AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Mackenzie Hawkes
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 84
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : BALACLAVA / Tumblr


MessageSujet: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   Mar 19 Déc 2017 - 16:36

J'avais traversé la ville en un rien de temps, un appel m'avait tiré des bras de Morphée. Un de mes anciens voisins m'avaient prévenu qu'ils allaient démolir l'immeuble aujourd'hui. C'était impossible, car ils avaient une semaine d'avance et que personne n'avait encore été relogé. dans les anciens locataires. J'avais garé ma moto comme je le pouvais, avant de voir Gary un mec de presque deux mètres venir vers moi avec un air plutôt grave sur le visage. _ Qu'est-ce qui se passe ? Je sentais mon cœur faire des bonds dans ma poitrine alors que j’espérais réellement me tromper. J'avais appuyé ma main sur le bras de Gary alors qu'une grimace avait traversé mon visage. _ Oui ça va !!! J'avais été plus virulente que je l'aurais voulu face à mon ami mais il n'avait pas besoin de s'inquiéter pour moi mais plutôt pour sa famille. Je l'avais lâché avant de me diriger vers le premier Gus qui portait un casque de chantier. _ Vous foutez quoi là ? La démolition n'est prévu que dans une semaine. Je détestais l'air supérieur que prenait ce type pour me parler, et j'avais juste envie de lui foutre mon poing dans la figure. Fallait pas trop me chercher c'était pas le jour. _ La démolition est avancée à aujourd'hui. J'avais froncé les sourcils avant de pousser un Quoi ? Bien sonore. _ Quel enfoiré !!! Vous allez appeler ce connard d'Hamilton, et lui dire de ramener ses fesses d'enfoirés de menteur. Vulgaire jusqu'au bout des ongles, j'avais jeté un œil aux colocataires et amis qui pour certains étaient en pleurs. _ Je veux que tu lui répètes à la virgule prêt, t'as compris ? Il semblait pas me prendre au sérieux, j'avais jeté un œil à Gary qui avait attrapé ce type par le col de sa chemise qui avait cédé sous la pression. _ Tu restes là pour être sûr qu'il appelle, ok ? J'avais fait un léger sourire au molosse avant de finalement me faufiler entre les machines de démolition et les barrières. J'avais déchiré les bandes adhésives avant de rentrer dans l'immeuble. Le peu de chose que je possédais se trouvait encore à l'intérieur, mais surtout je me rendais compte que la parole de Samuel ne valait absolument rien. J'avais retiré ma veste avec rage avant de la balancer sur mon lit. Les insultes envers L'héritier fusait de toute part, alors que j'étais à la recherche de ma boîte de médicaments. J'étais pas régulière dans mes traitements mais faut dire que je n'avais pas les moyens de me payer une mutuelle, et que les traitements n'étaient pas donnés. Cependant, je me sentais fatiguée et à bout de souffle alors que mes ongles devenaient légèrement bleus. J'avais fini par abandonner mes recherches en entendant mon portable. J'avais lu le sms de Gary qui me disait que le coup de fil avait été donné. Je m'étais assise sur mon lit alors que mon regard glissait sur ce qui avait été chez moi ces dernières années. Fermant les yeux, les murs s'étaient mis à trembler au contact des moteurs des engins de démolition. Gary semblait s'époumoner en me demandant de sortir, seulement, je n'allais pas faire un pas. J'étais fatiguée, et finalement peut être que c'était Samuel qui m'apportait la solution. Un sourire amer sur les lèvres, j'avais vraiment cru avoir des sentiments pour cet imbécile,et que c'était réciproque mais au final, je m'étais trompée sur toute la ligne.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
lama en évolution


› MESSAGES : 120
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 37
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   Jeu 28 Déc 2017 - 16:40

