AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lloyd Estaing
BAD COP


› MESSAGES : 79
› EMMENAGEMENT LE : 01/11/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : ALL ALONE ;
› QUARTIER : IN A SAD AND POOR PLACE OF PACIFIC LANE ;
› PROFESSION/ETUDE : FORMER PRISONER WITHOUT MONEY, WHO THINK HE DOESN'T NEED HELP - GARDEN KEEPER OF PALM AVENUE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : BEN BARNES ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Sam 8 Avr 2017 - 15:56




i wanted to keep a promise, for once.
billy hudson — lloyd estaing



Il n'était pas sûr de lui-même, vraiment. Lui et les chemises, ça faisaient clairement deux. Il ne se sentait pas à l'aise, mais c'était tout de même une bonne chose de faire un effort pour une fois, non ? Il se regarda de nouveau dans la glace, se demandant pourquoi il ne s'était pas rasé aussi. C'était peut-être un peu trop. Ce rendez-vous n'a rien d'un rendez-vous galant, il le savait. C'était pire. Il entra ses mains dans la poche de son pantalon, fronça les sourcils puis décida de se changer, encore. C'était trop habillé pour ce qui devait devenir une habitude. Alors Lloyd opta pour un jean, mais garda tout de même la chemise. Il retourna les manches, tout de même. Il soupira, se disant qu'il devait arrêter de perdre du temps pour un truc aussi stupide. Il attrapa ses clefs et son sac à dos et s'en alla rapidement avant d'arriver en retard. Et franchement, arriver en retard à cause d'un choix vestimentaire, c'était encore plus stupide que de ne pas savoir quoi porter. Il fouina dans ses poches pour chercher l'adresse que Billy lui avait donnée, puis essaya de se souvenir du trajet qu'on lui avait expliqué. Lloyd n'avait ni de téléphone, ni ordinateur et il avait encore moins internet. Ce n'était pas une priorité pour lui. Il était assez malin pour trouver son chemin. Et les bureaux de Billy ne devaient pas être si difficiles à trouver. Il l'espérait sincèrement.

Cigarette en bouche, il observe maintenant l'immeuble. Il a de l'avance, alors il en a profité. Il avait promis de faire un effort, de laisser de côté ce qu'il savait d'elle, de reprendre les choses à zéro. De voir comment elle pourrait l'aider, parce qu'il savait qu'elle en était capable. Il souffla, regardant la fumée s'évaporer et essayant de se souvenir de leur dernière conversation. La manière dont il avait avoué connaitre son père, sa réaction. Il jeta le mégot et l'écrasa, avant d'entrer dans le bâtiment, quelque chose l'inquiétant. Il n'avait aucune idée de comment les choses allaient se passer aujourd'hui. C'était un essai. Il ne pouvait pas faire autrement. Il devait essayer…

L'ambiance était tellement différente. Il se présenta à l'accueil avant qu'on le redirige. Il y avait tellement de monde. Des gens qui semblaient tous aussi important les uns que les autres. Lloyd était impressionné. Il devait y avoir plus que des avocats dans le coin. Des bureaux d'hommes d'affaires et autres entreprises. Il sent une légère dose de panique le parcourir avant de finalement entrer dans l'ascenseur avec d'autres inconnus. Pourquoi avait-il la sensation qu'il était le seul à ne pas savoir quoi faire ? Il tâcha de garder la tête baissée, avant de sortir à son étage et de chercher du regard où était sa place. Il aperçut une espèce de salle d'attente à sa droite, s'y installant immédiatement. Il était nerveux, ça pouvait se sentir à des kilomètres. Espérons que Billy ne le remarque pas. Il posa son sac à dos à terre, regardant l'horloge plus loin. Il n'était ni trop en avance, ni en retard. Le timing parfait, non ?


_________________

    I got a shadow and
    he wants me to come clean.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Hudson
petit lama égaré


› MESSAGES : 29
› EMMENAGEMENT LE : 02/11/2016
› STATUT CIVIL : Divorcée
› PROFESSION/ETUDE : Avocate
› CELEBRITE : Johanna Braddy
› COPYRIGHT : Hathaways

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Sam 15 Avr 2017 - 16:21


≈ ≈ ≈
{ I used to hold my freak back, now I'm letting go
I make my own choice.}
crédit/ tumblrdemi lovato.

