AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Je travaille à être heureuse (ft Imran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 261
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Je travaille à être heureuse (ft Imran)   Lun 27 Juin - 18:38


"Je travaille à être heureuse..."
ft Imran & Megha


Assise sur un banc, le nez dans un bouquin, Megha est plutôt pensive à l’idée du rendez-vous qui l’attend. Non pas qu’elle redoute cet entretien qui va lui permettre de faire le point sur sa vie, mais au fait de devoir parler d’elle. Se livrer ce n’est vraiment pas son fort, elle n’aime pas ouvrir son cœur aux autres et encore moins entrainer ce sentiment de pitié à son égard. La demoiselle est donc installée confortablement sur ce banc du jardin, essayant de griffonner comme à son habitude ce qui lui passe par la tête. Ayant veillée à ne pas arriver en retard à la séance qui l’attend, elle a veillée à enclencher une alarme sur son téléphone portable pour lui permettre de faire la route tranquillement. Megha continue d’écrire sur son carnet tout en esquissant une moue quand elle écrit le prénom de Jason sur cette feuille blanche. Un mélange de sentiments prend le dessus comme toujours quand elle commence à parler de lui, il était cet homme dont elle était éprise avant, aujourd’hui il n’est plus qu’un doux souvenir. Il a choisi de partir d’Huntington Beach, de la quitter pour de bon et surtout de ne plus revenir en arrière. Il avait été dur dans ses propos, voir presque méchant et arrogant. Elle qui avait tendance à le mettre sur un piédestal, elle était tombée de haut en voyant son vrai visage. L’indienne avait pris son courage à deux mains pour lui parler, pour ouvrir son cœur et surtout pour lui avouer toute l’histoire. Lui parler de ses doutes, ses craintes et surtout ses peurs, mais il n’avait pas été réceptif. Il voulait fuir cette fille, cette vie qui n’était pas sienne. Depuis quelques mois, Megha préfère garder le sourire devant les autres, faire mine que tout va bien pour éviter d’éveiller des soupçons à son égard. La belle n’a pas envie d’être le centre d’attention et encore moins d’avoir des gens sur son dos. Elle sait qu’elle peut compter sur ses amis et surtout sur son psychologue de toujours, celui qui fait tout pour elle et qui la pousse à se dépasser. Megha pousse un profond soupir avant de fermer son carnet d’un grand geste, elle le range dans son sac à dos, avant d’en sortir ses écouteurs. Doucement, elle se coupe du monde à sa façon, poussant le volume à la limite du raisonnable. Le temps de plusieurs chansons elle va pouvoir se vider l’esprit. La brune se lève du banc et commence alors à marcher dans la rue principale, son regard se posant de temps à autres sur les vitrines. Sourire de gosse qui contemple l’objet de ses rêves, Meg’ remarque une paire de chaussures qui lui fait de l’œil depuis plusieurs semaines maintenant, elle se lance alors un défi. Un défi idiot pour beaucoup de monde, mais important pour la jeune femme. Elle pourra revenir ici en fin de journée, si la séance du jour aboutie sur quelque chose de positif. Elle va devoir se booster et se forcer à parler. Imran sait qu’elle a tendance à sourire et dire que tout va bien. Il sait que la demoiselle n’est pas du genre à se confier et encore moins à répondre par des longues phrases, il faut toujours creuser pour la faire parler. Il va y en avoir des choses à dire. Tirée de ses pensées par l’alarme de son téléphone portable, Megha sursaute légèrement avant de l’éteindre à la hâte. « Ok, pas le choix. » elle fixe son portable avant de le ranger dans la poche de sa veste. Qureshi marche pendant une bonne vingtaine de minutes avant d’arriver à bonne destination. Une fois devant l’écriteau qui montre le nom d’Imran, elle sent son rythme cardiaque qui s’accélère, non ce n’est pas parce qu’elle est heureuse de le voir, ni parce qu’elle est impressionnée par cet homme, quoique. C’est juste qu’il a toujours cet air grave capable de la faire rougir et de lui faire perdre ses moyens. Elle est respectueuse envers cet homme, celui qui l’aide à avancer dans la vie, à la convaincre de faire des choses, à tenter de la faire relativiser. Un respect profond, il est comme un membre de sa famille. Megha toque à l’entrée avant de faire face à la secrétaire. « Bonjour, Megha Qureshi, j’ai rendez-vous à seize heures… » sourire de mise. La dame qui s’occupe de l’accueil lève la tête de son écran avant d’inviter Megha à patienter sur un des sièges prévus pour. Impossible de faire demi-tour à cet instant, trop tard pour partir en courant, Imran est au courant de sa venue et ne va pas tarder à passer le seuil de la porte.

