AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 « un pas de travers » ft marty o.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Vikram Damji
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 20/03/2016
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : en liberté conditionnelle pour délit de belle gueule
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : caissier dans une épicerie bio (ça envoie du rêve n'est-ce pas ?) - rêve accessoirement de monter une boutique de café. C'est comme une boutique de thé, mais pour du café
› DOUBLE COMPTE : Jane, Sam, Alastriona, Charles & Alexander
› CELEBRITE : Ranveer #LaFolieBarbue Singh
› COPYRIGHT : RaniPyaarCreation


MessageSujet: « un pas de travers » ft marty o.   Jeu 3 Nov - 13:39



» un pas de travers «
Martin O'Gyana & Vikram Damji

    La fin du service s'était passé dans le plus grand des calmes. L'avantage de travailler dans une épicerie bio, les gens n'avaient pas le même comportement que dans une grande surface. Ils étaient beaucoup patients, polis et exigeants. Vikram aimait discuter avec les clients à la caisse, pour recevoir et échanger des conseils en matière de cuisine ou bien de jardinage. Lui même n'avait pas de jardin mais il s'amusait à faire pousser des plants aromatiques dans des pots de fleurs. Quitte à avoir des plantes, autant qu'elles soient utiles non ?

    Vik avait retiré son tablier vert qu'il avait rangé avec soin dans son casier. Il poussa un soupire avant de passer le pas de la porte de l'arrière boutique. Dehors le soleil commençait à décliner, déjà 17h. Dire que dans une heure le ciel serait noir et on ne verrait même pas les lueurs des étoiles à cause de la pollution lumineuse. Déjà Novembre, d'ici la fin du moins le soleil allait se coucher pour 17h. Quelle déprime. L'indien s'étira un peu avant de partir à l'aventure de la rue, avec pour objectif de rentrer chez lui en prenant un peu le temps de flâner quand même. Main dans les poches de son bombers, il traînait les pieds en passant par les petites rues, shootant dans un caillou quand l'un deux avait le malheur de se trouver sur la route.

    Devant lui, un mec s'était accoudé à une voiture, semblant surveiller les environs pour être sûr qu'on ne l'observait pas. Vikram avait bien envie de passer son chemin en sachant que c'était pas ses affaires. Sans doute un p'tit dealer qui attendait ses clients. Qu'il aille au diable. Pis d'un autre côté, ça la foutait mal de voir un p'tit connard faire son deal dans le coin, le quartier était sympa du coup ça aurait été con de voir le trafic s'installer là. A force d'y réfléchir, Vik avait fini par passer devant l'inconnu. Alors, il se retourna pour regarder le gars qui avait déjà sorti une tige métallique et cherchait à forcer le verrou de la voiture. Cas de conscience… Fallait-il laisser faire ou intervenir ? C'était un acte citoyen que d'empêcher un voleur de faire son affaire non ? Pis vu la carrure du gars, Vik n'aurai pas trop de mal à lui faire peur. Quoi que s'il maîtrisait un peu le combat de rue… pas sûr que l'indien en ressorte gagnant. Oh et pis merde, fallait bien jouer les super héros de temps en temps non ? L'homme fit volte-face, bien déterminer à sauver cette voiture.

    _ Oh tu veux que j't'aide gamin ? Lança Vikram d'une façon agressive.
    _ Occupes toi de ton cul connard sinon j'te refais le portrait, aboya l'autre.

    Ok, ça rappelait cette période sombre de son histoire… Celle où il avait fait de la merde et lui avait fallu un jolie casier judiciaire. Le poing de Vikram commençait à le démanger et une colère sourdre s’emparait lentement de son corps. Putain ce gamin allait s'en manger une, il allait pas comprendre. Règle de la rue, démolir le gars suffisamment pour qu'il revienne pas se venger. Vik continuait d'avancer vers le voleur avec plus de détermination encore, arborant un visage menaçant qu'on ne lui avait plus connu depuis des années. Apparemment pas assez menaçant pour l'autre qui cherchait à jouer les gros durs. Le gamin chercha à attaquer le premier mais l'animal l'avait senti venir et bloqua l'attaque avec ses avant-bras avant de donner un coup de pied dans la cuisse de l'autre pour le mettre à terre. Suite à quoi, sans attendre, il le frappa dans la gorge pour lui faire manquer d'air un court instant et coup de genoux dans la tête. Le voleur s'effondra sur le sol sans comprendre ce qui venait de lui arriver. Pratique mine de rien ces cours d'autodéfense.

