AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
LA MAINTENANCE DU FORUM DÉBUTERA MARDI, 30/05, DANS LA SOIRÉE

Partagez | 
 

 Y a de l'orage dans l'air... Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Sam 1 Oct - 18:23

Lou avait été sur les nerfs toute la journée à telle point qu'elle avait été désagréable avec certains de ses danseurs, ce qui n'était vraiment pas dans ses habitudes. Bien évidemment, elle s'était excusée auprès d'eux en fin de séance prétextant la fatigue. Cependant, c'était tout autre chose qui avait mis la danseuse en colère. Lou avait jeté de nouveau un regard à son téléphone en relisant le message qu'on lui avait envoyé en fin de matinée. Lou avait eu le temps de ruminer toute l'après-midi seulement à présent elle n'avait qu'une chose en tête allait demandé à Mr Hamilton quelques explications sur le comportement qu'il devait avoir alors qu'il lui avait lui même fait la leçon. La danseuse avait bien essayé de prendre sur elle, de faire redescendre la pression en dansant comme elle le faisait toujours quand quelque chose la contrarié mais même ça ça n'avait pas suffit. Lou se déchaînait sur le sol du studio de danse alors que la musique avait envahit le bâtiment entier. Elle sentait son cœur s'emballait au fur et à mesure des notes de musique, alors que son esprit s'envolait hors de son corps pour aller se perdre dans des souvenirs du passé. Lou dansait toujours plus intensément dans ces moment-là cependant elle aurait dû penser à son genou. Elle avait poussé un léger cri de douleur en s'arrêtant net alors qu'elle se retrouvait au sol. La danseuse avait posé sa main sur son genou avant de faire une grimace de douleur. Elle savait qu'elle devrait consulter car son genou devenait vraiment douloureux dernièrement cependant il était hors de question qu'on l'opère à nouveau car ça voudrait dire qu'elle devrait laisser la danse de côté pendant un moment et elle ne pouvait pas se le permettre à cause de son école de danse qui démarrait à peine. Lou avait fait une nouvelle grimace pour se relever en essayant d'appuyer le moins possible sur son genou. La jeune femme avait jeté de nouveau un coup d’œil à son téléphone alors que Connie lui confirmait la présence de Samuel à la villa. La danseuse avait fait une moue en se demandant si c'était vraiment une bonne idée d'y aller maintenant mais il fallait battre le fer pendant qu'il était chaud.

La jeune femme avait payé le chauffeur de taxi avant de descendre et de souffler tout en n'oubliant pas son objectif à savoir faire comprendre à Samuel qu'elle avait bien compris le message. Lou s'était avancé vers la porte d'entrée en essayant de faire en sorte que son genou ne la lâche pas, pas maintenant. Elle avait hésité à sonner ou à frapper avant de voir la porte s'ouvrir par miracle. En fait non, c'était Isaac qui semblait avoir des projets pour la soirée. _ Salut toi. Lou lui avait fait la bise avant de le voir s'enfuir tout en lui disant qu'ils se verraient une autre fois. La danseuse avait refermé la porte derrière elle avant de plisser les yeux et d'aller directement vers le bureau. Elle avait poussé la porte avant de poser son regard sur Samuel qui semblait absorber par le boulot. _ Samuel !! Lou avait froncé les sourcils alors qu'elle pinçait ses lèvres. _ T'es tout seul ou tu caches quelqu'un sous ce bureau ? La jeune femme avait posé sa main sur un meuble qui se trouvait dans la pièce. Elle voulait garder une contenance et n'allait certainement pas lui montrer ses faiblesses. _ T'auras pas mis longtemps à passer à autre chose Samuel, en fait tu t'es moqué de moi et comme une conne j'ai rien vu. La jeune femme essayé de garder son calme seulement la douleur ne faisait qu'empirer son humeur. _ C'était pour alléger ta conscience tout ce speech sur restons ami je ne suis pas fait pour toi, blablabla... J'aurais dû m'en douter, t'as toujours été un beau parleur Hamilton. Lou avait posé sa main sur ses yeux avant de secouer la tête légèrement, en réalité c'était peut être pas une bonne idée d'être venue jusqu'ici.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 10 Oct - 21:10

Samuel était comme à son habitude, caché dans son bureau à lire et relire des dossiers. Il y passait beaucoup d’heures, oubliant la vie extérieure par moment. Son agenda était fait à la seconde prêt, entre les réunions, les déjeuners d’affaires, les galas, les interviews, les voyages d’affaires jusqu’à orchestrer des repas avec sa famille. Il y avait certains jours où il pouvait bosser chez lui et certains soirs où il pouvait traîner, il s’accordait des pauses, parce qu’il y avait du monde derrière lui et parce qu’il refusait d’être comme son père. Pourtant il lui ressemblait de plus en plus. Il signait des feuilles, d’un rapide coup de stylo, un dossier bien épais où se trouvaient tous les locataires qui seraient expulsés à la fin de la semaine. Il ne lisait pas leurs dossiers, ne leur laissait aucune chance, signait juste pour que les mauvais payeurs quittent rapidement les logements et que d’autres arrivent. Il releva la tête alors qu’Isaac s’arrêtait dans l’ouverture de la porte, lui indiquant qu’il sortait. Tel un père à qui on donnait son planning, Isaac ferma la porte laissant Samuel à nouveau seul. En fond sonore il y avait la chaine de la bourse qui passait sur la télévision. Il termina sa dernière signature, fermant le dossier qu’il déplaça de l’autre côté du bureau, le côté qui indiquait que le dossier était fait et pouvait être prit par son assistante le lendemain matin. Il reprit un nouveau dossier, le rachat d’une société, se plongeant dans la lecture des derniers chiffres d’affaires alors que sa porte s’ouvrait à nouveau, il ne releva pas la tête, il reconnut la voix, laissa faire continuant sa lecture. Il eut un petit sourire face à la remarque de la jeune femme « Il semblerait que personne ne s’occupe de moi. » Dommage, l’idée d’une femme sous le bureau s’occupant de son entrejambe ne lui déplaisait pas. Il releva le regard, se posant sur son dossier écoutant la jeune femme. Il ne comprenait pas où elle voulait en venir, il fronça les sourcils « Baisses d’un ton avec moi. » Elle débarquait en diva et croyait réellement qu’il allait l’écouter ? Samuel Hamilton n’avait d’ordre à recevoir de personne, et surtout pas d’une femme. Il l’observait alors qu’elle semblait lui faire une crise de jalousie « tu me fais quoi là ? » Il ne comprenait rien, il leva sa main « tu vois un anneau sur cette main ? » Ils n’étaient ensemble et encore moins marié aux dernières nouvelles, alors pourquoi lui parlait-elle de tout ceci, il était passé à quoi ? Pourquoi voulait-il alléger sa conscience ? Non franchement il ne comprenait rien. Il fronça les sourcils en la voyant poser sa main sur ses yeux « qu’est-ce que tu as ? » Il se leva d’un coup, son fauteuil glissa en arrière alors qu’il arrivait face à elle. « Tu m’expliques ce qui se passe ? Tu as bu ? » Il ne comprenait pas ce qu’elle voulait dire et elle paraissait comme sonnée, fatiguée peut-être même. Il ferma la porte du bureau ne voulant pas qu’on les dérange. Il lui montra le canapé, pour l’instant il restait calme parce qu’il ne savait pas de quoi il s’agissait exactement.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mar 11 Oct - 9:06

Lou n'avait pas relevé la remarque de Samuel concernant le fait qu'il n'y avait personne sous son bureau mais qu'il n'aurait pas été contre l'idée. La jeune femme aurait été étonné du contraire en même temps. Par contre, elle avait plissé les yeux avant de croiser les bras sur son ventre. _ Oh je t'en prie Sam pas à moi, je ne suis pas une de tes employées ou encore le reste des Hamilton que tu peux faire marcher au pas selon ton bon vouloir. Ce petit air tyrannique ne marche pas sur moi. La danseuse avait laissé son regard dans celui de Samuel alors qu'elle fronçait de nouveau les sourcils. Ok, il avait raison il ne lui devait rien mais alors il fallait que ça marche dans les deux sens. La jeune femme avait posé sa main sur ses yeux alors qu'elle entendait la vois de Sam s'élever de nouveau dans la pièce. Prenant une grande inspiration avant de retirer sa main et de voir qu'il se tenait devant elle. Lou avait eu un mouvement de recul du à la surprise avant de faire une légère grimace dû à son genou. La jeune femme avait froncé les sourcils en entendant sa question. _ Mais non je n'ai pas bu... D'accord, la question était surement légitime. Lou avait bien vu que Samuel lui montrer le canapé cependant elle s'était plutôt dirigée vers la commode où se trouvait des verres et une bouteille de whisky. _ Par contre ça c'est une idée. Elle s'était mordu légèrement la lèvre avant de se lancer et d'aller vers ce qui pourrait peut être lui donner le courage de continuer au lieu de seulement claquer la porte de ce bureau et de rentrer chez elle. Elle avait attrapé la bouteille avant de se servir un verre et de le boire d'une traite. Lou avait fait une horrible grimace, elle avait horreur de ces alcools forts que Samuel prisait mais en même temps elle n'avait que ça sous la main. Au moins, ça allait peut être complètement l'anesthésier à défaut d'avoir des antalgiques sous la main. _ J'ai une question à te poser Sam... Elle s'était retournée pour attraper la bouteille et se resservir un verre avant de faire volte face et de reposer son regard sur Sam. _ C'est un meilleur coup que moi ? Je te parle de cette fille que tu as surement baisé toute la nuit avant qu'elle ne quitte ta chambre au petit matin... Lou avait pris appuie sur le meuble derrière elle avant d'avaler de nouveau le liquide ambré d'une seule traite sans oublier la grimace qui suivait son geste, elle ne faisait pas dans la dentelle mais elle n'en voyait pas l'intérêt surtout avec Samuel. La jeune danseuse était consciente que Samuel devait être complètement paumé car elle ne parlait pas franchement de ce qui l'avait mis dans tout ces états. Seulement, la situation était délicate car elle ne pouvait pas non plus lui avouer que c'était Connie qui lui avait parlé de cette femme. _  En général, Tu n'es pas du genre à passer toute une nuit avec la même femme. Sur ce point tu tiens de ton père, il t'a  surement enseigné qu'un véritable Hamilton se sert des gens tant qu'ils le peuvent avant de les jeter sans éprouver le moindre remord. Ok, elle n'aurait peut être pas dû évoquer son père mais c'était sortie plus rapidement qu'elle ne l'aurait voulu. Elle avait resserré sa main sur le rebord du meuble alors qu'elle laissait son regard posé dans celui de Samuel. Elle était réellement jalouse, pourtant elle savait qu'ils devaient tourner la page. Lou avait passé une main légèrement tremblante dans ses cheveux avant de baisser le regard. Elle avait froncé ses sourcils alors qu'elle en voulait à Connie de lui avoir envoyé ce message, après tout ce qu'elle ne savait pas ne pouvait pas lui faire de mal. Seulement, à présent elle s'imaginait cette femme dans les bras de Samuel et quelque part elle avait cette impression d'abandon qui ne l'avait pas quitté de la journée.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mer 12 Oct - 10:05

