens sautaient joyeusement autour d'elle en quémandant un peu d'attention.

Mains dans les poches, Lex observait le jardin par la baie vitrée avant ouvrit cette dernière pour laisser sortir les deux gros chiens qui se faisaient un plaisir à l'idée de pouvoir aller se balader dehors. Dehors on voyait les lumières de la ville cachées derrière la végétation de la propriété. Une nuée d'étoiles terrestres qui s'agitaient sous les saccades des branches secouées par la brise californienne. Et là, dans le reflet du double vitrage, il vit son visage se dessiner sans qu'il ne fasse attention à savoir si elle était proche où non de lui. L'homme se contentait de regarder se reflet qui faisait penser à un fantôme, ne cherchant pas encore à se retourner. L'animal faisait mine de n'avoir rien remarquer, gardant son éternel calme olympien tandis qu'il entendait Léo et Attila qui cavalaient autour du canapé pour jouer. La baie vitrée toujours ouverte, Alexander claqua des doigts pour avoir l'attention des deux chiens avant de leur faire un signe de mains vers l'ouverture qui donnait sur l'extérieur. Trop heureux, ils sautèrent sur l'occasion avant de détaller pour rejoindre Thor et Loki. A cette occasion, l'homme porta enfin son attention sur la jeune femme, plongeant son regard dans le sien avec franchise et tranquillité. Un sourire léger vint alors à s'esquisser aux coins des lèvres de Lex.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Sam 9 Avr - 22:41

Sawyer avait toujours été de nature timide et discrète. Certaines personnes arrivaient à la déstabiliser, elle se souvenait très bien de ses premiers mois en tant qu’interne, certains chirurgiens étaient odieux et elle ne comptait plus les fois où elle était parti dans les toilettes se réfugier pour pleurer. Avec le temps elle avait appris à prendre sur elle, à encaisser puis les derniers événements avaient quelque peu changé Sawyer. Elle était capable d’envoyer sur les roses certaines personnes alors qu’avant elle aurait préféré longer un mur et se faire discrète, aujourd’hui elle pouvait dire merdre à quelqu’un et lui montrer à quel point elle avait changé. La jeune femme pouvait envoyer tout valser juste pour prouver qu’elle avait changé, pour qu’enfin on la prenne au sérieux. Ce n’était pourtant pas le cas avec tout le monde, Sawyer pouvait soudainement redevenir cette gamine fragile qui pouvait se faire aussi discrète qu’une ombre. C’était le cas à ce moment précis, alors qu’elle attendait qu’Alexander daigne poser son regard sur elle, elle ne se sentait pas à sa place, elle avait l’impression d’être de trop et pourtant elle attendait sagement, parce que cet homme la rendait tout simplement dingue, parce que ce pouvoir qu’il avait sur elle lui plaisait, c’était peut-être malsain mais elle s’en moquait. Alexander ne s’occupait pas d’elle et ne l’accueillait pas à bras ouvert mais au moins il y avait les chiens, Sawyer les caressa, après tout si eux l’aimaient bien c’était bon signe non ?

Sawyer eut enfin l’attention de l’homme d’affaire, elle se sentit à nouveau importante. Bon pas non plus la plus importante mais disons que le regard que posait Lex sur elle, lui donnait le sentiment d’être une femme, une vraie. Son sourire même léger fut perçu par la jeune femme qui lança un « Bonsoir » assez séduisant. Elle leva le sac qu’elle tenait « Je nous aie pris quelque chose à manger… »  Elle déposa le sac avant de s’avancer vers Alexander, aimait le bruit de ses talons sur le sol. Sawyer avait abandonné ses converses depuis quelques mois, depuis qu’elle cherchait à séduire des hommes plus vieux qu’elle. Une femme était plus séduisante sur des talons que dans des baskets, tout comme dans des tenues plus sexy sans aller dans le vulgaire. Sawyer n’était pas ce genre de femme et c’était peut-être pour cela qu’elle avait réussi à séduire Alexander ? Arrivant près de l’homme elle posa ses lèvres contre les siennes, Lex lui refusait tout rapport sexuel ce qui était frustrant, très classe de la part de l’homme mais vraiment frustrant pour la jeune femme qui d’une part avait envie de lui et d’une part se demandant si il avait réellement envie d’elle. Quittant ses lèvres, elle afficha un sourire, un rien pouvait la rendre heureuse apparemment ! « Chinois ça te tente ? Sinon il y a un autre menu. »  Elle fit un pas en arrière ouvrant légèrement les bras montrant qu’elle était le second menu, bon d’accord elle savait qu’il allait refuser mais la tentation était une bonne chose !

[excuse moi ma réponse est nulle ]

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Sam 23 Avr - 14:14


Il y avait à peine quelques semaines encore, il se trouvait en Amazonie à tenter de refaire le monde avec une bande de bénévoles. Aujourd'hui il était dans le salon de sa villa sur Palm Avenue à observer cette créature féminine et maladroite rencontré des mois plus tôt sur une plage de Huntington Beach. Un contraste assez saisissant pour qu'il soit noté par Alexander sans pour autant daigner faire une quelconque remarque sur le sujet. Il observait Sawyer se mouvoir dans le salon, déposant un sac avant de s'approcher de lui, perchée sur ses  haut talons pour ressembler à la femme qu'elle n'était pas. Il se laissa embrasser par la belle sans même chercher à la prendre dans ses bras. Lex attendait de voir ce qu'elle lui réservait, ce qui ne tarda pas à arriver lorsqu'elle lui proposa un autre menu que le chinois qu'elle avait ramener. Gardant les mains dans les poches avec une certaine nonchalance, l'homme passa tout près de la jeune femme sans même l'effleurer avant de lui murmure à l'oreille « Tu sais bien que je suis végétarien ».  

Après quoi il s'écarta pour lui tourner le dos, continuant de sourire légèrement pour contenir un certain amusement. Ce n'était pas le genre du personnage de trop se laisser aller, se gardant toujours d'être trop démonstratif. Alex se saisit d'une télécommande posée sur la table basse du salon, appuyant sur un bouton en particulier. Sitôt, une musique aux sonorités asiatique vint emplir la pièce pour apporter une ambiance tranquille pour ce soir.

