AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Une nouvelle colocation voit le jour ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Sawyer E. Clarks
lama en évolution


› MESSAGES : 365
› EMMENAGEMENT LE : 11/05/2013
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Fille biologique de Heath Wilde, décédé il y a un an & d'une junkie qui n'a jamais voulu de moi. Fille biologique des Clarks, ma mère est décédée quand j'étais adolescente tandis que mon père vient de quitter ce monde. Il me reste Aleksey St James qui endosse le rôle de père à la perfection. Côté coeur après deux années près d'un homme violent, j'entame une relation avec un homme plus vieux de vingt deux ans : Alexander Ballmer.
› QUARTIER : En recherche d'une collocation pour me stabiliser quelque part.
› PROFESSION/ETUDE : Ancienne interne à l'hopital, je viens d'abandonner mes études.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Harper M. Carrington - Samuel N. Hamilton - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe- Elisabeth Howard & Erin R. Preston.
› CELEBRITE : Shelley Hennig.
› COPYRIGHT : © tearsflight


MessageSujet: Une nouvelle colocation voit le jour ♥   Dim 11 Déc - 13:39

« Vous êtes certaine de faire le bon choix mademoiselle Clarks ? » Qui aujourd’hui pouvait savoir ce qu’était un bon ou un mauvais choix ? La vie n’avait pas un chemin tout tracé, la vie qu’on imaginait et dont on rêvait n’existait pas, la vie se jouait de nous et à présent Sawyer se moquait bien de savoir si ses actes étaient bons ou mauvais. Son père était décédé, on lui avait retiré son dernier lien familial, il n’existait plus de Clarks, elle n’en était pas réellement une, elle n’avait plus de famille, plus rien, que des souvenirs qui ne servaient à rien. Elle n’avait pas envie de se rattacher à quelque chose ou quelqu’un, parce qu’elle le perdrait aussi. Elle n’irait pas voir Joan ni Gabriel parce qu’elle finirait par le porter malheur, elle ne devait plus débarquer chez Aleksey, il avait tellement souffert et il n’était pas son père, pourquoi lui imposer ce rôle ou plutôt ce poids ? Elle ne savait pas si elle était assez bien pour Alexander, cet homme si imposant, si cultivée que pouvait-il faire d’une gamine en pleure qui était incapable de construire son futur ? Sawyer était seule, et en signant le bas de la page qu’elle tendit à l’homme face à elle, la jolie brune mettait fin à son internat, à ses années d’étude de médecine. Elle ne croyait plus en rien, les gens mourraient, personne n’y pouvait rien. Elle quitta l’hôpital sans se retourner, pas un regard envers ce bâtiment, pas de peur, pas de remords, elle balayait tout son passé. Sawyer monta dans sa voiture, il y avait plusieurs sacs de voyage et cartons. Sa vie tenait dans cette voiture, elle aurait pu emprunter la voie rapide puis rejoindre l’autoroute et quitter cette ville, cet état. Elle en mourrait d’envie, disparaître, tenter sa chance ailleurs, devenir une autre personne ou bien disparaître tout court. Pourquoi ne pas mettre fin à ses jours et enterrer définitivement la dernière Clarks ou même Wilde ?

Déposant le dernier carton au sol, elle observa sa chambre, c’était son nouveau chez elle. Avant de perdre son père, Sawyer avait fait la rencontre de Judy, elle qui cherchait une colocataire depuis quelques temps elle avait fait une bonne rencontre. Le déménagement avait été quelque peu décalé suite aux derniers événements, mais aujourd’hui Sawyer s’installait chez Judy. C’était important, il le fallait pour continuer à vivre, pour s’offrir une chance d’entamer un nouveau chapitre. Parfois elle oubliait ce qu’elle vivait, elle souriait naturellement, elle était même contente de venir s’installer ici puis la seconde d’après elle perdait son sourire, elle n’avait plus goût à rien et ne comprenait pas pourquoi il fallait continuer à vivre. Elle soupira légèrement laissant les cartons fermés, elle n’avait pas envie de s’y attaquer pour le moment. Elle quitta la chambre pour se rendre aux côtés de Judy, elles allaient vivre ensemble à présent, elles devaient apprendre à se connaître davantage. « J’ai besoin d’une pause, je crois que les cartons vont attendre. » Sawyer passa une main dans ses cheveux. « Je suis contente que tu m’ai proposé cette coloc’, c’est déprimant de vivre seule ! » Ça tombait plutôt pas mal, Sawyer ne pourrait pas broyer du noir à longueur de journée. Elle se posa devant la fenêtre observant l’extérieur « Je ne connais pas bien ce quartier… il paraît que ça bouge pas mal, tu t’y plais bien ? »

_________________
i just feel sort of empty these days + And there's no remedy for memory your face is like a melody, it won't leave my head your soul is haunting me and telling me that everything is fine but I wish I was dead every time I close my eyes It's like a dark paradise.
Revenir en haut Aller en bas
 

Une nouvelle colocation voit le jour ♥

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Nouvelle maison d'édition à Montluçon
» Nouvelle offre de séjour Disneyland.fr
» La canette de bière ventilée voit le jour
» Nouvelle mise à jour à venir pour le N8... Belle FP1?
» Nouvelle V13-M2.5 (mise à jour 12/09/2009) [DEV STOPPÉ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PACIFIC LANE :: N° 1868 - JUDY M. ORWELL & SAWYER E. CLARKS-