AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
le forum est actuellement en refonte. vous pouvez toujours accéder à la zone invités si besoin :
http://huntington-beach.forumsactifs.com/f48-oo-le-coin-des-invites

Partagez | 
 

 Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Jeu 26 Juil 2018 - 21:52

Une éternité, voilà la première chose qui passe par la tête de Megha quand elle pose un pied à terre. La jeune femme sort du taxi qui vient de la ramener de l'aéroport à son appartement. Sourire aux lèvres, la demoiselle apparaît plus rayonnante que jamais. Elle sort rapidement de sa rêverie quand le chauffeur lui réclame l'argent de sa course.. «  C'est bien beau de rêver mais faut penser à me payer.. » il se racle la gorge tout en souriant. Très vite elle sort de l'argent de son portefeuille avant de bafouiller des excuses et de lui tendre. Après avoir récupéré ses affaires dans le coffre la jeune femme se tourne pour faire face à un immense immeuble de standing. Elle respire un grand coup avant de s'avancer d'un pas déterminé vers l'entrée. Megha ne revient pas d'un voyage pour se recentrer sur sa vie, elle n'a pas fait une excursion aux Bahamas pour des vacances. Non, elle vient de valider une année d'étude et surtout son droit d'exercer le métier d'avocate ici, à Huntington. Si elle affiche un visage rayonnant c'est qu'elle vient de décrocher un contrat d'avocate junior dans un cabinet réputé de la ville. Elle n'est plus aujourd'hui la petite assistante de Sameer, mais compte bien avec le temps devenir son égal. Elle ne pourra d'ailleurs jamais assez le remercier pour l'aide et le soutien précieux dont il a fait preuve. Meg' arrive devant une porte en verre teintée, elle fait un signe de tête au portier avant de pénétrer dans le bâtiment. Une fois à l'intérieur, elle a le souffle coupé net, elle ouvre de grands yeux et regarde autour d'elle. L'immeuble est impressionnant de l'extérieur, mais c'est encore pire une fois dedans. C'est immense, design, épuré, blanc, propre avec des baies vitrées qui apportent de la profondeur et de la lumière dans le hall d'entrée. Il y règne une odeur de bien être et de zénitude. La jeune femme se dirige vers la standardiste qui l'accueil avec un sourire, un soupçon forcé certes, mais un sourire quand même. Elle tapote sur son ordinateur pendant plusieurs secondes avant de relever la tête de son écran. « Madame Qureshi, Monsieur Carter vous attend.. » elle lui tend alors un badge, une carte pour accéder à l’ascenseur et lui remet une feuille indiquant l'étage ou elle doit se rendre. D'un bref coup d’œil, Meg regarde la feuille avant de la plier et de se hâter de rejoindre la cabine. Étage n°107, elle a le temps de penser à sa présentation, tout en écoutant la douce musique qui sort des enceintes. Encore un peu et elle pourrait s'amuser à monter au plus haut étage de la tour si elle veut faire une sieste. Elle pouffe de rire à cette idée quand la porte de l'ascenseur s'ouvre. Rapidement elle reprend son sérieux et semble figé devant la personne qui apparaît sur le seuil de la porte. Elle n'avait pas prévue de le retrouver si vite, là comme-ça dans son immeuble, enfin sur son lieu de travail. Elle bafouille un bonjour qui semble s'éteindre avant même de franchir ses lèvres. Un peu de contenance Megha, il faut te ressaisir et montrer que tu n'es plus une petite fille, mais belle et bien une femme. « Bonjour.. » ça résonne dans la cage d'ascenseur. Elle pourrait même sursauter à son propre écho. Son interlocuteur entre alors et prend place à côté d'elle. Pas trop le choix pour lui, ça reste une cage dans laquelle il faut se serrer pas le choix. Elle hésite à entamer la conversation, ou à attendre que le chemin jusqu'à son étage se termine. En même temps, l'entreprise pour laquelle elle travaille ne possède pas l'immeuble en entier, mais seulement cinq étages, alors il était sûr qu'elle tomberait sur d'autres personnes. « Je voulais t'appeler après mon rendez-vous pour te prévenir de mon retour en ville. Tu vas bien ? » elle choisit d'adopter un ton léger et détaché. Elle préfère se comporter comme une adulte capable de discuter, plutôt que de se renfermer sur elle-même et d'attendre que le temps passe. D'une manière qui lui semble discrète elle le détaille du regard, détaillant les traits de son visage, posant son regard sur ses mains, puis son torse. Il est toujours aussi élégant et charmant, elle ne peut pas le nier. Cet homme même après des années arrive toujours à la captiver. Elle relève la tête pour le fixer cette fois avant d'ouvrir et de fermer la bouche. Elle pense beaucoup de choses, mais les mots ne semblent pas prêt de sortir. « T'avais un rendez-vous ici ? » en même temps ce n'est pas non plus improbable. Beaucoup de sociétés se situent dans ce bâtiment, que ce soit du bancaire, de l'assurance, de l'accueil, des start-up, ou tout autres genres. Elle se colle contre la paroi derrière elle, en attendant un retour de son interlocuteur. A-t-il seulement envie de lui parler ?

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Jeu 26 Juil 2018 - 23:51

" Bah écoutez si vous ne savez pas vous occuper de ce problème , je n'aurai qu'à le régler moi-même , peu importe les conséquences ! On se demande bien à quoi vous pouvez servir franchement ! " crie Malhotra en claquant derrière lui la porte de l'avocat renommé que Sameer lui avait suggéré. Ce dernier était parti pour un long moment se ressourcer car il en avait besoin et il ne savait donc pas s'occuper de l'affaire de son cousin. Il avait tellement la haine qu'il donna un coup de pied dans la poubelle de la salle d'attente. Celle-ci vola de l'autre côté de la pièce. " Quoi ? " dit-il en s'adressant à la secrétaire qui se cachait derrière son bureau et qui ouvrait des yeux ronds se demandant si elle devait appeler la sécurité ou pas. Jason se dirige d'un pas furieux vers l'ascenseur tout en défaisant les boutons du col de sa chemise , cette entrevue lui avait donné chaud de nerfs ! Impatient, il appuyait comme un dingue que l'ascenseur daigne enfin arriver. Il avait besoin de sortir de ce bâtiment de merde et avait besoin d'air surtout pour essayer de se calmer. Le dossier qu'il tenait à la main commençait à froisser tellement il serrait ses doigts autour de celui-ci. Il avait pourtant toutes les preuves pour faire tomber la personne en question. Il ne comprenait pas pourquoi cet avocat de pacotille ne voulait pas s'occuper de son cas . Depuis quand un sujet n'était pas plus important qu'un autre ? Il était pourtant prêt à payer le prix plein s'il le fallait tant que l'autre fils de pute paye. Un petit rire nerveux le traverse et il se passe une main sur le front. Comment il avait pu se faire avoir comme ça , lui donner sa confiance alors que d'habitude, il ne laissait personne , entrer dans son atelier  qui restait secret aux yeux de tous. Il serre les dents sur son poing, il avait envie de commettre un meurtre. Pour la première fois de sa vie, le beau brun avait envie de chialer de nerfs car on avait touché à ce qui lui tenait le plus à cœur. Il ferme les yeux et serre fort les paupières. Non les larmes ne montaient pas mais qu'est ce qu'il avait envie de chialer comme un gosse en ce moment. S'il retrouvait cette personne, elle pourrait simplement prier de ne pas trop souffrir avant de crever. Il n'avait plus rien à perdre de toute manière et comptait bien faire justice lui-même.

" OUAIS ? " répond t-il lorsque son téléphone sonne et qu'il décroche énervé. " Non ça ne s'est pas passé comme prévu ! Bordel Jimmy , arrête de me poser des questions et retrouve - moi ce chien ! Je vais m'occuper de son cas moi-même , il va regretter d'être né je te le dis ! Il a vraiment réveillé le démon là ! "
Jason raccroche tout en arrêtant de faire les cents pas devant la porte car celle-ci était déjà ouverte sur la dernière personne qu'il avait envie de voir pour le moment. Il essaye de se ressaisir mais il avait du mal à montrer que tout allait bien. Et puis, elle avait du l'entendre gueuler alors à quoi bon reprendre contenance ! Jason inspire profondément et entre dans l'habitacle sans prendre la peine de répondre à son bonjour. Elle avait toujours l'art de faire celle qui fait semblant de rien, chose que lui ne supportait en aucun cas. Ça n'allait plus entre eux depuis longtemps alors pourquoi faire genre d'être deux personnes normales qui s'entendent bien avec formule d'usage , à d'autres svp ! Jason se met à sa hauteur tout en se tournant vers la porte qui se ferme. Il avait l'air d'être calme alors qu'il bouillonnait de l'intérieur et sa présence à celle-là n'arrangeait vraiment rien. Elle enchaîne les questions et Jason finit par lâcher un autre petit rire nerveux , la tête penchée tout en se massant les yeux d'une main. Il en avait la migraine bordel. " ah ouais t'allais m'appeler pour me prévenir de ton retour ?  Et quoi t'as cru que j'étais ton pote , que j'allais sauter de joie ? Allo , je suis Jason, t'as oublié qui j'étais ?  La dernière personne que tu as envie de croiser dans cette ville et que tu fuis depuis des années! " dit-il en ricanant moqueusement et en relevant la tête vers elle ! Il avait envie d'exploser et de taper du poing dans la cabine. Elle était encore partie en ayant rien à foutre de ce qu'il pouvait penser alors qu'ils devaient discuter , mettre les choses au point enfin. Elle l'avait laissé sans réponses à ses questions pendant des années et elle continuait de le faire. Chaque fois qu'il croyait que c'était le bon moment car il y a eu des moments où ils se comportaient comme des personnes normales , non elle continuait de fuir dès que ça allait bien, ayant sûrement peur de lui dire ce qu'elle cachait ! Serrant la mâchoire, il avait besoin de sortir et de se défouler  sur un sac ou encore mieux , aller conduire et donner tout jusqu'à epuisement sur un circuit. Il allait craquer d'un moment à l'autre. " T'as aucun droit de me demander si je vais bien et ça ne te regarde pas ! " Il avait dit ça d'une voix à peine audible, il n'allait vraiment pas bien et il devait sortir. Il inspire de nouveau profondément. Il aurait voulu faire genre celui qui en à rien à foutre et répondre normalement mais il était arrivé à un point de non-retour que même elle a du remarquer qu"il avait dépassé son état normal. Il appuie de nerfs sur le bouton zero plusieurs fois, alors que celui-ci montait pour cette dernière. Il soupire et ferme les yeux tout en s'appuyant à son tour contre la paroi. La douleur dans ses tempes se faisaient intense et le dossier dans sa main ne ressemblait plus à rien. * Je vais le tuer bordel *