Après ça il reposa la télécommande pour porter à nouveau son attention sur Sawyer. Il savait qu'elle n'aimait pas forcément le comportement qu'il adoptait en sa présence, mais il n'appréciait que trop cet air tourmenter que la jeune femme pouvait afficher sans forcément s'en rendre compte. Si bien qu'il l'invita à s'installer dans le canapé, se jouant de son impatience grandissante en même temps. « Faisons honneur à la gastronomie chinoise » dit-il simplement, se rappelant aux bons souvenirs qu'il avait de son séjour au Tibet quelques années auparavant. Si bien qu'il leva les yeux pour chercher le service à thé qui lui avait été offert à l'occasion. Ce dernier trônait sur un des buffets que comptait le salon. « Thé vert ? » proposa l'homme dont l'esprit se retrouvait à présent de l'autre côté de l'océan Pacifique. Peut-être avait-il un trop grand respect pour la culture des autres pays, oubliant sans doute que la demoiselle devait être bien loin des préoccupations qui pouvaient être celle d'un homme allant sur ses cinquante ans. Qu'importe, Lex avait toujours était un grand voyageur, se faisant un plaisir à initier les autres à des traditions plus vieilles que la civilisation occidentale.

L'homme fouillait déjà minutieusement dans une impressionnante collection de thés rouges, verts et blancs. Aucun paquet n'était étiqueté en anglais et ne provenaient d'une quelconque boutique d'Huntington Beach. Aussi devait-il se souvenir de mémoire des saveurs de chacun pour être sûr de trouver celui qui irait parfaitement avec cette occasion. Quelque chose qui lui faisait penser à Sawyer, un parfum de fleur délicate allié avec le sucrée de quelques fruits exotiques...

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Sam 25 Juin - 22:48

Laissant tomber doucement ses bras le long de son cœur elle fit une petite moue, on ne pouvait pas dire qu’elle était déçue parce qu’elle savait très bien qu’Alexander n’était pas comme tous les hommes et c’était cela qui lui plaisait. C’était peut-être quelque part un peu malsain, cette possession, cette domination qu’il avait sur elle mais Sawyer était assez grande pour savoir si ce petit jeu était dangereux pour elle ou non. La jolie brune avait besoin d’un homme, un vrai, elle avait besoin qu’il la guide, qu’il prenne les décisions importantes, qu’il la sécurise, la rassure et ce pouvoir qu’il avait sur elle n’était pas malsain à ses yeux, elle aimait y participer, elle aimait ce sentiment. Cela ne l’empêchait pas de le relancer dès qu’elle le pouvait, de le tenter parce que ça faisait aussi parti de leur relation. La jolie brune avança jusqu’au canapé, prenant place sur ce dernier et laissant un sourire aux coins de ses lèvres apparaître. « J’espère que tu ne seras pas déçu, je ne connais pas bien ce traiteur. » Sawyer avait commandé leur repas chez un traiteur que lui avait recommandé un chirurgien de l’hôpital, elle espérait que cela soit bon surtout qu’elle mourrait de faim. « Volontiers. » Elle sourit, trouvant l’idée d’un thé vert très bonne et au moins ça restait bien dans le thème. Alexander était un homme cultivé, il avait beaucoup voyagé et il attachait de l’importance aux autres cultures. Sawyer aimait cela, elle qui n’avait jamais quitté les Etats-Unis et qui rêvait parfois de tout quitter pour faire le tour du monde. Un jour, peut-être. La jeune femme, curieuse, posa son regard sur Alexander et son service à thé, il semblait avoir du mal à se décider sur l’arôme. « Tu sais ce que j’aime chez toi ? » Elle marqua une pause. « Tu attaches de l’importance à des choses qui semblent ne pas l’être pour la plupart des personnes sur cette terre. » Elle lui adressa un sourire, appréciant cette qualité. Dans son quotidien à l’hôpital on reprochait toujours à la jeune femme d’accorder trop d’importance à des petits détails, pourtant elle avait sauvé la vie d’une patiente il y a quelques jours de cela alors que son chef de service lui demandait de ne pas perdre du temps avec les scanners. Sawyer était minutieuse, attentive et elle n’aimait pas les jugements trop hâtifs. C’était quelque chose en elle qui s’expliquait par le décès trop brutal de sa mère, par un cancer trop rapide et aucune aide d’un médecin qui n’avait pas de temps à perdre avec une patience incapable de payer des frais d’hospitalisation. Elle voyait chaque patient comme une personne et non comme un numéro de dossier, elle n’avait pas envie de se battre pour remporter une opération, elle ne fonctionnait pas ainsi et ça lui portait parfois préjudice. « Fais-moi découvrir un parfum ! » Sawyer avait envie de voyage, de découverte et non d’un thé avec un arôme tellement trop connu. Elle était sûr qu’Alexander prenait justement son temps parce qu’il cherchait quelque chose de précis. Pendant ce temps-là, la jeune femme sortir du sac les plats qu’elle avait commandé.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 24 Juil - 15:31


Une note de pétale de rose, le sucré de la queue de cerise japonaise associé à l'amertume du pamplemousse rose. Voilà qui serait un mélange idéal pour décrire la personnalité qui était celle de Sawyer. Le sachet de 100g de thé vert laissait échapper son parfum aux multiples senteurs au moment de l'ouverture. Il se jouait là un mélange délicat et subtile qui seyait parfaitement à cette occasion. Alexander entendait derrière lui la voix de la jeune femme, lui avouant le plus naturellement du monde ce qu'elle appréciait chez lui. Il n'esquissa même pas l'ombre d'un sourire tandis qu'il rangerait les autres paquets dans le tiroir du meuble. L'homme restait impassible, faisait presque penser qu'il n'avait que faire de la présence de la jeune femme dans la même pièce que lui.

« La plus part des gens ne prennent pas le temps de vivre » dit-il simplement en se retournant vers la brune. « Ils oublient d'apprécier ce qu'ils ont. » Là il l'observa un court instant avant de se diriger vers la cuisine ouverte, contournant la table à manger qui faisait office de séparation entre le salon et son espace de travail de prédilection. Au loin dans le jardin on entendait les chiens jouer. Lex contourna l’îlot central et tira une casserole d'un des tiroirs. « C'est ça qui est terrible avec la société d'aujourd'hui, on ne vit plus dans l'instant présent. On s'attache trop au passé ou au futur, sauf que nous n'y vivrons jamais. » Les voyages ouvraient l'esprit bien plus qu'une vie passée derrière un bureau ou à la table d'un restaurant. D'un simplement mouvement de tête, il fit signe à Sawyer de le rejoindre. L'homme tira de l'eau au robinet de l'évier pour remplir la casserole avant de la poser sur la plaque à induction. Il n'y avait plus qu'à attendre que l'eau soit à bonne température. Suite à quoi il prit une boule à thé dans un autre tiroir qu'il comptait remplir avec le thé qu'il avait choisi. « Approches et sens moi ça » dit-il en lui tendant le paquet ouvert.

