AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

  “ you will always be a part of my life ” (andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lalita A. Johar
GOOD COP


› MESSAGES : 130
› EMMENAGEMENT LE : 30/09/2014
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : MERE CÉLIBATAIRE D'UN PETIT AARON DE 7 ANS. VIENS DE SE FAIRE LARGUER PAR UN SEXY POMPIER.
› QUARTIER : CHEZ SON COUSIN, A PALM AVENUE ;
› PROFESSION/ETUDE : ANCIENNE ARCHÉOLOGUE ET DÉTECTIVE PRIVÉE. CO-GERANTE ET RÉCEPTIONNISTE DU HOPE'S COVE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : SONAM KAPOOR ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: “ you will always be a part of my life ” (andrew)   Mar 13 Déc 2016 - 20:42



you will always be a part of my life
lalita johar — andrew cohen



C’était incroyable. Mon corps tout entier s’arrête alors que j’observe la silhouette un peu plus loin. Il n’y avait pas de doute. Il n’y avait aucun doute. Non, aucun, absolument, définitivement aucun. J’avais cependant besoin de seconde. De quelque seconde pour réaliser le bonheur étrange, la sensation compliquée, qui me dévorait de l’intérieur. J’étais à la fois heureuse, et à la fois triste. Le problème des histoires à distance, c’est que ce qui se passe tous les jours peut parfois vous empêcher de penser à l’autre, à celui qui est loin. Je sais que c’est bête, mais c’était ce qui était arrivé et je n’avais pas parler à Andrew depuis… peut-être deux ans ? Je ne sais plus. J’avais tellement changer de vie entre temps que j’avais toujours autre chose à faire et c’était triste. Tellement triste, parce que quelque part, Andrew faisait partie de mon histoire. De qui j’étais. Je ne saurais jamais expliquer ce que je ressens pour lui, ce que j’ai vécu avec lui, mais une chose était certaine : il avait tellement changé. Combien de fois nous nous étions croisé, sans se reconnaitre ? Parce qu’il y avait des chances ! Cette ville n’était pas si grande que ça, et mon petit doigt me disait que c’était sans doute déjà arriver. En attendant, je range rapidement mon classeur dans mon sac et je me mets à courir. A vraiment courir. Heureusement pour moi, je n’avais pas de talon et j’étais pas une fille qui se balader en petite jupe. Mon dupatta s’envole légèrement, mon bracelet à grelot accompagne ma petite course et lorsque je pose ma main sur l’épaule d’Andrew, un frisson me parcours. Un frisson déstabilisant au point où je perds mes mots. Au point où je ne reprends même pas mon souffle et j’attends que son visage apparaisse. Les secondes semblent interminables et je me dis que j’ai peut-être fait une erreur. Que je me suis trompé. Mon cœur balance et s’arrête quand j’ai enfin ma réponse.

C’est lui. C’est mon Andrew. Ce p’tit voyou. Bon sang ! Mon sourire se fait automatiquement, alors que des tas de souvenir m’attaquent. La première fois où il a commandé une glace dans ce premier job que j’avais trouvé à côté de la fac. La première fois où je lui aie parler d’Aaron, le père de Junior. Les préparatifs du mariage… Mais je me souviens aussi de la perte de son petit-frère, de sa mère… de son hospitalisation et de la façon où on avait passé des heures sur Skype alors que je m’occupais de Junior. J’ai donc aussi les larmes aux yeux. « - J’y crois pas… » Je sais. Il doit sans doute être en colère, j’avoue que c’est un peu ma faute. Que la distance, c’est un peu moi. Ou peut-être un peu lui. C’est simplement qu’à un moment donné, nous nous sommes naturellement éloigné. Qui, comment, pourquoi… est-ce que ça avait de l’importance ? Non. Maintenant, ce qui était important, c’est qu’on avait une nouvelle chance.

Je m’attends déjà à entendre sa voix, sa petite voix de gamin de douze ans qui dit « Amy » avec un accent à rendre jaloux tout l’Angleterre. Forcément, il ne sait pas que j’ai changé de prénom pour mon passeport américain. Mais c’est tout une autre histoire. Qui aurait cru qu’en sortant de ce cours que je donne trois fois par semaine, je croiserais Andrew.

D’un seul coup, je garde le silence. Je sais pas pourquoi, je n’ose pas le prendre dans mes bras. Et je n’ose pas non-plus exprimer à quel point je suis contente. Je reste sur mes gardes, je ne sais pas comment il va réagir. Notre histoire, elle est personnelle. Elle n’appartient qu’à nous. Ce que nous avions fait avant que je quitte le pays, c’était un peu notre secret. Je doute qu’Andrew se soit vanter d’avoir couché avec une fille qui avait cinq ans de plus. Pour ma part, c’était autre chose. J’étais marié et j’étais au bord du gouffre. J’étais mal et je n’avais pas refusé ce qu’il m’offrait. Andrew a toujours été si gentil… Nous avions tellement en commun et j’espérais que ça n’avait pas changer.