« Tu crois ? » il avait un air mesquin, Lou était importante à ses yeux tout comme pouvait l’être ses sœurs et son frère mais Samuel Hamilton pouvait être odieux même avec eux. Samuel avait tout apprit de son père, un homme diabolique qui avait perdu son cœur et son âme. Son décès en début d’année avait malheureusement aidé Samuel à devenir encore plus odieux. Oui il avait des faiblesses mais il ne voulait pas que ses faiblesses prennent trop de place et Lou était une faiblesse, il fallait éliminer tout ce qui pouvait le déstabiliser. Lou n’avait pas bu, dommage il aurait préféré car ça aurait expliqué son comportement très étrange. Samuel ne comprenait pas ce qui se passait, elle débarquait dans son bureau, se montrer désagréable et lui parlait comme si il avait fait quelque chose de mal. Aux dernières nouvelles il n’avait pas souvenir de lui avoir menti. Il leva ses sourcils alors qu’elle se dirigeait vers le bar, bon là il y avait un souci, elle était devenue folle… Il croisa ses bras contre son torse, l’observant sans mot dire. Samuel vint vers elle, prenant place dans le canapé puisqu’elle était occupée avec l’alcool autant se poser. Sa grimace amusa Samuel, ça le détendait finalement, si elle était calmée grâce à ce verre tant mieux pour eux deux ils allaient pouvoir passer à autre chose… oui Samuel pensait à quelque chose de pas très catholique. « Je t’écoute » Samuel s’attendait à quelque chose de banal, il pensait que la tension était retombée mais voilà que la jeune femme recommençait. Un air amusée été toujours affiché sur le visage de l’héritier, pour plusieurs raisons. Il était content de la savoir jalouse, parce que lui l’était tout autant surtout depuis qu’il l’avait entendu prononcer le prénom de Devon, d’ailleurs il n’avait pas été voir son amie depuis quelques semaines à cause de cela. Il y avait aussi le fait qu’il ne voyait pas de quelle femme elle parlait, Samuel avait plusieurs relations dans une semaine, c’était un homme à femme, un homme assoiffée par ce besoin sexuel sans fin. Il ignorait franchement de qui elle parlait. « Serais-tu jalouse ? » Il l’observa quelques instants « Je ne tiens pas une liste depuis longtemps, je ne sais pas de qui tu parles. » Il se leva, prenant à son tour un verre remuant doucement le liquide tout en reprenant la parole « Quelle importance ? Si je l’aie baisé c’est qu’elle n’a aucun intérêt pour moi ! » Il y avait les femmes avec qui Samuel tirait juste un coup et celles à qui il faisait l’amour, grosse nuance. Il reprit place sur le canapé, comprenant à présent pourquoi elle était dans cet état. Il se souvenait très bien de sa réaction lorsqu’elle lui avait parlé de Devon, il était devenu fou, incontrôlable. L’amour qui les unissait était destructeur, pour l’un comme pour l’autre. Le sourire de l’héritier disparu très rapidement de son visage, son regard devint soudainement noir, fixant cette femme qui osait parler de Nathaniel. Le sang de Samuel bouillait en lui, il serra ses mains oubliant le verre qu’il tenait. Le verre éclata dans sa main droite, il ne bougea pas, canalisant cette colère pour ne pas la reporter sur Lou mais il se leva la seconde d’après, se postant devant elle rapidement. Les bouts de verre tombèrent sur le sol alors qu’il ouvrait sa main pour pointer le doigt sur le visage de Lou « Je t’interdis de me parler de lui, tu m’entends ? » Il haussa le ton ne tardant pas à lui hurler dessus « Tu es qui pour me parler de mon père ? QUI ? » Il se sentait tremblant, la colère l’envahissait tellement qu’il avait du mal à la canaliser, il aurait été capable de tout balancer dans la pièce. Il s’écarta d’elle avant d’avoir un mauvais geste, arrivant près de son bureau les dossiers qui étaient empilés volèrent. Il posa son regard noir sur Lou « Comment peux-tu me comparer à lui ?» Il entendait le bruit de son cœur, ça résonnait en lui, ses battements étaient si intenses. « Tu veux que je te traite comme ça ? Tu veux avoir le même sort que toutes les autres ? » Il entendit frapper à la porte et hurla « DEGAGEZ » ça arrivait très souvent lorsqu’il s’emportait sur un de ses employés que d’autres viennent voir que tout le monde était encore en vie.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mer 12 Oct - 14:14

Lou détestait voir ce petit air amusé sur le visage de Sam, il ne l'a prenait pas au sérieux et ça avait le don de l'énerver encore un peu plus. Elle avait évoqué la femme qui avait passé la nuit avec Samuel et visiblement il ne voyait absolument pas à qui la danseuse pouvait bien faire allusion. Elle l'avait regardé reprendre place dans le canapé, bien évidemment Lou savait qu'elle avait dépassé les bornes en évoquant Nathaniel. Le regard de Samuel se faisait menaçant, elle avait froncé les sourcils en entendant le verre se briser dans la main de l'héritier. La jeune femme avait fait un effort presque surhumain pour ne pas reculer en voyant Samuel fondre sur elle. Il était énervé voir furieux mais Lou n'allait pas reculer pour autant et certainement pas baissé le regard comme une petite fille prise en faute. Non pas cette fois, elle avait pincé ses lèvres alors que son rythme cardiaque faisait des bons à chaque fois que Samuel ouvrait de la bouche. Elle l'avait regardé débarrasser son bureau des dossiers qui s'y trouvaient avant de secouer légèrement la tête en laissant un rire amer franchir ses lèvres. _ Ce n'était pas un père Samuel mais un monstre, et tu le sais aussi bien que moi. Un homme sans scrupule qui avait un tiroir-caisse à la place du cœur. Lou s'était légèrement mordillée la lèvre avant de se retourner légèrement entendant frapper à la porte. Elle avait reposé son regard sur Samuel en l'entendant hurler. _ Tu ne peux pas traiter les gens comme ça Samuel. La jeune femme ne savait pas qui avait pu se trouver derrière la porte mais en tout cas il ou elle avait dû comprendre qu'il était préférable de se faire discret. _ Ce ne sont pas des objets que tu peux manipuler à ta guise. Lou avait toujours son regard posé dans celui de Samuel alors qu'elle semblait sa voix se briser un peu plus à chaque fois qu'elle ouvrait la bouche. _ Je te compare à lui parce que je suis surement la seule à oser le faire. Je vais être franche avec toi... Lou avait pris une longue inspiration comme pour mesurer ses paroles. _ Quand Nathaniel est mort, j'ai été attristé car c'était tout de même votre père mais j'ai été soulagé quelque part car je pensais qu'enfin tu pourrais vivre pour toi et non pour lui. Lou avait avalé sa salive avec difficulté avant de finalement allait se poser sur le canapé, ne tenant plus debout à cause de son genou. _ Seulement, t'as pris la tête de l'affaire familiale alors que je pensais que ta sœur aînée le ferait. Je ne suis pas entrain de remettre en cause tes compétences Sam, c'est juste que c'est à ce moment précis où tu t'es perdu. Lou avait froncé quelque peu les sourcils avant de baissé le regard. _ Le spectre de Nathaniel plane au dessus de ta tête et je suis persuadée que tu le sais. Pourtant, tu es tellement meilleur que lui Samuel. Lou avait reposé son regard sur Samuel alors qu'elle avait oublié cette brune pour le moment. En réalité, elle se rendait compte qu'elle avait bel et bien était jalouse pourtant elle aurait dû être contente pour lui. Il fallait de toute façon qu'elle prenne sur elle et qu'elle tourne la page. Après tout, peut être qu'il avait raison ce soir-là, peut être qu'au final il fallait juste qu'ils s'éloignent l'un de l'autre. Lou se mordillait la lèvre, alors qu'elle réfléchissait au choix qu'il lui fallait faire pour que ce genre de situation n'arrive plus jamais. Bon y avait bien une solution mais ça lui brisait le cœur rien que d'y penser. Elle s'était relevée non sans difficulté avant de jeter un regard aux feuilles éparpillées sur le sol. _ Enfin maintenant tu t'es peut être trouvé la femme qui aurait plût à ton dégénéré de père car on sait tous les deux que tu attendais son approbation et il m'avait bien fait comprendre à l'époque qu'une fille dans mon genre ne pourrait jamais convenir à un Hamilton. Lou s'était dirigé vers la bouteille avant de se resservir un verre. Elle l'avait levé devant Sam avant de le boire cul sec, bizarrement ça ne brûlait plus autant que le premier.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mar 18 Oct - 14:11

Nathaniel Hamilton, un homme froid, jamais souriant, égocentrique, violent, manipulateur, sans humanité, sans âme. Un homme qui avait terrifiait Samuel, un petit garçon à qui on avait imposé un destin qui n’était pas le sien. Samuel ne se souvenait pas une seule fois l’avoir appelé papa, c’était toujours père et rien de plus, pas de bisou, pas de câlin. Juste de la colère, des cris, des ordres. Samuel avait de l’amour pour son père mais de l’amour uniquement parce que lui n’en avait jamais eu, c’était malsain, son père ne l’avait pas aimé, ne lui avait jamais montré de l’amour et de ce fait Samuel attendait l’amour de son père. Pourtant l’héritier haïssait son père et il aurait aimé le tuer lui-même plutôt que de découvrir le lâche qu’il était en mettant fin à ses jours. Il avait imposé un rythme à Samuel, il avait fait de lui un monstre et avait mis fin à ses jours, l’acte le plus lâche au monde. Lui Nathaniel Hamilton, était un lâche. Il n’aimait pas ce que disait Lou, il n’aimait pas parce que c’était vrai, mais il préféra donner un coup dans son pc portable qui termina sur le fauteuil de bureau. « Tu ne connaissais pas mon père. » Samuel préférait le protéger, faire de lui un homme bien enfin quelqu’un de bien pour le monde des méchants ! Si Lou et Samuel n’étaient plus ensemble ce n’était pas pour rien, Nathaniel n’était pas pour rien dans cette rupture. Elle, une danseuse que pouvait-elle bien faire avec son fils, son héritier qu’il façonnait. Il posa son regard sur la jeune femme répondant sur un ton supérieur, hautain « Ils sont mes objets. » Ils n’étaient rien, il avait appris ça toute sa vie, les employés n’étaient rien, ils étaient payés pour obéir. « Ne dis rien » lâcha-t-il d’une voix presque fatiguée. Il était à bout, ses nerfs étaient à vif, la colère avait pris une telle importance dans son cœur et son esprit en quelques minutes qu’il se sentait fatigué et surtout pas d’humeur à écouter ce qu’elle avait à lui dire. Il tourna sa tête vers Lou doucement, posant son regard noir sur elle. « Tu ne peux pas être attristée et soulagée à la fois… avoue simplement que tu n’aimais pas Nathaniel, quand le sachant mort tu pensais pouvoir revenir à mes côtés. » Oui Samuel débloquait, il savait très bien que Lou n’était pas ainsi, bien au contraire et c’était justement pour cela qu’il l’aimait et qu’elle était la femme de sa vie, parce qu’elle n’était pas là par intérêt, parce qu’elle le connaissait, qu’elle connaissait son passé, son père… « Je suis le seul à pouvoir accéder à ce poste, c’est moi qui suis le fils ainé ! Moi seul et ce n’est pas une femme qui peut tenir cette entreprise… j’ai grandis pour cela, c’est mon rôle. » Sa sœur était incapable de prendre les reines de leur entreprise et leur patrimoine, c’était une femme, elle était faible. « Le spectre ? Mais tu te rends compte de ce que tu dis au moins ? » Il secoua la tête, riant de façon sarcastique « Je suis bien meilleur que lui, je le dépasse et si tu n’aimes pas l’homme que je deviens ce n’est pas mon problème. Je suis Samuel Hamilton, mon entreprise est la chose la plus importante à mes yeux, je dois diriger cette entreprise, notre patrimoine et ma famille… il m’a tout appris mais je le dépasse et si tu ne supportes pas cela, si tu ne peux pas te plier comme les autres… la porte est ouverte. » Samuel regrettait déjà ses paroles mais il ne montrait rien, restait debout, droit, si sûr de lui, si imposant alors qu’au fond il ne voulait qu’une chose, qu’elle soit sienne. L’héritier ne pouvait pas continuer, elle était sa faiblesse et il refusait de la laisser reprendre son cœur, alors il préférait qu’elle le haïsse. « Il avait raison. » Il marqua une pause, l’observant avant de reprendre, avançant vers elle « Tu n’es pas capable de me respecter ni même de m’obéir… et puis qu’est-ce que je pourrais faire d’une danseuse ratée ? » Là il savait que ça allait faire mal, mais il n’avait pas le choix. Quant au respect et à l’obéissance il savait bien qu’elle n’était pas une femme soumisse et ne le serait jamais, d’ailleurs il n’aimait pas ce genre de femme, il aimait les femmes de caractère mais un Hamilton devait avoir une épouse souriante, belle et ne créant pas de problème, une sorte de jolie voiture que l’on pose dans un jardin pour faire envie aux voisins.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Ven 21 Oct - 21:15

