AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Dans la famille Carrington je demande les soeurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Harper M. Carrington
THIS WORLD IS MINE


› MESSAGES : 168
› EMMENAGEMENT LE : 24/12/2014
› AGE : 31
› STATUT CIVIL : En couple avec la belle Callie Sorensen, cependant personne n'est au courant de cette relation. Je cache à tout le monde mon homosexualité...
› QUARTIER : Presidente Drive dans la villa familiale avec ma soeur Casey. Notre mère vit à New-York depuis quelques temps, notre soeur aînée Madison nous rend rarement visite tandis que notre frère Devon est actuellement en prison.
› PROFESSION/ETUDE : Je dirige le café Hometown, j'aime les gens & je pense qu'il n'y a rien de mieux qu'un café pour favoriser les rencontres & écouter les gens.
› DOUBLE COMPTE : Marissa I. Jefferson - Mischa S. Miller - Noah S. Harper - Sawyer E. CLarks - Samuel N. Hamilton -Charlie Keynes - Arizona Donroe & Elisabeth Howard
› CELEBRITE : Claire Holt
› COPYRIGHT : © Angel Dust.


MessageSujet: Dans la famille Carrington je demande les soeurs.   Mer 19 Avr 2017 - 11:41

« Il sortira de cette prison. » elle l’observait, il semblait si certain de lui mais depuis toutes ces années il ne cessait de lui répéter la même chose. Devon pourrait-il un jour être parmi eux ? Samuel était engagé dans le même combat que la jeune femme mais parfois elle remettait en cause son engagement, peut-être parce que malgré le pouvoir d’Hamilton il n’arrivait à rien. Pourquoi cet homme ne pouvait-il pas corrompre la justice ? Il le faisait tous les jours, sa famille l’avait toujours fait, il avait le bras long et connaissait tellement de personne qu’elle doutait parfois qu’il fasse le nécessaire pour Devon. Haprer s’en voulait dans ces moment-là, lui ne lui reprochait rien, il l’écoutait vider son sac et finissait par la prendre dans ses bras pour la calmer comme aurait pu le faire son frère. Mais il n’était pas Devon et ne pourrait jamais la soulager complètement. Comme à chaque fois qu’elle rendait visite à son frère, elle s’arrêtait chez Samuel, buvait un ou deux verres, pleurer et passer ses nerfs sur l’héritier avant de rentrer. Depuis quatre ans elle rendait visite chaque semaine à son frère, elle était seule pour affronter cette rencontre. Elle redoutait à chaque fois de le voir, par peur de découvrir un bleu sur son visage. Une nouvelle marque avait fait son apparition, il ne voulait rien lui dire, pourquoi personne ne lui venait-il en aide ? Devait-il mourir dans cette prison pour que justice soit faite ?

Elle observait une maison sur Orange Avenue, y demeurait un couple de personnes âgées, les parents de l’homme qu’avait tué accidentellement Devon. Ils avaient perdu leur fils, leur belle fille et leurs deux petits enfants. Elle se souvenait de leur visage lors des différents procès et notamment leur regard lors du dernier procès lors du quel Devon avait pris la perpétuité. Un mélange de satisfaction et d’injustice, celle de ne pas se sentir soulagé par cette peine. Les années de prison du jeune homme ne rendraient jamais leur famille, oui c’était égoïste de penser ainsi mais si seulement ils pouvaient écouter Harper et renoncer à cette peine. Devon avait eu une enfance difficile, une adolescence bouleversée et des mauvaises fréquentations, mais c’était quelqu’un de bien, elle le savait et voulait que tout le monde le comprenne. Devon n’était pas un monstre, juste un jeune homme paumé qui avait pris le volant sous l’effet de l’alcool, ce n’était qu’un accident, et on ne pouvait pas lui faire payer cette erreur toute sa vie. Il portait en lui le fardeau de ces quatre personnes décédées, c’était amplement suffisant. Pourquoi l’enfermer à vie ? Oui Harper n’était pas capable de comprendre cette décision, elle était la seule mais c’était son combat et elle ne lâcherait jamais.