La musique qu'il avait mit au salon apportait une certaine sérénité à l'ensemble du tableau qui était entrain de se jouer dans la villa Ballmer. Le temps semblait s'écouler avec lenteur pour permettre aux deux adultes de profiter de chaque seconde qu'il leur était donné de vivre. « Dis moi à quoi ça te fait penser » demanda Alexander alors qu'il observait la jeune femme découvrir le parfum qu'il avait choisi deux minutes plus tôt. Quoi de mieux que de partager ensemble quelques souvenirs personnels ? Même s'il commençait à la connaître l'homme appréciait en apprendre toujours davantage sur autrui. Il s'accouda au rebord du plan de travaille, regardant la jeune femme tout en lui adressant un léger sourire serein et bienveillant.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 31 Juil - 22:54

La jeune femme resta silencieuse quelques instants. Alexander avait raison, la plupart des personnes étaient ainsi. Les gens oubliaient l’essentiel. Sawyer était ainsi depuis quelques temps, depuis qu’elle avait perdu pas mal de monde autour d’elle, elle se retrouvait avec une fortune colossale et bien trop importante pour ses épaules fragiles, elle oubliait qui elle était réellement, pétait les plombs et semblait paumée. Sawyer n’avait jamais été ainsi, c’est une jeune fille sans problème, très discrète au point que personne ne connaissait jamais son identité auparavant. Elle était une élève studieuse, une personne sérieuse, sans défaut trop flagrant, toujours prête à aider et taisant toujours ses soucis. Cette Sawyer fragile et naïve, vivait toujours en elle mais elle était cachée derrière cette jeune fille paumée qui attendait un appel de l’hôpital pour annoncer le décès de son père, qui faisait tout pour rater son internat et qui n’attendait plus grand choses des autres, de l’espèce humaine. « C’est vrai… nous faisons tous cette erreur, on se promet toujours de changer quand il nous arrive quelque chose, quand on doit surmonter une épreuve, on remercie la vie et on promet bêtement de changer et de profiter de ce que l’on a… mais on ne le fait jamais. » Alexander était diffèrent, tellement diffèrent qu’elle se sentait bien à ses côtés, il lui donnait l’impression de pouvoir beaucoup pour elle, d’être une barrière à qui s’accrochait lorsque la tempête s’abattrait sur elle, un rocher sur lequel elle ne glisserait pas car celui-ci serait le bon. C’était un homme intelligent, peu expressif et incompréhensible au premier abord mais il lui plaisait, il y avait quelque chose qu’elle n’expliquait pas. Un battement dans son cœur diffèrent.

La jolie brune quitta le canapé, se dirigeant vers l’homme d’affaire intrigué par le parfum qu’il avait choisi. Baissant son visage elle huma le doux parfum qui échappait du paquet. C’était un voyage. Un grand pas dans une coutume différente de la sienne. Un moment de paix. Comment pouvait-on ressentir autant de chose ? Elle se releva souriant d’un grand sourire à Alexander, face à sa question, elle replongea quelques secondes appréciant tellement ce doux parfum. C’était une sensation étrange, comme si elle vivait un flashback, comme si elle faisait un bond en arrière revivant un moment précis de son histoire. Elle se redressa partageant la sensation que lui procurait ce thé. « A ma mère… c’est étrange, mais je la revois me brossant les cheveux, écoutant ma journée, c’était notre moment à toutes les deux. Elle disait toujours que mes cheveux étaient trop longs. » Elle passa une main dans ses cheveux à présents plus court, elle les avait coupé depuis quelques semaines, voulant changer. « C’était une femme douce mais qui ne se laissait pas faire… ce parfum me la rappelle. »

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Mer 24 Aoû - 23:45


Les paroles de l'homme semblaient toucher la jeune femme. Elle comprenait la profondeur de la conversation avec une sensibilité remarquable. A noter qu'elle paraissait plus sereine qu'à son arrivée. L'animal l'avait senti sans forcément le montrer. Alexander était un avare des sentiments, il n'y avait qu'à le voir pour le deviner. Suite à quoi, Sawyer avait fini par le rejoindre dans le coin cuisine pour sentir le parfum du thé qu'il avait choisi. A l'oreille, il entendait l'eau qui commençait à chauffer. Des bulles se formaient lentement dans le fond et contre les parois de la casserole en inox. L'air chaud déformait la réalité au dessus de la masse d'eau encore claire.

Lex observait la jeune femme humer le thé, évoquant les souvenirs que le parfum faisait resurgir. Toujours accoudé au plan de travail, il esquissa un léger sourire en l'entendant parler de sa mère. A l'écouter, l'industriel avait donc eu le nez fin, preuve qu'il commençait à connaître sa conquête. « Et tu lui ressembles plus que tu ne le penses » dit Alex en lui caressant le bras du bout des doigts. « Lorsque tu doutes, que l'avenir te semble incertain où que tu ne sais plus qui tu es, souviens toi qu'elle est toujours là pour te montrer la voie » ajouta l'homme en posant doucement son index au niveau du cœur de la demoiselle. Après quoi il lui passa une main dans les cheveux avant de se redresser pour l'embrasser au coin des lèvres. Tranquillement, il lui reprit le paquet pour remplir la boule à thé, s'assurant qu'aucune feuille ne viendrait gêner la fermeture.

Une fois fait, il se retourna pour attraper deux tasses dans un placard au dessus de l'évier. Il hésita un instant à les poser sur l'îlot central avant de préférer aller les mettre sur la table basse et revenir ensuite à la cuisine. Une fois les mains libres, il enlaça Sawyer par derrière et posa sa tête sur son épaule. L'odeur douce et fleurie de la jeune femme vint lui titiller les narines alors qu'il sentait encore le parfum fruité du thé. Ils n'y avaient qu'à profiter de l'instant présent. Lex dressa la tête pour déposer un baiser dans la nuque de la brune, profitant de cette coupe courte qui lui permettait d'atteindre sa chair tendre.

Dehors, les chiens continuaient de jouer, laissant échapper quelques jappement qui venaient troubler le calme de la villa. Néanmoins, rien ne parvenait à perturber la sérénité dont faisait preuve le PDG de la Squale. « Comment tu vas ? » finit par demander l'homme qui n'avait pas spécialement paru intéressé à l'arrivée de la belle dans sa demeure. La question n'avait rien de superficielle, elle était plus profonde que simplement savoir si sur l'instant elle allait bien. Cela laissait comprendre un réel intérêt pour celle qu'il tenait dans les bras, non d'une formalité toute relative comme il avait l'habitude lorsqu'il était au travail.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Lun 29 Aoû - 21:41