Billy se sentait nerveuse à propos de son rendez-vous avec Lloyd sans savoir pourquoi. Ce n’était pas la première fois qu’elle voyait un client comme lui, mais c’était différent. Sans doute parce qu’il en savait énormément sur elle et que c’était déconcertant. Cependant, elle lui avait promis de l’aider et de ne rien laisser se mettre en travers de leur collaboration. Billy était une femme de paroles. D’ailleurs, elle avait travaillé sérieusement sur son cas et elle avait déjà quelques idées de pistes pour lui. Aujourd’hui, elle voulait en savoir plus sur ses compétences pour vérifier ses intuitions. Elle voulait aussi savoir ce qu’il voudrait faire dans la vie sans limite. Elle savait qu’il avait aussi besoin de rêver, de ne pas se mettre de barrière pour reprendre confiance en lui. En amont, elle avait appelé quelques contacts et certains n’étaient pas contre embaucher à l’essai Lloyd grâce à ses recommandations, mais pour le moment elle ne comptait pas lui dire. Elle voulait aussi tester sa motivation et ses envies. Elle ne pouvait pas l’aider s’il ne s’aidait pas lui-même. Lorsque Billy se regarda dans le miroir avant son rendez-vous elle se demandait si elle n’en avait pas fait un peu trop. Elle s’habillait toujours de façon classe à cause de son travail, mais elle ne voulait pas trop en faire devant Lloyd. Elle ne voulait pas que ça instaure une distance entre eux. Trop tard, son assistante l’appela pour lui signaler qu’il était dans la waiting room. Billy souffla un bon coup et sorti de son bureau pour aller le chercher. Il était assis sagement en train de l’attendre, il semblait nerveux, mais dans le bon sens du terme. Billy était surprise de le voir aussi élégant. Il faut dire que la dernière fois, il travaillait sur un chantier et ce n’était pas la tenue la plus glamour. Elle était enchantée de voir qu’il avait fait un effort pour venir jusqu’à son bureau et d’avoir pris le temps de s’habiller correctement. Elle voyait un réel changement dans son attitude et elle savait qu’elle pouvait faire quelque chose de lui. Il n’était pas si éloigné que ça du monde du travail puisqu’il savait comment s’habiller pour un rendez-vous important. Il n’était pas je m’enfoutiste, il avait envie de s’en sortir et ça lui suffisait amplement. « Vous êtes très élégant ! » Lui confia Billy en souriant poliment. Elle tenait à le dire pour l’encourager et le faciliter. Ce qu’elle ne disait pas c’est qu’elle le trouvait en plus d’élégant, très charmant, mais ce n’était pas la première fois. Il avait quelque chose de plus que les autres, mais elle refusait de le montrer. Elle ne voulait pas compliquer la situation en montrant qu’il pourrait lui plaire. « Venez avec moi. » Lui signala la jeune femme avant de le faire entrer dans son bureau et de le faire asseoir. Pour la première fois, il était dans son monde et elle voulait le mettre à l’aise. « Je vous sers quelque chose ? » Malgré les apparences, elle n’était pas plus à l’aise que lui. Elle se rappelait de l’époque où elle n’était personne. Heureusement on lui avait aussi donné sa chance et aujourd’hui elle avait fait quelque chose de sa vie.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lloyd Estaing
BAD COP


› MESSAGES : 79
› EMMENAGEMENT LE : 01/11/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : ALL ALONE ;
› QUARTIER : IN A SAD AND POOR PLACE OF PACIFIC LANE ;
› PROFESSION/ETUDE : FORMER PRISONER WITHOUT MONEY, WHO THINK HE DOESN'T NEED HELP - GARDEN KEEPER OF PALM AVENUE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : BEN BARNES ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Jeu 25 Mai 2017 - 13:50