_ Je le connaissais bien assez pour savoir que c'était quelqu'un de parfaitement méprisable. Lou ne mâchait pas ses mots seulement elle ne disait que la vérité. Elle avait toujours été franche et honnête envers Samuel, et elle n'allait certainement pas changer aujourd'hui pour arriver à calmer les choses. La jeune femme avait simplement hoché la tête par dégoût, ce n'était plus Samuel devant elle mais une pale copie de Nathaniel. _ Tu as tort ! Lou avait laissé un léger soupir franchir ses lèvres car elle essayait de contenir ses larmes qui menaçaient de la trahir à tout moment. Elle avait baissé le regard alors que la voix de Sam s'élevait à nouveau dans la pièce. Quelque part, il n'avait pas totalement tort, elle détestait cet homme qui se prenait pour le centre de l'univers cependant elle savait aussi à quel point sa mort avait touché les Hamilton. La lâcheté de son geste, Lou était persuadé qu'il n'avait même pas eu une pensée pour sa famille avant de passer à l'acte. Lou avait cependant froncé les sourcils avant de pincer ses lèvres. Comment pouvait-il prétendre que je n'étais qu'une de ces filles faciles qui n'en avait qu'après son argent. La danseuse avait relevé son regard sur Samuel, cette fois il lui faisait peur. Il ne pouvait pas avoir changé à ce point sans qu'elle ne s'en aperçoive avant. _ Tu as raison sur un point, je n'aime définitivement pas l'homme que tu deviens. Le ton de la voix de Lou était sans appel alors qu'à présent elle se tenait de nouveau debout un verre dans la main. Il était surement temps pour elle de partir, et elle aurait dû le faire car Samuel allait élevé d'un niveau le degrés de méchanceté, voir se montrer parfaitement cruel sans même sourciller. Lou avait posé son verre, fronçant les sourcils ne comprenant pas, dans un premier temps, où Samuel voulait en venir. Elle l'avait regardé se rapprocher d'elle avant de l'entendre lui dire l'impensable. Lou ne pouvait pas croire aux mots qui franchissaient les lèvres de l'homme qu'elle avait éperdument aimé. Il avait mis le doigt sur le sujet qu'il ne fallait pas évoquer avec Lou et il le savait parfaitement. Il voulait lui faire du mal pour la première fois depuis leur toute première rencontre, Il venait de la briser en une seule petite phrase. Un hoquet de surprise avait franchi ses lèvres malgré elle, elle avait le souffle coupé et se demander qui était cet homme qui se tenait debout devant elle. Sa main s'était levée et elle l'avait giflé dans un automatisme. Une larme avait fini par avoir raison du contrôle que la jeune femme s'acharnait à garder depuis un petit moment à présent. _ C'est fini. Elle avait soufflé ces mots comme une résiliation, il était clair qu'il ne pourrait certainement pas lui faire plus de mal que maintenant. Sa main était passée dans ses cheveux alors qu'elle se mordillait la lèvre, dévisageant Samuel. Un sourire ironique s'était dessinée sur ses lèvres, elle se demandait si au final elle ne s'était pas toujours douté que ça finirait ainsi avec Samuel. _ Je m'en vais. Elle était perdue comme sonnée voir complètement abattue. _ Une petite chose, Si tu veux quelqu'un capable de te respecter ou de t'obéir achètes-toi un chien, c'est tout ce dont tu as le droit et encore j'en viens à plaindre le chien. Lou avait reposé son regard sur Samuel alors que toutes expressions avaient déserté son visage. _ Vas te faire foutre Hamilton ! C'est assez respectueux et obéissant pour toi ? La jeune femme avait attrapé son téléphone dans la poche de son pantalon. Elle avait appuyé sur un numéro avant de se détourner de Sam à présent. _ Bonsoir, j'aimerais avoir un taxi... 1000 président drive. Merci. Lou avait raccroché avant de se redresser, elle avait pincé ses lèvres avant de finalement ouvrir la porte du bureau de Samuel et de passer le pas de la porte sans même lui accorder le moindre regard. Lou avait posé son regard sur un des employés de la maison mais aussi sur Connie. Elle avait secoué négativement la tête pour lui faire comprendre que c'était pas le moment, et qu'elle n'avait pas envie de parler de ce qui venait de se passer avec son frère. Son rythme cardiaque avait considérablement accéléré tout ce qu'elle voulait c'était sortir de cette maison le plus vite possible malgré la douleur qu'elle ressentait dans son genou à chaque fois qu'elle faisait un nouveau pas. Une fois dehors, la jeune femme avait pris une longue bouffée d'air avant de finalement s'écrouler dans les marches devant l'entrée de la maison. Lou se maudissait de ne pas arriver à contrôler ses larmes, mais une boule s'était formée au fond de sa gorge et l'empêchait littéralement de respirer. Elle n'avait qu'une envie s'écrouler sur son lit pour laisser enfin s'exprimer sa peine mais fallait-il encore que le taxi arrive, elle priait pour qu'il soit là rapidement.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mer 2 Nov - 21:25

Oui il était méprisable, il était tout un tas de chose cet homme et par chance il n’était plus de ce monde. Cependant son décès semblait causer plus de dégât que prévu. Samuel ne s’était pas libéré de l’emprise de son père, bien au contraire, ce décès avait intensifié cette emprise. Nathaniel Hamilton était un monstre, quoi que puisse dire ceux qui l’avaient aimé et l’aimaient toujours, cet homme était froid, sans aucune expression positive, sans aucun geste d’amour ou d’amitié. Il n’avait pas été un bon fils, il n’avait pas été un bon époux et encore moins un bon père. Seule Constance semblait vouloir s’attacher à une image positive de son père depuis son décès, elle était la seule à avoir souffert de ce suicide par tristesse et non pas par colère. Madame Hamilton avait quitté Los Angeles, ne supportant pas la honte provoquait par ce suicide et ayant peur de ce que deviendrait son fils aîné, elle était parti pour les affaires mais pour Samuel s’était une fuite, un moyen de s’envoyer en l’air avec des jeunes et gaspiller l’argent familial. Samuel était partagé entre l’amour et la haine pour son père, un amour en sens unique et une haine sans fin qui l’alimentait depuis tellement d’années. Il posa son regard sur la danseuse alors qu’elle affirmait ne pas aimer l’homme qu’il était. Il ne bougea pas, pas une expression était lisible en lui, pas de colère, pas de peur, pas de remord, rien. Lou devait partir, loin de lui. Se lier à un Hamilton c’était passé un pacte avec le diable. Leur histoire avait pris fin et ne devait plus reprendre, elle avait pris fin à cause de Nathaniel mais au final c’était bien mieux pour la jeune femme. Samuel ne pourrait pas la rendre heureuse, il serait toujours dans l’excès, voulant le meilleur pour la jeune femme il détruirait tout autour pour qu’elle soit heureuse, qu’elle vive de son art et que personne ne lui refuse jamais rien. Il ne supporterait pas un regard masculin sur elle et détruirait de ses propres mains le premier qui oserait lui faire la cour, il la couvrirait de cadeaux allant jusqu’à l’étouffer, il la surveillerait par peur de la perdre et finirait par la lasser… il fanerait leur amour par sa faute, par son excès, cette maladie à tout contrôler, à tout orchestrer. Et puis il était dangereux, pour lui, pour les autres, arriverait-il à se contenir assez pour ne pas un jour lever la main sur elle comme avait pu le faire son père ? Non il n’y arriverait pas, il ferait le geste de trop, l’humiliant, la détruisant. Puis elle sortit les mots qu’il refusait d’entendre mais qu’il devait entendre pour terminer cette histoire. C’était fini, elle l’avait prononcé elle-même, à bout elle l’avait giflé juste avant, il ne bougea presque pas, baissant le regard, fuyant lâchement parce qu’il ne supporterait pas de la voir. Elle partait, lançant une dernière phrase qui n’avait pas vraiment d’impact sur Samuel qui pensait uniquement à une chose : elle. Son amour, la seule, l’unique, celle pour qui son cœur avait battu dès la première seconde, il n’avait jamais fléchit, elle était l’élue de son cœur mais l’amour ne suffisait pas, pas pour eux. Il était si fort, si destructeur. Il posa son regard sur elle alors qu’elle lui adressait à nouveau la parole, déversant sa colère qui était si faible par rapport à ce qu’il avait osé lui faire subir. Il ne broncha pas, à nouveau il resta silencieux, c’était sûrement agaçant pour la jeune femme, pour lui c’était juste trop difficile. Que pouvait-il dire ? Rien. Il avait eu raison d’elle. Cette fois c’était la bonne. Cette fois c’était terminé.
Il finit par bouger, attrapant sa bouteille, buvant très vite le contenu alors que sa petite sœur entra dans la pièce. « Qu’est-ce que tu as fait Samuel ? » Il posa la bouteille, détourna le regard avant de se poser sur le canapé « Pas elle… tu m’entends Sam ? Tu vas te lever, tu vas t’excuser et ne cherche pas une excuse, tu te lèves, pour une fois tu vas obéir à quelqu’un d’autre que toi-même. Tu vas lui présenter tes excuses et tu vas la récupérer, parce qu’elle est la femme de ta vie ! » Constance quitta le bureau, ne cherchant pas plus loin, comme si son discours pouvait suffire. Elle le connaissait bien, tellement bien car le cerveau de Samuel était en train de se repasser toute la scène, chaque mot, chaque geste, comment pouvait-il lui faire autant de mal gratuitement ? Il se leva rapidement du canapé, quittant son bureau percutant une employée « Allez nettoyer le bureau au lieu de rester dans mes pattes. » Rouspéta-t-il à cette femme qui était déjà depuis trente ans au sein de la famille Hamilton. Il courut dans le couloir comprenant qu’il avait perdu Lou, son cœur battait à vive allure. Il ouvrit la porte d’entrée espérant que le taxi n’était pas encore là, il se stoppa net en voyant la jeune femme assise par terre. Il descendit quelques marches, s’accroupissant pour être face à la jeune femme « Pardonnes moi… Lou, s’il te plaît pardonnes moi, je ne suis qu’un con. » Il l’observait priant pour que cela suffise mais il savait qu’il avait été trop loin. « Je sais que j’ai été trop loin, que je n’aurais jamais du te parler ainsi mais… tu sais que ce n’est pas moi Lou, si il y a bien quelqu’un qui peut poser son regard sur moi et me comprendre c’est bien toi ? » Il marqua une pause. « Je suis désolé… je voulais que… » Il se redressa, posant ses fesses à son tour sur une marche. « Si tu me détestes, si tu ne m’aimes plus alors tu pourras vivre ta vie, construire quelque chose et… ça sera plus facile. » Le coude sur le genou, il posa l’une de ses mains sur son front. « La dernière fois j’ai étais loin et c’est pour cela que j’ai voulu qu’on arrête mais… on en est incapable, et regarde ce qui vient de se passer. Un jour je n’arriverais pas à me contrôler, ce jour-là il sera trop tard… je refuse une telle chose. »