Les paroles de l’homme d’affaire touchaient la jeune femme, il ne pouvait pas se rendre à quel point ça lui faisait du bien de l’entendre mais aussi du mal. Sa mère lui manquait terriblement, à certains moments de sa vie elle aurait aimé l’avoir à ses côtés. Sawyer avait eu le malheur un jour de vouloir rencontrer sa génitrice,  elle s’était pointé devant chez elle, anxieuse à l’idée de rencontrer celle qui était de façon naturelle sa mère mais elle avait vite perdu son sourire, elle avait vite compris l’erreur qu’elle avait commise. Cette femme n’était pas sa mère, elle était une femme paumée, droguée, qui lui avait ouvertement fait comprendre qu’elle aurait préféré ne jamais la porter dans son ventre.  Ce jour-là Sawyer c’était réellement senti inutile, se demandant pourquoi on lui avait donné la vie, pourquoi elle avait été par la suite adopté, pourquoi est-ce qu’on lui avait donné cette chance alors qu’elle n’était nullement désirée. Depuis elle ne s’était jamais posé de questions, sa mère, la vraie c’était celle qui l’avait élevé et qui malheureusement avait quitté cette vie beaucoup trop tôt. « Je ne suis pas aussi forte qu’elle. » Elle baissa légèrement le regard, qui était –elle ? Elle ne le savait plus par moment. Alexander reprit la parole, elle senti l’émotion l’envahir, ces quelques mots prononcés par Lex étaient sincères, beaux et réconfortants pour la jolie brune. Il posa son index sur son cœur, elle releva le regard vers lui, ses yeux étaient humides. « Merci » Un simple merci mais qui voulait tout dire. Il trouvait les bons mots, il n’en faisait pas trop, il visait juste parce qu’il ne parlait pas seulement pour combler le vide ou pour faire bien. Il lui déposa un baiser aux coins des lèvres, il était plus attentionné et ça détendait naturellement la jeune femme, elle se sentait plus à l’aise, elle avait l’impression d’être la bienvenue, d’être bien présente à ses côtés et non pas un objet dans l’attente d’un regard.

Lex s’activait, déposant les tasses sur la table du salon, la jolie brune avait hâte de gouter au thé, rien que le parfum était une pure merveille pour son odorat. Sawyer s’apprêtait à quitter à son tour l’ilot pour prendre place au salon alors qu’Alexander revenait à ses côtés. Il l’enlaça par derrière, posant sa tête sur l’épaule de la jeune femme qui ferma les yeux quelques instants, appréciant tout simplement cet instant. Cette tendresse, ce silence et ce moment entre eux. Un frisson lui parcourut le corps alors que l’homme d’affaire avait déposé un baiser dans le creux de sa nuque. « Je ne sais pas » lâcha d’elle doucement, presque silencieusement comme pour ne pas rompre ce calme. Sawyer était perdue, ce n’était pas dans sa nature d’être ainsi, de se faire plaindre, de souffrir de la sorte mais elle n’arrivait plus à se contenir, elle n’avait plus la force de faire semblant, de sourire et d’être toujours cette jeune fille parfaite sur qui tout le monde pouvait compter. Elle se sentait très seule, sauf quand elle était aux côtés d’Alexander. Elle n’avait plus de nouvelle d’Aleksey, il était un vrai repère pour elle et aujourd’hui elle devait évoluer sans lui, c’était difficile. Tellement difficile. Elle lui en voulait. Elle devait avoir un coupable, elle se l’imposait presque pour s’en sortir, pour ne pas flancher davantage. Elle posa ses mains sur celles d’Alexander qui l’entouraient, qui la protégeaient presque de ce monde. « Je crois… je crois que j’ai peur. Je dois me rendre à l’évidence que mon père n’en a plus pour longtemps… qu’il ne restera plus que moi. » Elle marqua une pause avant de reprendre. « J’ai peur mais je suis également en colère, je crois que cette colère prend le dessus… c’est plus simple de la laisser prendre autant de place. C’est tellement plus simple de tout envoyer balader et de haïr plutôt que d’accepter la vérité et de se retrouver seule. »

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 9 Oct - 18:25


Alexander gardait la jeune femme dans ses bras sans resserrer son étreinte protectrice. Avec attention, il prenait le temps de l'écouter, tout en surveillant l'eau qui continuait de chauffer. Ils avaient encore quelques minutes devant eux avant que la température n'atteigne les 100°C. L'homme la regardait, observant avec attention sa nuque, ses cheveux. Sawyer avait compris la question qu'il lui avait posé, répondant sans feindre la comédie. La demoiselle était sincère, exprimant ce qu'elle avait sur le cœur sans faire de détour. Un détail appréciable quand on savait à quel point les jeunes gens d'aujourd'hui avaient un goût certain pour compliquer les choses. A croire que cela pouvait enjoliver leur vie de voir le mal partout. Or là n'était pas le sujet de la conversation.

Au nouveau il embrassait la jeune femme dans la nuque, d'une façon plus légère et fugace avant de répondre « Tu as le droit d'avoir peur… d'être en colère. C'est normal d'avoir envie de tout envoyer valser. L'inverse serait même inquiétant. » Lentement, il défit son étreinte pour attraper Sawyer par les épaules et la faire pivoter afin de pouvoir voir son visage. Avec douceur, il pris son visage entre les mains, caressant sa peau douce avec ses pouces. « Mais ne vas pas croire que tu seras seule. Simplement, profites du temps qui te reste avec ton père pour ne pas avoir de regrets. On ne peut pas vivre avec des regrets, gardes seulement les bons moments quoi qu'il arrive. » Là, il prit la belle brune dans ses bras pour lui murmurer « Je te demande juste de vivre, vis pour ceux qui sont morts. »

La surface de l'eau venait de se troubler, soulevée par une multitude de bulles qui s'étaient formées dans le fond de la casserole. Alexander se recula pour embrasser Sawyer sur la joue avant de se tourner vers la plaque de cuisson et retirer la casserole. « Je te laisse prendre la boule à thé » dit-il alors qu'il marchait déjà vers le salon pour aller mettre l'eau dans la théière qu'il avait récupéré sur le buffet et ainsi la poser sur la table basse. Ils allaient enfin pouvoir s'installer dans le canapé et manger ce que la jeune femme avait ramener. La musique continuait de jouer des airs traditionnels chinois. Enfin, après un énième aller-retour au coin cuisine, Lex prit le temps de se poser sur son canapé. Là, de nouveau il observait la belle en lui adressant un léger sourire. Déjà le parfum du thé vert se diffusait autour d'eux, apportant une note de douceur à ce dîner improvisé.

Là deux têtes passèrent à travers l'ouverture de la baie vitrée. Thor et Léonard regardaient la scène en toute innocence, cherchant à savoir si on allait s'occuper d'eux ou non. Apparemment leur maître était trop occuper pour daigner leur accorder la moindre attention. Tant pis. Le doberman et le pinscher s'en retournèrent dans le jardin sans demander leurs restes.