Poussant la porte de la maison, elle posa son sac dans l’entrée retirant ses chaussures avant d’avancer « Casey ? » elle glissa sa main dans ses cheveux, un léger mal de tête la prenait. Elle prit place dans le canapé, s’affalant littéralement. Ferma les yeux quelques instants avant d’entendre des pas, elle posa son regard sur sa sœur qui venait vers elle. « Salut » lâcha-t-elle « dis-moi que ta journée a été bonne ? »


_________________
When darkness comes upon you, and colors you with fear and shame. Be still and know that I'm with you. And I will say your name. Be still and know that I'm with you. If terror falls upon your bed and sleep no longer comes. Remember all the words I said
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Casey Carrington
petit lama égaré


› MESSAGES : 44
› EMMENAGEMENT LE : 22/01/2017
› AGE : 28
› STATUT CIVIL : Célibataire
› QUARTIER : President Drive
› PROFESSION/ETUDE : Soigneuse animalière, secteur aquatique.
› DOUBLE COMPTE : Joan, Big M, Shawn, Drix, Sasha, Matthew, Jamie, Nora, Troy, Lou, Mackenzie, Raphael & Marek
› CELEBRITE : Taylor Swift
› COPYRIGHT : Candy Apple


MessageSujet: Re: Dans la famille Carrington je demande les soeurs.   Mar 25 Avr 2017 - 19:22

Assise sur mon lit en tailleur, mon regard était posé sur plusieurs photos éparpillées devant moi. On avait plus rien d'une famille à présent et quelque part je ressentais un manque. J'avais attrapé une photo où on se retrouvait mes sœurs, mon frère et moi. Elle datait de quelques années à présent mais c'était dingue de se rendre compte qu'à cette époque on semblait réellement heureux. J'avais lâché la photo avant de finalement me laisser tomber à la renverse en poussant un soupir. Posant mon bras sur mon visage, je pestais entre mes dents contre le foutu destin. D'accord, c'était un peu simple de lui mettre tout sur le dos mais j'en avais marre de blâmer toujours les mêmes personnes. Enfin ça ne m'empêcherait pas pour autant de recommencer si Harper me lançait sur le sujet. Je ne comprenais pas le fait qu'elle demande toujours à Hamilton de l'aider à sortir Devon de prison. Elle s'acharnait alors que visiblement il n'y avait rien à y faire. Je m'en voulais de penser ainsi, seulement c'était tellement plus simple et moins douloureux d'avoir abandonner tout espoir. De toute façon pour moi Hamilton et Cohen étaient tout aussi responsable du malheur qui s'était abattu sur notre famille. J'avais jeté un œil à mon portable avant de froncer légèrement les sourcils en entendant la porte d'entrée puis la voix de ma sœur. J'avais regroupé les photos pour les ranger avant de sauter de mon lit et de descendre pour rejoindre Harper. J'avais fait une moue en voyant sa tête. Apparemment, elle n'était pas au meilleure de sa forme mais bon j'allais faire en sorte de lui changer les idées enfin du moins essayer. J'avais légèrement secoué la tête en regardant ma sœur avant d'aller la rejoindre sur le sofa. J'étais montée les deux pieds sur le canapé au côté d'Harper avant de passer un bras autour de ses épaules en la serrant contre moi. _ Tu veux vraiment un récapitulatif de ma journée ? J'avais fait un sourire malicieux à ma sœur avant de lever les yeux au ciel dans une moue de réflexion. _ Je dirais en résumé que ma journée s'est plutôt bien passée. Satisfaite ? J'avais posé mon regard sur Harper alors que je me mordillais légèrement la lèvre. Elle avait un air triste sur le visage, et je savais parfaitement à quoi c'était dû. _ Et toi alors ta journée ? J'avais déplié mes jambes avant de finalement lâché ma sœur pour aller m'asseoir sur la table basse, histoire de me trouver face à elle. Assise en tailleur, j'avais l'habitude de faire ce genre de chose ce qui ne surprenait plus ma sœur aînée. J'avais levé un sourcil intrigué avant de plisser mes lèvres. _ Ne me dis pas que tout va bien car je vais t'asticoter jusqu'à ce que tu me dises ce qui te tracasse. Un sourire angélique par dessus tout ça, j'avais un caractère de cochon bien souvent mais en même temps c'est ce qui me permettait de tenir le coup par moment. _ Ne me dis pas que t'as encore été voir l'autre enfoiré ? Quoi ? Non je ne portais pas Samuel Hamilton dans mon cœur par contre je savais qu'Harper le voyait assez souvent pour parler de Devon et de sa possible libération. J'aurais pu surveiller mon vocabulaire mais j'en avais pas envie et puis de toute façon Harper savait très bien ce que j’éprouvais pour Samuel et Benjamin.
Revenir en haut Aller en bas
 

Dans la famille Carrington je demande les soeurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Batman "Un deuil dans la famille"
» Peut être bientôt un camping car dans la famille
» Dans la serie Regis est un con... je voudrais toute la famille.
» Un nouveau dans la famille HTC
» Dans la famille Groin-Groin, je voudrais... [Alice/Julia CB]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• QUARTIERS RÉSIDENTIELS :: •• PRESIDENTE DRIVE :: N° 2014 - FAMILLE CARRINGTON-