_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Dim 6 Nov - 2:16

Lou se demandait pourquoi tout devait être aussi compliqué dans sa vie. Elle avait passé une main dans ses cheveux alors qu'elle s'était laissée tomber sur les marches qui se trouvaient devant la maison. Le regard perdu dans le vide, elle espérait que le taxi ne mettrait pas trop longtemps à arriver. Elle n'avait pas envie d'un second round avec Samuel, à vrai dire elle n'en aurait pas la force. La jeune femme se mordillait légèrement la lèvre inférieure pour arriver à contrôler les sanglots qui menaçaient de franchir ses lèvres. Lou avait fermé les yeux en entendant la porte de la maison s'ouvrir. Elle espérait qu'il s'agisse d'un domestique et non d'un Hamilton. Elle avait passé une main sur ses joues pour les essuyer avant de voir Samuel venir s'accroupir devant elle. La danseuse avait froncé les sourcils, alors qu'elle ne comprenait pas ce qu'il venait faire là. Il avait été plutôt clair dans ses paroles, et quelque part même si ses paroles avaient dépassé ses pensées, ça n'empêchait qu'il l'avait blessé. Lou avait baissé le regard en l'entendant lui demander de lui pardonner. Elle l'écoutait parler ne sachant pas vraiment quoi répondre à ce qu'il venait de lui dire. Lou pensait vraiment le connaître, savoir quand il allait bien ou non, quand il jouait la comédie ou quand il était parfaitement sérieux cependant ce soir, elle avait vu une facette de lui qu'elle avait détesté. Elle avait gardé le regard posé sur ses mains, elle fuyait son regard mais en même temps elle ne voulait pas craquer devant Samuel. La jeune femme avait relevé son regard sur l'allée quand il avait pris place lui aussi sur la marche. Lou avait gardé le silence et semblait toujours perdu dans ses pensées. Elle répétait en boucle les paroles de Samuel dans sa tête alors qu'elle était consciente qu'elle ne pouvait garder éternellement le silence. Un soupir avait franchi ses lèvres, avant qu'elle ne remonte son genou valide le long de son corps pour y poser son menton. _ Donc, si j'interprète correctement ce que tu viens de tenter de m'expliquer, c'est que tu as été odieux voir pire que ça pour me repousser ? Lou avait fait une moue de réflexion alors qu'elle laissait son regard perdu sur les lumières de l'allée. _ Tu es très fort à ce petit jeu Sam. La jeune femme avait baissé son regard sur sa chaussure alors qu'elle laissait un nouveau soupir franchir ses lèvres. _ Il faut que tu saches que je t'aimerais toujours, tu as été mon premier amour,  et en même temps tu as été mon meilleur ami et ma famille. Tu as toujours été là pour moi même quand je me suis retrouvée toute seule après la mort de ma mère, je sais que je pourrais toujours compter sur toi et inversement seulement... Lou avait glissé sa joue sur son genou pour y essuyer une larme persistante. _ Jamais plus tu me parleras comme tu l'as fait ce soir. Lou avait relevé son regard sur Samuel pour la première fois depuis qu'il était venu la rejoindre. _ J'ai compris le message que tu t'efforçais à me faire passer Sam. Lou avait détourné une nouvelle fois son regard alors qu'elle reposait son menton sur son genou. _ Moi aussi je suis désolée. Lou avait fait une moue se sentant quelque peu coupable. _ Je n'aurais jamais du débarquer comme ça ce soir, et encore moins évoquer Nathaniel. Pourtant, je savais que ça finirait par t'énerver mais je crois que c'est ce que je voulais... Elle avait froncé les sourcils en réfléchissant à ce qu'elle venait de dire. En réalité, elle avait été jalouse et du coup elle avait voulu se venger en poussant à bout Samuel. Lou était honnête avec Samuel, d'ailleurs elle l'avait toujours été enfin elle avait essayé de l'être au maximum. La jeune femme avait fermé quelques secondes les yeux, elle avait le cerveau quelque peu embrumé, surement à cause de l'alcool. Faut dire que Lou n'avait pas vraiment l'habitude de boire surtout un alcool fort et puis elle n'avait rien mangé ce soir. Lou avait entouré son genou de ses bras avant de poser sa joue sur son genou tout en reposant son regard sur Samuel. _ À quel point tu t'es fait remonté les bretelles par Connie ? Un léger sourire s'était dessiné sur ses lèvres avant qu'elle ne détourne de nouveau le regard. Lou se demandait bien ce que pouvait faire son chauffeur de taxi. _ Je crois qu'en réalité, j'ai peur de passer à autre chose. Lou avait froncé les sourcils alors qu'elle se mordillait l'intérieur de la joue. _ Je pensais réellement à une époque que toi et moi on finirait notre vie ensemble... éternelle romantique. Mais je me rends compte qu'au final, je désire autre chose et je l'ai surement trouvé seulement c'est impossible. Lou avait pincé ses lèvres avant de passé une main dans ses cheveux alors qu'un frisson parcourait son corps.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Dim 11 Déc - 13:52

« J’apprends ce jeu depuis que je suis gamin. » Il était doué pour manipuler, il avait tout intérêt sinon il n’en serait pas là aujourd’hui, si il n’avait pas fait l’affaire son père l’aurait écarté. Chaque personne était manipulable, d’une façon ou d’une autre, nous avions tous nos faiblesses, Samuel avait les siennes, sa famille en était une et Lou en était une seconde. Il devait combattre ses peurs, il devait apprendre à vivre sans Lou, construire sans elle pour avancer, pour ne jamais être faible face à elle ou face à celui qui voudrait lui nuire. Malheureusement pour lui, elle était sa faiblesse et il le prouvait à nouveau en venant s’excuser. Il n’avait pas à s’excuser, Nathaniel n’aurait jamais accepté une telle chose, il se serait déjà ramassé une claque voir pire pour avoir agi ainsi. Nathaniel était mort, Lou était bien en vie et Samuel ne pouvait pas la voir ainsi, il ne pouvait pas, il n’en avait pas le courage. Oui il l’aimait, il l’aimerait toujours et c’était douloureux, parce qu’il n’avait qu’un pas à faire, qu’un mot à dire pour l’avoir à ses côtés. Elle était faite pour lui, dès qu’il avait posé son regard sur la danseuse son cœur avait chaviré. Lou était la seule à avoir eu cet effet. Son regard croisa celui de la jeune femme pour la première fois depuis leur dispute, il hocha la tête comprenant que la prochaine fois il n’y aurait plus de pardon de sa part. « Tu n’as pas à l’être. » Elle n’avait rien fait, elle s’était permisse de débarquer et avait eu un ton peu plaisant pour lui mais c’était Lou et il aurait dû prendre son temps de s’expliquer avec elle au lieu de monter aussitôt dans les tours. « Je n’aime pas qu’on me parle de lui… mais j’aurais dû me contenir. » Son père le hantait, il était face à lui ou plutôt face à son souvenir un gamin apeuré par cet homme puissant et monstrueux. « Pourquoi ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Je ne sais même pas de qui tu parles! » Samuel ne savait pas de qui elle était jalouse, si il y avait une fille en particulier il le serait, il n’était pas fou à ce point. Oh bien sûr il y avait bien une fille qui lui avait laissé dernièrement un bon souvenir mais ce n’était rien de plus, il ne la reverrait pas. Il sourit alors que Lou détendait quelque peu l’atmosphère « Elle a le don de me réveiller rapidement ! » Constance pouvait sûrement tout lui demander, elle était sa préférée même si cela ne se faisait pas, elle était si fragile, si vulnérable qu’il avait toujours peur pour elle. Constance pouvait lui dire tout, il ne s’énervait jamais face à elle. Sa sœur ne se mêlait jamais de sa vie, quand elle le faisait, quand elle donnait son avis ou haussait le ton c’était que Samuel était en train de merder. L’héritier comprenait la peur de la jeune femme, il avait la même. « Nous sommes deux. » il enchaîna rapidement pour lui dire ce qu’il pensait, si il ne le faisait pas maintenant il n’aurait plus jamais l’occasion. « J’ai peur de fermer le livre qu’est notre histoire, j’ai peur de laisser tomber, de ne pas laisser une chance à notre histoire… tu es la femme de ma vie… tu le seras toujours. » Lou était la première et le serait toujours, mais il savait qu’entre eux ça n’était pas possible et lorsque la jeune femme prit la parole et affirma qu’avant elle pensait aussi ainsi mais qu’aujourd’hui elle aspirait à autre chose, il regretta ses confidences, ses deux poings se serrèrent aussitôt, mais il prit sur lui, parce qu’il devait se retenir, elle n’était pas sa chose. « Devon » souffla-t-il, à la fois déçu, navré et en colère. « Tu sais qu’il ne sortira jamais ? » Oui Samuel le connaissait, c’était l’un de ses meilleurs amis et il ne lui avait jamais dit avant. Pourtant la dernière fois il en avait eu la possibilité. « Eloigne toi de lui… trop de personne souffre à cause de lui, ne te rajoute pas sur cette longue liste. » Oui Samuel parlait de son ami, il n’avait pas honte de parler de lui ainsi, il voulait Lou pour lui seul et était prêt à tout pour cela et il en savait quelque chose. « Tu sais combien il est facile de mourir en prison ? » Il se leva, glissa ses mains dans ses poches, descendit les dernières marches, il se tourna vers la jeune femme. « Tu sais pourquoi tu dois t’éloigner de moi ? Pourquoi je ne suis plus le Samuel que tu as connu ? Parce que le type que tu as devant toi à payer des hommes pour faire tuer Devon. » Il reprit aussitôt la parole. « Ne t’en fais pas il n’a rien et il n’aura rien… j’ai annulé ma demande… pas pour toi, non pour lui, pour notre amitié parce que c’est l’un de mes meilleur ami… tu comprends à présent l’homme que je suis devenu ? » Bien sûr qu’il s’en voulait et c’est pour cela qu’il avait fait annuler sa demande, parce que Devon était son ami, parce qu’il y avait Harper mais il ne l’avait pas annulé pour Lou, au contraire, pour elle il pourrait tuer Devon juste pour être certain de ne pas le voir un jour dans ses bras. « Devon à prit la perpétuité… tu n’as pas d’avenir avec lui. » Il y avait assez de la sœur de ce dernier qui espérait une sortie miracle qui n’arriverait jamais, autant ne pas ajouter Lou.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 2 Jan - 11:54