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Ven 27 Juil 2018 - 20:16

Pourquoi continue t-elle de s'user à être polie et courtoise face à Jason quand elle sait qu'en retour il va l'incendier. C'est qu'au fond d'elle, elle a toujours un espoir de recoller les morceaux, de sauver ce faux semblant d'amitié. Elle y croit encore même si c'est elle qui gâche tout depuis le début. Elle qui a mis fin à leur relation, elle qui a pris ses affaires pour partir, elle qui a fuit le pays, elle encore qui a choisit de se taire et de faire semblant que tout va bien dans sa vie. La jeune avocate ne bronche pas quand elle croise son regard et l'entend s’énerver une fois de plus contre elle. Elle reste de marbre essayant de ne pas envenimer la situation même si c'est peine perdue avec lui. Elle fixe alors le cadran lumineux qui indique le nombres d'étages restants avant qu'elle puisse respirer de nouveau. La présence de Jason dans l'ascenseur suffit à la rendre dingue, elle a toujours cette folle envie de tout lui balancer à la figure, de tout lui dire afin de tirer une bonne fois pour toute un trait sur le passé, mais, car oui il y a bien un mais. Elle ne sait pas si elle va en avoir la force. Il faut de la force et du courage pour parler, pour ouvrir son cœur et surtout trouver quelqu'un capable de panser ses plaies. La demoiselle n'a pas envie d'inspirer la pitié, ni même du dégoût, parce que bien sur elle est toujours en thérapie pour reprendre confiance en elle. Adossée à la paroi elle baisse le regard essayant de ne plus croiser celui de son ex. difficile dans cette pièce de l'éviter, elle le fixe un court instant. Elle constate très vite que quelque chose cloche, non son agacement n'est pas entièrement de sa faute, elle le sait. Certes ils ne sont plus ensemble, mais elle a partagée sa vie assez longtemps pour repérer quand ça ne va pas. « C'est peine perdue Jason, je voulais juste te prévenir de mon retour parce que j'étais en contact avec Sameer et qu'il m'a remis des documents pour toi. Je ne voulais pas revenir dans ta vie pour te la pourrir tu sais. » elle parle calmement, d'une voix sobre avant de reprendre. « Il voulait que tu regardes des papiers pour la vente de sa villa et pour son cabinet d'avocat.. » elle marque un temps d'arrêt, ne sachant pas vraiment si Jason est au courant que Sameer ne reviendra plus en ville. Sam' a quitté la ville quand Alvira s'est éloigné, il n'arrivait plus à reprendre le dessus sur sa vie et surtout ses vieux démons, alors il a fait le choix de retourner en Angleterre, de retrouver sa famille afin de se ressaisir. Megha pousse un petit soupir de désolation en pensant à son ancien patron avant de fixer à nouveau Jason. « Enfin je ferai le nécessaire pour les poster et que ça arrive chez toi directement si ça te dérange de me revoir.. » elle arque un sourcil avec nonchalance. La brune se demande si Jason sait réellement tout du départ de Sameer, un instant elle tente de le sonder, de déceler quelque chose sur son visage, mais une fois de plus.. son regard se pose sur ses gestes, ce qu'il fait, ce qu'il montrer.. « Non ça ne me regarde pas t'as raison, ça s'rait con de me parler.. » elle croise les bras devant elle avant de reprendre. « Mais je sais toujours quand ça ne va pas dans ta vie...enfin je vais pas te forcer à me parler. Tu sais bien que c'est pas dans ma nature. » elle lâche cette phrase à double tranchant tout en continuant de le regarder. Elle a envie de savoir, sa réponse attise sa curiosité, son envie de prendre soin de lui comme toujours, alors qu'elle sait qu'elle n'a aucune chance.

Le voilà encore une fois de plus à faire le fort, à se montrer sous un mauvais jour et désagréable alors qu'il n'est pas du tout comme-ça. Certes l'homme qu'elle a aimé, avait cette force de caractère exceptionnelle, cette manière de parler qu'elle ne pouvait s'empêcher d'aimer. Sauf qu'aujourd'hui quand elle y pense, elle constate qu'il est juste méchant, désagréable et incapable de tirer sur le passé. Il se montre dur, difficile à supporter, mais surtout il se comporte comme un connard avec elle. Durant un court laps de temps, elle s'imagine en train de lui balancer ce qu'elle pense de lui, de lui remettre les pieds sur terre et surtout de lui demander un peu de respect. Belle illusion pour la jeune femme. Certes elle est capable aujourd'hui de tenir une assemblée en haleine et de tenir des grands discours, mais en face de lui, elle redevient la petite fille aux regards mélancoliques, incapable de s'affirmer. Elle grince des dents à cette pensée et décide cette fois de regarder dans ses papiers. De toute façon s'il a vraiment envie de lui parler, il arrivera bien à la sortir de ses recherches.

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Ven 27 Juil 2018 - 23:46

Lorsque Sam était passé à l'appartement et qu'il avait posé le regard sur Jason, ce dernier savait qu'il ne le verrait plus pendant un très long moment. Il lui avait parlé de se ressourcer mais à la manière dont il l'avait pris aussi dans ses bras, Jason savait qu'il ne reviendrait pas. Malhotra comprenait qu'il avait besoin tout comme lui de partir réfléchir loin de tout mais lui était toujours revenu contrairement à Sameer qui montrait tout dans son attitude que c'était la fin. Jason serre les poings et la mâchoire aussi fort qu'il peut pour essayer de se calmer. Il comprenait sa décision mais il avait la haine car lui ne l'avait jamais lâché. Ils avaient toujours compté l'un sur l'autre. Plus qu'un cousin, il avait été son frère. Ils avaient vécu plein de choses ensemble et s'étaient relevé ensemble. Voilà qu'il l'abandonnait, Jason ne le supportait vraiment pas et malgré le fait qu'il l'avait laissé partir en se réconfortant sur le fait qu'il allait peut-être revenir, il lui en voulait énormément. Il avait l'impression en fait que tout le monde l'abandonnait, le fuyait. Il ne comprenait vraiment pas ce qu'était le problème avec lui pour que les personnes les plus chers à son cœur, s'en aille en le laissant. Sa mère qui meurt trop tôt, la femme qui l'aime qui le rejette , Adam qui disparaît et maintenant son cousin qui décide de se casser pour de bon. EN quoi méritait-il toute cette souffrance ? Il avait de nouveau cette douleur qu'il avait ressentie après le départ de Megha .. Son cœur ne supportait vraiment plus toutes ces pertes .. Il avait tout réussi dans sa vie, financièrement et matériellement parlant, il n'avait pas à se plaindre mais il lui manquait toujours cette petite chose qui faisait qu'il n'allait pas bien, qu'il le faisait se cacher derrière un mur de haine , l'amour de ses proches. A l'heure actuelle, il se sentait vraiment délaissé. Il se montrait  dur mais au fond, il était comme un gosse qui avait besoin de réconfort et d'attention. Jason tourne la tête vers Megha qui lui parlait de Sameer, il ne l'écoute pas vraiment se ressassant les paroles de Sam .. Elle continue de lancer ses petites flèches qui l'agace et Jason grimace. Elle le voyait dans un sale état mais continuait de faire la maligne. Il finit par s'emporter " Tss tu postes rien du tout allez .. J'en ai rien à foutre de cette putain de villa ou de son putain de cabinet . T'as qu'à t'en occuper , me saoule pas avec ça ! Pas maintenant ! " Sam  n'avait fait que l'appeler et Jason  qui lui en voulait, ne répondait pas.Il en déduit que c'était justement pour ça qu'il l’apellait et qu'il avait fini par passer par Megha pour lui donner. Jason était trop énervé pour s'occuper de quoi que ce soit de toute manière.