    Vikram ramassa la tige métallique, continuant d'arborer un air menaçant au moment où l'autre se redressait. Étrangement il n'avait plus tellement l'air de vouloir se battre avec l'indien. Sans attendre, il prit ses jambes à son cou, en boitant légèrement et disparu au coin de rue suivant. Bon Vik l'avait pas assez démoli à son goût mais c'était qu'un gamin, fallait espérer qu'il revienne pas de si tôt et avec la cavalerie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Martin O'Gyana
lama en évolution


› MESSAGES : 226
› EMMENAGEMENT LE : 18/08/2016
› AGE : 47
› STATUT CIVIL : Divorcé
› QUARTIER : #972 Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Chef du département de cardiologie. Ancien MSF (médecin sans frontière).
› HB AWARDS : Empereur du flood ♠ HB Award 2016
› CELEBRITE : Ben - Hot - Affleck
› COPYRIGHT : Avatar fait par la jolie Lux Aeterna ♥ Merci beaucoup !


MessageSujet: Re: « un pas de travers » ft marty o.   Sam 17 Déc - 20:48

C'était déprimant. Martin était déprimé à l'idée qu'il n'ait pas pu profiter davantage du soleil et qu'il allait bientôt disparaître dans les minutes qui allaient suivre. Il voulait profiter de sa journée dehors, se balader sous le soleil Californien alors qu'il avait pu terminer sa journée à l'hôpital plus tôt que prévu. C'était surtout parce qu'il avait besoin de se détendre et se changer les idées, il ne s'était pas senti bien et encore moins capable d'assurer ses fonctions et surtout sa tâche qui consistait à remplir les papiers administratifs qui l'agaçait plus qu'autre chose. Rien n'était pareil qu'en Somalie, c'était sûr, il avait l'impression d'être trop au calme et ne pouvait pas s'empêcher de se rappeler les événements stressants de l'année dernière. Cela allait bientôt faire un an ... Déjà...

Quand il était rentré chez lui, il fut assez énervé quand il découvrit qu'il était tout à fait incapable d'allumer son ordinateur portable afin de consulter ses mails. Pourquoi ne pouvait-il plus l'allumer ? Il ne savait trop rien et était allé voir le réparateur pour obtenir des réponses. Les malwares apparemments et il fallait nettoyer l'ordinateur, il en aura pour un certain temps malheureusement. Bon, Martin n'était pas un mordu de l'internet, mais ça l'embêtait carrément quand même parce qu'il était incapable de répondre à ses mails personnels et allait devoir le faire à son lieu de travail. C'était en tirant une sale tête boudeuse qu'il sortit de chez le réparateur avec un sac sur les épaules, il alla rejoindre sa voiture qu'il avait garé dans une petite rue, à défaut de ne pas avoir trouvé une place dans les grandes et puis, il n'allait pas râler, elle ne se trouvait pas loin de là où il était. Mais rien ne l'avait préparé à cette situation dans laquelle il allait se trouver.

Martin ne pensait pas qu'un jour on tenterait de lui voler sa voiture. Bon sang, il venait de l'acheter récemment et bien sûr que c'en était une belle, une tesla et c'était une bonne marque en général, assez chère mais elle valait bien son prix. Alors oui, il pouvait comprendre qu'elle pouvait faire être une voiture assez convoitée par pas mal de gens, mais non, Martin ne pouvait pas envisager que quelqu'un veuille lui voler sa voiture et surtout, presque en plein jour. Ce gars avait la tige métallique et ne semblait pas remarquer qu'il s'était fait repérer, il allait lui voler la voiture et continuer si Martin n'intervenait pas. Il voyait rouge parce que c'en était trop pour cette journée et refusait de rentrer bredouille à pied !