Lou n'avait pas relevé le fait que Samuel approuve le fait qu'il était doué pour manipuler les gens. En même temps, il le devait à son père et Lou en était parfaitement conscience, ça ne faisait qu'accentuer le dégoût pour l'homme qui avait fait vivre un véritable enfer à sa propre famille. Lou avait toujours désiré connaître son père, c'est un manque qu'elle n'avait jamais pu combler. Surement, parce que sa mère n'avait pas été parfaitement honnête avec elle et qu'en réalité elle avait bel et bien était adoptée. Du coup, elle ne comprenait pas vraiment ce que pouvait ressentir Sam par rapport à la perte de son père mais tout ce qu'elle savait c'était qu'elle ne voulait pas le voir devenir comme cet homme détestable. La danseuse avait détourné le regard alors qu'elle fronçait légèrement les sourcils. Elle se sentait terriblement mal d'avoir fait tout une histoire pour quelque chose qui en plus de ça était parfaitement infondé. Elle se mordillait la lèvre alors qu'elle maudissait clairement Constance, d'ailleurs il faudrait qu'elle arrive à avoir une petite conversation avec la plus jeune des Hamilton. La jeune femme avait dédramatiser la situation même si quelque part au fond d'elle, les paroles de Samuel raisonnait dans sa tête. Son regard s'était posé sur son profil alors qu'elle se demandait s'il pensait réellement qu'elle était une danseuse ratée. Bizarrement, il n'aurait pas pu lui faire plus de mal surement parce que Lou n'arrivait pas à tourner la page et c'était surement son plus gros regret. Elle aurait donné sa vie pour pouvoir danser du classique à nouveau seulement c'était impossible. Lou avait posé sa main sur son genou machinalement, il était question de l'opérer une ultime fois mais Lou avait laissé ça en suspens car ça l'immobiliserait pendant un long moment et il n'en était pas question, pas tant qu'elle n'aurait pas trouvé de remplaçant pour gérer le studio. La jeune femme avait passé une main sur son visage, avant de reposer son regard sur Samuel. Elle l'écoutait silencieusement alors qu'il lui révélait ce qui ressentait pour elle. Bien évidemment, elle était au courant et n'importe quelle femme aurait été heureuse d'entendre ces mots sortir de la bouche d'un des hommes les plus importants de sa vie. Pourtant, ça brisait un peu plus le cœur de Lou car malgré tout ça elle savait que ça ne serait jamais qu'un doux rêve. Elle avait été surprise d'entendre le prénom de Devon franchir les lèvres de Sam, même si il avait visé juste à vrai dire. _ Je sais Sam. Elle avait détourné de nouveau son regard, elle le savait très bien et pourtant malgré la distance qu'elle avait voulu mettre entre elle et lui, ça avait été plus fort qu'elle. Un lien s'était installé entre eux et depuis Lou ne pensait qu'à une chose que la semaine passe rapidement pour pouvoir croiser à nouveau son regard. Lou avait froncé les sourcils en entendant Samuel reprendre la parole. Elle ne voyait pas où il voulait en venir, bon la jeune femme savait que Devon n'avait pas la vie facile en prison, les bleus sur son corps prouvaient bien que ce n'était pas une partie de plaisir mais de là à mourir... Elle avait suivi Samuel du regard alors que celui-ci se relever pour descendre les quelques marches et se retourner vers elle. Le cœur de Lou avait loupé un battement en entendant Samuel lui dire qu'il avait payé des hommes pour tuer Devon. La jeune femme aurait pu rire en pensant à une blague seulement le regard de Samuel était criant de vérité. Elle avait poussé un léger soupir de soulagement, malgré elle, quand Samuel lui avait assuré qu'il n'avait pas mis ses paroles à exécution. Lou avait froncé de nouveau les sourcils alors que Samuel lui avouait que Devon était son meilleur ami. Elle ne comprenait pas pourquoi il ne lui avait pas dit dès la première fois où elle avait évoqué le sujet. D'ailleurs, elle se rappelait des paroles plutôt dures que Sam avait eu à l'encontre de Devon. Lou avait relevé son regard sur Samuel alors qu'elle le fixait se demandant si elle ne ferait pas mieux de partir loin de lui. Sa main avait replacé une de ses mèches derrière son oreille avant de prendre appui sur la marche pour se relever. _ Je n'ai peut être pas d'avenir avec lui Samuel mais je n'en ai pas non plus avec toi. Tu n'arrêtes pas de me dire qu'il faut que je m'éloigne de toi mais au final tu m'interdis de construire autre chose. D'accord, je sais Devon est en prison et que je suis une parfaite idiote d’éprouver des sentiments pour un homme avec lequel je n'ai pas d'avenir mais soit honnête Sam, tu réagirais de la même manière même si c'était le boulanger du coin. Lou avait descendu les quelques marches pour s'arrêter devant Sam. _ Tu te rends compte que tu allais faire tuer ton meilleur ami Samuel, ton meilleur ami... La jeune femme avait baissé le regard avant de se reculer mais dans un faux mouvement, elle avait perdu l'équilibre dû à son genou et avait dû se rattraper à l'avant bras de Sam. _ Je t'aime, mais ça va trop loin tu aurais pris la vie d'un homme juste pour l'empêcher de m'approcher ? Et le pire dans tout ça c'est que tu as stoppé ton geste parce qu'il était ton meilleur ami. Et si ça avait été un parfait inconnu pour toi ? Lou avait posé son regard dans celui de Sam avant de se détourner de lui alors qu'elle priait presque pour que le taxi arrive. _ J'aimerais retrouver le Samuel que j'ai rencontré ce soir là après le gala. Il était sincère, drôle avec un petit côté insouciant qui je dois bien te l'avouer m'avait fait complètement craqué. Tu avais détourné les ordres ton père, car je savais très bien qu'il t'avait interdit de m'approcher et quelque part j'avais trouvé ça plutôt courageux. Cette nuit-là a été magique et pour être franche je ne croyais pas au coup de foudre seulement je n'ai pas pu lutté plus longtemps j'étais tombée amoureuse de toi. Celui que tu es devenu aujourd'hui, interdirait au Samuel de l'époque de seulement m'adresser la parole, surtout qu'aujourd'hui je ne suis plus qu'une danseuse ratée. Lou avait serré ses bras contre son corps alors qu'elle avait senti un frisson parcourir son corps. _ Qu'est-ce qu'il fait ce taxi. Elle était fatiguée et n'avait qu'une idée en tête, se retrouver devant un feu de cheminée lové dans son canapé avec d'un côté Yuki et de l'autre côté  Plume.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mar 3 Jan - 13:54

Samuel baissa le regard, alors qu’elle disait franchement qu’ils n’avaient plus d’avenir ensemble. C’était vrai, il était trop tard à présent, ils avaient souffert l’un et l’autre, ils avaient changé, leur histoire avait pris fin et ne pourrait plus jamais reprendre. Leur amour vivait en eux, on ne pourrait jamais leur enlever cela, ce sentiment, mais le fait de s’aimer encore nuisait à leur futur, ils avaient du mal à avancer l’un sans l’autre, Samuel était prêt à tuer son meilleur ami pour être certain de garder Lou, tandis que cette dernière s’était rendue malade à l’idée qu’une autre soit à sa place. Ils se détruisaient, les deux amants maudits qu’ils étaient devait prendre de la distance, ils finiraient par se faire davantage de mal. « Oui » il se rendait bien compte de ce qu’il avait fait, tuer son meilleur ami, un ami de confiance et bien plus encore. Ce serait-il remis d’une telle chose ? Serait-il devenu comme son père, ne ressentant aucune pitié face aux autres, n’ayant plus de cœur ? S’il avait passé cette limite que serait-il devenu ? Il fronça les sourcils alors qu’elle se retenait à lui, elle avait perdu l’équilibre ce qui était dommage pour une danseuse… il l’observa, la laissant parler mais n’oubliant pas ce qu’il venait de voir et ce qui l’inquiétait. « Je ne sais pas… peut-être que j’aurais stoppé également ce geste pour un inconnu… ou peut-être que non, et qu’aujourd’hui je serai vraiment le monstre que tout le monde craint de voir naître. Peu importe… » C’était terminé, ils n’avaient plus de futur ensemble et son geste fait ou non n’avait plus d’importance parce qu’elle avait choisi Devon, il l’avait compris, il n’était plus l’élu de son cœur, il n’était plus qu’un souvenir, dix pour cent dans son cœur qui prenait un peu de place mais qui rendait nostalgique alors autant conserver ce souvenir. « Tu crois quoi ? Tu crois que je suis heureux ? Tu crois que j’aime celui que je deviens ? Je me hais Lou, je me hais tellement » il glissa ses deux mains dans ses cheveux, faisant quelques pas pour calmer cette colère qui ne prenait jamais fin dans son esprit « Il a gagné… le jour où il a eu cette lâcheté de se foutre en l’air… il a foutu notre vie en l’air à tous, et ce jour-là j’ai compris que j’étais finis, je ne suis plus libre… je dois prendre la suite, je dois faire ce qu’il a fait, je dois le faire car personne ne le fera… il a choisi à ma place… encore et toujours… » Ses mains glissèrent le long de son visage, le suicide de son père était un cadeau empoisonné, leur vie était une belle connerie à tous. « Je ne serai jamais plus le même samuel, tu n’es plus la même Lou non plus… j’aimerai être ce garçon, je rêverai tellement pouvoir à nouveau être ainsi, être à nouveau avec toi, avoir cette belle vie qui nous attendait mais… tu l’as dit toi-même nous n’avons plus d’avenir… nous devons juste apprendre à vivre l’un sans l’autre, apprendre à aimer une autre personne, ce qui ne sera pas difficile pour toi » Devon avait déjà une place spéciale dans le cœur de la danseuse, il la connaissait assez pour le savoir. « Tu n’es pas et tu ne seras jamais une danseuse ratée… je suis désolé, désolé d’être ainsi, de blesser gratuitement. » Samuel donnerait tout pour la voir à nouveau sur les grandes scènes de ce monde mais ce n’était plus possible, elle avait connu le drame que toute danseuse ne voulait surtout pas connaître, elle s’était relevé, c’était l’essentiel. « Mon chauffeur peut te déposer, se sera plus rapide… et tu pourras te reposer ! » il arqua un sourcil l’air interrogateur « Que t’arrives-t-il ? »

