AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 On fête la liberté? (Jimlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Merlin Thornton
petit lama égaré


› MESSAGES : 27
› EMMENAGEMENT LE : 04/10/2016
› STATUT CIVIL : célibataire
› PROFESSION/ETUDE : lycéen
› CELEBRITE : Cameron Dallas
› COPYRIGHT : snape


MessageSujet: On fête la liberté? (Jimlin)   Mer 12 Oct - 22:26

Merlin était depuis quelques jours chez Declan. Au moins, il n'était plus seul même si la rue ne lui faisait pas peur. Il lui fallait juste un temps d'adaptation, car après la prison, une telle maison lui semblait immense. De plus, Merlin était tellement maladroit qu'il ne valait mieux pas trop le laisser seul dans une pièce remplie d'objets précieux. Il était dans la cuisine, à se faire un sandwich. Au début, il osait même pas se rendre dans la cuisine, tout seul, parce qu'il avait toujours appris à ne pas se servir chez les gens. Mais aujourd'hui, il avait tellement faim qu'il osa malgré tout. A peine, il toucha un couvert que la moitié des couverts tomba à terre. Il était vraiment maladroit! Mais il ramassa tout ce qu'il avait fait tombé.

Puis il alla vers le téléphone et composa le numéro de Jimmy. Il lui demanda de venir afin qu'ils fêtent la liberté de Merlin. Ils s'étaient promis ça même si Merlin disait toujours qu'il fêterait son 99ème anniversaire en prison. Il n'aurait jamais pensé être libre, un an après. Lorsqu'il raccrocha, Merlin observa le salon de Declan. Triste. Sans couleur. Il alla récupérer un feutre et s'amusa à dessiner sur le mur. Il avait l'impression d'être un enfant de six ans mais au moins ses dessins ressemblaient à quelque chose. Il dessina un chat et un chien et il mit des couleurs. Beaucoup de couleurs. Il espérait qu'au moins Declan aimerait ça mais pour le moment, il s'en fichait bien.

Il attendait Jimmy. Peut être qu'ils pourraient faire un tour, pour découvrir le quartier.
Revenir en haut Aller en bas

Jimmy Denbrough
petit lama égaré


› MESSAGES : 17
› EMMENAGEMENT LE : 05/10/2016
› QUARTIER : pacific lane, chez maman
› PROFESSION/ETUDE : glandage du lundi au dimanche, abonné au canapé de ton salon.
› CELEBRITE : antoine olivier pilon
› COPYRIGHT : j'me jette des fleurs.


MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Sam 15 Oct - 0:14

On fête la liberté ?


Who kicked a hole in the sky so the heavens would cry over me? Who stole the soul from the sun in a world come undone at the seams? Let there be love.

Il est en vadrouille le Jim, toujours. Des pensés plein la tronche comme souvent. Il choppe son portable et fonce à l'adresse envoyée par Merlin. Le quartier d'riches il le connait par cœur. Il y passe ses journées, affalé dans ces canapés trente-cinq places en cuir lavande à s’empiffrer la bonne bouffe des gens friqués d'la ville. Maman dit rien. Ou du moins plus depuis un moment, elle s'est murée dans un silence étrange. Un silence qu'il a bien trop souvent subi étant enfant. Un silence qui l'angoisse le petit blond, bien plus qu'il ne le laisse entendre. Mais qu'en avait-on à foutre, quand on savait que l'enchanteur était sorti de prison ? Hein ? Strictement rien. Tout l'monde s'en branle d'ses p'tits états d'âme. Et le monde à raison de s'en contrecarrer. Jim laissa ses mauvaises pensées au placard, posa son casque sur ses oreilles, et balança le son, à fond. Et fit le vide.

Il arriva rapidement devant cette grande baraque. Il vérifia l'adresse sur son téléphone, passa le portail sans la moindre difficulté et se faufila par une fenêtre. Merlin était assis devant un mur à dessiner d... Des animaux? Ouais des animaux. Et bien pourquoi pas hein ? Il lui flanqua un bisou sur la joue, inspectant ses talents de plus près. « Des animaux? » lui balança-t-il en riant. Des putains d'animaux Merlin? Quand d'autres écriraient une flopée d'insultes ou ne se feraient pas prier pour faire part de leurs connaissances sur l'anatomie humaine... Lui dessinait un chat, un chien. A croire que ce garçon n'était vraiment pas comme les autres. Non sans continuer à rire, Jim commença son inspection des lieux. « Du coup c'est ici qu'tu vis maintenant? » son regard se baladait de meubles en murs, estimant le prix des objets qui l'entouraient « C'est qui ce type au juste ? » Ton père ? Ton parrain ? Ton frère caché ? Ton beau-père ? A cette pensée le blond grinça des dents.