i wanted to keep a promise, for once.
billy hudson — lloyd estaing



Il se sentait tellement mal à l’aise. Pour une fois, cela n’avait rien à avoir avec lui. Avec ce qu’il était, ce qu’il avait fait. Non, c’était simplement cet environnement. Cet espace. Tout était si carré, si réfléchi. Il n’y avait pas de place pour l’improbable et lui, il en était la définition même. Il n’avait clairement pas sa place ici et il regrettait presque d’être venue. Sauf qu’il s’était faite une promesse. Celle de venir, de reprendre les choses à zéro. D’ignorer ce qu’elle représentait, d’ignorer ce qu’il savait. Il était là parce qu’il savait qu’elle était sincère, qu’elle voulait vraiment l’aider. Il devait faire un effort et prendre sur lui, même s’il avait envie de faire demi-tour et de retourner quelque part où tout était plus simple, plus réelle. C’est peut-être ça, qui le dérange ici, cette impression que rien n’est réel ici. Que tout n’est que façade, faux-semblant. Il savait Billy différente, et pourtant, elle passait par là tous les jours. Elle côtoyait ces gens. Il était tellement nerveux… il n’avait pas ressenti ça depuis son premier tour à l’armée. Il y a des années… Pourtant, ce qui se passait maintenant, ce n’était rien comparé à tout ce qu’il avait vécu là-bas. Il ne s’était même pas senti aussi nerveux lorsqu’il était allé en prison. Clairement, c’est la vie elle-même qui l’effrayait. Qui bousculait tout ce qu’il avait un jour su pour lui ouvrir les yeux et il détestait ça. Il détestait cette impression de ne jamais savoir. De ne pas être au courant. De ne pas savoir toutes ces choses qui changeaient le monde. C’était sans doute ça, le pire, quand on sortait de prison. Ne plus rien reconnaitre. Être complètement laissé de côté.

Il y avait une chose, pourtant, qu’il avait retrouvée dans cette nouvelle vie. Une chose qui était là dans la précédente. C’était Billy. Aussi complexe ce lien soit-il, il appréciait la jeune femme et continuait de lui offrir une place dans son cœur, sans qu’elle ne le sache.

Elle ne tarda pas à arriver, toujours aussi élégante et jolie. Il se leva de son siège, plus nerveux encore. Il était dans son monde et il ne savait pas comment se comporter. Elle, elle était venue à son appartement, elle lui avait rendu visite sur son lieu de travail et avait sans doute remarqué qu’ils ne vivaient pas sur la même planète. Il espérait que sa chemise suffirait à faire comprendre qu’il essayait, même si ce n’était pas parfait.

« - M… Merci. » Il observa de nouveau sa chemise puis sentie sa respiration se stopper lorsqu’il aperçut le sourire de Billy. Elle était honnête, elle ne se moquait pas. Elle le trouvait vraiment élégant et elle semblait apprécier l’effort qu’il avait fait. Lui qui avait la sensation d’être un clown… Il hocha de la tête quand elle lui demanda de le suivre, essayant de se calmer. De garder pour lui ce sang qui bouillonnait de stresse.

« - Non merci, ça ira. » Il n’avait pas envie de tenir un verre tout tremblant, ça serait trop idiot. Il observa le bureau de Billy, puis tâcha de ralentir sa respiration sans qu’elle ne le remarque. Il devait dire quelque chose. « - Comment ça marche alors ? Je dois vous faire un contre-rendu ? Vous racontez ma vie ? » Cette fois, c’était lui qui était sincère et qui ne se moquait pas. Il n’avait vraiment aucune idée de ce qu’il fallait dire ou non. De comment elle procédait…


Spoiler:
 

_________________

    I got a shadow and
    he wants me to come clean.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Hudson
petit lama égaré


› MESSAGES : 29
› EMMENAGEMENT LE : 02/11/2016
› STATUT CIVIL : Divorcée
› PROFESSION/ETUDE : Avocate
› CELEBRITE : Johanna Braddy
› COPYRIGHT : Hathaways