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Mar 3 Jan - 18:04

Lou avait froncé les sourcils en entendant Sam lui dire que de toute façon ça n'avait pas d'importance. Elle avait reposé son regard sur lui alors que ça lui brisait un peu plus le cœur de l'entendre lui dire à quel point il pouvait haïr l'homme qu'il était entrain de devenir. Elle aurait pu franchir la distance qui le séparait de lui pour tenter de l'apaiser, elle voulait tellement pouvoir faire quelque chose pour lui. Elle détestait l'idée de le voir sombrer sans pouvoir l'aider à maintenir sa tête hors de l'eau. D'accord, ils n'allaient jamais devenir le couple qu'elle avait espéré qu'ils soient cependant ce n'était pas pour autant qu'elle allait totalement l'abandonner. La jeune femme avait secouer légèrement la tête négativement car elle n'était pas d'accord avec lui sur certains points. Lou avait fait un léger sourire comme pour lui dire que ce n'était pas grave, elle savait très bien ce qu'il en était par rapport à sa carrière de danseuse. Elle avait laissé délibérément de côté pour le moment la proposition de Samuel avant de s'avancer de nouveau vers lui. Lou avait posé délicatement ses mains sur les joues de Samuel avant de laisser un léger soupir franchir ses lèvres. _ Tu as tort Samuel, tu penses ne pas être libre de faire ce que bon te semble mais tu n'as plus de compte à rendre à personne. Ton père a décidé fuir lâchement alors qu'il aurait dû tout simplement ouvrir les yeux et se rendre compte qu'il aurait pu s'appuyer sur son fils. Tu as toujours été là pour lui Samuel, tu vivais pour lui mais aujourd'hui qu'il n'est plus là il faut que tu vives pour toi. Promets-moi de ne plus le faire passer avant tout le reste. Lou avait froncé quelque peu les sourcils, elle voulait son bonheur et quelque part elle avait peur qu'au final Sam finisse comme son père et elle savait très bien qu'elle ne supporterait pas de le perdre. Une larme coulait sur la joue de Lou avant qu'elle ne l'efface du revers de la main. La jeune femme avait posé de nouveau son regard dans celui de Samuel avant de se hisser sur la pointe de ses pieds et d'aller déposer un léger baiser sur ses lèvres. _ Garde précieusement dans un petit coin de ta tête ce que je vais te dire Sam. Lou s'était un peu plus avancé pour le prendre dans ses bras, elle s'était mordillée quelque peu la lèvre pour peser ses mots. _ Ne te ferme pas aux autres même si ça te paraît être la meilleure solution. Ce n'est pas parce que tu feras le ménage autour de toi que tu souffriras moins Sam. N'oublies jamais que je t'aime et que je ne suis pas la seule. La jeune femme avait resserré légèrement son étreinte avant de se reculer et de lui faire un sourire tendre. Elle se mordillait légèrement la joue avant de finalement pousser un léger soupir en se rasseyant sur les marches. _ Je crois que je vais accepter ta proposition car mon chauffeur de taxi a dû m'oublier. Lou avait fait une moue avant de vérifier son téléphone. Elle essayait de se rappeler de la conversation pourtant elle était sûr d'avoir donné la bonne adresse. À vrai dire, bien des choses avaient été dites ce soir mais elle n'avait pas assez bu pour ne plus se rappeler parfaitement des échanges. La jeune femme avait relevé son regard sur Samuel, elle ne voulait pas le dévisager et pourtant c'est ce qu'elle était entrain de faire. Peut être qu'au final, ils tournaient vraiment la page ce soir. Lou avait baissé son regard, ça avait été tellement intense entre eux qu'elle se demandait à présent comment ça se passerait à l'avenir. Elle ne voulait surtout pas que ça devienne bizarre, qu'ils n'arrivent plus à se parler ou même à s'approcher sans que l'un ou l'autre éprouve de la gêne. _ Le whisky c'est vraiment pas bon et je pèse mes mots. Lou avait fait une grimace alors qu'elle avait encore le goût dans la bouche. Elle avait relevé son regard sur Sam avec un sourire avant de finalement laissé un léger rire franchir ses lèvres. _ C'était pathétique... Lou avait croisé ses bras le long de son corps, elle avait légèrement froid, avant de secouer légèrement la tête. En y repensant, elle avait un peu honte de son comportement.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Ven 6 Jan - 11:57

Samuel n’était pas le genre d’homme à pleurer, étant gamin il avait forcement pleuré comme chaque enfant qui tombe de vélo, qui apprend que le père noël n’existe pas ou bien encore le jour où il avait appris le décès de son frère. C’était sûrement la dernière fois qu’une larme était apparue, il s’était durci parce que son père était de plus en plus exigeant et parce que la vie lui avait enlève son confident. Depuis aucune larme n’était sortie, si il avait été le genre d’homme à pleurer sans gêne, sans peur de ne pas être virile, peut-être qu’il aurait pu laisser échapper quelques larmes. Peut-être que face à ses confidences, face à sa situation avec Lou il aurait pu fondre en larme parce qu’il avait des épaules solides mais qu’il souffrait de perdre la femme de sa vie, qu’il souffrait de ne pas être libre. « Tu sais que j’aimerais… prendre l’avion avec toi, maintenant, quitter tout ça… disparaître » il haussa les épaules, ce n’était qu’un rêve, Lou ne lui suivrait pas, il n’aurait pas le courage de monter à bord d’un avion et leur histoire ne serait plus qu’un souvenir dans le passé. Il ferma quelques instants les yeux alors qu’elle lui déposer un baiser sur les lèvres, la tentation était tellement importante quand il s’agissait d’elle. Il fronça les sourcils, se demandant ce qu’elle allait lui dire. Il profita de cette étreinte pour la sentir une dernière fois contre elle, pour humer ce parfum si délicat et pour écouter ses paroles. Il resta silencieux, ne sachant pas quoi dire, ne voulant pas gâcher ce moment, il l’aimait et il lui avait dit, pas besoin d’en remettre une couche c’était amplement difficile comme ça. Il se permet tout de même une petite phrase spécial Samuel Hamilton « tu sais qu’on peut se dire adieu, il suffit juste de faire demi-tour » Son sourire charmeur au coin des lèvres il finit par secouer la tête, il fallait s’enlever de la tête toutes idées allant sur le sexe parce que ce n’était pas une bonne idée, ils en savaient quelque chose, ils n’étaient pas à leur premier adieu. Il déposa un bisou sur le front de la danseuse avant de glisser sa main dans sa poche sortant son téléphone, il devait joindre son chauffeur. « Tu veux rentrer quelques minutes ? » il chercha dans son répertoire son chauffeur, qui était sûrement dans le coin mais il préférait appeler au lieu de chercher. « Maxence, nous avons besoin de la voiture » il marqua une pause, s’impatientant comme toujours « vous lui dites non… Maxence c’est un ordre, elle comprendra… oui, merci. » Oui Monsieur Hamilton avait adressé un merci à son employé, mais uniquement celui-ci (et son assistante) parce que son chauffeur était à son service et celui de son père, qu’il gardait le secret sur les dossiers qu’il pouvait entendre, et qu’un chauffeur ça se respecte autant qu’une mère… parole d’un Hamilton. « Il va venir d’ici quelques minutes, il est retenu par ma chère Candice qui a oublié que c’était mon chauffeur » il remit son téléphone dans sa poche posant son regard sur la jeune femme « Tu n’as pas répondu à ma question tout à l’heure! Tu n’as pas l’air très en forme… c’est ton genou ? » Avant qu’elle ne quitte la villa il espérait savoir ce qui se passait, il s’inquiétait pour la jeune femme.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 16 Jan - 16:54

Un sourire s'était dessiné sur les lèvres de Lou alors qu'elle secouait légèrement la tête comme pour dire à Sam qu'il était vraiment impossible. Sa main avait passé une mèche de ses cheveux derrière son oreille avant d'hocher quelque peu la tête en entendant la question de Samuel. Il ne faisait pas très chaud et quitte à attendre autant le faire à l'intérieur. Elle avait jeté un regard à Samuel qui attrapait son téléphone avant de se mordiller légèrement la lèvre. Son regard était resté posé sur son profil alors qu'elle prenait conscience de ce qui venait de se passer. Ils venaient réellement de tourner une page, Lou avait baissé son regard alors qu'elle se mordillait la lèvre à présent.  Elle avait froncé les sourcils, apparemment Maxence était déjà occupé. Du coup, elle s'en voulait car elle aurait très bien pu rappeler la compagnie de taxi. Lou avait reposé son regard dans celui de Samuel, avant de faire une moue désolée. _ Si Candice avait besoin de ton chauffeur, j'aurais pu me débrouiller autrement Sam. Tu ne peux pas toujours me venir en aide, il faut que j'arrête de me reposer sur toi. Lou avait laissé un soupir franchir ses lèvres, elle savait qu'avec Samuel tout devenait tout de suite plus simple. Elle avait eu besoin de lui lors de cette soirée de gala, il avait accepté sans sourciller. Besoin de trouver un endroit pour ouvrir son école de danse et encore une fois, c'était Samuel qui avait fait toutes les démarches. Lou avait relevé son regard sur Sam quand il avait repris la parole. Bien évidemment, elle aurait dû se douter qu'il ne lui laisserait rien passer. Elle avait détourné le regard, d'accord elle avait un problème de genou et Sam le savait parfaitement. Enfin, il savait ce que Lou avait bien voulu lui dire mais là c'était un peu plus grave que ce qu'il pensait réellement. _ J'ai fait un faux mouvement en dansant avant de venir ici. C'est rien, en tout cas rien que des antalgiques et une poche de glace ne pourraient solutionner. Lou avait baissé le regard avant de finalement monter les marches et de franchir le pas de la porte de la maison. La danse était toute sa vie, Lou ne savait rien faire d'autre et elle avait besoin de la danse pour garder un certain équilibre. Tout passait par la danse pour elle, c'était le moyen qu'elle avait trouvé pour s'exprimer et en même temps s'évader. Peu de personne arrivait à le comprendre et elle savait que Sam, malgré le fait qu'il connaisse sa passion pour la danse, ne pouvait la comprendre sur ce point. Lou s'était stoppée en voyant Connie, la jeune femme avait fait un sourire à la plus jeune des Hamilton avant que cette dernière ne vienne dans ses bras. Lou avait été surprise avant de voir Connie disparaître à l'étage.  Lou avait posé son regard sur Samuel avant de lever quelque peu les épaules en signe d'incompréhension. Prenant appuie sur un des meubles de l'entrée, Lou avait fait une légère grimace. _ Tu crois qu'il y aurait une poche de glace à la cuisine ? Elle pourrait attendre d'être arrivée chez elle, seulement si ça continuait elle n'allait même plus pouvoir marcher jusqu'à la voiture de Samuel. Elle avait serré les dents avant de s'avancer vers le salon pour pouvoir aller s'asseoir dans le sofa. Lou avait fait une moue avant de finalement relever le bas de son pantalon pour regarder son genou. La jeune femme avait pincé ses lèvres avant de constater qu'il était légèrement enflé et bleu. Lou avait relevé la tête alors qu'elle posait son regard dans celui de Samuel. Il n'y avait pas de miracle possible, son genou finirait par la lâcher si elle ne faisait pas cette opération. Cependant, elle avait 80% de chance de ne pas retrouver toute la mobilité de son genou en tout cas pas pour une danseuse.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Ven 20 Jan - 9:16

