AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Big or small, lies are lies | Couillu ❤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
avatar
Isaak Tsariov
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 80
› EMMENAGEMENT LE : 24/11/2015
› AGE : 33
› STATUT CIVIL : Il a craqué sur la plus belle... Pas touche sinon il mord
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : Nouveau directeur du Diamond's / Agent du FBI et chef du département des recrutements
› HB AWARDS : Who are you really? (Perso le plus mystérieux) - You two should kiss (Couple qu'on voudrait voir ensemble)
› CELEBRITE : Danila Kozlovsky
› COPYRIGHT : Stitch


MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies | Couillu ❤   Lun 18 Sep 2017 - 15:52


La preuve qu’Isaak avait trouvé tout ce qu’il voulait en Katherina était que la jeune femme savait le rendre fou, même en le narguant. « Si tu continues comme ça, ça sera même encore plus tôt que prévu… », grogna-t-il tandis qu’il frémissait en sentant les doigts de la jolie brune sur sa peau. Qu’est-ce qu’il détestait quand elle le narguait ainsi… Qu’est-qu’il l’aimait quand elle le narguait ainsi.

Il se laissa aller en la sentant se blottir contre lui, laissant échapper un petit soupir et fermant les yeux. Il était sur le point de s’endormir lorsque la jeune femme passa sa main dans ses cheveux, lui faisait étirer un sourire. Lorsqu’elle l’appela par son surnom en russe, il ouvrit un œil en laissant échapper un petit rire. « Hm ? », répondit-il simplemlent. Il savait bien que la jolie brune devait avoir des tonnes de questions… il n’avait pas tort. Il ne l’interrompit pas dans ses questions et éclata de rire lorsqu’elle s’excusa d’en poser trop. « Si j’avais su que j’allais avoir un interrogatoire… » Normalement, c’était plutôt lui qui les posait, les questions. Il prit une profonde inspiration avant de commencer à répondre. « Personne au Diamond’s n’est au courant. Pour eux, je me déplace dans le cadre de la boîte, rien d’autre. » Il omit le fait que son ancien patron était aussi un agent. Ce n’était pas approprié pour cette histoire, et il ne faisait plus partie du FBI non plus. Il passa ensuite à la deuxième question. « Tu ne fais rien de différent d’avant. Tu n’en parles pas, tu fais comme si tu ne savais pas. » La dernière question était un peu plus difficile à répondre. « J’aimerais sincèrement te dire non… » Il glissa sa main contre sa joue en la regardant. « J’ai toujours fait attention à m’assurer de ne jamais être suivi quand je rentre, de ne jamais montrer que j’avais… quelqu’un dans ma vie… J’essaye d’apparaître le moins possible sur Internet, mais on n’est jamais sûrs de rien… » Il tenta de rester avec un sourire, mais c’était dur. Il voulait toujours la protéger et il avait peur qu’il lui arrive quelque chose à cause de lui. « C’est pour ça que je regarde toujours les alentours de la maison, et où qu’on aille, oui… Je m’en voudrais tellement s’il t’arrivait quoi que ce soit par ma faute… » Il attrapa ses lèvres pour l’embrasser doucement avant qu’elle ne retombe sur le matelas.