« Qu'est-ce que tu nous as pris de bon ? » demanda l'homme en prenant le sac que la demoiselle avait apporter avec elle en venant à la villa. L'odeur des plats s'était mélangé d'une telle façon qu'il était difficile de savoir ce qu'il pouvait y avoir à l'intérieur. Aussi, il laissa l'honneur à Sawyer de sortir ce qu'elle avait pris, lui tendant le sac afin de se réserver la surprise des recettes. Alexander ne voulait rien savoir. Une façon de poursuivre la conversation sur une note plus légère.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 11 Déc - 13:32

Alexander avait un effet positif sur la jeune femme, il était à la fois protecteur, attentionné et rassurant. Elle avait été immédiatement attirée par lui, sa beauté dans un premier temps puis son regard, sa façon d’être et cette distance qu’il imposait. Sawyer avait l’impression qu’avec lui rien n’était gagné, qu’encore aujourd’hui elle n’était pas grand-chose pour lui et qu’elle devait continuer à faire ses preuves. Il l’envoutait, la dominait ouvertement et elle tentait d’être parfaite à ses yeux ou presque. Alexander c’était la sécurité, c’était ce qu’elle cherchait peut-être parce qu’elle se sentait seule depuis tellement d’années, peut-être parce qu’elle avait été malheureuse en amour et qu’avec lui c’était diffèrent. Sawyer était déjà accro, c’était son point faible, elle écoutait son cœur et s’emballait. Alexander était diffèrent, ils étaient différents mais elle croyait en leur histoire et des moments comme cela la réconfortait dans son idée. Alexander était doux, prenant son visage entre ses mains caressant sa peau. « Je profite de lui, je passe mes journées à ses côtés. » Sawyer ne suivait plus son internat, elle avait déserté les couloirs de l’hôpital, avait arrêté de se battre pour une opération et passait son temps dans la chambre de son père, elle revivait le passé à ses côtés, profitait avec lui des derniers instants que la vie voulait bien leur offrir. En dehors d’Alexander elle ne voyait plus personne. Se retrouvant dans les bras rassurant de l’homme d’affaire, elle ferma ses yeux. « Je vais faire de mon mieux. » Sawyer ne cherchait pas à se poser en victime, bien au contraire, elle était assez pudique et secrète concernant sa famille, peu de personne connaissait sa vie, son adoption, le décès de sa mère maternel, ses retrouvailles avec son père biologique, décédé par la suite et à présent son père qui s’apprêtait lui aussi à quitter ce monde. Sawyer n’avait plus la force, elle le sentait, c’était devenue trop difficile cette fois ci.

Sawyer s’exécuta, suivant les pas de son hôte. Elle prit place sur le canapé tandis qu’Alexander effectuait un aller-retour, souriant à son tour. La jeune femme était bien, à ses côtés, dans cette maison, cette vie différente. Le parfum du thé s’invitait dans le salon, c’était un vrai régal pour ses narines. « J’ai fait confiance au cuisinier… ou plutôt sa femme. J’ai pris des plats classiques et elle m’a mis quelques plats que je ne connais pas. » Sawyer avait commencé à passer commande avec des parts de canard laqué, de bœufs marinés aux épices ou bien encore du riz cantonais puis elle avait fait confiance à la restauratrice en se laissant guider sur des plats tels que des Baozi, des Jiaozi et d’autres dont elle n’avait pas du tout retenu le nom. « Rien que l’odeur ça me donnait faim dans la voiture! » Elle sortit les plats du sac, les disposant sur la table basse. « Tu es déjà allé en Chine ? » elle ouvrit les plats un à un, elle savait qu’il voyageait et il avait certainement mis les pieds là-bas mais c’était l’occasion d’en apprendre davantage sur lui et de lancer un sujet.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Sam 17 Déc - 11:54


Installé sur le canapé, il observait la jeune femme avec la même attention que précédemment. Parler semblait lui avoir fait le plus grand bien, c'était indéniable. Là, elle avait disposé les différents plats sur la table basse, expliquant aussi que comme lui, elle ne savait pas ce qu'il en retournait. Ce n'était peut-être pas plus mal, chacun aurait la surprise en prenant une premier bouchée. Il jeta un coup d’œil à l'heure pour s'assurer que le thé n'allait pas infuser trop longtemps, sinon il risquait de devenir fade. Alexander sourit, se redressant pour secouer un peu la boule à thé afin que celui-ci se répande plus facilement dans l'eau. « Oui », répondit-il simplement en reprenant place sur le canapé. « Plusieurs fois. A Shanghai, Hong Kong, Hangzhou et bien d'autres villes. Même la Mongolie. Mais pas spécialement pour les affaires à vrai dire. »  Les chinois n'étaient pas les plus gros clients de la Squale et la plus part des raisons de ses déplacements valaient mieux être tu. Or certaines avaient été faites à l'occasion d'un partenariat avec sa fondation. « C'est vraiment très différents, de chez nous. L'architecture, la culture, leur vision du monde. C'est fascinant » ajouta l'homme à la recherche de souvenirs.

Poliment, il la laissait choisir le premier plat qui lui faisait envie, s'offrant le luxe de pouvoir l'observer manger. Sawyer incarnait une certaine forme d'innocence, même si elle n'avait pas la candeur d'un nourrisson. C'était comme observer une biche qui prenait le temps de s'abreuver après avoir longtemps errer sans retrouver sa harde. « J'aimerais bien t'emmener un jour, te faire découvrir tout ça. » Le ton était calme et serein alors que son visage se voulait bienveillant et doux. Ce qu'il lui proposait était bien plus précieux que tout ce qu'il possédait. Il lui accordait du temps avec lui, mais également du temps pour elle même. « Ça te ferait du bien » finit-il par ajouter en posa sa main sur le genoux de la jeune femme. A n'en pas douter il s'agissait là d'une marque d'affection mais également d'attention pour signifier qu'il n'oubliait pas la tempête qu'elle était entrain de traverser. A son tour, il choisi un plat au hasard pour le goûter. La saveur lui était familière, quelque chose qu'il avait déjà manger il y avait plusieurs années de ça. Indéniablement, l'endroit où elle avait passé commande était bon, bien meilleur que la plus part des échoppes qui se disaient asiatiques.