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Dim 28 Mai 2017 - 19:06

Billy ne se moquait pas de lui, elle le trouvait très élégant et peut-être trop. En effet, elle essayait de le regarder comme un client lambda et mettre de côté certaines choses, mais c’était plus difficile que prévue. Elle ignorait si c’était le fait qu’il en sache autant sur elle, mais elle se sentait proche de lui. Elle se sentait aussi attirée d’une façon dont elle n’avait pas l’habitude. Billy s’était cachée durant des années derrière une apparence, derrière des protections sans jamais vraiment laisser quelqu’un entrer. La seule fois où elle s’était laissée aller à éprouver quelque chose la jeune femme s’était retrouvée avec un homme que l’on peut qualifier de pervers narcissique qui lui a fait vivre un véritable enfer. Depuis, elle s’est renfermée et plongée dans son travail jusqu’ici. Cependant, aujourd’hui n’est pas le jour où elle doit s’ouvrir à nouveau à la possibilité d’être heureuse dans une relation parce que Lloyd en sait trop sur elle, Lloyd serait comme une drogue malsaine dont elle n’arriverait pas à se passer. Contrairement à ce qu’on pourrait croire ça ne serait pas parce que Lloyd a un passé sombre, mais parce qu’elle a aussi en elle une part sombre qu’elle s’efforce de fuir. Elle a cette peur de reproduire les erreurs de son père, d’avoir hérité d’une partie de ses problèmes. Soudain, la jeune femme fut sortie de ses pensées par Lloyd et elle se sentit assez idiote d’avoir imaginé quelque chose entre eux. Il était clair qu’il ne ressentait pas la moindre attirance pour elle. Il était simplement reconnaissant d’avoir quelqu’un dans sa vie qui s’intéresse à lui. Elle était en train de tout gâcher comme les autres. Billy décida alors de mettre tout ce qu’elle pouvait ressentir de côté afin de se concentrer entièrement sur la réussite du jeune homme. Il semblait motivé, déterminé, mais ce n’était que le premier pas d’un long chemin. Il allait devoir apprendre des codes, se découvrir lui-même et trouver sa voie. Heureusement la jeune femme ne comptait pas le laisser tomber. Elle allait le suivre pas à pas même si ça devait lui prendre du temps. Elle croyait réellement en lui. « Vous n’avez pas à me raconter votre vie si vous n’en avez pas envie. Par contre, vous devez me convaincre comme si j’étais un potentiel recruteur de vos compétences, de votre savoir-être afin que j’ai envie de vous embaucher même si ça veut dire que vous sortez de prison donc sans entrer dans les détails du pourquoi m’expliquer votre changement de vie, vos inspirations. » Lui expliqua Billy. Elle savait que ça avait l’air stupide au premier abord, mais lorsqu’il se retrouverait devant n’importe quel recruteur il devrait répondre à ses questions. Elle pensait que c’était le moment qu’il y pense sérieusement. « Je suis ici pour vous aider alors c’est le moment de vous lancer, ne pensez pas que vous aurez l’air stupide parce que ce n’est pas le cas. Soyez-vous-mêmes et c’est le moment de vous tromper. On se trompe tous. » Rajouta la jeune femme avec bienveillance. Elle voulait le mettre en confiance et lui donner une chance de réussir la prochaine fois. Alors elle donnait de son temps et de son énergie pour qu’il puisse avoir de nouveau une vie à lui.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lloyd Estaing
BAD COP


› MESSAGES : 79
› EMMENAGEMENT LE : 01/11/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : ALL ALONE ;
› QUARTIER : IN A SAD AND POOR PLACE OF PACIFIC LANE ;
› PROFESSION/ETUDE : FORMER PRISONER WITHOUT MONEY, WHO THINK HE DOESN'T NEED HELP - GARDEN KEEPER OF PALM AVENUE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : BEN BARNES ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Mar 13 Juin 2017 - 16:38




i wanted to keep a promise, for once.
billy hudson — lloyd estaing



Pour une fois, Lloyd n’avait pas envie que les choses se passent vite. Que ça se termine rapidement sans aucune réelle discussion. Non, cette fois, il voulait faire un effort. Il voulait écouter Billy, être attentif, parler même si c’est nécessaire – et pourtant il n’était pas du douer pour. Il avait toujours eu une image positive de la jeune femme et continuait, au fond, de la voir comme étant un véritable ange gardien qui gardait un œil sur lui. C’était peut-être stupide, mais son sourire… il l’espérait le voir en vrai. Le sentir. Comme si elle pouvait transmettre sa bonne humeur de cette façon. En prison, cette photo d’elle et son père lui avait toujours remonté le moral. Comme un rappel que ce monde n’était pas si horrible et que toutes ses années à se battre à l’étranger, c’était pour protéger les habitants de son pays. Pour aider des gens à vivre, à être heureux. Il espérait sincèrement que c’était le cas, parce que sa vision actuelle était tellement triste et douloureuse. Il ressentait toujours quelque chose d’étrange quand il voyait Billy. Comme si avec sa simple présence, elle éblouissait le monde de simplicité.