Le beau brun avait absolument besoin de sortir sinon il ne répondrait plus de rien. Il avait envie de tout casser dans cette cabine mais se retenait de force pour ne pas lui faire peur. Puis, être enfermé avec elle dans cette petite boîte ne l'aidait pas non plus, ça le pesait énormément ! Il était  dingue de cette fille, s'en voulait de lui faire du mal car il avait besoin d'elle mais elle l'avait cherché. Il ne savait plus se comporté autrement car elle ne faisait que le rejeter. Il savait qu'elle n'était pas non plus indifférente .. Après tout ce qu'ils ont partagé , impossible qu'elle ne l'aime plus .. Malheureusement, ces deux-là étaient fait aussi pour se déchirer. Jason continue d'appuyer sur les boutons. D'une main, il ouvre un autre bouton de sa chemise, il avait chaud  et allait explosé d'une minute à l'autre. Il entend la voix de Megha de loin et sent ses oreilles qui bourdonnent. Sa vue se fait légèrement floue et il passe une main sur ses yeux. " Qu'est ce que tu sais , tu ne sais rien du tout ! " dit-il d'une voix toujours aussi inaudible, son front se couvrant de sueur . Ses mains commencent à trembler légèrement et sa respiration se fait haletante. * Putain, pas maintenant ! je dois sortir ! * Non pas qu'il était claustrophobe mais il savait ce qui était entrain de lui arriver. Il en avait fait tellement lorsqu'il était un peu plus jeune et la seule personne qui arrivait à le calmer, était justement celle qui se trouvait à côté de lui. Il n'avait qu'à poser les yeux sur elle, son regard accroché au sien pour reprendre contenance.. Il ne voulait plus lui montrer qu'il était faible car c'était le seul moment où elle découvrait un Jason fragile et paumé. Tout ce qu'il avait enduré ces derniers temps, le départ de Sameer, ce chien qui l'avait dupé et le retour de celle-ci était la goutte de trop . Tout lui retombait dessus en une énorme crise d'angoisse et de nerfs. " Je ..  Faut que je sorte .. " en frappant du poingsur la cloison. Juste à ce moment-là, les portes de l'ascenseur s'ouvrent. Ne remarquant même pas l'étage où il se trouvait, Jason sort , essayant de s'éloigner d'elle et fonce vers la porte qui indiquait les escaliers. Il ouvre la porte et descend quelques marches , lâchant le dossier qu'il avait à la main  et se laisse glisser contre le mur. L'air y faisait un peu plus frais mais il avait du mal à respirer. Il serre une main sur son cœur qui battait un peu trop vite que la normale et ferme les yeux tout en essayant de calmer sa respiration entrecoupée . " je vais pas y arriver .. "

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Sam 28 Juil 2018 - 20:32

Légèrement interloquée Megha tente de garder un visage impassible quand il se permet une nouvelle fois de l'envoyer promener. Elle n'est pas devin sur la nature des échanges que lui et Sameer ont pu avoir. Elle respire doucement, essayant de penser à son cours de sophrologie ou son professeur n'a de cesse de lui répéter que la respiration est un art. Celui qui permet de garder le contrôle en toute circonstance. Finalement elle constate que c'est plus facile à faire dans une petite salle avec trois autres personnes autour d'elle, que dans un ascenseur avec son ex petit-ami en rogne. À cette pensée elle réprime très vite un sourire, manquerait plus qu'il capte ce léger rictus et qu'il s’énerve une fois de plus. L'ambiance est pesante dans cet espace clos, l'air est difficilement respirable, Meg sent ses jambes qui tremblent de temps en temps et un frisson qui parcourt son corps à chaque mouvement de colère de la part du jeune homme. Il suffit de les regarder pour comprendre que rien ne sera jamais plus pareil. Chaque rencontre est un repère à la colère. « Très bien.. » elle se contente de répondre ça tout en continuant de regarder dans son sac à main. Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle cherche, mais si elle pouvait entrer dedans et disparaître il est clair qu'elle le ferait sur le champ. L'indienne continue pendant plusieurs minutes à trifouiller des babioles qui traînent avant de reporter son attention sur Jason. Ses yeux ne peuvent se détacher du visage de son interlocuteur, elle n'arrive pas à l'ignorer. Il suffit de le regarder pour capter rapidement qu'il n'est pas en forme. Il défait les boutons de sa chemise, s'agite tel un enfant qui veut faire un caprice, respire avec difficulté et surtout il commence à s’énerver de plus en plus. Il en faudrait peu pour le voir exploser, elle le sait. Alors elle décide de lui parler, de tenter de le canaliser, une approche sympathique.. Une fois de plus elle va se heurter à un mur de glace, le plus grand qui soit et qu'aucun dragon ne pourrait faire fondre...il s'agite et s'emporte pour ne pas changer. La belle se recule et tente de se caler à grande distance de lui. « Jason.. » elle murmure presque son prénom tout en continuant de le fixer. Il est en train de faire une crise de panique, l'accumulation d'émotions qu'il n'arrive pas à gérer. La jeune Qureshi sait comment il est dans ce cas et sait surtout ce qu'il faut faire ou non. Mais avant elle avait la facilité de lui parler, de s'approcher de lui, de prendre soin de lui surtout, mais aujourd'hui ? Peut-elle seulement s'avancer vers lui sans se faire enguirlander ? Non. Il s’énerve, tape du poing contre la paroi, espère dans ses gestes que la porte va s'ouvrir d'une seconde à l'autre, chose qui ne va pas tarder. La porte s'ouvre enfin le libérant de tout..

Megha reste un instant muette à le regarder s'éloigner, il prend la direction des escaliers. Elle se retrouve en proie à des émotions qu'elle n'arrive plus à contrôler. Doit-elle le suivre ou le laisser partir ? Elle ne sait pas vraiment ce qu'elle doit faire. Son cœur livre maintenant un combat contre sa raison. Bien entendu c'est le cœur qui va l'emporter, c'est toujours son cœur qui dicte la moitié de ses décisions. Avant que la porte se referme elle passe son bras pour la bloquer et court vers les escaliers. Elle a une chance de le rattraper elle le sait, elle ne peut pas une fois de plus le laisser partir sans lui parler. Sans lui rappeler qu'elle est là pour lui, même si par le passé elle a prit des décisions idiotes. Elle doit maintenant faire face à ses démons et lui parler. L'avocate n'est plus une enfant, alors interdiction de se cacher derrière des excuses qui ne servent à rien, interdiction de se défiler quand il faut assumer. Maintenant qu'elle en a conscience elle sait qu'elle va pouvoir avancer, faire évoluer ses relations avec les autres et surtout sauver ce qu'elle espère sauver de sa plus belle histoire d'amour.

Une fois arrivée devant la porte des escaliers, elle l'ouvre à grande volée tout en regardant autour si elle aperçoit la silhouette du Malhotra. Elle le retrouve assis sur la première marche se tenant la tête et suffoquant. Rapidement elle s'avance vers lui, descend quelques marches afin de se retrouver à sa hauteur. Elle s'accroupit afin d'être à son niveau. Elle est devant lui, elle vient doucement poser une main sur celle de Jason et lui murmure. « Tu vas t'en sortir, peu importe les obstacles qui se dressent devant toi.. » cette phrase n'est pas anodine pour Megha parce qu'elle sait que le jeune homme est capable de tout. Du meilleur comme du pire et surtout qu'il doit prendre le dessus. Elle presse légèrement sa main et de l'autre attrape son visage pour qu'il la regarde. « Calme toi et souffle.. » elle ne sait pas si elle va pouvoir le calmer comme avant. Elle avait cette facilité à le captiver, une fois qu'il venait à plonger son regard dans ses yeux doucement il reprenait une respiration normale. Aujourd'hui est-ce que ça fonctionne encore ? Elle n'en est pas vraiment sûre, mais il serait idiot de sa part de ne pas le tenter.

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Dim 29 Juil 2018 - 1:05

Jason avait l'impression que son coeur allait sortir de sa poitrine tellement il n'arrivait pas à le contrôler en ce moment. Il battait super vite et sa respiration coupée, l'empêchait de réflechir et de trouver la solution adéquate pour pouvoir se calmer. Il n'avait plus vécu de crise d'angoisse depuis un très très long moment, la dernière remontait au départ de Megha et là encore, c'était Sameer qui avait du le calmer. Cela lui arrivait lorsque c'était le chaos au niveau de toutes ses émotions, il ne savait plus du tout comment réagir et tout cela se transformait en panique.  C'était un homme fort, qui avait horreur de montrer ses faiblesses mais lorsque le vase était rempli, il n'arrivait plus à rien gérer et ce côté fragile ne pouvait s'empêcher de ressortir. Pourtant il en avait eu des problèmes depuis son départ mais il avait toujours su se canaliser et éviter la crise. Ici, beaucoup trop de choses s'étaient passées d'un coup qu'il ne savait pas du tout comment gérer. Malgré qu'il se comportait comme celui qui en avait rien à foutre du monde, il ne supportait pas d'être seul et il avait constamment besoin de ceux qu'il aimait près de lui. Il avait ce besoin d'entendre des mots de réconfort, de présence .. Bref, tout ce qu'il n'avait pas aujourd'hui, il avait été abandonné par tout le monde. Il se sentait horriblement seul et aurait pu être heureux avec tout ce qu'il avait mais il se rendait compte que non pas du tout, le matériel ne pourrait jamais remplacer l'amour des proches ! Jason serre fort les paupières et essaye de se concentrer sur sa respiration mais il n'y arrive pas.