L'impression fugace d'être revenu en Chine le temps d'une soirée. Le souvenir d'une escapade dans les rues de Shanghai pour profiter un peu de la ville avant de devoir retourner en Californie. L'ascension d'une montagne en un millier de marches pour parvenir à atteindre un ancien temple bouddhiste. Un paysage à couper le souffle entre affleurement rocheux spectaculaires et plaines verdoyantes. Jusqu'à ce dessert de l'Ouest où bien des drames militaires s'étaient déroulés. Oui, il voulait faire découvrir tout cela à Sawyer, voir l'émerveillement sur son visage à chaque pas. La vie ne devait pas toujours être une suite de déception et de souffrance, pas à un âge où rien n'était encore joué.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 1 Jan - 22:57

Lorsqu’Alexander parlait il vous donnait envie d’évasion, de voyage et il vous transportait littéralement. C’était l’effet qu’il faisait à la jeune femme. Sawyer se sentait à son contact si peu cultivée, elle n’avait jamais quitté les Etats-Unis. Bien sûr elle n’avait pas eu les moyens de parcourir le monde mais certains partaient bien avec dix dollars en poche, pourquoi pas elle ? Parce qu’elle avait voulu rendre fier son père en faisant des études, parce qu’elle pensait changer le monde, parce qu’elle voulait sauver des vies et que jusqu’à dernièrement ses études étaient une véritable passion. Aujourd’hui les choses évoluaient, ses études ne lui donnaient plus aucune satisfaction, entrer dans un bloc opératoire ne lui procurait plus de plaisir. Elle ne pouvait rien pour les patients, elle n’était rien, elle ne changerait pas le monde, elle ne sauverait personne. Aux côtés de l’homme d’affaire elle avait la possibilité de connaître autre chose, il était enrichissant et elle l’enviait. « J’imagine… je ne connais malheureusement pas leur mode de vie, mais de ce que j’ai pu voir ou entendre j’imagine à quel point cela doit être très enrichissant. » elle termina sa phrase par un doux sourire avant de reposer son attention sur le choix des plats. La jeune femme opta pour le bœuf mariné aux épices, c’était ce qui lui faisait le plus envie depuis qu’elle avait passé sa commande. Elle dégusta sa première bouchée avec plaisir, cela faisait tellement longtemps qu’elle n’avait pas mangé un plat chinois qu’elle appréciait réellement le simple fait que lui provoquait cette première bouchée. « C’est divin » C’était exceptionnel, pour certains c’était juste un plat, pas plus exceptionnel qu’un cheese chez mc donald’s mais pour elle ça l’était, surtout qu’elle faisait une overdose des fast-foods depuis quelques jours, il fallait avouer qu’elle mangeait que cela depuis des semaines… déprime quand tu nous tiens ! Reprenant une nouvelle bouchée, elle resta très bête en entendant Alexander. Elle toussa légèrement, manquant de s’étouffer, mais tentant de rattraper cela ni vu ni connu. « Réellement ? » Il n’était pas du genre à dire des choses sans le penser, c’était ainsi qu’elle le voyait, après tout elle ne le connaissait pas assez pour se permettre un jugement mais il ne donnait pas l’impression d’être ce genre d’homme. « Je serai ravie… tu n’imagines pas ce que ça représente pour moi… c’est… incroyable. » elle eut un petit rire, de bonheur, d’excitation, elle était tellement contente d’avoir cette chance, peut-être qu’un jour elle s’envolerait pour la Chine, grâce à cet homme. Sawyer l’observa, alors qu’il posait sa main sur son genou lui indiquant que cela lui ferait du bien. Certainement. A vrai dire Sawyer rêvait d’évasion, de tout plaquer quelques temps, disparaître, voir autre chose et peut-être ne jamais revenir. Son père quitterait ce monde bientôt, et elle n’avait plus sa place ici, elle ne la trouvait plus, elle cherchait une porte de secours, une issue et rien que l’idée d’un voyage lui suffisait amplement. « Qu’en penses-tu ? » lui dit-elle alors qu’il avait gouté l’un des plats.

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 8 Jan - 16:36


Alexander lui sourit, il voyait la joie sur le visage de la jeune femme. Une sincérité et un bonheur à nul autre pareil. A croire que l'homme savait toujours dire les bonnes choses au moment opportun. Une qualité rare car en vérité, les gens avaient le don d'être maladroit dans le choix de leurs paroles. Ils ne parlaient que par expression populaire pour affronter une situation donnée sur laquelle ils ne pouvaient pas intervenir physiquement. Le décès d'un prochain était le meilleur exemple. Lex retira doucement sa main du genoux de Sawyer. « Très bien » répondit-il à la question de la jeune femme qui lui demandait à propos du plat qu'il venait de goûter.

« Tu sais, je suis le genre de personne à penser qu'on ne peut pas vivre dans le regret. On a qu'une seule vie et le temps ne s’arrêtera pas pour nous quoi qu'il arrive » dit-il en servant le thé dans les tasses. « Je ne sais pas ce que tu traverses, je ne suis pas dans ta tête et je ne connais pas les souvenirs de ta vie. Mais ce sait ce qu'est la perte d'un proche, je sais ce que c'est de se sentir perdu et ne pas savoir quelle direction prendre. J'ai envie de t'aider à trouver ta voie, que tu trouves ce qui fait battre ton cœur et te donne envie de te lever tous les matins. » Il parlait avec sincérité, sans détour. L'homme mesurait le choix de chacun de ses mots à l'égard de la jeune femme. Une petite truffe vint renifler le pied d'Alexander et deux yeux brillant de mirent à l'observer. Léonard le regardait comme s'il voyait un géant. Ce dernier lui caressa doucement la tête, lui offrant pas la même occasion une grattouille derrière l'oreille, ce qui ne semblait pas déplaire à l'animal qui finit par se coucher à ses pieds. Les autres se baladaient encore dans le jardin.

Il prit une tasse entre ses mains et se redressa pour finalement s'adosser contre le canapé, le buste tourné vers Sawyer. « Tu as la vie devant toi, n'oublies jamais ça » finit-il par dire alors que lui même sentait déjà l’œuvre du temps. La cinquantaine pointait le bout de son nez et il la voyait venir la traîtresse. Il but une gorgée de thé avant de reposer la tasse sur la table basse. Thor et Loki venaient de rentrer, suivis de près par Attila qui lança un regard à la jeune femme. Thor s'approcha de Sawyer, curieux de voir l'humaine ici. Le doberman lança un regard à son maître pour savoir s'il avait le droit d'approcher mais Lex ne dit rien. L'animal vint la renifler avec une légère méfiance avant de finir par poser sa tête sur ses jambes. L'homme poussa un léger rire, amusé par le comportement de son compagnon à quatre pattes. « Je crois qu'il t'aime bien » dit-il avec amusement. Loki et Attila avaient préféré aller se coucher, fatigués d'avoir galoper partout. Léonard releva sa petite tête pour voir ce qu'il en retournait. Non, personne n'avait besoin de lui. Alors, Thor se coucha aux pieds de Sawyer, devenant son garde du corps pour la soirée.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Mar 10 Jan - 15:36