_________________


even in the night, i wonder.
What if i didn't run away
from your love.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Andrew J. Cohen
BAD COP


› MESSAGES : 163
› EMMENAGEMENT LE : 26/02/2014
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire, l'amour ne l'a pas très bien réussi... Mais Erin est en ville et il semblerait que son coeur s'emballe toujours de la même façon en sa présence...
› QUARTIER : Présidente Drive dans une grande maison avec un grand terrain et des box
› PROFESSION/ETUDE : Inspecteur à la brigade des moeurs.
› HB AWARDS :
› DOUBLE COMPTE : Adam, Snow, Teddy, Emma, Kyle, Judy et Kira
› CELEBRITE : Eddie Redmayne THE BG
› COPYRIGHT : Bazzart


MessageSujet: Re: “ you will always be a part of my life ” (andrew)   Mer 14 Juin 2017 - 16:50

Andrew avait fini sa journée, il avait quitté le commissariat et vu le temps il avait décidé de rentrer à pied et profiter du beau temps. Il emprunta les petites rues de la ville, il commençait à connaître l’endroit comme sa poche à présent à force de se promener dans la ville et il faut dire que son boulot l’aidait beaucoup également à connaître chaque recoin de HB. Andrew vivait là depuis 3 ans maintenant, il avait eu le temps de découvrir l’endroit. Il aimait vivre ici, et ne regrettait pas d’avoir quitté Atlanta pour de bon. Il l’avait fait pour mettre une fin définitive à son histoire avec Erin mais c’était sans compter sur le fait que la jeune femme débarque il y a quelques temps à HB. Il ne savait pas trop quoi en penser une partie de lui était heureux de la voir, qu’elle soit venu le chercher ici. Mais une autre restait sur la défensive, il ne pouvait pas oublier le mal qu’elle lui avait fait en un claquement de doigt. Et la confiance n’allait pas se retrouver en quelques jours. Bref il était un peu perdu en ce moment à cause du retour de la jeune femme. Il verrait bien comment les choses allaient évoluer et si la jeune femme était vraiment là pour lui elle n’allait pas baisser les bras si facilement. Andrew avait ses écouteurs sur les oreilles, il marchait en direction de présidente drive quand il sentit une main se coller sur son épaule. Il enleva instinctivement ses écouteurs d’une seule main et se retourna pour voir qui pouvait bien l’interpeller. Et ce fut le choc, AMY son Amy… Il l’avait rencontré un été à Londres puis après ça elle était devenue une figure importante de sa vie. Elle savait énormément de chose de lui. Elle avait été là dans les moments difficiles, la perte de Jordan, sa mère puis son histoire avec Erin et son long passage à l’hôpital. Puis le temps les avaient éloignés un peu, il avait cessé d’avoir des nouvelles ou d’en donner il ne saurait pas dire qui avait commencé. Et ce n’était pas l’important. « - J’y crois pas… » Lâcha-t-elle. Lui non plus n’y croyait pas pourtant elle était bien là devant lui. Elle était plantée là devant lui et il ne se fit pas prier pour attraper la jeune femme par la taille et la serrer contre lui. Il était heureux de la voir. Elle était un peu comme son ange gardien toujours présente dans les moments importants de sa vie. Elle refaisait surface toujours quand d’une certaine façon il avait besoin d’elle. Elle était importante pour lui outre le fait qu’elle avait été sa première fois, elle était avant tout une amie fidèle sur qui il avait toujours pu compter. Ils avaient leur histoire intime et personnelle et ça n’avait fait que renforcer ce lien existant entre eux. Il ne desserra pas tout de suite son étreinte et tout en gardant la jeune femme blotti dans ses bras il s’exclama : « Je n’arrive pas à y croire ! » Un sourire sur ses lèvres s’était dessiné et qui ne le quitterait pas de sitôt. Il laissa finalement la jeune femme respirer, mais il prit son visage entre ses mains avec douceur comme pour s’assurer que c’était bien elle. Il ajouta : « Amy c’est vraiment toi ?! » Il avait du mal à y croire, il n’imaginait pas une seule seconde revoir la jeune femme ici. Aux dernières nouvelles elle était quelques parts à l’autre bout du monde. Il lâcha finalement le visage de la jeune femme, il espérait qu’elle avait un peu de temps devant elle à lui consacrer il n’avait pas envie de la voir partir tout de suite. « Dit moi que tu as un peu de temps devant toi à me consacrer ? » Il la suppliait du regard comme il savait si bien le faire à l’époque où il espérait avec son regard de chien battu la convaincre de lui mettre un peu plus de glace qu’aux autres dans son cornet. Il n’en revenait pas, c’était Amy là devant lui ils avaient probablement tellement de chose à se raconter. Il lui avoua finalement : « Tu m’as manqué. » Et le mot était faible, il lui arrivait souvent de penser à elle. De se demander ce qu’elle devenait. Mais l’avoir là devant lui faisait ressortir le manque réel qu’il avait subi à cause de leur éloignement.