Une main fraîche vient doucement se déposer sur la sienne et il ouvre doucement les yeux. Sa vision est floue mais il l'aurait reconnue entre toute, rien qu'au ton de sa voix. Qu'est ce qu'il aimait sa voix douce, lorsqu'elle lui murmurait plein de belles choses ou qu'elle le rassurait comme elle le faisait maintenant. Il n'avait aucune force de la repousser malgré l'énervement qui l'avait gagné de par sa présence dans l'ascenseur. " Megha .. " Sa voix n'est que murmure . Il ne se rendait pas compte mais malgré sa colère, c'était un cri du cœur. Ses paroles rassurantes pénètrent doucement dans son cerveau . Il s'en sortait toujours c'est vrai mais là , il avait vraiment l'impression de toucher le fond. " Je suis à bout .. " Jason ferme les yeux lorsqu'elle pose sa main sur son visage mais les ouvre rapidement et plonge son regard dans celui de la jeune fille. Il avait l'impression de revivre tout ces anciens moments où lors de crises d'angoisse, elle réussissait à reporter toute son attention sur elle. Durant ces moments, il n'y avait plus qu'elle qui comptait, Jason oubliait le monde pour se concentrer sur celle qui avait chamboulé sa vie. Il s'accrochait à elle comme à une bouée de sauvetage, elle était la seule à le comprendre, à le rassurer, à l'élever vers le haut et elle avait fini par le laisser .. La douleur se fait encore plus lancinante au niveau de sa poitrine, non pas pour le manque de respiration mais parce qu'il avait mal de l'avoir perdue. Il l'aimait comme un dingue malgré les années passées loin d'elle, jamais il n'avait su taire l'amour qu'il lui portait. Elle lui manquait même s'il ne lui montrait pas. Il était déchiré de lui faire du mal mais sa conscience continuait de lui rappeler que c'était sa faute. Le jeune homme n'arrivait pas à détacher les yeux de son magnifique regard et il aurait pu rester là toute sa vie à la regarder sans rien dire. Sa respiration se veut moins saccadée, il sent que son corps se calme doucement et que son cœur reprend un rythme régulier, fin pas trop régulier car sans crise d'angoisse, la présence de la jeune fille le lui faisait battre à la chamade.

A regret, il détache son regard de la jeune fille et ferme les yeux tout en respirant longuement. Il enlève doucement sa main d'en dessous de celle de Megha qui vient se poser sur sa poitrine qui battait vite par sa présence. Il ne comprenait pas comment cette fille qu'il essayait de détester de toute ses forces car elle l'avait fait souffrir, pouvait lui faire cet effet de dingue. Il se passe une main dans les cheveux en soupirant. Le retour à la réalité était dur, il lui avait montré à l'instant qu'il avait besoin d'elle car il s'était laissé faire mais maintenant qu'il était calmé, il ne pouvait pas faire semblant. Il lui en voulait tellement .. Pourquoi était-ce si compliqué entre eux, pourquoi ils ne pouvaient pas vivre et s'aimer normalement comme tout le monde ? Toutes des questions qui demandaient justement des réponses à la jeune fille. Sa main vient se poser sur la sienne , celle posée sur sa joue et la presse doucement, comme pour marquer son contact un peu plus longtemps. Il finit par la laisser glisser le long du poignet de Megha en une caresse, avant de la soulever doucement et l'écarter de son visage. Les doigts serrés à son poignet avec douceur, il la regarde de nouveau et chuchote : " Je .. pourquoi tu fais ça ? " Sa question avait tellement de sens. Un nouveau soupir sort de sa bouche et il finit par se relever , laissant la jeune fille accroupie devant lui car il savait que c'était perdu d'avance et que pour la première fois de sa vie, il était fatigué de chercher à comprendre et tout simplement de se battre pour une fille qui lui refusait l'accès à son cœur. " En fait, tu sais quoi laisse tomber .. Merci de ton aide .. " Il essaye de reprendre contenance et son regard redevient doucement dur, laissant disparaître les sentiments qu'il avait montré à la jeune fille un moment plutôt. Il n'avait pu s'empêcher de lui montrer ce qu'il ressentait pour elle lorsque leur regard était lié l'un à l'autre. Son corps lui-même se transforme de nouveau en une cuirasse dure qui le protège de tout. Il se penche pour ramasser son dossier chiffonné et la dépasse pour partir ..

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Dim 29 Juil 2018 - 17:09

Si seulement le temps pouvait se figer durant quelques secondes pour qu'elle puisse apprécier le contact de sa main sur le visage de Jason. Elle le regarde un long moment avant de lui murmurer quelque chose, elle a envie de lui rappeler qu'elle peut être là pour lui, même si c'est difficile à croire. Elle aimerait tout lui dire, lui parler, lui expliquer les raisons de sa fuite. Son envie en revenant en ville ? Prendre le temps de tout lui raconter, lui dire les choses qui se sont passées. Quand il murmure son prénom, un tremblement envahit son corps, elle esquisse un tendre sourire tout en ne le quittant pas du regard. Elle tente de le rassurer comme elle peut, lui faire comprendre qu'il peut toujours s'en sortir, qu'il a vécu pire que tout. « Il faut garder confiance en toi.. » elle est sûre d'elle quand elle lui dit ça. Il ouvre les yeux et plonge son regard dans le sien. À cet instant plus rien ne compte autour, elle en vient même à oublier son rendez-vous afin de remettre les papiers nécessaire pour son contrat de travail. Ce n'est pas la fin du monde, elle pourra toujours prétexter un retard de son avion, un empêchement de dernière minute ou la rencontre d'un potentiel client pour le cabinet. La jeune avocate connaît déjà bien le milieu et les ficelles du métier, alors il ne sera pas difficile pour elle de se trouver une excuse. Les minutes semblent défiler à une vitesse folle, alors que d'un côté le temps semble s'arrêter. Elle continue de le regard, ne perdant pas une miette de son regard, de ses traits qu'elle affectionne tant. Des fois elle aimerait que tout soit comme avant, sans dispute, sans colère, sans déchirure, tirer un trait sur le passé pour reconstruire le futur. Tellement difficile à faire. Il y a trop de non dit dans leur relation que ça en devient impossible. Tout en continuant sa contemplation, elle constate que la respiration de Jason commence à reprendre un rythme normale. Son rythme cardiaque semble doucement retrouver le chemin de la raison, son cerveau et ses pensées risquent de ne pas tarder à en faire de même.

Elle le comprend vite quand son regard se détache du sien et qu'une fois de plus son visage se durcit quand il se trouve en sa présence. Mais pourquoi se ferme t-il aussi vite ? Il ne laisse aucune chance à Megha de s'expliquer. Il se montre dur alors pour elle s'est compliquée de s'ouvrir. L'indienne préfère se la jouer fuyante et bornée alors que ce n'est pas le cas du tout. Elle est à l'opposée de ce type de comportement, plutôt discrète et timide, renfermée sur elle-même, préférant fuir les longs discours et se cacher derrière son visage d'ange. « Je suis désolée.. » sa voix est inaudible. Elle se sent idiote d'être venue là, d'être venue l'aider alors qu'il n'a plus besoin d'elle dans sa vie. Il n'a de cesse de lui répéter alors elle devrait le comprendre une bonne fois pour toute. Il se lève rapidement et la laisse, comme une imbécile en plan. Elle ne dit mot, le regardant rassembler ses affaires et s'éloigner d'elle. Trop d'émotions pour son retour, une larme perle le long de son visage, elle n'arrive même pas à la retenir en essayant de penser à autre chose. Elle se laisse alors tomber sur la marche qui se trouve en dessous d'elle et ferme les yeux. Pourquoi doit-elle courir après lui aujourd'hui, alors qu'auparavant c'était l'inverse. Il voulait des réponses à ses questions et elle était incapable de lui en donner. À ce jour, elle voudrait lui confier ce qu'elle a sur le cœur et c'est lui qui n'a plus envie de l'écouter. Elle rassemble ses affaires, sort son téléphone de son sac à main afin de prévenir son futur employeur qu'elle ne pourra pas venir aujourd'hui. Qu'elle passera dans la semaine remettre les papiers. Puis elle décide de descendre à son tour l'escalier qui mène vers la sortie. Vu le nombre d'étages à descendre elle va avoir du temps pour se remettre les idées en place et trouver un moyen de parler à Jason.

Moyen qui risque de se présenter plus rapidement que prévu vu que le bougon n'est pas très loin d'elle. Il est en train de ramasser les feuilles de son dossier. Elle prend son temps pour avancer tout en le regardant. Quand il termine de tout rassembler, elle s'avance à sa hauteur. « Je crois que nous devons parler.. » sa voix est douce, neutre. Encore un peu et il pourrait croire qu'il ne parle plus à la même personne. Aucunes émotions dans le timbre de voix, rien qui puisse trahir ce qu'elle veut lui dire. Pourquoi ? Parce qu'en thérapie elle apprend à passer outre ses émotions pour pouvoir parler, pour apprendre à se confier. « Je crois que c'est le moment.. » elle n'en dit pas plus, mais continue de descendre l'escalier qui mène vers le parking.