Sawyer pensait également que le temps ne s’arrêtait pas, elle l’avait compris très jeune, lorsque sa mère était décédée, la terre n’avait pas cessé de tourner  juste pour deux personnes. Son père et elle-même avaient mis leur vie en pause durant quelques semaines, le temps d’accepter ce décès, d’accepter que par manque d’argent personne n’avait pu la sauver. Sawyer se souvenait de cette promesse qu’elle s’était fait à elle-même, guérir les plus pauvres, ne jamais laisser un patient mourir et ne jamais dire à une famille que sans argent elle ne pouvait rien pour eux. C’était ce qu’elle avait vécu, le regard d’une enfant observant ce médecin soit disant embêté de la situation mais qui avait pourtant mis à la porte d’un hôpital une mère de famille, pour laisser la place à une personne qui aurait les moyens de payer son séjour. Sawyer se rappelait du retour chez eux, un petit appartement de secours après la vente de la maison pour les soins hospitaliers. Elle revoyait sa mère, allongée sur le lit et son père cumulant un deuxième travail pour la replacer rapidement à l’hôpital. La vie continuait, personne ne se préoccupait de personne et le monde s’empirait au fil des années. Sawyer n’avait pas plus d’importance qu’une autre, elle n’était pas la seule à perdre un proche. Elle s’était remise du décès de sa mère, se promettant une belle vie pour l’honorer, elle avait réussi à accepter les épreuves de la vie, mais après le décès de son père biologique, si soudain, elle avait compris qu’elle n’aurait jamais de répit puis la disparition d’Aleksey avait été la goutte d’eau. Aujourd’hui elle n’avait plus envie, plus rien n’avait de goût à ses yeux. Elle fut touché de l’entendre dire qu’il voulait l’aider à trouver sa voie, cette émotion était visible dans son regard. « J’aimerais aussi… mais » elle marqua une pause, pinçant sa lèvre « J’ai perdu cette envie. » Sawyer était la première personne à être attristée de cette situation, elle détestait cette sensation, ce besoin de tout laisser tomber sans comprendre pourquoi. « Grâce à toi j’ai envie d’essayer, j’ai envie d’avoir cette chance. » Alexander était aujourd’hui le seul pour qui elle se faisait belle, le seul pour qui elle acceptait de faire un effort et de croire en la vie. Il était le dernier petit fil qui l’accrochait à cette vie, elle ne souhaitait pas s’imposer, être un poids, mais elle tenait à lui préciser.

La vie telle qu’elle l’avait imaginé, c’était des fins d’études brillantes, l’installation dans un logement entouré d’un homme aimant, prenant soin d’elle, des discussions sur l’arrêt de la pilule pour accueillir son premier enfant, la construction d’un dispensaire et le plaisir de se lever chaque matin pour soigner ceux qui était en difficulté. C’était la vie dont elle avait rêvé. Le rêve avait pris fin. Un sourire se dessina sur son visage alors que l’un des chiens s’approchait d’elle avec méfiance. Il finit par poser sa tête sur les jambes de la jeune femme qui vint lui caresser la tête glissant sa main derrière les oreilles de ce dernier qu’elle observait avec un léger rire. « C’est plutôt bon signe… mais la vraie question est, est-ce que son maître m’aime bien ? » Elle observa Lex, il prenait son temps, c’était si inhabituel qu’elle semblait demander l’aumône. « Je sais ce que tu vas me dire… nous avons le temps ! »

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 22 Jan - 19:43


Les quatre monstres avaient fini de faire le tour du jardin et s'étaient décidés à rentrer. Alexander se leva pour aller refermer la baie vitrée. Mais, une fois arrivée devant celle-ci, il plongea son regard dans la nuit. Au loin les lumières de Huntington Beach filtrées par les branches des arbres qui cernaient sa propriété. Dehors tout semblait calme et silencieux, rien ne pouvait venir troubler la quiétude du quartier. Lentement, il referma la baie vitrée pour se retrouver face à son reflet. Derrière lui il distinguait Sawyer sur le canapé et les chiens installés autour de la table basse. Il resta un temps observer la vie qui se reflétait dans le verre. Dans son esprit trottait les mots de la jeune femme, des mots qu'il avait laissé sans réponse pour l'instant. Ne restait plus que la musique pour venir combler cette absence. Finalement il se décida à faire volte face et alla jusqu'au canapé sans pour autant s'asseoir. Des regards brillants et humides se posèrent sur lui comme s'ils attendaient un ordre de sa part. Hélas, leur maître observait inlassablement la demoiselle qui avait mis les pieds ici.

Là, il sourit. Un tableau inconnu se redressait devant lui, une œuvre qu'il n'avait jamais imaginé, une création encore inachevée. L'homme se gardait toujours de répondre à la dernière question qui lui avait été posée. Savait-il seulement ce qu'il voulait lui dire ? Plusieurs choix pouvaient s'imposer, restait à savoir celui qu'il convenait de faire. « Difficile de savoir. Mais s'il pouvait parler, il dirait qu'elle est bien la première femme à venir s'asseoir dans ce salon depuis une éternité, et qu'il désespérait de pouvoir un jour avoir une autre personne pour s'occuper de lui » répondit-il finalement. Un léger sourire amusé se dessinait sur les lèvres de Lex qui regardait tout ce petit monde. Là il siffla avant d'ajouter « Tapis ». Sitôt les quatre chiens se levèrent pour rejoindre leurs tapis respectif, laissant aux humains la tranquillité qui leur manquait. Pas qu'il n'aimait pas ses chiens, mais il connaissait leur gourmandise et l'intérêt qu'ils pouvaient avoir pour la nourriture posée sur la table basse.

Suite à quoi, il retourna s'asseoir sur le canapé. La faim lui taraudait l'estomac à présent qu'il avait commencé à manger. Du bout de ses baquettes en bois, il cherchait le plat qu'il allait goûter ensuite. Mais avait de piquer une bouchée, il releva le regard pour observer Sawyer. Alexander la voyait là, si fragile. Une gazelle dans la savane qui cherchait à retrouver les siens mais qui devait traverser des territoires infestés de prédateurs. Mais son plus rude combat serait à mener contre elle même.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 362
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © ranipyaarcreation.


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Lun 13 Fév - 12:35

« Je vois » elle marqua une petite pause, observant le chien avait de reprendre la parole « il faut que je sois patiente à mon tour. » Savoir qu’aucune femme n’avait pu se poser ici était plutôt une bonne chose, même si Sawyer n’avait pas à être jalouse, nous avions tous un passé il fallait l’accepter et surtout ne pas revenir dessus. Il était difficile pour la jeune femme de savoir comment se positionner, Alexander se jouait d’elle, il la dominait c’était assez évident, il imposait la cadence, il menait la danse entre eux deux. Sawyer était perturbée, elle avait voulu jouer la femme sexy et entremetteuse mais au final elle redescendait vite de ses talons pour redevenir la jeune Sawyer perdue et sans confiance. Elle voulait plus, elle le désirait et ce désir montait en elle au fil des jours, il lui résistait, se refusant à elle comme une jeune vierge aurait pu le faire face à son premier amour. Lex voulait prendre son temps, c’était honorable et ça lui donnait confiance en lui mais Sawyer était dans une génération qui sautait beaucoup d’étape pour passer à la plus cruciale. Etre aux côtés de cet homme posé ne lui faisait pas de mal et le jour où elle pourrait poser son corps contre le sien serait un jour inoubliable elle en était certaine.