« Candice n’a qu’à faire appel à son chauffeur. » C’était un principe, chacun son chauffeur et surtout Samuel ne prêtait pas facilement. Oui c’était égoïste, et enfantin. Il ne répondit rien sur le fait d’aider Lou, il le ferait toujours, qu’importe si elle finit avec Devon ou un autre, Samuel serait toujours là, même si il faisait à nouveau sa mauvaise tête mais malgré tout il ne pourra jamais la repousser. « Tu veux que j’appelle mon médecin ? » il l’observa, inquiet, espérant que ce n’était que passager et que demain tout irait mieux. Il leva les yeux en voyant sa petite sœur, cette solidarité entre femme il fallait réellement que ça cesse. Constance était montée rapidement à l’étage, peut-être pour ne pas montrer son enthousiaste en voyant ces deux-là à côté et parlant à nouveau. C’était sa petite victoire, comme tous les Hamilton ! « Bien sûr » Samuel accourut en direction de la cuisine, il fit sursauter l’une de leurs employées qui ne s’attendait sûrement pas à le voir là. « Je voudrais une poche de glace. » Son ordre fut entendu et quelques secondes plus tard elle lui déposa sur un plateau avec petit torchon la poche de glace. Il retourna ses talons, sans mot dire, et quitta la pièce pour revenir vers la danseuse. Elle avait pris place dans le salon, il s’avança vers elle et observa son genou qui était à présent visible. Il prit sur lui, tenta de ne montrer aucune émotion mais là c’était inquiétant. Combien de temps continuerait-elle à tenir ainsi ? « Rosie ? Appelez immédiatement le médecin ! » Il prit place aux côtés de Lou, lui tendit la poche, préférant la laisser faire par peur de lui faire du mal « Je veux que tu laisses le médecin t’approcher. Tu ne quittes pas cette maison sans son avis ! » Il avait complètement oublié Maxence, ce dernier devait sûrement patienter devant la villa mais ce n’était pas grave. Il entendit des voix féminines au loin, reconnu facilement ses deux sœurs, les jumelles qui ne semblaient pas être d’accord sur un sujet. Samuel s’agaçait, il tourna à gauche puis à droite cherchant où elles étaient. « Si on allait au calme ? » il se leva, le problème avec Samuel est qu’il n’attendait jamais les réponses, il exécutait tout sans se demander si ça convenait ou non. « Tu peux te lever ? Sinon je dis aux filles de sortir » Il allait bientôt nous faire évacuer toute la ville juste pour que Lou soit en paix, elle n’avait pourtant rien demandé, et c’était son genou qui lui faisait mal elle ne se plaignait pas de migraine ou autre mais Samuel s’était mis en tête qu’elle devait être au calme. « Monsieur ? » il se tourna et aperçu Maxence « Oh … j’ai oublié de vous dire qu’on ne sortait plus finalement… » Avec toujours autant de classe et de courtoisie Maxence adressa un sourire sincère à son employée lui indiquant que ce n’était pas grave et qu’il se tenait à sa disposition. Voilà ça c’était quelqu’un de bien ! Il posa son regard sur Lou « On a qu’à aller dans le bureau c’est moins loin si tu veux ? »

Spoiler:
 

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Dim 22 Jan - 16:51

Lou avait été s'installée dans le salon, alors que Samuel disparaissait pour se rendre à la cuisine. Elle avait décliné l'offre de Sam, elle n'avait pas besoin de voir un médecin car elle savait déjà parfaitement ce qui n'allait pas avec son genou. La jeune danseuse avait relever la jambe de son pantalon pour constater les dégâts. Elle avait fait une moue avant d'entendre la voix de Samuel. Lou avait froncé les sourcils, en se disant qu'elle aurait mieux fait de ne rien demander. _ Rosie !! Non ne... Trop tard, elle était déjà partie. Lou avait attrapé la poche de glace entre temps et l'avait posé sur son genou, non sans grimacer. Elle aurait voulu protester un peu plus mais en même temps elle savait que c'était peine perdue avec Samuel. Elle avait laissé un soupir d'exaspération franchir ses lèvres avant d'appuyer un peu plus sur la poche de glace tout en dépliant sa jambe. _ ça ne va servir à rien Sam, il ne pourra rien faire de plus que ce qu'on m'a déjà fait. Pour la forme, Lou avait tout de même voulu éclaircir une petit chose. Enfin, elle voyait bien que Samuel s'en fichait complètement. La jeune femme avait relevé son regard en entendant des voix féminines s'élevaient non loin d'eux. Apparemment, les sœurs Hamilton n'étaient pas très loin. Lou avait fait une moue en entendant la question de Sam, pour être honnête elle était bien assise là sur ce canapé moelleux. Enfin, apparemment elle n'avait pas vraiment le choix car Sam était déjà debout. Un léger sourire amusé s'était tout de même dessiné sur ses lèvres. _ Non, elles sont ici chez elles, c'est à moi de bouger pour ne pas les déranger. Lou avait relevé son regard sur Maxence en prenant un air désolé. Elle l'avait complètement oublié avec tout ça. _ Je suis désolée. Lou l'était réellement, et elle se sentait mal de l'avoir fait déplacé pour rien, peut être qu'elle ferait mieux de tout simplement rentrer chez elle. La jeune femme avait pris une grande respiration avant de se lever tout en tenant fermement la poche de glace. Elle avait pris son courage à deux mains avant de se diriger vers le bureau de Samuel. Lou s'était arrêtée sur le pas de la porte, visiblement le ménage avait déjà été fait. Le personnel de cette maison était vraiment efficace et Lou n'avait pas pu s'empêcher de se dire qu'elle aimerait parfois avoir ces personnes chez elle. Elle avait boitillé jusqu'au sofa avant de s'asseoir de nouveau en poussant un léger soupir de soulagement. Reposant la poche de glace sur son genou, elle avait reposé son regard sur Samuel. _ Maxence aurait très bien pu me ramener chez moi vu qu'il était là, il ne va pas attendre toute la soirée. Il a pas une famille ? La jeune femme avait fait une moue en reposant son regard sur son genou. Si seulement, elle n'avait pas eu cet accident tout aurait été tellement différent. Peut être qu'au final, c'était à cause de ça que ça n'avait pas fonctionné entre eux. Elle ne pourrait jamais plus être danseuse étoile, sa carrière était fichue et un Hamilton ne pouvait pas prétendre se marier avec une danseuse de seconde zone. _ Je dois me faire opérer pour qu'on me mette une prothèse, seulement je ne pourrais jamais retrouver toute la mobilité de mon genou. Lou avait le regard posé sur la poche de glace, comme perdu dans ses pensées. _ Au maximum, je ne pourrais récupérer que 80% de ma mobilité en sachant qu'il faudra que j'évite certains mouvements. Lou avait pincé ses lèvres alors qu'un léger rire avait franchi ses lèvres. _ Au mieux 80%, il avait l'air tellement fier de m'annoncer ce chiffre. Lou avait relevé son regard sur Samuel alors qu'elle prenait sur elle pour contenir son émotion. _ C'est pour ça que ton médecin ne me servira à rien Sam. Il fallait qu'elle lui dise, elle ne pouvait pas lui cacher plus longtemps et puis quelque part ça la soulageait d'en parler à quelqu'un.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 13 Fév - 12:49

« Non, il était au service de notre père et vit dans la dépendance. » Samuel était presque surprit par la question parce qu’il ne s’était jamais posé une telle question, évidemment que Maxence n’avait pas de famille puisqu’il était au service des Hamilton. Samuel l’avait toujours connu, le chauffeur était au service de la famille depuis plus de quarante ans et comme certains employés de la maison il avait un appartement privé dans une dépendance située dans la propriété des Hamilton. Ainsi il pouvait répondre à toutes heures et être au service des Hamilton. Samuel ferma la porte à clé derrière lui du bureau, il voulait être tranquille et que la jeune femme puisse avoir du calme. Peut-être en faisait-il de trop mais il était ainsi, dans l’extrême. Il fronça les sourcils, n’aimant pas ce qu’il entendait. Qui était ce médecin, pourquoi pratiquait-il toujours s’il était incapable de l’aider à cent pour cent ? Il vint se poser à ses côtés, prenant délicatement sa jambe pour la poser sur ses genoux. Un geste plein de tendresse qu’il se permettait, ils n’étaient plus ensemble mais elle restait si importante dans son cœur qu’il se le permettait. « Mon médecin est meilleur que le tien… sinon ça ne serait pas mon médecin. » il sourit, n’insistant pas pour autant parce qu’il savait que pour la jeune femme le sujet était difficile, elle ne pouvait pas vivre avec quatre-vingt pour cent de sa mobilité, lui la connaissait assez pour savoir qu’elle deviendrait folle. « Tu devrais calmer un peu ton rythme, je sais que tu es incapable de t’arrêter, mais pour les semaines à venir tu pourrais peut-être diminuer tes heures de cours, prendre un peu de temps pour ton genou. » Elle devait se ménager, ça ne changerait pas l’état de son genou mais ça pourrait se calmer quelques temps, pour lui laisser un peu de répit. « Tu sais que si tu as besoin, je suis là, je serai toujours là qu’importe l’heure et le problème je ne te tournerai jamais le dos. » Il passa délicatement sa main sur la joue de la jeune femme, l’observant avec une telle douceur dans ses yeux. Lui qui avait été si odieux et en colère quelques temps avant, le contraste était assez déroutant. « Lou… » Il prononça son prénom doucement, comme si ils étaient écoutés, il hésita quelques secondes, il maintenait son regard dans celui de la danseuse avant de prendre la parole « laisse-moi t’aimer une dernière fois. » Samuel jouait avec le feu mais le désir qu’il avait pour la jeune femme était si fort qu’il n’arrivait pas à lutter, il la désirait tellement, il voulait l’aimer encore une fois, cette fois ça serait la dernière, il le sentait, il avait ce sentiment qui ne le quittait pas depuis qu’elle lui avait parlé de Devon. Cette fois les choses étaient différentes. Ils n’allaient pas faire la même erreur, coucher ensemble s’interdisant de le refaire, mais le faisant à nouveau parce qu’ils étaient trop faibles, il n’y aurait pas d’autre écart, elle finirait par ne plus penser qu’à Devon, elle ne voudrait plus que de lui et Samuel sentait aussi qu’à présent il ne pouvait plus se permettre d’agir ainsi avec Lou. Leur histoire était terminée, il voulait lui dire en revoir, l’aimer et la désirer une dernière fois.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Jeu 16 Fév - 18:47