_________________
Elle te fera changer la course des nuages, balayer tes projets, vieillir bien avant l'âge ! Tu la perdras cent fois dans les vapeurs des ports. C'est écrit... Elle rentrera blessée dans les parfums d'un autre ! Tu t'entendras hurler "que les diables l'emportent" !! Elle voudra que tu pardonnes, et tu pardonneras... C'est écrit !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lalita A. Johar
GOOD COP


› MESSAGES : 130
› EMMENAGEMENT LE : 30/09/2014
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : MERE CÉLIBATAIRE D'UN PETIT AARON DE 7 ANS. VIENS DE SE FAIRE LARGUER PAR UN SEXY POMPIER.
› QUARTIER : CHEZ SON COUSIN, A PALM AVENUE ;
› PROFESSION/ETUDE : ANCIENNE ARCHÉOLOGUE ET DÉTECTIVE PRIVÉE. CO-GERANTE ET RÉCEPTIONNISTE DU HOPE'S COVE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : SONAM KAPOOR ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: Re: “ you will always be a part of my life ” (andrew)   Mer 19 Juil 2017 - 19:16



you will always be a part of my life
lalita johar — andrew cohen



Il n’y a rien de plus beau que le hasard. Quand il fait bien les choses. Comme maintenant. J’avais tout quitté à l’époque parce que je savais que c’était la seule chose à faire pour avancer. Pour repartir sur de bonne base. J’avais laissé plusieurs choses derrière moi.  Plusieurs personnes. Les laisser ne les avaient pas effacées de mon esprit et j’avais fini par regretter d’avoir installé cette distance. Aujourd’hui, je remarquais vraiment la différence. Parce que j’avais trouvé un repère. Un vrai monde pour Junior. Il allait s’épanouir et grandir. Aujourd’hui, je ne voulais plus faire les mêmes bêtises. Les mêmes erreurs. J’étais prête à créer des liens forts avec les autres, des liens honnêtes et réels. Je voulais faire les choses bien et quelque part, même si je me retrouvais dans des situations parfois un peu pénible – parlons de ma récent rupture, ça va être drôle – je savais que ça allait. Que je pouvais surmonter tout ça, parce que je n’étais plus un électron totalement libre. J’avais le Hope’s Cove. J’avais Ketih et ses précieux conseils. J’avais un cousin – bien que distant, il était tout de même très attentif envers mon fils. Et ce n’était sans doute pas fini. J’allais encore croiser d’autres personnes et connaitre d’autres histoire. Je crois que quelque part, j’ai compris pourquoi mon père a toujours été si optimistes. Si positives. Il savait. Quelques soient les malheurs qui nous tombent dessus, rien n’est insurmontable. La seule chose qu’on ne peut pas changer, c’est la mort. Le reste, c’est modifiable. Cela peut se transformer. Comme Andrew. Du gamin que j’avais connu, il était devenu… un très bel homme ! Je devais l’avouer, j’étais un peu impressionné.

J’étais contente, vraiment. J’avais même tendance à trop rapidement m’exprimer, mais cette fois je voulais faire les choses bien. Je voulais respirer et profiter une seconde de ce que j’avais sous les yeux. C’était magique. Heureusement pour moi, Andrew n’attend pas et me prend dans ses bras. Je ris de bon cœur tellement je l’adore et je réponds à son étreinte.

« - Je suis tellement contente ! » J’aimais ce contact. Cette proximité. Tout ce qu’on avait connu jusqu’ici nous avait permis de renforcer notre connexion. Toutes ses années ne pouvaient pas être oublié. Je ne pouvais pas m’empêcher de sourire ! Merde alors ! J’avoue que j’avais besoin de lui, même si je n’avais rien de mauvais dans la vie, j’avais besoin de cette amitié complexe qui nous unissaient.

« - Oui, ‘Drew ! » Son ‘Amy’ me réchauffa le cœur et j’avais presque envie de pleurer tellement j’étais heureuse. Presque. Parce que j’essayais de garder la tête haute. Je voulais passer toutes mes journées à ses côtés. « - Je suis toute à toi ! » Voilà que je riais de nouveau.  En l’entendant dire que je lui avais manqué, je ne résiste pas. Je le reprends rapidement dans mes bras. « - Toi aussi ! » Je le regard quelques seconde, heureuse.

« - Qu’est-ce que tu fais dans le coin ? Ça fait un moment que je me suis installé ici avec Aaron et je t’ai jamais croisé. » J’avais des milliers de question à lui poser ! Des milliers ! « - Dis-moi que tu ne repars pas dans quelques jours et que tu restes. » Je le regarde alors. Son expression me semble familière. « - Qu'est-ce que j'ai dis encore comme bêtise ? Me dis pas que tu vis ici toi aussi ! »


_________________


even in the night, i wonder.
What if i didn't run away
from your love.


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “ you will always be a part of my life ” (andrew)   

Revenir en haut Aller en bas
 

“ you will always be a part of my life ” (andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kolwezi, la part de la légion
» Papiers pour faire-part.
» kit ou template pour faire part mariage
» Pourquoi Aizen veut les pouvoirs d'inoue(a part pour soigné)
» GROSSE ERREUR de ma part ! HELP me plz ! :(

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• RUES PRINCIPALES :: •• LES RUES & RUELLES-