© EKKINOX

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Imran Johar
MISTER MAYOR


› MESSAGES : 554
› EMMENAGEMENT LE : 01/12/2013
› AGE : 38
› STATUT CIVIL : VEUF, EN COUPLE AVEC NEELA MEYERS ;
› QUARTIER : PALM AVENUE AVEC SA COUSINE ET SON NEVEU ;
› PROFESSION/ETUDE : MAIRE D'HUNTINGTON BEACH, PIANISTE, ECRIVAIN, PSYCHIATRE, PSYCHOLOGUE ET CHEF DU DEPARTEMENT DE PSYCHIATRIE DE L'HOPITAL ST-JOHN ;
› HB AWARDS : (2014) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; PERSONNAGE LE PLUS MÉCHANT ; COUPLE LE PLUS IMPROBABLE AVEC NEELA ; COUPLE QUI DEVRAIT SE FORMER AVEC NEELA ; SEX SYMBOL SENIOR (2015) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; MEILLEUR PERSONNAGE MASCULIN ; COUPLE DE L'ANNEE AVEC NEELA ; PERSONNAGE LE PLUS MECHANT ; SEX SYMBOL SENIOR ; HOMME PARFAIT ; MEILLEUR FACEBOOK ; SECRET LE PLUS INTÉRESSANTE . (2016) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; MEILLEUR PERSONNAGE MASCULIN ET ORIGINAL; COUPLE DE L'ANNEE AVEC NEELA ; PERSONNAGE A LA VIE LA PLUS COMPLIQUÉE ; SEX SYMBOL SENIOR ; MEILLEUR SECRET DÉVOILÉ
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : FARHAN AKHTAR, THE SPICY ONE.
› COPYRIGHT : ELOW' + DELICIOUS-FARHAN (GIFS)

MessageSujet: Re: Je travaille à être heureuse (ft Imran)   Jeu 28 Juil - 16:27



je travaille à être heureuse
megha qureshi — imran johar



Attrapant une chips, Imran relança Jude. « - Ce type est génial. » Jude croisa les bras, visiblement très attentif à son épisode. Ce n’était pas souvent qu’Imran passait du temps avec elle dans la salle de pause. Il était assis à ses côtés et piocher dans ses chips le temps que la pause déjeuner se termine. Et quoi de mieux qu’un épisode de Lucifer pour ça ? Même si Imran l’avait déjà vu, ce qui ne l’avait pas empêché de révéler quelques détails à sa secrétaire et infirmière préférée. « - Mais tait-toi ! » S’était-elle plaint avant de finalement zappé et mettre quelque chose de bien plus drôle : une telenovela. « - Oh mon dieu ! L’épisode où Pablo révèle à Maria que c’est son demi-frère, alors que Maria est enceinte de Pablo et que toute cause de stress peut lui faire le bébé. Bébé que Pablo voulait absolument pour pouvoir enfin avoir un héritier alors que femme, Elena est stérile. Magique. » Cette fois, c’était trop. Jude donna son bol de chips et s’en alla sans un mot, laissant Imran devant la télévision tranquille. « - Ah non, celui-ci c’est l’épisode ou Elena avoue qu’elle mentait sur sa stérilité, j’suis bête. » Offrant son plus beau sourire, Jude leva les yeux aux ciels. « - Sérieusement, je ne sais pas comment tu fais pour savoir ça. Tu travails des fois sinon ? » Imran ria légèrement, finissant sa pause le plus tranquillement possible avant de récupérer sa blouse blanche. Comme souvent, il piquait son café chez les infirmières qui savaient faire la différence entre bon marché et qualité. Une fois son gobelet remplie, il fit un léger détour pour voir Neela avant de retourner à son espace à lui. C'était étrange de ne plus croiser Eden, de ne plus voir si visage si sérieux, mais d'un autre côté, Imran avait toujours su qu'il finira par craquer sous le poids du travail. Le métier qu'il exerçait, n'était pas fait pour ceux qui n'y trouvaient aucune passion. Imran lui, voyait sa charge de travail comme un véritable jeu, un délice. Il aimait ce qu'il faisait, vraiment. Eden, c'était différent. Il était professionnel et n'était pas mauvais, mais quelque part, il se forçait. Ce n'était jamais une bonne chose.