(viens prendre ta raclée p'tit Jimmy-Jim)

Qui que ce soit, ce type avait un sacré compte en banque. Jimmy glissa quelques objets dans ses poches avant de commencer à vadrouiller dans le reste de la maison. Oui, Jimmy était sans gêne, mais il se devait de connaître le nouveau monde dans lequel vivait Merlin.



_________________
FUCK YOU YOU FUCKING FUCK
I believe the answer to that question like the answer to most questions is "fuck you" Shameless
Revenir en haut Aller en bas

Merlin Thornton
petit lama égaré


› MESSAGES : 27
› EMMENAGEMENT LE : 04/10/2016
› STATUT CIVIL : célibataire
› PROFESSION/ETUDE : lycéen
› CELEBRITE : Cameron Dallas
› COPYRIGHT : snape


MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Sam 15 Oct - 20:57


Merlin dessinait, il s'occupait comme il peut. Il était libre mais dans sa tête, il était encore en prison donc il ne sortait pas. Parfois, il repensait à cette soirée. Mais ça s'arrêtait là. L'horreur, il le gardait pour les soirées télé qu'il pouvait avoir de temps en temps à la prison. Et maintenant ici. Et puis y avait Declan. Au début, il ne s'en souvenait pas. Enfin, il refusait de s'en souvenir parce qu'ils avaient été séparé et Merlin avait pleuré tous les soirs jusqu'à ses 7 ans. Depuis, il avait passé à autre chose et là, il l'avait revu. Le jeune garçon ne parlait pas. Il savait que s'il parlait, il pourrait dire des mots qu'il regretterait.

Jimmy venait d'arriver et il entendit sa réflexion. Son feutre à la main qu'il brandit d'un air menaçant, il s'approcha de Jimmy et dit: " Bah oui... le début de la liberté.. Ca a toujours été mon rêve.... une maison rempli d'animaux... " Mais il sourit. Etrangement, presque un peu absent. Merlin s'approcha de Jimmy et dit: "Tu veux peut être un tatouage au feutre?"Merlin se mit à rire. La liberté avait du bon, surtout quand il avait été sauvé. Sauvé de la rue, sauvé de l'indifférence. Sauvé de la peur de se retrouver seul en foyer avec d'autres gamins qui avaient des histoires différentes.

"Oui.. je suis ici..." Merlin n'avait pas le droit de dire chez lui. Ce n'était pas chez lui. Chez lui, il n'y avait plus remis les pieds depuis un an maintenant. Mais ça ne lui manquait pas. Il n'avait pas à revoir les tapis tâchés de sang des cadavres de sa famille. Jimmy se posait beaucoup de questions. " C'est mon sauveur, Jim... Il m'a sauvé de plein de choses..." Encore une fois, Merlin était absent. Merlin replongeait dans le passé.  Dans les bons souvenirs, cette fois ci. Les bons souvenirs, c'était avec Declan.  Merlin regarda Jim, toujours avec son sourire et il reprit :

"Bon on fête cette libération? Parce que je suis plus en prison, j'ai plus de barreaux autour de moi, tu t'imagines même pas ce que ça me fait, Jim.. La liberté, c'est... pouvoir faire ce que je veux... quand je veux et ce même au lycée... "

Son sourire devint amusé. Il avait plein d'idées derrière la tête.  
Revenir en haut Aller en bas

Jimmy Denbrough
petit lama égaré


› MESSAGES : 17
› EMMENAGEMENT LE : 05/10/2016
› QUARTIER : pacific lane, chez maman
› PROFESSION/ETUDE : glandage du lundi au dimanche, abonné au canapé de ton salon.
› CELEBRITE : antoine olivier pilon
› COPYRIGHT : j'me jette des fleurs.


MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Dim 16 Oct - 21:28

On fête la liberté ?


Who kicked a hole in the sky so the heavens would cry over me? Who stole the soul from the sun in a world come undone at the seams? Let there be love.


La mère de Jimmy lui aurait sans doute répondu qu'il n'avait qu'à cloner le blond en plusieurs exemplaires, s'il voulait une maison remplie d'animaux, mais... Jimmy squeeza ce détail, et se contenta de rire, tendant son bras au brun. « Vas-y, fais toi plaisir »
Son esprit s'envole tandis que Merlin fait danser le crayon sur sa peau. Il ne serait dire pourquoi ses pensées se tournent vers des choses qu'il préférerait oublier. (je m'inquiète pour toi Jimmy-Jim, ta mère est une traînée tu l'sais ça hein Jimmy-Jim?). Son cerveau la lui fait à l'envers. Tout ça, il le sait déjà, mais petit Jimmy-Jim il acquiesce et ferme sa gueule.