Il aurait dû faire un effort depuis le début, mais il s’était senti gêné. Gêner de la rencontrer de cette façon, gêner d’être allé en prison. D’avoir commis l’irréparable. Il ne se sentait pas à la hauteur. Il ne méritait même pas de lui parler où de rester à ses côtés. Alors il avait agi comme un crétin, espérant que le plus vite elle serait loin de lui, mieux elle pourrait vivre sa vie. Il s’était rendu compte de son erreur. Il ne pouvait pas échapper au fait que leurs chemins se croisaient. Que leurs vies étaient maintenant liés. Billy voulait l’aider. Il devait l’accepter. Il se demandait pourtant, si la situation aurait pu différent. S’il n’était pas aller en prison, l’aurait-il rencontré ? Il espérait. Sincèrement.

« - Vous convaincre ? » Et merde. Lloyd détestait ça. Bon sang, il n’était pas doué pour ça. Elle n’avait pas tort pourtant. S’il voulait changer sa vie, avoir un boulot plus recommandable, se débrouiller et retourner à la ‘normalité’, il devait faire des efforts. Prendre sur lui et faire de son mieux pour se vendre. Les mots rassurants de Billy l’aidèrent à reprendre une position plus affirmé. Il tenta de se tenir bien droit, même si c’était habituel chez lui, il avait un peu perdu sa posture à cause de la prison et toutes sa discipline dû à ses années militaires avait presque disparu.

« - Je m’appelle Lloyd Estaing et je suis en ce moment jardinier… pour la municipalité d’Huntington-Beach. Je m’occupe essentiellement de la maintenance des espaces verts du quartier de… » Il marqua une pause, cherchant le nom du quartier. « - Palm Avenue. » Nouvelle pause. Qu’est-ce qu’il devait dire d’autres ? Aucune idée. « - Je suis… travailleur et organisé ? » Il n’était pas sûr de lui. Il ne savait franchement pas comment décrire ses compétences. Arraché des feuilles et plantés des fleurs, ce n’était pas compliqués. « - Je bricole aussi. J’ai des bases en mécanismes et je ne suis pas mauvais pour travailler le bois. » Ce n’est pas comme si la prison lui avait proposé beaucoup de formation… et ce n’est pas comme si Lloyd avait pu y échapper. « - J’ai aucune de ce que je fais là. Est-ce qu’il faut que je parle du fait que j’étais à l’armée avant vous croyez ? C’est utile ou pas ? » Au moins, il avait essayé de jouer le jeu. Il savait qu’il s’était un peu planté, mais bon. Il ne savait plus comment parler avec les gens et ça ne s’était pas améliorer en un an.



_________________

    I got a shadow and
    he wants me to come clean.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Billy Hudson
petit lama égaré


› MESSAGES : 29
› EMMENAGEMENT LE : 02/11/2016
› STATUT CIVIL : Divorcée
› PROFESSION/ETUDE : Avocate
› CELEBRITE : Johanna Braddy
› COPYRIGHT : Hathaways