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Dim 29 Juil 2018 - 19:19

Lassé d'attendre des explications qui ne venaient jamais, Jason ne voulait plus faire aucun effort pour essayer de comprendre quoi que ce soit la concernant. Il savait que même en posant la question, c'était perdu d'avance car jamais elle ne répondrait. Il avait attendu pendant des années des réponses qui ne venaient pas alors pourquoi le ferait-elle maintenant ? Il devait sûrement laisser le passé derrière s'il voulait enfin avancer et faire sa vie sans elle. Le jeune homme s'était donc relevé pour partir car il n'avait plus envie de perdre son temps avec quelqu'un qui ne voulait pas de lui dans sa vie. Il était vraiment fatigué de toutes ces prises de tête et avait besoin de se recentrer sur lui, d'arrêter de s'en faire pour elle ou leur couple déjà mort depuis longtemps. Il se penche pour ramasser son dossier et ne fais pas attention à Megha lorsqu'elle se relève à son tour. Il devait absolument s'éloigner de cette fille car malgré le fait qu'elle arrivait encore à l'apaiser, elle lui était nocive. Après avoir rassemblé toutes les feuilles, il serre les dents le regard baissé sur le dossier, il devait uniquement se concentrer sur cette affaire là et en faire sa priorité. Il avait des envies de meurtre et comptait bien s'y appliquer. Plus rien ne devait compter désormais !

La présence de la jeune fille à ses côtés sur la même marche, lui fait relever la tête. Il pose son regard sur elle et s'imprègne de chaque détail. Il ne pouvait s'empêcher de l'admirer et d'aimer ce visage qu'il avait tant caressé et embrassé. Il avait beau faire ce qu'il veut, jamais il ne pourrait guérir. Elle lui avait pris son cœur et l'avait gardé à jamais. Jason finit par relever un sourcil se demandant s'il ne rêvait pas lorsqu'elle annonce enfin les mots qu'il n’espérait plus. Il avait limite envie de poser la main sur son front pour voir si elle n'était pas malade car il avait attendu tellement longtemps que de la voir dire ça maintenant, il avait l'impression de rêver. Il ne savait même pas quoi répondre tellement il ne s'attendait pas à ces paroles. Son regard continue de la sonder pour voir si elle ne se foutait pas de sa gueule en fait, le faire espérer encore pour mieux le mettre à terre. Il n'y lisait que la sincérité ... Sans un mot, il glisse sa main dans la sienne et l'entraîne derrière lui jusqu'à la sortie. Il n'avait rien à dire mais là il saisissait l'occasion de ne pas la voir fuir encore une fois, c'était trop beau pour être vrai alors obligé de la tenir près de lui. Elle avait dit qu'ils devaient parlé, eh bien ils parleraient. Poussant la porte de sortie, ils se retrouvent sur le parking arrière et il l'entraîne toujours à sa suite jusqu'à sa voiture. Jason sort sa clé et les portes de sa Lamborghini se relèvent. Il s'arrête et se tourne vers elle. Le sourcil toujours levé, il la regarde de manière de lui dire : alors , toujours pas changé d'avis ? Il la défie. Elle ne remarque pas le petit sourire qui se dessine sur ses lèvres lorsqu'il la voit monter dans la voiture sans broncher. Elle devenait docile , qu'est ce qui lui arrivait. Jason contourne la voiture et monte côté conducteur tout en balançant son dossier sur les genoux de la fille . Une petite habitude qu'il avait et dont il n'avait pas fait attention sur le coup. Elle lui tenait tout le temps ses affaires lorsqu'elle était assise près de lui à l'époque.

Le jeune homme ne sait pas du tout où il va mais il prend la route et roule rapidement. Il avait besoin de sentir la vitesse sous ses pieds, la seule chose qui pouvait le calmer et le préparer à ce qui allait arriver. Il n'oubliait pas que la jeune fille se trouvait à ses côtés et malgré que la voiture montait en vitesse, il restait prudent. Il savait qu'elle avait confiance en lui et que jamais il ferait exprès de jouer avec leur vie juste pour faire le malin. Conducteur expert que ce soit sur la route ou en circuit, elle n'avait aucun souci à se faire mais elle devait sûrement comprendre qu'il en avait besoin tout de suite. Le silence pesait dans l'habitacle mais ils se comprenaient et savaient que les mots ne devaient pas venir tout de suite. Jason lui laissait le temps de réfléchir à comment elle pouvait s'y prendre car il savait que ce n'était pas facile et lui de réfléchir à comment il va réagir. Il avait l'impression que ça ne sentait pas bon et il préférait discuter en dehors de la voiture, en sécurité.

Un peu plus tard, Jason arrête la voiture dans un crissement de pneu en plein milieu du circuit abandonné qui se trouvait en dehors de la ville et qui servait aux courses illégales dont il passait le trois quart de son temps. Il savait qu'à cette heure-ci, l'endroit était désert et qu'ils y seraient tranquilles pour parler. Jason sort de la voiture et la laisse sortir à son aise. Il lui laissait le temps de se préparer doucement ne voulant pas lui mettre la pression, il se dirige vers les gradins et finit par s'asseoir les mains croisées tout en la fixant.








_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Dim 29 Juil 2018 - 21:01

Megha vient de prendre son courage à deux mains et de sortir la phrase qu'elle redoute depuis des années. La conversation qu'elle veut fuir par dessous tout, elle vient enfin de franchir le pas et de sortir les mots qu'elle redoute. Il est venu le temps maintenant de discuter. De rattraper des années de colères et de disputes pour comprendre la raison, arriver à la conclusion de son mal être. À peine les mots qui franchissent ses lèvres qu'elle sent son corps se raidir, ses mains devenir légèrement tremblante et sa respiration qui commence à saccader. Elle n'a plus le droit de faire machine arrière, impossible de partir en courant une fois de plus et de fuir Jason. Oh que non, elle sait qu'elle pourrait le briser à tout jamais si elle vient à faire ça. Si elle veut avancer dans la vie et penser enfin à son futur, elle va devoir affronter les démons qui la hantent jour et nuit. Elle n'arrive plus à dormir à cause de ça et n'y arrivera que si elle en parle... le principe même de sa thérapie c'est d'apprendre à parler, à effacer le passé en parlant. Parait que ça fonctionne. Elle n'est pas vraiment convaincue, mais si ça permet de soulager son ex petit-ami, alors elle est prête à le faire. Elle doit atténuer sa peine et son incompréhension. Il semble surpris, sans voix même par les propos qu'elle vient de tenir, mais elle ne flanche et reste de marbre en continuant de le regarder. Très vite, il saisit l'occasion et attrape sa main au passage pour l'emmener avec elle dans l'escalier. Il n'y croit tellement pas qu'il doit avoir l'impression que c'est un rêve éveillé et qu'elle va disparaître en un coup de vent.

La demoiselle ne pipe mot et le suit. Elle descend les marches en cherchant ce qu'elle va bien pouvoir lui dire. Enfin ce qu'elle va lui dire elle le sait très bien, mais comment va-t-elle pouvoir lui en parler. Son cerveau est en train de lutter pour garder le contrôle. Elle a la sensation de faire un mauvais rêve et que rien ne pourra la sortir de là. Son regard se pose sur la main de Jason qui entoure la sienne, puis sur son visage qui semble fermé et en train de réfléchir. Lui aussi donne l'impression de lutter contre des sentiments forts. Ils franchissent la porte de sortie et se retrouvent dans le grand parking. Très vite elle remarque la voiture de Jason, elle pourrait la reconnaître entre milles. Elle continue de le suivre sans rien dire. Il est préférable pour elle de ne pas parler, sinon elle risque de faire demi tour et de courir sans s'arrêter. Il lui lance un regard quand les portes de la voiture s'ouvrent, mais le visage de l'indienne reste impassible, elle monte dans la voiture et accroche sa ceinture. Jason fait le tour à son tour et quand il monte, il lui donne son dossier. Elle le pose sur ses genoux sans rien dire. Ça lui rappelle des souvenirs la façon dont il se comporte aujourd'hui. C'est marrant comme quoi des petits gestes peuvent relancer une tornade de souvenir. Remonter des émotions enterrées depuis longtemps. La voiture démarre en trombe, mais ne semble pas inquiéter Meg qui regarde par la fenêtre. La jeune femme est songeuse, premièrement elle se demande ou il est en train de l'amener. Ensuite ce qu'elle va pouvoir lui dire quand elle va de nouveau croiser son regard et surtout, la réaction qu'il va avoir.

La voiture accélère et prend de la vitesse, elle le constate avec le paysage qui défile à une vitesse folle et surtout la sensation d'être collée dans le fond de son siège. Elle adore ça, elle ne pourra jamais dire le contraire, l'adrénaline que ça procure c'est ce qu'il lui faut dans la vie. Elle sait qu'il n'aime pas quand elle conduit, parce qu'il est surprotecteur, mais il sait aussi qu'elle aime ça. Il arrive sur l'ancien circuit, celui fermé par la ville à cause d'un défaut de paiement par l'ancien propriétaire. Aujourd'hui c'est un repère pour les courses illégales, courses auxquelles son conducteur adore participer, elle le sait très bien. Rapidement il fait crisser les pneus pour se garer et ne tarde pas à sortir de la voiture. Elle souffle un instant quand il est dehors et le suit du regard alors qu'il se dirige vers les gradins. Elle remarque que Jason est en train de la fixer à son tour, instantanément elle sent ses joues rosirent. Elle baisse la tête et reprend son souffle.. elle ferme les yeux puis se décide de quitter la voiture à son tour. C'est le moment pas le choix, impossible de faire demi tour, elle doit se diriger vers lui et parler. Une brise légère vient soulever ses cheveux alors qu'elle marche dans sa direction, le soleil vient réchauffer sa peau, elle tente de garder la tête haute quand elle traverse la voie pour rejoindre à son tour Jason. Une fois à sa hauteur elle s'assoit juste à côté de lui, mais laisse une distance..