« Genre t'es en train d'me dire que le type c'est le messie? » C'était quoi cette connerie encore? Il ne savait s'il devait éclater de rire, lui foutre une claque pour qu'il se réveille ou... Non il n'opta finalement pour rien du tout. Son visage resta impassible, alors que l'inquiétude commençait déjà à le guetter. Ça ne faisait pas cinq minutes qu'il était dans la pièce et son thermostat de colère commençait déjà à le titiller.  C'était pas gagné...  La façon dont Merlin en parlait... Il connaissait pas ce mec, mais il savait déjà qu'il ne l'aimait pas. Non, pas du tout. D'où il s’immisçait dans la vie de l'enchanteur comme ça ? Hein ? Ce type ne connaissait sans doute pas son existence, mais il allait très vite apprendre à connaitre Jimmy Denbrough. Ouais... Et pas sûr qu'il apprécie.

Il hocha la tête avec un sourire lointain. Il était heureux pour lui. Oui, il l'était vraiment. Mais... Il ne pouvait s'empêcher de penser aux mots qu'avaient employé le brun. Mon sauveur, Jim... Et à son attitude... Absent. « T'as raison, on va fêter ça ! » Et de la meilleure des façons ! Il attrapa son sac rempli de bouteilles en tout genre et de bombes de peinture. Si ce type était aussi friqué que la maison ne le laissait paraître, il ne serait pas contre une petite rénovation, non? Jim regarda Merlin, il ne cherchait en rien son consentement dans ce qu'il allait faire. Non, il voulait juste voir comment il allait réagir. Il alluma le poste à fond, faisant profiter le voisinage d'une musique à se fracasser les tympans et balança à boire au brun. Une paire de ciseaux dans une main, une bombe de peinture dans l'autre, le gamin découpa joliment les rideaux (en forme d'animaux bien sûr), et propulsa du bleu sur les grandes baies vitrées du salon. Au nom du grand Messie. qu'il écrivit. C'était de la pure jalousie. Et de la pure connerie aussi, mais Jimmy était comme ça, un vrai p'tit con.


_________________
FUCK YOU YOU FUCKING FUCK
I believe the answer to that question like the answer to most questions is "fuck you" Shameless
Revenir en haut Aller en bas

Merlin Thornton
petit lama égaré


› MESSAGES : 27
› EMMENAGEMENT LE : 04/10/2016
› STATUT CIVIL : célibataire
› PROFESSION/ETUDE : lycéen
› CELEBRITE : Cameron Dallas
› COPYRIGHT : snape


MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Dim 16 Oct - 22:38


Merlin s'amusa à dessiner sur le bras de Jim vu qu'il se laissait faire. Les cours de dessin lui manquait. Et le fait de repenser aux cours de dessin lui rappelait le passé. Sa mère qui semblait s'occuper de lui puis plus rien. Son père qui lui adressait à peine la parole. Son frère et sa soeur toujours occupés avec leurs copains respectifs. Et Merlin restait tout seul. Et puis il y avait ce temps où il était avec Declan, où il était heureux, on s'occupait enfin de lui. Puis le retour à l'indifférence. Merlin soupira et secoua la tête:

"Tu peux pas comprendre... A la sortie de prison, j'étais soulagé d'être seul... Mais je me suis vite senti seul.. orphelin.. La solitude j'avais l'habitude mais ça me faisais peur de ne pas savoir quoi faire. Peur de devoir aller en foyer.. Avec des gens qui fument, qui boivent et qui font n'importe quoi.. Je veux juste une vie normale et Declan me l'offre... Je lui suis reconnaissant de ça..."

Puis il vit Jimmy mettre la musique à fond et faire n'importe quoi. Merlin écarquilla les yeux, inquiet et apeuré à la fois. Il se dépêcha d'aller baisser la musique et il grommela:

"Jim... arrête... Tu veux qu'il me foute dehors.. bordel regarde ça... "

Il le fixait avec un air de reproche et croisa les bras sur sa poitrine. Mais un petit sourire s'afficha sur son visage et il dit:

"Mais t'es quand même doué, faut le reconnaître..."  
[/quote]
Revenir en haut Aller en bas

Jimmy Denbrough
petit lama égaré


› MESSAGES : 17
› EMMENAGEMENT LE : 05/10/2016
› QUARTIER : pacific lane, chez maman
› PROFESSION/ETUDE : glandage du lundi au dimanche, abonné au canapé de ton salon.
› CELEBRITE : antoine olivier pilon
› COPYRIGHT : j'me jette des fleurs.


MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Ven 21 Oct - 8:42

On fête la liberté ?


Who kicked a hole in the sky so the heavens would cry over me? Who stole the soul from the sun in a world come undone at the seams? Let there be love.

Mais je me suis vite senti seul... Et moi j'compte pour d'la merde? Qu'il a envie d'lui hurler. Qui était là quand t'étais ramassé dans ta cellule de cinq mètres sur trois ? Qui s'tapait les visites nocturnes à éviter les gardiens et leurs chaleureuses épaules larges comme deux fois ton corps frêle ? Certainement pas lui. Pas ce richousse d'mes deux. Non. Et ça t'fous en rogne qu'il reconnaisse pas ça, qu'il évoque même pas l'sujet. Tu veux pas une médaille non, loin d'là, parce que te faufiler dans la prison t'as trouvé ça drôle, même carrément excitant. Mais qu'il parle de solitude quand toi t'étais là, ça t'fous les boules. P't'être que tu comprends pas tout l'concept dont il parle, ça va p't'être plus loin qu'ça, et qu't'es juste un gros con qui comprend rien comme il le sous-entend. Bah ouais parce qu'au fond t'es pas mieux qu'ces types des foyers dont parle Merlin. Toi aussi tu t'fous des races, et tu fumes bien plus que du tabac, bien plus que de raison. Ouais au fond ça doit être ça, t'es bien trop con pour comprendre. T'hoches la tête, ravalant les mots cinglants qui rongent ta gorge. T'attrapes les ciseaux, tu découpes et tu t'la ferme. Énervé.

Ses mots le touchent plus qu'ils ne le devraient. Mais c'est toujours comme ça avec Jim. Il s'arrête sur les mots et en fait tout un flanc. Il crise au fond de lui, essayant tant bien que mal de rester calme en apparence, mais le truc c'est qu'il en est incapable le blond. Il découpe des formes. Il voulait s'amuser non ? Il voulait fêter sa libération, non ? Tu le croyais, mais au lieu de ça il te sermonne, te demandant d'arrêter, remettant ce Declan sur le tapis. Ta colère remonte, tu la sens comme une corde hérissée de nœuds entortillée autour de ton cœur. Ça fait mal. Dans un geste de pure impulsivité tu te retournes pour lui faire face, le ciseau toujours coincé entre tes doigts. Tu te contrefous de sa dernière phrase, parce que tu sais qu'c'est juste pour te passer d'la pommade, histoire qu'tu te vexes pas. Que t'exploses pas. Le truc c'est qu'c'est trop tard. Ce sentiment de jalousie et de non reconnaissance te pique trop fort au fond de ton p'tit cœur. « Est-ce que ce type est venu au moins une fois te voir en taule ? Hein ? » Moi j'étais là. Toutes les semaines, si ce n'est tous les jours. Alors qu'il aille se faire foutre le messie. « Sors toi les doigts du cul et profite au lieu d'penser au conséquences ! T'es libre Merlin. Alors ouais c'type t'a p't'être recueilli, ouaaah quelle générosité soit dit en passant, mais excuse-moi d'trouver ça louche. » T'es pas très futé mais tu sais qu'on peut pas adopter un gamin par l'opération du saint esprit. Ce type ne peut pas arriver en prison et faire son marché pour héberger un adolescent de seize ans... Tu connais pas des masses les codes judiciaires et toute cette merde, mais tu sais très bien voir les trucs anormaux. Et cette histoire est loin d'être claire. « Si c'type est si génial t'as qu'à t'éclater avec lui, vis ta vie de bourge normal avec c'mec qu'tu connais à peine. Ouais t'as qu'à faire ça. » T'attrapes une des bouteille de vodka déjà entamée de ton sac, en boit quelques gorgées avant de la balancer sur l'écran de la télé. « Allez-vous faire foutre » Tu balances ton sac sur ton dos, et fait demi tour. Tu rentres chez toi.



_________________
FUCK YOU YOU FUCKING FUCK
I believe the answer to that question like the answer to most questions is "fuck you" Shameless
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: On fête la liberté? (Jimlin)   Aujourd'hui à 9:43

Revenir en haut Aller en bas
 

On fête la liberté? (Jimlin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» Education et Liberté
» Citations de personnes célèbres sur la Liberté.
» La liberté du Marchombre.
» Liberté chérie (Acrostiche)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PALM AVENUE-