De retour dans son bureau, il se prépare comme d’habitude : il fait le thé. Il sort les petits gâteaux. Lorsqu’il joue les psychologues, il aime donner l’impression que c’est une discussion entre amis. Il fait d’ailleurs plutôt beau aujourd’hui, c’est agréable. Aujourd’hui, il pouvait laisser son rôle de maire de côté et se concentrer sur ses derniers patients. Il n’en a plus autant qu’avant, mais le peu qu’il possède lui suffit. Tant que les choses avancent, c’est le principal. Rapidement, 16h approche et Imran attend tranquillement derrière son bureau alors qu’il termine de noter quelques suggestions futures pour la patient qui vient de partir. Il reçoit une notification qui lui indique que Megha est là. Jude aime beaucoup toutes ses nouvelles technologies, surtout quand cela lui évite de bouger toutes les 5 minutes. Il sourit face à son message d’alerte et pose son stylo après avoir terminé sa phrase. Il en profite pour vérifier la chaleur de l’eau pour le thé et rajoute de nouveau biscuit avant d’arranger le col de sa chemise.

« - Megha ? Bonjour. Tu vas bien ? Viens. » Courtoisie professionnelle, il lui sert toujours la main alors qu'elle entre dans la pièce et s'installe dans l'espace « discussion » constitué d'un canapé et quelques fauteuils. Contrairement à d'autres, il la tutoie. Forcément, il connait Megha depuis assez longtemps et il s'autorise à lui donner cette impression de pouvoir être familière avec lui. Elle peut avoir confiance en lui, surtout après tout ce temps « - Du thé ? » Avant même qu'elle ne réponde, il attrape la théière et verse dans la tasse en face d'elle un contenue transparent. Malgré ses racines indiennes, Imran détestait le tchai. Les années passées en Angleterre l'ont cependant rendu accro à autre chose, de plus soft, de plus épurée. Il ouvre donc une boite de thé parfumé qu'il tend à Megha pour qu'elle choisisse son parfum.


_________________




    — I got a shadow and he wants me to come clean I wanna be the one that your love can heal •

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 261
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Je travaille à être heureuse (ft Imran)   Ven 19 Aoû - 14:10