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Dim 29 Juil 2018 - 22:40

Le jeune homme ne pouvait s'empêcher de détacher le regard sur cette magnifique beauté qu'il avait tant aimé et qu'il aimait encore malgré lui. Il oubliait tout ce qui les séparait quand il posait son regard sur elle. Il avait beau avoir un regard dur à ce moment-là, il ne pouvait s'empêcher de laisser pointer toute l'admiration qu'il avait pour cette fille. Son regard s'attarde sur ses cheveux qui volent au vent lorsqu'elle se dirige vers lui. Il aimait tellement la douceur et le parfum de sa chevelure. Elle avait toujours l'art de poser sa tête sur ses genoux avant et il ne se faisait pas prier pour passer les doigts dans ses cheveux soyeux, les sentir, y déposer des baisers. Son regard glisse sur ce corps élancé qu'il avait tant aimé et découvert de ses mains et de sa bouche. Il le connaissait par cœur, chaque parcelle de sa peau n'avait aucun secret pour lui. Même à l'heure actuelle, il pouvait encore cite où se trouvait chaque grain de beauté. Il se rendait compte qu'il avait vraiment été accro à cette fille et que pire encore, malgré les années qui passent, il en était raide dingue encore aujourd'hui. Elle avait vraiment réussi là où toutes les autres avaient échoué. Lui le célibataire endurci et sans attaches qui se trouvait embarqué dans une histoire qu'il ne contrôlait plus. Il la revoit encore la première fois qu'il l'avait vu, derrière son bureau, ses joues légèrement roses et ce regard clair teinté de tristesse. Cette lueur justement qui lui avait plu et qui lui avait donné envie de la protéger toute sa vie. Il n'avait jamais cru au coup de foudre mais ce jour - là , à peine avait-elle déposé les yeux sur lui qu'il avait été perdu. Elle l'avait marqué et il voulait la faire sienne. C'était plus qu'un désir, il la voulait et il l'aurait. C'était ce qu'il s'était dit avec force ... Jason secoue la tête car il ne voulait plus y penser, il devait mettre fin à cette histoire pour de bon et il le ferait juste après qu'elle lui ait enfin donné une explication. Est-ce qu'il en serait capable franchement ?

Arrivée à sa hauteur, Megha s'assied à une certaine distance. Jason continue de regarder droit devant lui, il s'était calmé mais toute la tension dans son corps montrait qu'il était de nouveau prêt à exploser. Le moment qu'il attendait depuis longtemps était enfin arrivé mais maintenant qu'il était là prêt à l'écouter, il redoutait ce qu'elle allait lui dire. Il était même à deux doigts de lui dire de laisser tomber, qu'il avait envie de tout zappé, de déchirer carrément le livre les concernant et de lui dire au revoir. Le problème c'est qu'il n'y arrivait pas, il avait besoin de savoir et en même temps d'entendre quelque chose qui ferait en sorte que rien n'était perdu entre eux. Voilà que tout ce qu'il voulait lui dire, tout ce qu'il avait préparé lorsqu'elle reviendrait , partait en fumée face à la découverte qui se faisait dans sa tête : il voulait la reconquérir point, il ne voyait pas sa vie sans elle et voulait avancer avec elle malgré toutes les souffrances endurées. Jason retient un soupir en gonflant ses joues. Il finit par tourner légèrement la tête et son regard se pose sur les mains de la jeune fille .. Fin, sur ses poignets plutôt. Il savait combien c'était difficile pour elle d'en parler mais ils avaient commencé une discussion jamais finie et ils se devaient d'en parler. Il lève la main et la dirige vers elle, il hésite pendant un instant et finit par prend son poignet entre ses doigts. Il pose son bras sur sa jambe et son doigt caresse doucement la double cicatrice qui s'y trouvait. Sa mâchoire se serre en se rappelant pourquoi elle avait recommencé, il ne supportait pas que quelqu'un lui ai fait du mal et qu'il n'était pas là. Pour ça, malgré que ce n'était pas de sa faute s'il avait pas décroché, il s'en voulait et ce pour toute sa vie. Il ferme les yeux et respire profondément. Il avait pas envie de s’énerver car il savait que ça devait être dur pour elle d'en parler et il n'avait pas envie qu'elle se referme comme une huître. Il voulait juste lui donner l'occasion de s'ouvrir à lui, alors il prit la parole en premier. " Je m'en veux de ne pas avoir été là ce jour-là .. J'aurai du mettre ma fierté de côté et prendre cet appel ..." Sa voix n'était que murmure , il essaye de choisir les bons mots tout en continuant de caresser son poignet et de ne pas l'attaquer directement. " Tu .. J'étais ta moitié Megha, tu sais comment je me suis senti quand j'ai vu que tu n'avais pas besoin de moi alors qu'on a tout surmonté ensemble .. " Il continuait de chuchoter comme s'il se parlait plus à lui-même qu'à elle, le regard toujours rivé sur son poignet. Il était le seul à pouvoir l'aider , après qu'elle ait été là pour qu'il remonte la pente face à tout ce qu'il avait enduré, il se devait de faire de même. Non pas parce qu'il se sentait obligé mais parce qu'il avait envie de prendre soin d'elle, de s'occuper de ce petit bout de femme fragile... " Le pire dans tout ça , c'est que c'était justement ce côté là de toi qui me faisait kiffer , le fait que tu pouvais tout endurer parce que j'étais là , parce que tu avais besoin de moi ..  Je te l'ai sûrement jamais dit mais le jour où j'ai mis les pieds au bureau de Sam, c'est cette lueur de tristesse dans tes yeux qui m'a perdu .. A partir de ce jour-là, je m'étais juré de tout faire pour ne plus jamais voir ce regard là ... Un petit rire nerveux sort de ses lèvres et il secoue la tête. " Et je n'ai pas réussi .. Tu me fais m'en vouloir alors que ce n'est pas de ma faute .. " Il a mal à la mâchoire tellement il la serre pour se contrôler. Il finit par redéposer doucement son bras et se lève. il s'éloigne légèrement devant elle, en se passant la main dans les cheveux, geste répétitif qu'il avait depuis longtemps lorsqu'il était énervé, chamboulé, perdu . Il ne sait pas pourquoi mais il a besoin de s'éloigner d'elle, de respire pour mieux endurer la suite.

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Lun 30 Juil 2018 - 21:19

Une fois assise à côté de Jason, Megha tente de garder toute sa contenance même si cela n'est pas évident. Garder un minimum de fierté dans ce genre de situation, reste un détail non négligeable. Elle entend par là, ne pas fondre en larme dès qu'elle va commencer à aligner deux mots de son histoire. Deux personnes savent ce qu'elle a pu endurer, son psychiatre et un inconnu. Elle pousse une mèche de cheveux qui vient se glisser devant les yeux avant de lancer un timide regard dans la direction de son voisin. Le voir assis à côté d'elle, prêt à l'écouter, la rend encore plus vulnérable qu'elle ne l'est habituellement. Pas totalement difficile quand on sait qu'elle n'est pas du nature méchante. Enfin c'est surtout qu'elle a peur de perdre pied, de perdre le contrôle de la situation et de sentir son corps flancher devant le poids de ce qu'elle garde depuis tant d'années. Elle sait le sujet de l'échange qui va avoir lieu entre eux, alors c'est à elle normalement de faire le premier pas, mais elle en est incapable. Aucuns sons ne semblent vouloir franchir le seuil de sa bouche, rien, même pas un mini bruit. Elle se pince légèrement comme pour se donner du courage, ou encore se rappeler qu'elle n'est pas en train de faire un rêve. Elle sent rapidement le regard de Jason qui se pose sur elle, du coin de l’œil elle fait de même toujours en restant muette. Telle une statue de pierre, elle reste figée. Elle commence à se détendre quand elle sent la douceur de la main de Jason qui vient saisir son poignet. Cette caresse lui remémore tellement de souvenirs, de tendres moments. Un geste qu'elle apprécie de sa part, même si ce n'est ni le lieu, ni le moment pour avoir des pensées amoureuses. Il sera le premier à rompre le jeu du silence, la première phrase qui va sortir de sa bouche, se veut pleine de reproches, pas à l’égard de Megha mais envers lui-même. Elle n'aime pas l'entendre tenir ce genre de propos et ne veut en aucun cas qu'il se sente coupable de son état actuel. Bien au contraire il a toujours été son roc, celui capable de l'aider à faire face quand rien ne va. Celui qui la tire vers le haut quand les autres tentent de la noyer. Elle sait que c'est un homme fort, capable de tout pour elle et n'aime pas l'entendre dire ça.