Lou avait posé son regard sur Sam quand il était venu s'installer à ses côtés prenant sa jambe pour la poser sur ses genoux. Elle savait qu'il serait là pour elle, seulement cette fois-ci il ne pouvait vraiment rien pour elle. Lou avait fait un léger sourire en l'entendant parler de son médecin. La danseuse était persuadée que le médecin de Samuel ne ferait pas de miracle pas plus que ceux qu'elle avait déjà rencontré. Lou avait détourné son regard, écoutant Samuel attentivement. Elle savait qu'il avait raison et qu'elle devrait juste ralentir pendant un moment seulement il fallait qu'elle fasse tourner son école de danse. La jeune femme avait passé sa main dans ses cheveux avant de fermer quelque peu les yeux. Ce soir, elle était fatiguée et n'avait pas envie de penser à tout ça maintenant. Lou avait envie de tout oublier, et elle savait qu'elle aurait dû insister pour rentrer. La jeune femme avait reposé son regard sur Samuel alors qu'il lui assurait ne jamais lui tourner le dos et qu'il serait toujours là si elle avait besoin de lui. Lou se mordillait légèrement la lèvre alors qu'un frisson avait parcouru son corps quand Sam avait caresser sa joue. La jeune femme avait froncé quelque peu les sourcils malgré elle alors qu'elle n'avait pas pu détacher son regard de celui de Samuel. Il avait toujours su comment l'apaiser, avoir les mots pour la rassurer et encore ce soir, elle avait envie de se perdre dans ses bras. Cependant, elle savait que ce n'était pas la solution. Elle allait se sentir bien mieux pendant le moment où il la tiendrait dans ses bras mais après... Lou avait laissé un soupir franchir ses lèvres, sa conscience lui disait de ne pas céder, de ne pas retomber dans ce piège qu'elle vivait depuis des années à présent. Seulement, Lou n'avait pas envie d'écouter sa conscience, elle avait envie de sentir les mains de Sam sur son corps, de se sentir désiré, et pourquoi pas aimé. Elle avait attrapé la main de Samuel dans la sienne avant d'hocher légèrement la tête. _ Mais pas ici. Lou avait jeté un regard à la pièce, elle ne voulait pas que leur dernière fois se passe dans ce bureau. Elle avait fait un léger sourire à Samuel, avant de retirer sa jambe et de faire une moue avant de prendre son courage à deux mains pour se lever. Il était hors de question que ça  passe pour un coup à la va-vite et quelque chose dans le regard de Sam lui disait qu'ils étaient sur la même longueur d'onde. _ En plus, tes sœurs sont justes à côté dans le salon. Lou avait fait une légère grimace avant de se mordiller la lèvre. La jeune femme ne serait vraiment pas à l'aise avec l'idée que les sœurs de Sam entendent quoi que ce soit. Lou avait attrapé la main de Samuel pour l'attirer à elle, avant de déposer ses lèvres sur les siennes. Prolongeant le baiser avec passion, Lou avait fini par poser sa main sur l'avant bras de Samuel pour prendre appui. Elle s'était reculée légèrement avant de poser son front sur le torse de Sam. Elle lui devait une explication même si elle pensait qu'il avait compris pourquoi elle ne voulait pas que ça se passe ici. _ Il faut qu'il y ait un point final à cette histoire et tu vas me trouver bête mais c'est pas comme ça que je vois la fin. Lou avait froncé les sourcils avant de relever son regard sur Samuel. _ Montre-moi que tu m'aimes Samuel, j'en ai besoin. J'ai besoin de sentir tes mains et tes lèvres sur mon corps.  Lou avait fait un sourire nostalgique avant de déposer un léger baiser sur ses lèvres. Elle sentait son rythme cardiaque s'accélérer rien qu'à l'idée de se retrouver intimement avec Samuel.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Samuel N. Hamilton
petit lama en quête du bon chemin


› MESSAGES : 95
› EMMENAGEMENT LE : 07/03/2015
› AGE : 35
› STATUT CIVIL : Il est l'aîné d'une famille nombreuse, ses soeurs : Ambre, Candice & Constance et son petit frère : Isaac. A toujours des sentiments pour Lou Turner et en découvre des nouveaux avec Mackenzie Hawkes. Recherche toujours la femme parfaite pour le rôle de premier dame ...
› QUARTIER : Présidente Drive au 1000, dans l'imposante villa familiale qui n'a qu'un seul but : en mettre plein les yeux aux habitants.
› PROFESSION/ETUDE : Je suis à la tête d'une grosse fortune, la plus grosse de la ville certainement. Je suis également le plus grand promoteur de la région, attention à ceux qui sont sur mes terres !
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. Clarks - Harper M. Carrington - Charlie Keynes - Arizona R. Donroe - Elisabeth Howard - Erin R. Preston & Zola Rosebury
› CELEBRITE : Joseph sexy & impressionnant Morgan
› COPYRIGHT : © Cranberry.


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 20 Mar - 14:38

Il comprenait, lui aussi ne voulait pas que leur dernière fois soit une vulgaire partie de jambe en l’air. Lou n’était pas une fille de passage, elle n’était pas là pour distraire l’héritier. Il l’aimait, il la respectait et lui aussi voulait que la fin de leur idylle soit faite dans les règles. Il n’y avait que eux deux pour s’offrir une dernière fois l’un à l’autre, leur relation était et serait toujours étrange. Etaient-ils capable de mettre fin à leur histoire ? Les deux amants se dirigèrent vers la chambre de Samuel ou plutôt ses quartiers privés car il avait une sortie indépendante de celle de la maison, ce qui était très pratique pour ces conquêtes d’un soir. Chacun d’entre eux avaient des suites assez spacieuses, leur chambre n’était pas dans la même aile de la villa, ce qui était très embêtant quand ils étaient enfants mais qui étaient devenu très intéressants en grandissant. Samuel se souvenait des bruits de pas qui couraient dans la maison, quand l’un d’eux décidait d’aller voir l’un de ses frères ou l’une de ses sœurs, où quand ils partaient tous en courant d’une chambre après une réunion entre frères et sœurs. Les deux amants maudits une fois dans la chambre de Samuel, loin des regards curieux ou des oreilles qui trainent, pouvaient enfin se retrouver. Samuel ne se lasserait jamais du parfum de la jeune femme, de la douceur de sa peau, du contact que lui provoquait à chaque fois le corps de la danseuse. Ses lèvres contre celles de Lou, il profitait d’un baiser langoureux qui annonçait déjà ce qui allait se passer dans les minutes à venir. Il voulait prendre son temps malgré le rythme de son cœur qui s’accélérait, c’était leur dernière fois, c’était symbolique. Guidant lentement la jeune femme vers son lit, par peur de lui faire mal au genou, il posa son corps contre le sien alors que la jeune femme se retrouvait allongée sur le lit. Ses mains baladeuses se perdaient sur la poitrine de la jeune femme, glissant sur ses hanches. Il l’aimait, d’un amour unique et sans fin, mais un amour si destructeur pour eux d’eux. Il voulait l’aimer une dernière fois du moins physiquement, il n’aurait plus le droit de la désirer, il devrait résister pour leur bien, pour le bien de Lou qui ne méritait pas de vivre à ses côtés. Même si c’était difficile à admettre, elle serait plus heureuse avec un autre, bien sûr Samuel ne l’avouerait pas mais il en avait conscience, tout comme il avait conscience de ne pas être celui qui lui fallait. Leurs disputes étaient la preuve que leur histoire n’avait plus d’avenir, même si c’était difficile à admettre. Samuel se redressa, retirant le haut de la jeune femme contemplant quelques instants son corps magnifique. Il reprit ses lèvres, accentuant son baiser avant de glisser ses lèvres dans le cou de la danseuse, descendant lentement sur le haut de son corps, profitant de chaque parcelle du corps de la jeune femme.

_________________
- Only girl in the world -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lou Turner
lama en évolution


› MESSAGES : 125
› EMMENAGEMENT LE : 17/11/2015
› AGE : 27
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : Pacific Lane
› PROFESSION/ETUDE : Propriétaire d'une école de danse
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora & Troy
› CELEBRITE : Odette Annable
› COPYRIGHT : Lallybroch


MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   Lun 24 Avr - 15:47

Lou avait suivi Sam jusqu'à sa chambre, elle l'avait regardé refermer derrière eux. Un léger sourire sur les lèvres, elle avait vraiment aimé cet homme et elle savait qu'il aurait toujours une place dans son cœur. Cependant, elle ressentait aussi de l'amour pour Devon, elle le savait car quand elle se trouvait loin de lui, il lui manquait cruellement. Lou avait légèrement baissé son regard avant que Sam ne vienne la rejoindre. La jeune femme se mordillait légèrement la lèvre, son cœur se brisait un peu plus à chaque caresse de Samuel, mais elle savait que c'était une chose nécessaire pour laisser la place à autre chose. _ Samuel. Son prénom avait franchi les lèvres de Lou dans un murmure après avoir répondu à son baiser. Elle s'était laissée guider jusqu'au lit de son amant, appuyant sur ses coudes pour se reculer. Lou avait passé sa main doucement dans les cheveux de Sam alors qu'un sourire se dessinait sur ses lèvres. Perdant son regard dans le sien quelques secondes, elle avait besoin de ce contact et voulait profiter de ce moment. L'inscrire dans sa mémoire, et chasser cette angoisse qui lui collait à la peau depuis un moment déjà. La jeune femme s'était redressée pour pouvoir aider Sam qui lui retirait son haut. Prolongeant le baiser qu'il lui donnait, elle avait penché légèrement la tête en arrière en fermant les yeux en sentant ses lèvres vagabonder sur sa peau. _ Sam !!! Un frisson avait parcouru son corps entièrement alors qu'elle le désirait, son souffle se faisait plus irrégulier et son rythme cardiaque était en constante augmentation. Elle s'était redressée légèrement posant ses mains sur ses joues pour pouvoir reprendre possession de ses lèvres. L'embrassant langoureusement, Lou s'était légèrement reculée pour pouvoir poser son regard dans le sien. Elle avait posé sa main sur sa joue avant de poser un furtif baiser sur ses lèvres. Sa seconde main était descendue rejointe par la première pour pouvoir enlever la chemise de Sam. La danseuse avait laissé le tissu glisser au sol avant de laisser ses mains caresser le dos de son amant. Un léger sourire sur les lèvres, elle les avait descendu sur les fesses de Sam avec un petit sourire malicieux sur les lèvres. Un rire avait franchi malgré elle ses lèvres, elle était triste mais il était hors de question pour elle que de pleurer, surtout pas maintenant. Lou avait poussé Samuel pour pouvoir se retrouver au dessus de lui, tout en faisant attention à son genou. Elle avait posé un doigt sur les lèvres de Samuel pour l'empêcher de dire quoi que ce soit, elle allait bien et il n'avait pas à s'en faire pour elle. Lou avait passé ses cheveux d'un côté de sa nuque avant de descendre ses lèvres le long du cou de son puis sur son torse finissant sa course à la ceinture de son pantalon. Traçant de léger sillon, elle était cependant remontée pour capturer à nouveau les lèvres de Samuel. Elle s'était redressée puis levée pour pouvoir retirer son pantalon, le laissant glisser doucement volontairement. Elle avait levé un sourcil dans une moue malicieuse avant de finalement retirer le peu de tissu qui restait sur elle. Lou avait fait un petit sourire timide avant d'aller rejoindre Samuel. Passant ses mains sur le torse puis le dos de son amant, elle se retrouvait de nouveau allongé le dos sur le lit avec Sam au dessus. Passant une main dans les cheveux de son ami, Lou avait penché légèrement la tête alors qu'elle pinçait ses lèvres. _ Quoi qu'il se passe, je veux que tu me promettes une chose Sam. La jeune femme avait pris possession des lèvres de Samuel dans un tendre baiser avant de reposer sa tête sur le lit et de plonger à nouveau son regard dans celui de Samuel. _ Promets-moi de ne pas trop t'éloigner de moi, car j'ai besoin de toi dans ma vie. Lou avait froncé quelque peu les sourcils, elle ne remettait pas en cause leur décision mais voulait être rassuré sur le fait que Sam ne tirait tout bonnement pas un trait sur le lien qui les unissait.

_________________
“Sometimes the questions are complicated
and the answers are simple.”
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Y a de l'orage dans l'air... Samuel   

Revenir en haut Aller en bas
 

Y a de l'orage dans l'air... Samuel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Orage dans les pyrénées.
» Chasser l'orage en AVION?
» Fleurs des champs après l'orage
» Un orage dans un nuage
» orage dans les monts dor (LYON)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PRESIDENTE DRIVE :: N° 1000 - FAMILLE HAMILTON-