    Lorsque vous travaillez pour les Hamilton vous êtes soit sucidaire soit conscient que le salaire versé est une mine d'or pour vous. Pour percevoir cette joli somme à la fin du mois vous deviez affronter le démon qu'était Samuel, pour tout les nouveaux qui faisaient leur entrée dans cette empire c'était une véritable épreuve, il fallait mieux être bien accroché sinon c'était la dépression assurée. Les anciens avaient été habitué à vivre dans les ordres, les cris, le mépris et j'en passe, Nathaniel Hamilton était dix fois pire que pouvait l'être aujourd'hui son fils. Malgré cette coutume certains ne tenaient pas le coup, dépressions ou démissions étaient le quotidien du service des ressources humaines qui ne pouvaient rien faire pour ces pauvres employés qui craquaient devant eux. Pour travailler au côté d'un Hamilton il fallait être aussi fou qu'eux ou aussi pervers que Samuel. Les cris qui retentissaient dans le bureau de ce dernier ne semblait pas gêner les autres qui passaient dans le couloir ni même sa secrétaire qui continuait à taper sur son ordinateur. Elle ne sursauta même pas lorsqu'elle entendit un bruit supposant qu'il s'agissait d'un vase qui venait de voler à travers la pièce, sûrement Henry qui avait osé ouvrir la bouche devant un Samuel qui se défoulait sur ses employés. Lorsque la porte du bureau s'ouvrit, elle releva le regard de son ordinateur, observant par plaisir malsain le visage décomposé des directeurs de chantiers, décorations, marketing, logistiques etc.… qui allaient à leur tour se défouler sur leurs équipes. Elle fit le tour de son bureau, faisant claquer ses petits talons sur le sol, un bruit qu'elle adorait ! « Il me faut un verre ! » la voix colérique de son patron se fit entendre, elle s’exécuta ayant l'habitude de ce genre de chose, il était assit sur son fauteuil de bureau, elle l'observa avec une certaine admiration, déposant le verre devant ce dernier elle prit place comme d'habitude sur l'un des sièges qui contournait le bureau du patron. « Votre diner avec le juge a bien été annulé, il aura donc lieu mardi prochain… » on entra dans le bureau sans frapper « Monsieur Hamilton veuillez m'excuser mais une personne empêche la démolition de l'immeuble » décidément c'était la journée, après des incapables voici un militant, tout le monde voulait sa peau aujourd'hui. « Dites lui de démolir l'immeuble, il sera indemnisé, je prends en charge l'avocat et compagnie, on lui paie sa retraite… ça vous suffit ? » Planté dans le bureau il reste bouche bée, déconcerté par ce que venait de dire son patron « Monsieur excusez moi de... » Samuel le coupa, se levant de sa chaise « Vous ne trouvez pas que cela fait beaucoup trop d'excuse en si peu de temps ? Obeissez ! » cria t-il, agacé par tout ces incapables. « C'est une femme à l'intérieur » croyait-il que cela change grand-chose pour Hamilton ? A vrai dire femme ou homme peu importait à l'héritier mais il ne lui fallu qu'une fraction de seconde pour comprendre que la femme en question ne pouvait être que Mackenzie. « La garce » lâcha t-il avant d'attraper sa veste, il avança tout en disant au jeune homme « vous êtes viré ! » on entre pas dans le bureau ainsi et les excuses ça donnaient la migraine à Hamilton !

    Il arriva rapidement sur le lieu de la démolition, garant son bolide à toute vitesse, il traversa entre les personnes présentes sur place et entra à son tour dans la tour. Entrant chez Mackenzie toujours aussi énervé il se mit à crier « MACKENZIE » il priait pour qu'il n'y ait qu'elle sinon il allait faire qu'une bouche de ceux qui oserait se mettre en eux. Il se dirigea vers ce qui servait de chambre à la jeune femme, oui il était méprisant et il adorait cela. « Je peux savoir ce que tu fais ici ? » lança t-il sur un ton toujours aussi colérique.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mackenzie Hawkes
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 84
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : BALACLAVA / Tumblr


MessageSujet: Re: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   Jeu 28 Déc 2017 - 22:47