Rapidement en écoutant ses propos, elle sent qu'elle est en train de perdre pied, son visage se ferme, sous léger sourire est en train de disparaître. Son regard se perd un court instant dans le vide. Elle fixe le sol sous ses pieds qui semble tournoyer. Elle aimerait s’enfoncer d’ailleurs. Il continue de parler, de lui dire ce qu'il ressent, comme il a vécu la situation surtout. C'est la deuxième fois depuis le drame qu’ils s'autorisent à avoir un véritable échange sur le sujet. Alors certes, c'est dur à entendre mais ça leur fera du bien. Il faut grandir maintenant et surtout se dire les choses. Elle hésite un long moment avant de prendre la parole à son tour, elle préfère qu'il parle et dise tout ce qu'il a à dire. « Nous savons toi et moi que même en prenant cet appel tu n'aurai pu rien éviter. J'avais déjà perdu pied, j'avais déjà fait mon choix.. » cette phrase qui sort de sa bouche semble froide pour qui ne la connaît pas, mais Jason sait très bien qu'elle avait déjà fait une tentative et que rien n'aurait pu empêcher la deuxième si elle l'avait décidé. Elle pose à son tour son regard sur les cicatrices qu'elle porte aux poignets, les marques qu'elle va conserver à tout jamais de son passé. Blessures, qu'elle ne veut en aucun cas oublier, car elles sont maintenant une part entière de son être. De la personne qu'elle a choisit de devenir. Il se lève après avoir dit ce qu'il avait sur le cœur, elle ne se redresse pas. Elle reste assise à le fixer. Elle sait qu'il n'est pas bien, il suffit de le regarder pour comprendre qu'il n'arrive pas vraiment à gérer la situation. Elle a peur, elle doute, elle serre son poing comme pour se donner de la force. Elle ne peut pas fuir, non.. pas encore.. pourtant elle lutte avec son esprit pour le faire. Pourquoi lui faire du mal alors qu'il pourrait simplement la rayer de sa vie..autant rester sur une note négative. Elle est la méchante et lui le sauveur qui n'a pas pu faire le nécessaire à temps. « Jason.. » elle murmure son prénom pour qu'il se retourne. Elle a besoin de sentir son regard pour avoir le courage de parler, il se tourne tout en gardant ses distances..

la jeune femme ferme un instant les yeux tout en soufflant, puis elle prend une grand inspiration et rouvre les yeux. Elle capte son regard, elle s'en veut déjà de ce ce qu'elle va lui dire. Pourtant c'est ça qu'elle doit accepter, elle n'a pas à s'en vouloir, elle n'a rien fait de mal. Elle attrape dans son sac, un bracelet qu'il lui avait offert au début de leur relation, elle le garde depuis toujours avec elle comme pour se raccrocher à quelque chose qui n'est plus. Elle le serre alors entre ses doigts avant de parler.. « ça va être confus et je m'en excuse d'avance.. » elle a du mal à déglutir, les mots sortent avec autant de difficultés. « Nous avons eu un échange il y a quelques mois de ça concernant mon journal, les pages arrachées.. » chaque mots qui sort de sa page et comme une cicatrice qui est en train de s'ouvrir à nouveau. « Tu ne sais pas toute l'histoire, je ne voulais pas te blesser, ni te faire souffrir, je ne voulais pas que ton regard change. » le son de sa voix semble s'écraser contre un mur. Il suffit de la regarder pour comprendre que rien ne va, qu'elle est en train de vitre une situation extrêmement douloureuse. Elle passe une main dans ses cheveux avant de se frotter le visage tout en continuant de parler. « Cet homme....il m'a...il m'a.. frappé Jason, et fait tomber sur le sol.. c'était horrible. Il me disait des choses horrible, des insultes.. » elle commence à sentir les larmes couler le long de ses joues sans être capable de les retenir. « Il disait que c'était normal, que e le mérité. Que je l'avais fait exprès.. » elle continue de pleurer de plus belle. Elle sanglote, se met à trembler tout en continuant de parler. À cet instant Megha sait qu'elle doit poser un mot sur ce qu'elle a subit, qu'elle doit être claire dans ses propos, qu'elle doit le dire pour se sentir libérer ou presque. Elle relève la tête et son regard se pose sur celui de Jason. « Il m'a violée.. » elle vient de lâcher l'information avant de plonger son visage dans ses mains et pleurer de nouveau. « Je ne voulais pas te faire souffrir, mais je n'avais plus le courage, ni la force de me regarder dans un miroir sans me sentir sale, dégoûtante, sans me détester. Je n'étais plus rien, qu'une ombre qui n'avait pas le droit de mériter l'amour de personne... » elle se laisse glisser sur le sol, les genoux repliées vers elle, elle baisse la tête. « Je ne voulais pas te sortir de ma vie pour ça, mais parce que j'étais un monstre, je l'avais perdu... » la phrase se rompt dans un murmure, elle est incapable de terminer.

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Lun 30 Juil 2018 - 23:00

Jason a besoin de s'éloigner pour reprendre le dessus, pour mieux se concentrer sur ce qu'elle avait à dire car il n'arrivait plus du tout à réfléchir. Il était totalement perdu dans les choix qu'il devait faire. Lui qui était enfin prêt à tracer sa route sans elle, il n'avait qu'à être à ses côtés et qu'elle dise un mot pour que toutes ses bonnes résolutions partent en fumée. Il devait maintenant concentrer son attention sur ses propos et prendre la bonne décision. Ses poings se serrent et il mord sa lèvre avec force car elle avait beau lui dire que c'était inévitable, lui trouvait que non. Il aurait été là près d'elle tout en lui montrant qu'elle pouvait s'accrocher à lui, peut être qu'elle n'aurait jamais pris la décision de remettre fin à sa vie. Il préfère ne pas répondre car elle ne comprenait pas que s'il était sur son chemin, c'était justement pour la maintenir en vie, lui montrer que le monde peut être beau avec lui à ses côtés. Il lui avait assez montré qu'elle était le centre de son univers, qu'elle était son âme sœur. Elle le savait alors quoi bon se répéter et puis, ça ne l'avait pas empêcher de faire cet acte ..

Un frisson le parcoure lorsqu'elle murmure son nom, il aimait tellement lorsque son prénom sortait de sa bouche. Il se rappelait à l'époque , il lui demandait de le répéter sans fin juste pour entendre le son de sa voix. Ce grain de voix grave qu'elle avait et doux à la fois, il ne s'en lassait pas. De nouveau, il se remémore toutes les fois, où après leur rupture, il appelait en privé à son bureau et qu'elle décrochait. Il ne se faisait pas annoncer, il appelait juste pour l'entendre et puis il raccrochait. Si elle savait que c'était lui .. Cependant, le frisson qui le parcoure est dû au fait qu'elle lui lançait un appel au secours et il comprit qu'elle avait besoin de son soutien. Il se retourne lentement et pose son regard sur elle. Toute son attitude montrait qu'elle était autant perdue que lui, qu'elle cherchait les mots adéquats pour commencer. Jason se sentait encore plus perturbé parce qu'il ne comprenait pas ce qu'elle avait pu vivre de pire que son agression pour avoir autant difficile à en parler. Du regard qu'il pose sur elle, tout en respectant son silence et sans lui mettre la pression, il essaye de la rassurer. Le jeune homme finit par baisser les yeux sur l'objet qu'elle venait de sortir de son sac et auquel elle s'accrochait .. Le bracelet qu'il lui avait offert, alors comme ça elle aussi n'arrivait pas à s'en débarrasser. Megha aussi restait bloquée dans le passé .. Il lève doucement son poignet et regarde celui qui ne le quittait pas et qui venait d'elle aussi. Il avait trouvé ça ridicule comme cadeau mais pour lui faire plaisir, il l'avait porté pour ne plus jamais le quitter finalement. Du coup, il avait fait de même pour elle genre le couple assorti. Il retient un sourire, il n'avait pas le temps de s'attarder sur les bons souvenirs, ils se devaient de discuter et il reporte de nouveau son regard sur elle, impatient d'entendre les mots qu'il attendait depuis longtemps.

La jeune fille prend enfin la parole et Jason retient sa respiration comme s'il avait peur de ce qu'elle allait pouvoir lui annoncer. Elle lui rappelle ce fameux soir où il avait débarqué chez elle en lui demandant des explications sur les pages déchirées de son livre. Il se mord de nouveau la lèvre lorsqu'il se rappelle son agression. Il s'était senti tellement mal de ce qu'elle avait enduré. S'il avait pu tuer ce fils de chien , il l'aurait fait de ses mains car il avait touché à ce qu'il avait de plus précieux, ça le rendait vraiment malade de ne pas avoir été là. Pour elle, il était prêt à tuer et pire encore ! Elle ne le savait pas mais cette annonce l'avait encore plus mis à terre que lorsqu'elle était partie. C'est pour cela qu'il avait décidé de s'éloigner aussi en partant un long moment au milieu de nulle part. Il n'arrivait plus à gérer la douleur et l’incompréhension qu'il ressentait et avait donc besoin de s'éloigner. Ses poings deviennent blancs tellement il les serre fort car déjà que lui avait du mal de réentendre ces paroles alors qu'est ce qu'il devait dire d'elle qui devait se les remémorer. Et là voilà qu'elle lâche tout ce qu'il redoutait, la réponse qu'il avait toujours attendu jusqu'ici et qu'elle n'avait jamais daigné lui donner. Il a l'impression que sa tête va exploser, elle peut sûrement remarquer qu'il avait pâli sous son hâle. Ne réfléchissant plus, il parcoure la distance qui les sépare et la ramasse du sol sur lequel elle s'était laissé glissé. Il la serre fort dans ses bras, un bras autour de sa taille et l'autre main qui presse sa tête contre lui. " Je suis désolé putain je suis désolé de ce qui t'es arrivé .. J'ai pas su te protéger .. Bordel Megha, ce que je t'ai fait subir " Il parlait d'une voix rapide et saccadée , mélange d'émotions qu'il n'arrivait plus à contrôler. Il voulait la rassurer même si elle avait mal. Il comprenait maintenant qu'elle se sentait souillée et avait sûrement honte de le regarder. Et lui qui avait passé tout son temps à la blesser pour se venger d'être partie. Il avait tellement mal aussi de ce qu'elle avait enduré. Il la berce pour l'apaiser. Il relève doucement sa tête, essuie de ses pouces les larmes qui coulent de son regard torturé. " Chut .. Tu mérites plus que ça .. J'aurai du être à tes côtés , te soutenir dans cette épreuve , je m'en v .." Sa phrase reste en suspend car elle venait de lui livrer une autre confession qu'il ne comprenait pas en fait. De ses mains, il tient son visage et le garde relevé vers lui : " Comment ça tu l'avais perdu ? De quoi tu parles ? Je ne comprends pas .. C'est ce chien le monstre et je vais le tuer ! "   Sa voix devenait de plus en plus violente. Il avait envie de tout détruire. Tout son corps vibrait de colère et il ne pourrait l'apaiser que s'il trouvait cet homme qui avait fait souffrir la femme qu'il aime.