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Lun 19 Juin 2017 - 14:52

Billy l’observa très attentivement parler de lui, de son expérience et de ses compétences. Elle trouvait qu’il avait un fort potentiel malgré des hésitations. Il venait d’être pris au dépourvu et pourtant, il n’oubliait pas de parler de ses compétences. Il n’était pas un amateur contrairement à ce qu’il pensait. Il devait simplement gagner en confiance. En effet, cela se voyait comme le nez au milieu de la figure qu’il doutait de ses compétences. A ses yeux, il ne devait surtout pas se dévaloriser ou douter de lui. Les recruteurs peuvent le sentir. C’était son travail maintenant qu’elle l’avait mis en difficulté de l’en sortir. Elle était en tout cas, très heureuse d’avoir fait cette exercice. Ainsi il éviterait de se planter lors de son premier entretien. Elle avait toute confiance en lui. D’ailleurs, elle se mettait à sourire en l’écoutant. Elle ne se moquait pas bien au contraire. Elle était désormais convaincu qu’elle avait pris la bonne décision en lui donnant une chance et en ne laissant pas leur passé prendre le dessus. « Pour une première fois c’est prometteur. Oui je vous l’assure. » Lui confia Billy. Elle savait qu’il ne l’a croyait pas, qu’il manquait de confiance en lui. Pourtant, elle était très sérieuse. « Effectivement vous pouvez parler de votre expérience dans l’armée à condition de mettre en avant les tâches que vous avez faites, les compétences développés. » Rajouta la jeune femme pour répondre à sa précédente question. Elle tenait à ce qu’il soit le plus transparent possible avec un potentiel recruteur, mais pas n’importe comment. A ses yeux, il devait mettre en avant ses atouts afin de pallier à certaines de ses erreurs de jeunesse. Elle pensait qu’ainsi il aurait une chance de trouver un emploi stable. Billy savait qu’une autre question le taraudait et c’était bien normal. Après l’armée, il y a la prison et c’est un sujet très délicat à aborder. Elle tenait à lui donner les clés pour s’en sortir lors d’un entretien. Elle savait que cela ne serait pas parfait, mais puisque les recruteurs seront au courant autant ne pas se laisser avoir de la mauvaise façon. « En ce qui concerne votre séjour en prison vous n’avez pas à dire pourquoi même si on vous pose la question. Ils devront m’appeler s’ils ont des interrogations. Vous avez fait votre temps, vous êtes en conditionnel et jusqu’ici je n’ai rien à vous reprochez. Le reste est entre vous et moi. » Lui rappela Billy. Elle tenait à lui assurer qu’elle avait ses arrières. Elle ne comptait laisser personne profiter de la situation. Certes, ils pourraient le mettre mal à l’aise, mais il ne leur doit rien sur son séjour en prison. « Donc continuez à vous entrainer sur votre discours, vos compétences. Vous en avez et n’hésitez pas à mettre en avant que vous êtes d’accord pour faire vos preuves c’est un gage de confiance ! » Fini par lui dire la jolie blonde. Elle pensait qu’avec tout ça il aurait une chance de réussir. Elle croyait réellement en lui et cela se voyait par l’enthousiasme de sa voix. Elle n’avait aucun doute sur sa réussite dans le temps.

_________________

I remember years ago someone told me I should take caution when it comes to love. I did and you were strong and I was not. My illusion, my mistake. I was careless, I forgot. I did. And now when all is done. There is nothing to say.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lloyd Estaing
BAD COP


› MESSAGES : 79
› EMMENAGEMENT LE : 01/11/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : ALL ALONE ;
› QUARTIER : IN A SAD AND POOR PLACE OF PACIFIC LANE ;
› PROFESSION/ETUDE : FORMER PRISONER WITHOUT MONEY, WHO THINK HE DOESN'T NEED HELP - GARDEN KEEPER OF PALM AVENUE ;
› DOUBLE COMPTE : CF : ELOW ;
› CELEBRITE : BEN BARNES ;
› COPYRIGHT : ELOW ;

MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    Sam 8 Juil 2017 - 12:43