Assise sur mon lit, je n'étais même pas sûr qu'Hamilton allait ramener ses fesses. En même temps, il n'en avait surement rien à foutre, quoi qu'en retardant la démolition je lui faisais surement perdre de l'argent. Un léger sourire au coin des lèvres, j'étais plutôt satisfaite car visiblement l'argent était le moteur principal de ce type. J'avais jeté un regard à mes affaires avant de froncer les sourcils, Je n'entendais plus la voix de Gary espérant qu'il n'avait pas fini par avoir des ennuis par ma faute. Enfin, quelque part, je devais bien tenter quelque chose et c'était la seule chose qui m'avait traversé l'esprit sur le moment. J'avais attrapé le paquet de cigarettes qui se trouvait dans la poche de ma veste. J'en avais glissé une entre mes lèvres avant d'entendre une voix que j'aurais pu reconnaître entre mille. Hamilton était dans la place, et il ne semblait pas d'humeur jouasse. Bon, je pouvais le comprendre mais ça tombait bien car j'étais dans le même état d'esprit. Relevant mon regard sur l'héritier, j'avais allumé ma cigarette avant de tirer une latte dessus. _ Ici, tu veux dire dans l'immeuble qui était censé être démoli la semaine prochaine ? Immeuble qui a encore des locataires, tes locataires Hamilton. Je m'étais levée de mon lit un peu trop rapidement, un vertige, et je reposais mon regard sur celui dont j'avais une envie furieuse de gifler. _ T'es qu'un enfoiré de menteur et le pire dans tout ça c'est que j'aurais dû m'en rendre compte avant. J'ai été bien conne de croire que tu tiendrais ta promesse. J'avais écrasé ma cigarette dans le cendrier qui se trouvait à ma portée avant de finalement sortir de la chambre pour me retrouver dans la seule et unique pièce que comptait mon appartement, enfin si on pouvait qualifier ça d'un appartement. _ Qu'est-ce que tu vas faire ? Me traîner de force à l'extérieur, je serais toi je nous ferais gagner du temps à tous les deux et je renverrais ton équipe de connard chez eux. Y aura pas de démolition aujourd'hui. J'avais élevé la voix, alors que je me dirigeais vers l'étagère qui me servait de bar. Attrapant un verre, je me servais un whisky avant d'en boire une longue gorgée. J'avais bien besoin d'un remontant, même s'il était un peu tôt pour ça et que ça consistait à me servir de petit déjeuné. _ En fait, t'en as rien à foutre des autres, Hamilton ne se souci que de sa petite personne. Un léger rire amer avait franchi mes lèvres avant que je fasse une légère grimace, une douleur venait de traverser ma poitrîne mais faut dire que mon rythme cardiaque avait considérablement augmenté en le voyant là debout devant moi. Je me maudissais intérieurement d'avoir pu regretter la finalité de notre entretient ce jour là dans son bureau. Je m'étais appuyée sur le meuble le plus proche de moi avant de boire la fin de mon verre. J'étais persuadée que les excès en tout genre n'arrangeait en rien ma situation, seulement là tout de suite je n'avais trouvé que ça pour faire face à l'héritier. Reposant mon regard sur Samuel, j'avais posé mes mains sur le rebord du meuble tout en y appuyant le bas de mon dos. _ Fais ce que tu as à faire, je suppose que ce n'est pas un problème pour toi, un accident est si vite arrivé. J'avais froncé les sourcils avant de finalement repéré ma boîte de cachets sur une des étagères au côté de Samuel. _ Je t'aurais bien foutu à la porte mais techniquement comme tu es ici chez toi, je suppose que ça serait déplacée de ma part. Le sarcasme, j'en usais un peu trop par moment mais faut dire que la situation s'y prêtait. _ Si t'allais expliquer à tes locataires que dès ce soir ils vont se retrouver à la rue, avec pour certains plusieurs enfants à charge. Je suis sûr qu'ils vont se montrer très compréhensif, et peut être même qu'ils s'en voudront de te faire perdre ton temps si précieux. J'étais acerbe mais faut dire que la colère et la fatigue mélangeaient donner un cocktail plutôt explosif. Jetant un coup d'oeil à la boîte de pilules, il fallait que je trouve un moyen de prendre un de ces cachets rapidement, car je me sentais pas vraiment au top de ma forme.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
lama en évolution