Elle l’appela à nouveau. Visiblement, elle n’avait pas encore fini avec les questions. « Hm ? », répondit-il à nouveau avant de perdre son sourire. Il hésita un instant avant de soupirer. « Toi… », sortit-il simplement. Il s’assit sur le lit et se passa une main dans les cheveux. « Après… tout ça, j’étais très mal… Quand je suis parti, ça a été encore pire… j’étais au fond du trou. Je ne sortais plus de ma chambre, je mangeais à peine, je dormais pas beaucoup plus. » Il se rappelait de l’inquiétude de son père de le voir ainsi. Les tentatives qu’il avait faites pour le réveiller et le sortir de là, en vain. « Et puis un jour, je me suis levé et j’ai senti cette envie de quitter le pays, j’ai pris l’avion pour l’Europe quelques jours après. Je suis allé en Russie retrouver la famille d’Anton… et pourquoi pas de ma mère… Ma grand-mère m’a accueilli avec un fusil, elle a failli me tirer dessus, mais heureusement, je ressemblais suffisamment à mon père pour qu’elle s’arrête à temps. Je suis resté là-bas un certain temps. » Quelques semaines, quelques mois, il ne savait plus trop. Mais il était resté. « En rentrant de ce voyage, je me suis dit qu’il fallait que je me reprenne vraiment en main. Je n’avais pas été assez fort pour protéger les personnes qui comptent le plus pour moi, mais ça allait changer… » Il avait retrouvé son père qui lui avait fait la misère avant de le prendre dans ses bras. Anton lui avait alors présenté Abigail, une merveilleuse jeune femme qui n’avait plus quitté ses côtés depuis. Et puis Isaak avait pris une grande décision. « J’ai passé les sélections pour Quantico et j’ai pu intégrer l’académie pour en sortir quelques années plus tard. » Il en avait chié, comme tout le monde, mais il en était sorti, avec la fierté de son père qui conservait toujours sa photo officielle quelque part dans la maison, bien cachée des regards indiscrets. « Quand j’étais sur le terrain, j’ai protégé un certain nombre de personnes… mais je me suis fait des illusions, ça ne m’a jamais vraiment fait me pardonner pour tout ça… » Isaak s’arrêta un instant en serrant le poing. Toutes ses idées qu’il s’était faites en intégrant le FBI, mais qui s’étaient explosées contre le mur de la réalité une fois diplômé. « Ça n’effacera jamais le fait que je n’ai pas pu te protéger… », souffla-t-il en détournant le regard.

_________________
I don't like this place at all, makes me wonder what I'm here for. Someone take this pain away: dying to see another day. And I don't want to be your friend or pretend I can fit in too. I'm incensed, I'm blown away. Dying to see another dayby sian
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Katherina H. Sullivan
super lama en quête de secrets


› MESSAGES : 1297
› EMMENAGEMENT LE : 26/08/2014
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : En couple avec son couillu de russe ❤
› QUARTIER : Presidente Drive
› PROFESSION/ETUDE : interne en neurochirurgie
› HB AWARDS : 2016 - Prom queen ENJOY LIFE - You two should kiss avec mon Russe - Faites peter le champagne - You jokey joke (parce que c'est moi la plus drole) - I like, I share (facebook) - I have no idea (secret) - Serial bienvenutteur - Bienvenu chez les zinzins - Is it funny ? (je vous emmerde) - epic fail (je vous emmerde aussi)
› CELEBRITE : Zoey deutch
› COPYRIGHT : AUTUMNLEAVES.


MessageSujet: Re: Big or small, lies are lies | Couillu ❤   Jeu 12 Oct 2017 - 21:10

Katherina laissa échapper un petit rire en entendant Isaak grogner. Elle savait très bien qu’il n’appréciait pas toujours le fait qu’elle le nargue, qu’elle joue avec lui de cette façon. Mais la brunette ne pouvait pas s’en empêcher. C’était presque devenu une habitude. Alors elle continua de faire glisser ses doigts contre sa peau encore un moment avant de se recule. « J’arrête alors … », souffla-t-elle avec un petit sourire en coin.