Quand la porte s'ouvre et que la silhouette d'Imran apparaît, Meg' affiche un léger sourire. Plutôt contente de le retrouver, même si les rares fois ou ils arrivent à se voir c'est quand elle prend rendez-vous pour une séance. La demoiselle se lève et s'approche de lui, lui rendant sa poignet de main. Elle lui fait un signe de tête tout en le suivant dans son bureau. Ils se connaissent depuis quelques temps maintenant, une relation saine et de confiance a vu le jour entre eux. Il est courtois, poli et il a cette façon particulière de la mettre à l'aise. Elle en a vu des psychologues incapables de la faire parler, le genre à la mettre sur la défensive et attendre que l'heure passe pour prendre la fuite. Lui, il est différent, il arrive à la percer au grand jour, à la faire parler sans vraiment lui faire du rendre dedans. «  - Je vais bien, merci et toi ? Tu sembles en forme.. » tout en prenant place sur un des fauteuils. Elle pose son sac à main à côté d'elle avant de reporter son attention sur Imran. Même si l'ambiance pourrait être légère comme deux amis qui viennent à se retrouver, elle sait bien que le moindre de ses faits et gestes vont être observé. Il reste professionnel avant tout, alors elle a tendance à surveiller le moindre de ses mouvements, essayant de ne pas faire de faux pas. Il lui propose un thé, elle ne va pas refuser cette proposition, elle adore ça. L'indienne saisi la boite d'un geste de la main et l'ouvre pour regarder le parfum qui l'intéresse. Elle cherche pendant quelques secondes avant de porter son dévolue sur un Genmaicha, elle adore le mélange du thé vert et du riz soufflé qui apporte se léger goût de noisette, un délice. Rien à dire, son psy à du goût quand il s'agit du thé. «  - Je vais prendre celui-ci, j'adore ! » elle se lève pour poser la boite sur le meuble à cette effet et reprend rapidement sa place. Elle esquisse un sourire en le regardant avant de croiser les bras, espérant que le temps passe plus vite ? Certainement. La jeune femme sait qu'elle ne va pas passer la séance à le regarder dans le blanc des yeux, il n'est pas comme-ça, quoiqu'elle l'imagine bien gribouiller des dessins sur ses prises de notes en attendant la fin du rendez-vous. Essayant de trouver dans son esprit un sujet de conversation banal, elle grimace voyant que rien ne lui vient en tête. Parler de la pluie et du beau temps, très peu pour elle. De musique, film et cinéma, ils ont déjà du faire ça plusieurs fois depuis leurs premières rencontres, histoire d'apprendre à la cerner un petit peu. De ce qui la pousse à venir encore et toujours ici ? Elle n'en a pas vraiment envie, elle sait que c'est pour son bien, mais c'est difficile d'assumer d'être assise devant lui. Machinalement, elle porte son regard sur ses bras et baisse la tête, voulant presque disparaître de son siège. Elle a une idée du sujet de conversation qu'ils vont pouvoir aborder et ce n'est pas le plus nul de sa vie. Ils vont pouvoir parler de son ex, le cœur du problème depuis quelques temps déjà. Celui qui l'empêche de vivre, d'avancer, de rebondir et d'être heureuse. Megha à l'impression que si elle reprend goût à la vie et qu'elle avance sans lui, elle va le décevoir. Pourtant, il n'est plus là aujourd'hui, il a choisi de partir faire le tour du monde en bateau, de vivre sa vie comme il l'entend. Plutôt que de tourner au tour du pot, elle décide de lâcher ça comme ça. «  - Jason est parti.. » elle lève la tête pour croiser le regard d'Imran alors qu'elle lui dit ça. Essayant de savoir si c'est une bonne idée ou non de parler de ça, mais elle en a besoin de toute façon. Finalement annoncer son départ ne semble pas si douloureux, certes elle est triste de le savoir à l'autre bout du monde en train de vivre sa vie, mais ça ne lui fait pas plus mal que ça. Elle qui avait l'impression que son monde pourrait s'écrouler une fois de plus, il était quand même celui qui avait la force de la faire tenir après tout ce qu'elle avait vécue. Celui qui avait tout fait pour lui faire reprendre goût à la vie, celui qui avait réussi à donner un sens au mot – sentiment -. Maintenant qu'elle devait affronter l'évidence, elle se rend compte qu'elle n'est pas si triste, un poil déçu ça serait mentir que de dire le contraire, mais pas au point de pleurer et de manger des litres de glaces pour faire passer la pilule. «  - Il avait besoin de refaire sa vie loin de moi. » le ton léger elle balance cette phrase, essayant une fois de plus de minimiser ce qu'elle ressent. Pourtant, cette dernière phrase lui fait un peu plus de mal. Il avait été dur dans ses propos avant son départ, assez pour la faire pleurer et être prise de remords.

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Imran Johar
MISTER MAYOR


› MESSAGES : 554
› EMMENAGEMENT LE : 01/12/2013
› AGE : 38
› STATUT CIVIL : VEUF, EN COUPLE AVEC NEELA MEYERS ;
› QUARTIER : PALM AVENUE AVEC SA COUSINE ET SON NEVEU ;
› PROFESSION/ETUDE : MAIRE D'HUNTINGTON BEACH, PIANISTE, ECRIVAIN, PSYCHIATRE, PSYCHOLOGUE ET CHEF DU DEPARTEMENT DE PSYCHIATRIE DE L'HOPITAL ST-JOHN ;
› HB AWARDS : (2014) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; PERSONNAGE LE PLUS MÉCHANT ; COUPLE LE PLUS IMPROBABLE AVEC NEELA ; COUPLE QUI DEVRAIT SE FORMER AVEC NEELA ; SEX SYMBOL SENIOR (2015) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; MEILLEUR PERSONNAGE MASCULIN ; COUPLE DE L'ANNEE AVEC NEELA ; PERSONNAGE LE PLUS MECHANT ; SEX SYMBOL SENIOR ; HOMME PARFAIT ; MEILLEUR FACEBOOK ; SECRET LE PLUS INTÉRESSANTE . (2016) MEILLEUR PERSONNAGE MONEY DOESN'T MAKE HAPPINESS ; MEILLEUR PERSONNAGE MASCULIN ET ORIGINAL; COUPLE DE L'ANNEE AVEC NEELA ; PERSONNAGE A LA VIE LA PLUS COMPLIQUÉE ; SEX SYMBOL SENIOR ; MEILLEUR SECRET DÉVOILÉ
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : FARHAN AKHTAR, THE SPICY ONE.
› COPYRIGHT : ELOW' + DELICIOUS-FARHAN (GIFS)