› MESSAGES : 120
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 37
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   Dim 7 Jan 2018 - 21:58

Samuel n’avait que faire des locataires et son regard ne pouvait cacher ce mépris qu’il avait pour ces gens. L’héritier ne prenait jamais en compte l’avis de ses locataires et encore moins leurs avenirs, il était bon bailleur quand il s’agissait de la classe haute de la société. Que pouvait-il ressentir pour des gens pauvres qui resteraient pauvres par manque d’ambition. « Il y a des délais à respecter… mais vous autres n’en avez rien à faire ! » La discussion allait être mouvementée, les deux étaient énervés et connaissant leurs caractères ça allait mal finir. Il haussa le ton, énervé, en colère, furieux et Mackenzie allait vite connaître le côté sombre de Samuel « Pour qui te prends-tu ? Tu vois une alliance à mon doigt, une corde à mon cou ? Tu crois que je vais t’obéir, te supplier de me pardonner ? Je t’ai prévenu la dernière fois… le voilà le vrai Samuel ! » Il ouvrit ses bras les levant tel le Christ Rédempteur du Brésil. Lors de leur dernière rencontre, toujours aussi houleuse mais c’était ainsi qu’ils les aimaient, les deux avaient tenté de cacher leurs sentiments que eux seuls ne voulaient pas voir, elle avait voulu lui faire peur en insistant sur le fait qu’elle n’avait aucun avenir tandis qu’il avait lourdement insister sur le mal qu’il pourrait lui faire. Et bien il était en plein dedans et comme toujours Samuel ferait le mauvais choix, au lieu de se taire, de s’excuser, de trouver une solution il allait être l’héritier odieux juste pour ne pas être faible à ses yeux. Il avait fait les mêmes erreurs avec Lou. Comme si briser sa carapace lui était interdit. Samuel se tourna la suivant des yeux alors qu’elle se dirigeait vers… une pièce de vie sûrement. « Si il faut te balancer dehors je le ferai ! » Il avait grandi sous les mains d’un père violent qui n’avait jamais fait la différence entre un coup porté à un homme et à une femme. Mackenzie se servit un verre, ce n’était pas le moment pour Samuel d’en demander un également mais ce n’était pas si grave que cela car il ne voulait pas mourir en buvant un whisky de bas étage. Elle avait un rire amer, lui se mit à applaudir « Bravo tu as enfin comprit qui j’étais ! » Ne lui avait-il pas dit qu’il n’avait pas de cœur ? Ils se balançaient chacun une petite vacherie, ça marchait ainsi entre eux parce qu’ils tenaient absolument à faire croire aux autres que rien ne les touchaient.  « Ca ne serait pas le premier. » Pourquoi mentir, tenter de se faire passer pour l’homme qu’il n’était pas ? Si le nom Hamilton pouvait être aussi détesté qu’aimé ce n’était pas pour rien. La haine de certains était justifiée, oui si il le voulait il pouvait démolir cet immeuble en tuant une personne ça ne le dérangeait pas, il n’y pensait même pas car il réglait tout par des chèques.  Voilà qu’elle était à nouveau sarcastique, que ça pouvait l’énerver ! Il leva les yeux se moquant réellement des locataires et de leurs enfants. Ils n’avaient qu’à ne pas en faire ! « Que veux-tu que ça me fasse ? Tu crois qu’en me parlant de leurs enfants je vais soudainement me trouver une âme ? Ce sont leurs enfants, leurs problèmes pas le mien ! Il y a des millions de personnes à la rue, vas donc tous les aider si ça peut te faire du bien, si tu as besoin de cela pour dormir mais ne comptes pas sur moi… je ne suis pas cet homme, je ne le serai jamais et c’est bien cela le problème, ton problème ! » Il passa une main sur sa nuque, raide, tendue et tout ceci à cause de cette femme qui le rendait fou. Il fit quelques pas dans la pièce se demandant s’il devait l’attraper maintenant, la mettre sur son épaule et sortir au plus vite pour enfin déclencher la démolition.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Mackenzie Hawkes
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 84
› EMMENAGEMENT LE : 12/01/2016
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Travaille pour le Cartel de Roy & au Penthouse
› CELEBRITE : Phoebe Tonkin
› COPYRIGHT : BALACLAVA / Tumblr