i wanted to keep a promise, for once.
billy hudson — lloyd estaing



Depuis un an maintenant, Lloyd s'efforçait de survivre dans un monde dont il avait oublié le fonctionnement. C'était tellement difficile que parfois, il espérait pouvoir retourner en prison. Repartir là où il ne pouvait pas faire de mal aux innocents. Loin de la réalité, de la vie des autres, de la guerre aussi. L'ancien militaire était paumé et continuer de nager dans des eaux troubles depuis des mois. Il n'y a rien vraiment qui réussissait à lui ouvrir les yeux, sauf peut-être elle. Billy. Il se rendait compte maintenant de l'importance de l'avocate. De ce qu'elle pouvait lui apporter. Il aurait dû le savoir dès le début. Elle n'était pas là pour l'embêter, mais bien pour l'aider. C'était juste un concept qui lui avait échappé en prison. Personne ne s'entraider là-bas. Chacun devait se battre pour avoir un semblant de liberté et de respect. Il avait oublié que tendre la main était un geste naturel. Alors il décida de jouer le jeu, de faire ce qu'elle lui disait, parce qu'il devait l'écouter et accepter qu'elle savait mieux que lui ce qu'il devait faire pour retrouver une liberté, une vraie. Un peu nerveux, un peu hésitant, il ne savait pas par quoi commencer. S'il y avait bien une chose qu'il n'avait pas faite depuis des décennies, c'était ça. Un entretien. Lorsqu'il était entré dans l'armée, tout avait été si différent.

« - Ah ? » C'était prometteur apparemment et cela surpris Lloyd. Il ne savait pas ce qu'il faisait et il espérait qu'elle puisse lui donner des conseils. L'éclaircir sur ce qu'il devait mieux faire. Comment mieux parler de lui. Pendant un instant, il oublia complètement qu'elle était la Billy de la photo. Il ne voyait que l'avocate, forte, indépendante, certaine d'elle. La jeune femme semblait parfaitement maitriser la situation et savoir ce qu'il devait faire. « - Les compétences développées… » Là, c'était un peu plus compliqué. L'armée, bien que ça lui parût être dans une autre vie, lui avait apporté des bonnes comme des mauvaises choses. Habitué au terrain, à l'action, Lloyd était un parfait soldat qui obéissait aux ordres et suivaient les règles. Il n'avait probablement pas à dire qu'il était excellent viseur… Sans doute devait-il se concentrer sur les aspects plus vastes comme la loyauté ? Tout ça lui paraissait bien compliqué.

« - D'accord. » Il y avait quelque chose d'étrangement positif au fond de lui. Elle n'avait rien à lui reprocher. Ce petit bout de phrase le réchauffa. Comme si Billy avait analysé son comportement et malgré des débuts désastreux entre eux, elle n'avait rien vu de négatif. « - Merci. » Se contenta-t-il de dire, posant ses yeux sur elle. Pendant une seconde, il l'observa. C'était étrange de savoir qu'elle était là pour lui. Peut-être était-ce à ce moment précis qu'il se mit à avoir confiance en elle. Lorsqu'il reprit la parole, il acquiesça de la tête, essayant de retenir ce qu'elle disait. Les sentiments qui traversèrent son esprit furent un peu étrange à ce moment-là. C'était difficile, lui qui s'était habitué à la solitude, ne se sentait plus si seul au final.

« - J'essayerais… Je ferais de mon mieux. » Dit-il avec un peu plus de confiance. « - Je peux vous poser une question ? » Il espérait ne pas être trop indiscret. Il ne savait pas ce qu'elle pouvait ou non lui confier. « - Vous avez beaucoup d'ex-détenu comme moi ? D'ancien militaire ? » Il se rajusta à son siège, sincèrement curieux. « - Non, parce que je sais que c'est votre travail, mais je sais pas… et si ça marche pas ? Je vous aurai fait perdre votre temps… Les types comme moi, les recruteurs en ont peur. À leurs yeux, on est des bombes. On a déjà explosé une fois, mais ça ne change rien. C'est là que ça fonctionne pas des masses. » Il pointa le haut de sa tête comme pour désigner son cerveau. Les traumatisé de guerre, c'est les plus difficiles et Lloyd en faisait partie. Le peu de personnes qu'il avait croisées et qui savait son background avaient montré un visage effrayant envers lui.


_________________

    I got a shadow and
    he wants me to come clean.

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: “ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)    

Revenir en haut Aller en bas
 

“ i wanted to keep a promise, for once. ” (billy)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» [THEME] Promise Theme
» Salvatore, R.A. - Terre Promise - La Légende de Drizzt 3 - Les Royaumes Oubliés
» La Promise de Girel et Tonelotto
» Wanted : choisis ton destin de Timur Bekmambetov
» D.BILLY [artiste]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• CENTRE VILLE :: •• SERVICES PRINCIPAUX-