Sans un mot et silencieusement, il serra son poing et se remémora ce qu'il avait un peu appris durant ces onze années en Somalie quand il y avait un conflit. Il était médecin et connaissait très bien les points sensibles chez une personne, comment mettre KO en un coup. Il était quand même certain qu'il avait perdu la main mais il allait voir cela de lui-même, parce qu'il n'était pas question de l'inviter à prendre du thé en lui demandant gentiment ce qu'il comptait faire. Le visage fermé, il marcha rapidement vers le gars qui regardait bêtement sa voiture, il était de dos et ça tombe bien, il n'aimait pas cette attaque fourbe mais il préférait frapper et demander des explications après. Peut-être qu'il était impulsif, il faisait toujours ça, au moins l'adversaire serait vite neutralisé et incapable de se battre, enfin, s'il n'avait pas perdu la main. Tout en veillant à ne pas frapper sur les cervicales étant donné les dommages irréversibles que cela pouvait engendrer, Martin frappa le gars au niveau du cervelet pour lui faire perdre l'équilibre et surtout l'immobiliser. Il savait qu'un coup comme celui-ci allait le faire tomber et l'empêcher de rispoter sur le coup, s'il avait réussi bien sûr, c'était pourquoi il restait en position de défense. Les voleurs de voiture ne méritaient pas de cadeaux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Vikram Damji
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 82
› EMMENAGEMENT LE : 20/03/2016
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : en liberté conditionnelle pour délit de belle gueule
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : caissier dans une épicerie bio (ça envoie du rêve n'est-ce pas ?) - rêve accessoirement de monter une boutique de café. C'est comme une boutique de thé, mais pour du café
› DOUBLE COMPTE : Jane, Sam, Alastriona, Charles & Alexander
› CELEBRITE : Ranveer #LaFolieBarbue Singh
› COPYRIGHT : RaniPyaarCreation


MessageSujet: Re: « un pas de travers » ft marty o.   Dim 22 Jan - 18:33


    Douleur vive, brûlante, traîtresse. L'arrière de sa tête semblait voir reçue une décharge électrique sans même qui ait eu le temps de se rendre compte de ce qui se passait autour de lui. Le gamin avait déjà appelé du renfort ? Sur l'instant il lâcha le pied de biche et eu à peine de tête de voir l'autre homme dans le reflet des vitres de la voiture. Tout ce qu'il en avait vu, c'était qu'il n'était pas vraiment ravis. Vikram se rattrapa tant bien que mal à la voiture pour éviter de glisser par terre et se retrouver en fâcheuse posture. Maudite Amérique. Non sans peine, la vue un peu flou, il se retourna pour faire face à son adversaire. Un type grand, un air peu ravis, mais il n'avait pas l'air être de mèche avec l'autre. Comment il le savait ? Ce n'était pas sa première bagarre de rue.

    - Oh ! Eh on se calme, c'est quoi le problème ? Demanda Vik qui se retenait de rajouter un 'mon pote' à la fin de sa question.

    Il y avait quelque année, il n'aurait même pas cherché à comprendre et serait reparti à l'attaque, même si le gars était plus grand que lui. En même temps les indiens n'étaient pas vraiment connus pour leur grande taille et Vik n'y échappait pas. Mais avec un peu de chance il était plus rapide… Non, Oh ! On a dit qu'on se battait pas. Même si l'autre était déjà en posture de défense. Il fallait réprimer cette envie d'une autre époque, mettre de côté les points négatifs de cette altercation et tenter de repartir sur de bonnes bases. Toujours appuyé contre la voiture, l'indien avait la tête qui tournait un peu. Normal vu le coup qu'il venait de prendre, pas tous les jours qu'on se faisait attaquer en traître comme ça.

    A voir la tête de l'autre, difficile de savoir dans quoi il s'était fourré. Mais son instinct lui suggérait qu'il s'agissait peut-être du propriétaire de la voiture et que l'ayant vu avec un pied de biche à côté du véhicule avait laisser croire qu'il allait vouloir lui faire quelque chose. C'était pour ça qu'il se disait que c'était une mauvaise idée de ramasser cette barre de fer ?! La prochaine voit il écouterait sa conscience et éviterait de ramasser des trucs qui traînent par terre. Sauf s'il s'agit d'une article de consommation qu'un client aura fait tomber dans la boutique où il bossait. Oui non mais c'était bien comme résolution hein. Le tout c'était de savoir s'il la prenait maintenant où s'il attendait l'année prochaine… Nan mais avec la chance qu'il avait, valait mieux prendre la résolution maintenant, c'était déjà ça de gagné pour 2017.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « un pas de travers » ft marty o.   

Revenir en haut Aller en bas
 

« un pas de travers » ft marty o.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» « un pas de travers » ft marty o.
» La mode, la beauté à travers les âges
» Géraldine Marty - 16 Août 2005
» [série] L'inspecteur Doublet à travers le monde
» A travers les vitres d'une voiture et nuages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• RUES PRINCIPALES :: •• LES RUES & RUELLES-