MessageSujet: Re: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   Mer 10 Jan 2018 - 12:56

Vous autres ? J'avais plissé les yeux me contentant de garder le silence, alors que j'avais envie de lui montrer ce que on savait faire nous autres quand quelqu'un nous barrait le chemin. Pourtant, j'avais préféré fuir... Non pas fuir, enfin si peut être mais je ne l'avouerai jamais. Je sentais la colère envahir mon être sans arriver pour autant à la canaliser. Voilà l'effet que me faisait cet homme. Pourtant habituellement, j'en aurai rien eut à faire après tout, Hamilton n'était absolument rien pour moi alors pourquoi me mettre dans un état pareil pour ses beaux yeux. J'avais secoué légèrement la tête alors que je le regardais à présent avec du dégoût. _ Je ne te demande rien tout ça Samuel. Mon ton se faisait plus froid et plus distant alors que je quittais la chambre pour me retrouver dans la seule et unique pièce de ce qui me servait de logement. Un rire avait franchi mes lèvres, alors qu'il me menaçait de me foutre lui même à la porte. _ Si seulement tu en avais les couilles... Ok, le fait de le provoquer n'allait pas arranger les chose, et le pire dans tout ça c'est que j'en étais consciente mais c'était plus fort que moi. j'avais attrapé un verre avant de me servir et de le boire cul sec, une légère grimace sur les lèvres, mon coeur avait loupé un battement avant de frapper un coup sec m'arrachant une douleur qui était tout de même encore supportable. J'avais reposé mon regard sur quand il s'était mis à applaudir. Franchement, on aurait pu croire à un mauvais soap vu d'extérieur, et pourtant la tension ne faisait que s'accentuer. J'avais fait une révérence à peine exagéré avant de me resservir un verre. J'avais levé mon verre dans sa direction avant de le reposer sans ménagement sur le comptoir sur lequel j'étais appuyée. _ Pourquoi ça ne m'étonne pas. Relevant mon regard sur lui, je sentais mes mâchoires se crisper un peu plus à chaque fois qu'il ouvrait la bouche. Il ne comprenait rien à moins que c'était moi qui ne voulait pas voir la vérité en face. Je m'étais redressée avant de finalement m'avancer vers lui. M'arrêtant face à lui, ma main avait fendu l'air pour aller s'abattre sur sa joue. _ Mon problème, c'est que t'es qu'un putain de menteur Samuel. Pourquoi m'avoir dit que tu ferais le nécessaire pour ces gens si t'en avais pas l'intention ? T'es qu'un enfoiré... Je m'étais stoppée dans mon élan alors que mon souffle se faisait bien plus court que je ne l'aurais voulu. _ Tu es... Malgré-moi ma main s'était posé sur son avant bras, avant que je retire ma main aussi sec. Prenant sur moi, je m'étais redressée alors qu'une douleur me traversait de part en part à présent. _ BARRE-TOI !!! J'avais crié avant qu'un gémissement ne franchisse mes lèvres. Je l'avais poussé sans pour autant arriver à y mettre la moindre force. _ JE NE VEUX PLUS TE... VOIR !!!! Mon regard s'était plongé dans le sien alors que je crispais les mâchoires pour ne pas que mes larmes finissent par me trahir. Je m'étais détournée de lui pour aller me servir un nouveau verre, cependant ce dernier m'avait échappé des mains et avait fini sa course sur le sol. _ Merde. Fais démolir l'endroit, j'en ai plus rien à foutre. J'avais soufflé ces quelques mots avant de relever mon regard dans celui de Sam, bizarrement des images de cette première soirée passée dans ses bras s'imposaient à moi. J'aurais pu dire que je regrettais ce qui s'était passé et pourtant je crois que si c'était à refaire je ne changerais absolument rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un Hamilton ne tient pas ses promesses finalement...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PACIFIC LANE :: N° 309 - MACKENZIE HAWKES-