Elle resta un long moment, blottit contre lui, à tracer des dessins sur son torse du bout des doigts. Katherina réfléchissait, ne pouvant pas s’empêcher de penser à tout ce qui venait de se passer. Elle hésita un instant, se demandant si elle ne devait pas laisser Isaak tranquille pour ce soir. Et puis finalement, la jeune femme se dit que c’était le moment où jamais et qu’elle ne trouverait peut-être plus d’occasion de lui poser toutes ses questions. Elle se redressa finalement et passa sa main dans ses cheveux en l’appelant par son surnom. S’en suivit alors un véritable interrogatoire, qu’il ne manqua pas de souligner ! Katherina baissa un peu les yeux en riant légèrement, « excuse-moi… Je suppose qu’habituellement c’est toi qui pose les questions ? ». Elle se contenta ensuite de laisser parler et de l’écouter sagement. Elle hocha la tête lorsqu’il lui dit qu’elle ne devait rien changer et simplement faire comme si elle n’était au courant de rien. C’était un peu bizarre, peut-être même beaucoup. Être au courant de quelque chose mais ne pouvoir le dire à personne, un peu comme une mission secrète. Bref, Katherina serait muette comme une carpe. Elle fronça ensuite légèrement les sourcils, « c’est pour ça que tu râles à chaque fois que je poste une photo de nous sur Facebook ? », la brunette marqua une petite pause avant de se redresser un peu plus, « attends, attends… Comment ils pourraient te retrouver sur mon facebook s’ils ne savent pas qui je suis ? Pire, que j’existe ? ». Elle afficha ensuite une petite mine déçue, « est-ce que tu préférerais que j’arrête ? », après tout Katherina ne voulait pas prendre de risques inutiles. Elle appuya finalement sa joue contre sa main en laissant échapper un petit soupire, « il ne m’arrivera rien… ». La brunette avait envie de lui promettre, de lui dire qu’elle ferait attention, qu’elle ne mettrait plus rien sur les réseaux sociaux… Du moins rien de personnel… Mais elle n’était pas sûre de pouvoir tenir cette promesse. Elle répondit doucement au baiser avant de se laisser retomber sur le matelas, prenant le temps de bien réfléchir à tout ça.

Il lui restait tout de même une dernière question à lui poser… Et elle hésita un long moment avant de se décider à lui demander. Katherina fronça ensuite les sourcils en entendant la réponse, en l’entendant dire que c’était pour elle qu’il avait fait ça. Elle regarda Isaak se mettre assis sur le lit et passer sa main dans ses cheveux. Et elle regretta presque de lui avoir demandé ça. Ils n’avaient jamais vraiment discuté de l’après départ d’Isaak, de la façon dont chacun l’avait vécu – même si Katherina ne lui avait jamais caché qu’elle ne s’en était jamais réellement remis. Elle se redressa finalement pour pouvoir se placer derrière lui, elle l’écouta parler… Parce qu’elle ne savait pas vraiment quoi lui dire, mais surtout parce qu’il se confiait rarement, et par conséquent, ce n’était clairement pas le moment de l’interrompre. Elle laissa ensuite quelques secondes s’écouler sans répondre, sans même bouger. « Je ne savais pas pour tout ça… Je veux dire, ta réaction, ton départ, ta grand-mère… Tout… Pourquoi tu ne m’en as jamais parlé ? », souffla-t-elle en s’approchant un peu plus. Elle ne lui en voulait pas de n’avoir rien dit… Après tout ils n’en avaient jamais réellement parlé, sans doute parce qu’il valait mieux laisser ça de côté. Katherina déposa finalement quelques baisers sur son épaule avant de glisser ses bras autour de lui et de poser sa tête contre son dos. « Hey… Tu savais pas, je voulais pas te mêler à ça… », elle marqua une petite pause en resserrant son étreinte, « et tu sais que c’est faux… Toutes ces nuits où j’ai dormi avec toi… Toutes ces nuits où tu m’as protégé… Tu as fait tellement pour moi, beaucoup plus que ce que tu crois… C’est grâce à toi que j’ai survécu, tu m’as sauvé… ». Son cœur se serra un peu en repensant à tout ça. Katherina ferma les yeux un instant avant de se blottir d’avantage contre Isaak, laissant échapper un petit soupire.

_________________
    tell me pretty lies, look me in the face,
    tell me that you love me even if it's fake
Revenir en haut Aller en bas
http://assholebutawesome.tumblr.com/
 

Big or small, lies are lies | Couillu ❤

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» true lies
» True lies la série dévellopée par Jame Cameron
» [Horus Heresy] Garro: Shield of Lies de James Swallow - Audiodrama
» True Lies [Dana Tasker]
» Lying Mii-kun and Broken Maa-chan : Precious Lies

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PRESIDENTE DRIVE :: N° 1769 - KATHERINA H. SULLIVAN-