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Megha Qureshi
lama en évolution


› MESSAGES : 280
› EMMENAGEMENT LE : 23/09/2015
› AGE : 29
› STATUT CIVIL : Célibataire qui aime de nouveau la vie.
› QUARTIER : Un joli loft dans le quartier de PACIFIC LANE. Endroit actif et festif. Que du bonheur de vivre ici.
› PROFESSION/ETUDE : Assistante juridique pour Sameer Saxena.
› DOUBLE COMPTE : Mister Sameer Saxena
› CELEBRITE : SHRADDHA KAPOOR
› COPYRIGHT : ELOW'/LIKEANEWDAY

MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Mar 2 Oct 2018 - 20:44

Pour une fois dans sa vie, Megha avait cette douloureuse impression de naviguer sur les flots sans gilet de sauvetage. Elle venait de faire tomber toute les barrières qui pouvait la protéger des autres, toutes les barrières qui pouvait l'éloigner des autres. Oui, elle venait bel et bien d’ôter les protections virtuelles qu'elle avait elle-même choisit d'instaurer. Ce n'était pas facile de prendre du recul dans cette histoire, de parler après des années à fuir, à faire la sourde quand le sujet été aborder. À se recroqueviller ou se refermer comme une huître quand Jason voulait lui poser des questions. Pourquoi elle avait fait le choix de parler aujourd'hui ? Ça resterait une question en suspend. La jeune femme se livre, elle laisse un flot de parole franchir ses lèvres en essayant de ne pas perdre pied, mais c'est difficile. Ses propos sont dur à entendre, dur à sortir et c'est encore plus difficile quand son regard se pose sur Jason. Elle a le sentiment de le décevoir alors que ce n'est pas le cas. Elle fond en larmes et se laisse tomber sur le sol, sa dernière phrase venant mourir dans un douloureux sanglot. Rapidement Jason se rapproche d'elle pour saisir doucement son visage entre ses mains et la forcer à le regarder. Elle sait qu'il veut la soutenir, lui prouver qu'il est là pour elle et qu'il ne la fera jamais souffrir. Mais de le regarder ça lui fait mal, parce qu'elle sait qu'elle n'a fait que le briser à cause de ses silences. « Je.. » elle tente de déglutir et de parler mais elle n'en a plus vraiment la force. Elle sent ses joues qui piquent, ses yeux qui gonflent à force de pleurer, une violente douleur qui lui retourne le ventre, sa respiration qui se saccade. Elle n'a plus la force, alors elle ferme les yeux un court instant pour tenter de reprendre son souffle.

Les minutes passent sans un mot, sans un bruit, Jason respectant ce choix, continue de la soutenir, de la regarder comme pour l'aider à s'ouvrir de nouveau. Puis finalement Meg' vient rompre le silence. «Je suis vraiment désolée.. » elle n'arrivera jamais à comprendre que ce n'est pas de sa faute, qu'elle n'a pas à se reprocher ce soir là. « Je voulais te le dire depuis longtemps, à maintes et maintes reprises, mais je n'avais pas la force de parler. Impossible pour moi de mettre des mots sur cette soirée.. » elle serre le bracelet encore plus fort entre ses doigts. Elle n'a pas le choix que de lui parler une nouvelle fois de ce jour.. «Je devais te rejoindre ce soir là, on devait se voir à l'appartement après mon travail, tu te souviens ? » ce n'est pas vraiment une question car elle n'attend pas de réponse de sa part et continue de parler avec un débit qui pourrait faire pâlir un politicien. « J'avais tout prévue dans ma tête, le parfait timing, la parfaite soirée, la parfaite annonce, mais finalement l'enfer en a décidé autrement.. » le bracelet qu'elle tenait entre les mains vient mourir sur le sol. Elle n'a plus la force de la tenir, ses mains sont moites, et trop faibles pour maintenant quoique ce soit. « Je n'y arrive pas.. » elle détourne le regard et tente de se lever mais son corps ne suit plus lui non plus. Comme paralysé par la situation, elle tremble alors qu'un grand soleil tape et devrait normalement réchauffer son corps. Elle arrive tant bien que mal à se relever tout en appuyant son bras sur l'épaule de Jason. Elle reste un instant la main sur lui avant de la retirer et de le regarder. « Ce soir là, je voulais t'annoncer que j'étais enceinte.. » elle serre son poing si fort sur le long de sa hanche, qu'elle sent ses ongles rentrer dans sa peau...

_________________
- I tried to be perfect ... -
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jason Malhotra
lama en évolution


› MESSAGES : 103
› EMMENAGEMENT LE : 03/12/2016
› AGE : 34
› STATUT CIVIL : Célibatard
› QUARTIER : Palm Avenue
› PROFESSION/ETUDE : Concessionnaire automobile et mécanicien/ dessinateur de modèles à ses heures perdues. Achat de voitures neuves ou d'occasions, entretien, réparation, mise en peinture. C'est chez Ridger Racer que ça se passe, ouvert 5j/7 du lundi au vendredi, de 08h00 à 18h30
› CELEBRITE : Andrew Cooper
› COPYRIGHT : RaniPyaarcreation


MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   Mar 9 Oct 2018 - 22:28

La douleur qui venait de s'installer au creux de son ventre, l'empêchant de respirer comme s'il venait de recevoir un coup de poing, le fit vaciller. Il avait l'impression d'être dans un cauchemar et qu'il allait se réveiller. Il s'attendait à tout mais pas à ce qu'elle venait de dire. Ses mains se mettent à trembler et il relâche la jeune fille qu'il soutenait. Il avait besoin d'être soutenu à son tour tellement son corps tremblait et la douleur le mettait à terre. Il avait l'impression que son cœur allait exploser tellement ce qu'il venait d'entendre, faisait terriblement mal. Il s'éloigne de Megha , il ne supportait plus de voir la douleur sur son visage et il était tellement en colère contre lui-même de ne pas avoir été là pour elle, contre ce fils de chien qui avait gâché leur vie et tout détruit, qu'il se mit à frapper des coups de pieds contre sa voiture devant laquelle il s'était arrêté. Il avait besoin d'évacuer tout ce qu'il ressentait en ce moment et si ce type avait été devant lui, il aurait déjà été mort. La voiture subissait à sa place mais il en avait tellement rien à foutre en ce moment. " Je vais le tuer .. " Jason voyait rouge et il comptait retrouver ce gars s'il n'était pas en prison. il ferait tout son possible pour le retrouver et ne donnait pas cher de sa peau.

La colère passe pour ne laisser place qu'à la douleur, une véritable souffrance lui perforait le cœur et après s'être un peu calmé, il se penche en avant, les mains sur le capot et il serre fort les paupières, les larmes menaçant de couler. Il ne s'était jamais montré aussi fragile devant son ex qu'à ce moment-même. Il avait tellement l'habitude de se protéger derrière cette carapace dure et de montrer qu'il était fort mais là, c'était juste impossible, ce qu'ils avaient perdu, l'anéantissait complètement. Ses mains serrent fort le capot pour essayer d’atténuer la douleur mais il n'y arrive pas. Ils avaient perdu un bébé , il aurait pu tout encaisser mais pas ça. Il ressentait limite la même douleur quand elle avait décidé de le quitter , peut-être même en pire. Les pièces manquantes du puzzle se mettait enfin en place et il comprenait enfin la réaction de la jeune fille. Ils étaient fous amoureux l'un de l'autre, il se rappelait vouloir lui demander d’emménager avec lui, de partager sa vie pour toujours. Ils étaient tellement heureux ensemble, rien n'aurait pu venir briser le bonheur dans lequel ils vivaient à part ça. Il comprenait enfin la honte qu'elle avait pu ressentir, ce besoin de s'éloigner pour lui éviter cette douleur. Il se rappelle encore sa voix excitée au téléphone quand elle lui disait qu'elle arrivait et puis , plus rien , l'enfer commença pour elle comme pour lui .. Sa main vient se poser sur sa bouche et il retient un sanglot. Il avait envie de pleurer comme un gosse d'avoir perdu ce qui aurait été le plus cher à leur yeux , un mini " eux " qui serait venu combler le bonheur dans lequel ils vivaient déjà. " Putain .. "

_________________
Pas le temps pour ta petite gueule !

L'indifférence est un " Va te faire foutre "
en tenue de soirée !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Prudential tower - Le temps des retrouvailles vient de sonner.. [JASON]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» D'où vient l'expression ?
» Combien de livres lisez-vous en même temps?
» DC ANTHOLOGIE : JLA – LA FIN DES TEMPS
» Votre Emploi du Temps année 2009/2010
» Le Temps passe, mais les Souvenirs restent.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
HUNTINGTON BEACH ™ ::  :: •• LES RUES & RUELLES-