Elle sentit le regard de son hôte sur elle, se détournant du chien elle prit la parole « Tu m’observes… je me demande bien à quoi tu penses ! » elle reporta son attention sur la table et ce qu’elle allait bien pouvoir manger à présent, elle parlait bien plus qu’Alexander, lui était plutôt silencieux et observateur. Elle était sûrement trop bavarde, comme beaucoup de femme mais aussi curieuse de savoir ce qu’il pensait, d’elle, de leur situation. Elle se posait forcement des questions sur eux, leur avenir, elle en voulait un avec Lex mais pensait-il comme elle ? Passait-il juste un peu de temps avec une jeune femme pour le sortir de son quotidien ? Sawyer refusait de croire qu’elle n’était que de passage. Posant son coude sur son genou, alors que le chien venait se coucher à ses pieds, elle posa son menton dans le creux de sa main, le regard sur l’homme d’affaire. « Crois-tu en un avenir entre nous ? » Elle tordit sa bouche sur le côté, par peur de sa réponse mais aussi d’être si jeune, si naïve et si fatigante à ses yeux, elle posait des questions qui devaient être sans intérêt aux yeux d’Alexander. Il ne voyait pas les choses comme elle, il avait du recul, de l’expérience et c’était un homme donc il avait forcément moins de question en tête qu’une femme. C’était bien connues, les femmes doutaient souvent, elles s’imaginaient beaucoup de chose, se faisaient des films et manquaient de confiance. C’était l’une des grandes différences avec les hommes.


_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas

Alexander Ballmer
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 96
› EMMENAGEMENT LE : 09/11/2015
› AGE : 50
› STATUT CIVIL : Divorcé, son ex-femme est morte dans un accident d'avion | Débute une relation avec Sawyer Clarks
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Officiellement PDG de la Squale Corporation, officieusement trafiquant d'armes international | Président Fondateur de Shark International en faveur de la protection de l'environnement.
› HB AWARDS : 2016 ▲ Duo le plus improbable avec Sawyer ; Personnage le plus connard
› DOUBLE COMPTE : Jane Blackwood, Sam Watts, Alastriona O'Callaghan, Charly Wayne & Vik Damji
› CELEBRITE : Vincent Cassel
› COPYRIGHT : Odistole + tumblr


MessageSujet: Re: Something in the way you move.   Dim 19 Fév - 12:14


La réponse n'apportait pas satisfaction, il le savait. Sawyer ne pouvait pas contrôler les micro-expression qui transcendaient son visage. Aussi, même s'il n'était question que d'une demi-second ou d'un temps plus infime encore, Alexander les percevait, comme n'importe quel être humain qui disposait de la vue et du reste de ses sens. La musique adoucissait l'ambiance avec des notes soufflées par une flûte de bambou. L'homme venait de prendre une nouvelle bouchée dans les plats à emporter du traiteur asiatique. Il fallait apprécier chacun instant, même si cela impliquait de beaucoup moins parler que son interlocutrice actuelle. Elle était jeune, avec la langue bien pendue, il aurait pu lui demander le silence depuis bien longtemps et pourtant il la laissait exprimer le fond de sa pensée. Pourtant, l'animal se gardait bien de lui répondre quoi que ce soit. Ses pensées n'appartenait qu'à lui et lui seul, il était d'ailleurs préférable qu'elle ne sache pas de quoi il était capable.

Il y avait ces multitudes de questions qui tournaient au dessus de leurs têtes. Y avait-il déjà réfléchis une seule seconde depuis qu'il avait rencontré la jeune femme ? Peut-être. Il y avait un millier d'autres choses à penser déjà. Lex observait le vide devant lui, arqua un sourcil pour faire mine qu'il exposait la situation dans sa tête. Sawyer était plus anxieuse, manquait de confiance en elle et semblait effrayer par un avenir qu'elle ne voyait pas venir. Oui, la question se posait, avaient-ils un avenir ? Alexander avait le choix de couper court à leurs rendez-vous. Il pouvait en avoir assez de cette créature fragile qui n'avait de cesse de demander à ce qu'on la rassure. Aussi, d'un regard indescriptible, il finit par reposer son attention sur elle.

« Qu'est-ce que tu attends de moi ? » demandait-il d'une voix calme dans un haussement de sourcils qui lui faisait prendre un air plus doux et sincère qu'à qu'on habitude. « Tu sais qui je suis, tu sais dans quel monde je vis. Est-ce que tu as envie d'en faire parti ? » Toute la question était là, avait-elle envie de faire parti de sa vie ? Était-elle prête à endurer le regard des autres et leurs jugements ? Sawyer pouvait bien jouer aux femmes fortes, Alexander savait qu'elle souffrirait des remarques sur leur différence d'âge, sur le fait qu'elle était peut-être avec lui pour son argent et non parce qu'il y avait réellement quelque chose entre eux. « J'ai déjà un demi-siècle et toi à peine trente ans. Alors je te repose la question : est-ce que c'est vraiment ce que tu as envie ? » dit-il afin de lui faire comprendre ce qu'elle demandait. Une manière douce de la secouer un peu et de lui faire comprendre que la décision qu'elle semblait vouloir prendre n'était pas sans conséquence. Le monde dehors ne pouvait pas être plus réel et cruel à la fois. L'univers de l'homme d'affaire était mesquin et demandait d'avoir un vrai mentale, or Sawyer était loin de l'avoir et la vie allait encore lui prendre quelque chose de terriblement précieux dans les mois à venir, la vie de son père adoptif.

_________________
Have you ever seen a shark?
« Tu n'es rien d'autre qu'une de ces petites merdes qui passent leur temps à ouvrir la gueule en attendant qu'on leur donne à manger. Tu finiras comme eux dans une ruelle, emballé dans un pauvre sac poubelle parmi les ordures. »
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Something in the way you move.   

Revenir en haut Aller en bas
 

Something in the way you move.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [JEU] BUST A MOVE: Boom les petite bulles [Payant]
» Heroes on the Move ' PS3 )
» Don't Move !
» Move Painting
» [résolu][Cherche] Minidraco avec Vitesse Extrême (Egg Move)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PALM AVENUE :: N° 100 - ALEXANDER BALLMER-