MessageSujet: Re: Je travaille à être heureuse (ft Imran)   Lun 29 Aoû - 18:50



je travaille à être heureuse
megha qureshi — imran johar



Imran donne cette impression que le monde est facile à battre. Il est confiant, simple, prêt à rire de tout. Il tend la main sans problème, souriant, avec une politesse bien trop aiguisé pour ne pas blesser certain. Et puis il manipule les mots, comme si c’était la chose la plus simple du monde. Ceux qui s’approchent de trop prêt se retrouvent piéger, ceux qui essayent de lui faire du mal, morde la poussière. Enfin, il y a la catégorie de personne qu’il ne verra qu’une fois et dont il se fiche pas mal de l’existence et si jamais ne cela vous arrive, le mieux c’est d’accepter la distance qu’il impose et de fuir. Parce qu’Imran n’est pas facile à cerner. Il a beau être un livre ouvert, il a beau raconter sa vie dans un roman, il n’est jamais celui qu’on croit. Il est toujours quelque chose d’imprévisible, d’étonnant et il a un goût certain pour les surprises. Pour ces patients en revanche, il était un docteur attentionné, présent, prêt à se plier en quatre pour trouver une solution. Prêt à se sacrifier. Il n’y avait rien de plus précieux à ses yeux que ceux qui avaient besoin d’aide et qui venait à lui pour ça. Il ne tournait jamais le dos, jamais. Alors ce sourire sur visage n’était pas un masque. Il était toujours très ravi de voir ses patients, ravie de les savoir en vie, en bonne santé et peut-être bientôt tout simplement heureux.

« - Pour une fois que je peux laisser ma couronne de maire au placard, j’en profite. » Il ne ment pas. Son statue de maire peut parfois être épuisant, mais Imran n’aime pas l’idée de mettre de côté son travail pour ça. Il a déjà dû limiter sa liste, renforcer ses horaires, jonglant chaque jour avec des réunions et des projets à mettre à place. Parfois même des visites, des voyages. Il ne pouvait pas tout faire, malgré toutes ses idées, beaucoup d’entre-elles restaient en stand-by, mais aujourd’hui il n’était que médecin et ça, c’était un cadeau.

« - Très bon choix. » Il offre un sourire, trempant lui-même un sachet dans sa tasse. Lorsqu’il lance un coup d’œil rapide à Megha, il la voit grimacer. Le plus souvent, on a tendance à croire que ce geste est le manque de sujet de conversation. Qu’on ne sait pas quoi dire. Pour Imran, c’était autre chose. C’était plutôt une décision. Quoi dire et comment le dire ? Buvant une petite gorgée, Imran garda le silence. Il savait que ce silence allait conduire Megha a parler. Et il n’avait pas tort. Elle lui parle alors de Jason, son ex. « - C’est une bonne ou une mauvaise chose ? » Il sait ce que Jason représente à ses yeux. Il était un pilier, une force inconnue sortie de nulle part lui permettant de garder la tête haute malgré le poids de ses malheurs. Il sait qu’elle aurait pu rester avec lui, mais qu’elle a elle-même décidé d’y mettre fin par peur. Par doute de refaire une erreur, d’être de nouveau responsable d’une douleur qu’elle ne verrait pas venir et qu’elle trouverait alors insupportable. Elle avait donc tout arrêté, du jour au lendemain.

« - Il t’as dit ça ? » Il regarde Megha droit dans les yeux. « - Que c’était ça, la raison de son départ ? » Comme souvent il joue avec ce qu’on lui donne. Il tourne les choses d’une autre façon, il déforme les propos, met les mots dans d’autres sens et attend conformation.


_________________




    — I got a shadow and he wants me to come clean I wanna be the one that your love can heal •

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Je travaille à être heureuse (ft Imran)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Je travaille à être heureuse (ft Imran)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» doreuse recherche du travaille
» Heureuse fête nationale...
» Bonne et Heureuse Année à Toutes et à Tous
» Heureuse détentrice du HTC Desire mais totale néophyte ...
» 25 janvier - bonne et heureuse retraite

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• CENTRE VILLE :: •• SERVICES PRINCIPAUX :: L'HOPITAL ST JOHN-